Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'capitalisme'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

12 résultats trouvés

  1. Bonjour à toutes et à tous, Quelques questions brèves et simples : –où s'est déroulée la guerre 14 18 ? En 1014 ou en 1914 ? –Ou s'est déroulée principalement la guerre 39 45 ? En 239 av. J.-C. ou en 1939 ? –Ou a débuté le nazisme ? En 1433 ou 1933 ? –Ou a débuté le communisme bolchevique ? En 14 après J.-C. ou en 1914 ? –Qui a esclavagisé et colonisé pratiquement toute la planète ? Cela a-t-il pris fin dans les années 1660 ou les années 1960 ? –Ou a débuté l'industrialisation forcenée ? Au premier siècle avant J.-C. ou au XVIIIe siècle ? –Où a démarré pour de vrai le capitalisme mortifère ? Au Moyen Âge ou au XVIIIe siècle ? –Qui a créé les États-Unis d'Amérique ? Cela a eu lieu au deuxième siècle ou au XVIIIe siècle ? –Quel est à ce jour le continent le plus riche de la planète et de très loin ? Si vous êtes sincère la réponse est simple. À ce jour, la quasi-totalité des habitants de la planète n'était pas née où très jeune dans les années 60. À titre individuel, personne d'entre nous ne peut être considéré comme directement responsable mais à titre collectif la responsabilité est flagrante.
  2. <div style="text-align=center;">Définition</div> La notion de "Capitalisme" réfère à un système économique particulier caractérisé par (1) le droit de propriété et la détention des biens de production par des personnes physiques, (2) une régulation du système qui passe par le marché grâce au mécanisme des prix, et enfin (3) la recherche du profit qui est la recherche d'un gain légitime lié à l'exercice d'une profession. <div style="text-align=center;">Différentes approches du capitalisme</div> -> Pour Marx, le capitalisme est un mode de production (au sens de "système économique") qui assure un développement important des forces productives et qui est le meilleur moyen d'accroître la richesse, mais dont l'existence est menacée à long terme en raison de ses contradictions (baisse tendancielle du taux de profit notamment). -> En économie internationale, les pays que certains caractérisent de "capitalistes" sont désignés par le terme de "Pays Développés à Economie de Marché" (PDEM). Dans ce cadre, les économistes libéraux définissent le capitalisme par la propriété du capital et de l'ensemble des instruments de production, la liberté d'entreprise, le droit de transmettre son patrimoine et la régulation par le marché. Le Capitalisme (ou "économie de marché" en l'occurrence) est donc caractérisé par son aspect décentralisé (chaque agent décide librement de sa contribution à la production, de ses choix de consommateur, etc) et ce sont les mécanismes automatiques du marché qui assurent la compatibilité des décisions individuelles, notamment à travers les informations véhiculées par le système des prix. -> La troisième approche met davantage l'accent sur les facteurs culturels et politiques. En effet ces derniers sont considérés comme premiers par rapport aux facteurs économiques. Cette approche est notamment développée par Jean BAECHLER pour qui les expressions "développement économique" et "capitalisme" sont équivalentes. En effet, c'est le régime politique démocratique (ou en voie de démocratisation) qui explique le capitalisme, car ce sont les mêmes principes qui sous-tendent les deux modes d'organisation : liberté individuelle, respect des droits (eten particulier du droit de propriété), etc... <div style="text-align=center;">Principes essentiels du capitalisme</div> -> Le droit de propriété et la détention des biens de production par des personnes privées. -> L'efficacité des mécanismes de marché. -> L'individualisme, le libéralisme et la recherche du profit. Source et suite de l'article...
  3. Le capitalisme est le créateur et la manipulation d'internet qui est devenus un moyen pour les états de surveillez tout nos gestes et je trouves ça énervant ! Surtout quand beaucoup de gens le savent que leur apples les espionnent 24/24 mais qui n'y accordes pas de temps , pourquoi les gens sont ils si foutistes ( si je puis me permettre) que ça ?
  4. Qu'en pensez-vous? Peut-on encore sauver le capitalisme libéral et continuer à profiter de ses effets vertueux sans subir ses effets pervers? Ma propre réponse tiendrait difficilement dans ce post (je viens de passer 40 jours à la rédiger! Elle est là...)
  5. Le commerce est "le" premier "fait" civilisateur. C'est moi qui l'affirme. C'est ma vision. Je poste ce sujet en philosophie car je base ma position sur l'analyse philosophique et non sur l'analyse historique. Cela étant, je peux comprendre qu'on soit d'un point de vue différent et qu'on l'argumente – philosophiquement? – en se basant sur l'histoire du commerce. (Prudence cependant, car le risque me semble grand de voir le topic devenir celui de la colonisation...?) Merci de votre participation.
  6. De mon point de vue, il y a une différence fondamentale : la culture de la performance relève de la culture ; la faculté d'adaptation de la nature. Évidemment, il faudrait développer et démontrer les conséquences de cette différence... Vous m'aidez ? Bien entendu, vous pouvez aussi me contredire (cela m'intéressera tout autant)...
  7. Les employés du géant américain se sont vus reprocher leur "comportement en opposition totale aux valeurs de l'entreprise". Un soutien qui coûte cher. Plusieurs salariés français d'Amazon ont reçu des notifications de licenciement, dévoilées ce lundi 4 février par le quotidien Le Parisien. Leur tort ? Avoir affiché leur soutien aux Gilets jaunes sur les réseaux sociaux. "Ces personnes ont été licenciées car elles n'ont pas respecté leurs obligations contractuelles", précise au Parisien un porte-parole du géant américain. Fin décembre, un salarié de l'entrepôt de Lauwin-Planque, dans le département du Nord, avait déjà été débarqué par l'entreprise après avoir appelé au blocage sur Facebook, comme nous le révélions il y a quelques semaines. L'entreprise lui reprochait alors une "faute grave", à savoir "une attitude déloyale grave à l’encontre d’Amazon France Logistique". L'employé avait été licencié sur le champ sans préavis ni indemnités. "Chez Amazon, la majorité des collègues sont sympathisants Gilets jaunes", explique aujourd'hui au Parisien Habib Latreche, représentant syndical CGT sur le site de Douai. Le salarié accuse Amazon d'employer la manière forte pour dissuader les personnes tentées par une action ou un soutien. Les lettres de licenciement évoquent, en plus d'"un manquement grave" à l'obligation de loyauté, un comportement "en opposition totale aux valeurs de l'entreprise". 'Les salariés d’Amazon sont désormais obligés d’avoir une pensée conforme à celle de l’entreprise ! Toute opinion contraire semble donc passible de sanction, au mépris de toutes les règles applicables en France", s'emportait la section CFDT d’Amazon Logistique dans un tract. Certains salariés éconduits comptent contester leur licenciement devant le tribunal des prud'hommes. Mais la tâche s'annonce difficile. Les messages postés sur Facebook étant visible par tous, la violation du secret des correspondances par Amazon risque d'être difficile à prouver. Le salarié est également soumis à une obligation de loyauté envers son employeur. Amazon a confirmé avoir envoyé une dizaine de notifications de licenciement à des salariés sur ses différents sites français. Article ici : https://www.capital.fr/economie-politique/plusieurs-salaries-damazon-licencies-apres-avoir-affiche-leur-soutien-aux-gilets-jaunes-1326130 Pour rappel cette entreprise n'est pas a sa première polémique concernant ses employées : https://www.konbini.com/fr/tendances-2/employes-amazon-dorment-dans-tentes http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/08/17/32001-20150817ARTFIG00173-amazon-accuse-d-etre-un-enfer-pour-ses-employes.php https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/amazon-assigne-en-justice-pour-pratiques-abusives-762077.html https://www.actualitte.com/article/monde-edition/enquete-les-inquietantes-conditions-de-travail-chez-amazon-france/88626
  8. L’économie sociale et solidaire n’existe pas Derrière la promotion du monde associatif et de « l’économie sociale et solidaire », Matthieu Hély décèle le désengagement de la fonction publique et la dérégulation programmée du travail. Il faut en finir avec l’enchantement d’un monde associatif pris pour ce qu’il n’est pas (un compromis entre plusieurs logiques antagonistes) pour l’aborder comme ce qu’il est devenu : un marché du travail dont les acteurs précarisés ont perdu le statut naguère garanti par la fonction publique... Article à lire ici... Source: La vie des idées
  9. Après la révolte des travailleurs français sous la forme des gilets jaunes nous avons pu voir un Etat qui a laissé la situation dégénérer sur 5 semaines pour venir proposer des clopinettes à ceux qui manifestaient. Après cette attaque terroriste à Strasbourg nous en sommes à pleurer les morts ainsi que les blessés alors que notre gouvernement nous demande de ne plus manifester sous les gilets jaunes car il faudra protéger les gens qui vont acheter des cadeaux dans les magasins. Alors que les gens reconnaissent volontiers que le terrorisme ne leur fera pas changer de comportement et qu'ils iront fréquenter les magasins ainsi que les marchés de Noël pour faire leurs achats nos dirigeants profitent de cela pour essayer d'arrêter les manifestations des gilets jaunes. Ce qui me pousse à poser cette question ici car j'ai du mal à comprendre ; pourquoi le droit de faire les magasins et plus précieux que celui de manifester contre un gouvernement qui donne tout au capital et très peu au social ? Je n'en dirai pas plus afin de vous laisser répondre selon votre envie. Je vous remercie d'avance pour vos réponses que je lirai avec plaisir qu'elles me conviennent ou pas. Excellente continuation à tous.
  10. "Achetez de la terre - ils n'en fabriquent plus," lançait autrefois Mark Twain avec tout le sarcasme qu'on lui connait. Voilà une sentence très utile au joueur de Monopoly, ce best-seller du jeu de société par lequel plusieurs générations de jeunes joueurs ont appris à acheter des terrains, à y entasser des hôtels et à faire payer des loyers astronomiques à ceux de leurs camarades qui avaient le plaisant honneur d'y atterrir par hasard. Peu connue, Elizabeth Magie, la créatrice de ce jeu, se serait sans doute précipitée d'elle-même à la case prison si elle avait vécu assez longtemps pour voir à quel point une version détournée de son jeu avait influencé ces générations de joueurs. Pourquoi ? Parce que cette version du jeu incite les joueurs à glorifier des valeurs opposées à celles qu'elle souhaitait défendre. Née en 1866, E. Magie était une franche adversaire des normes et des politiques qui avaient cours en son temps. Célibataire jusqu'à plus de 40 ans, indépendante et fière de l'être, elle s'est faite un nom par un coup de publicité notable. Dans une annonce maritale éditée dans un journal, elle s'est présentée comme une "jeune esclave américaine" qui se vendait au plus offrant. Son objectif, tel qu'elle l'a présenté aux lecteurs choqués par son intiative, était de mettre en lumière la position de subordination à laquelle étaient reléguées les femmes au sein de la société. "Nous ne sommes pas des machines" clamait-elle. "Les femmes ont des idées, des désirs et de l'ambition." En plus de s'opposer aux politiques sexuellement inégalitaires, Maggie avait décidé d'affronter le système de la propriété foncière,non plus au travers un coup de tonnerre publicitaire, mais au moyen d'un jeu de société. L'inspiration lui est venue d'un livre que son père, James Magie, un homme politique opposé aux monopoles, lui a donné. Il s'agissait de Progrès et pauvreté de Henry George, un classique de la science économique. Elle en tira la conviction que "le droit de posséder une terre était aussi évident que le droit de respirer, à savoir un droit conféré par l'existence même, un droit devant lequel chacun était égal". Ayant voyagé aux quatre coins des Etats-Unis dans les années 1870, H. George avait été le témoin de la persistance de la misère alors que l'époque était marquée par l'accroissement des richesses. Il voyait dans l'inégalité de la propriété foncière une grande partie de l'origine du lien entre ces deux forces, la pauvreté et le progrès. C'est pourquoi, au lieu d'encourager ses compatriotes à acheter des terres comme l'a fait Mark Twain, il demanda à l'Etat de taxer ces terres. Pour quels motifs ? Parce qu'une grande part de la valeur de ces terres ne venait pas de ce qui était construit dessus mais de ce que la nature y offrait, de l'eau aux gisements minéraux qu'on pouvait y trouver, ou bien de la valeur créée aux alentours de cette terre par la communauté : des routes ou des chemins de fer à proximité, un milieu économique florissant ou un voisinage sûr, de bonnes écoles et des hôpitaux. Il soutenait en outre que les recettes fiscales obtenues devaient être réinvesties pour le compte de tous. Déterminée à montrer le bien-fondé des propositions de H. George, E. Magie créa le Jeu du propriétaire foncier qu'elle breveta en 1904. Il s'agissait d'un circuit dessiné sur un plateau (une innovation à l'époque), circuit garni de rues et de points de repère à vendre. L'innovation décisive de ce jeu tenait en l'existence de deux versions de règles du jeu, toutes deux écrites par sa créatrice. En choisissant les règles de la version "Prospérité", chaque joueur reçoit un gain à chaque acquisition par un autre joueur d'une nouvelle propriété (cette règle servant à illustrer la politique de taxation de la valeur foncière promue par H. George). La partie était gagnée (par tous les joueurs !) quand le joueur qui avait débuté avec la somme d'argent la moins importante avait doublé cette somme. En revanche, en choisissant les règles de la version "Monopoliste", les joueurs progressent en acquérant des terres et en récupérant les loyers payés par les joueurs qui avaient le malheur d'y atterrir. Le seul vainqueur est celui qui arrive à mettre les autres joueurs en faillite (un air de déjà-vu, n'est-ce pas ?). L'objectif de ces deux versions concurrentes était d'amener le joueur à éprouver, par "une démonstration pratique", selon les termes d'E. Magie, "le système actuel d'accaparement des terres avec ses résultats et ses conséquences réelles", puis les amener à comprendre à quel point les différentes approches de la propriété foncière pouvaient mener à des résultats aussi différents sur le plan social. "Ce jeu aurait pu s'appeler "Le jeu de la vie"", a fait remarquer E. Magie, "il présente en effet tous les éléments de la réussite ou de l'échec que l'on trouve dans la réalité, et son but est le même que celui que semble s'être attribué l'espèce humaine entière, à savoir l'accumulation de richesse. Ce jeu a rapidement connu un grand succès parmi les intellectuels de la gauche de l'époque, sur les campus universitaires, dont ceux de la Wharton School, de Harvard et de Columbia, mais aussi au sein des communautés Quaker, dont certaines on modifié les règles et redessinés le plateau en y ajoutant le nom de rues d'Atlantic City. Parmi les joueurs de la version remaniée par les Quaker se trouve un chômeur du nom de Charles Darrow. Celui-ci va vendre, en son nom, une version modifiée de ce jeu à la compagnie des Frères Parker. Dès lors que les vraies origines du jeu ont refait surface, les frères Parker ont acheté le brevet d'E. Magie, tout en relançant le jeu sous le seul nom de Monopoly, et en ne fournissant au public avide qu'une des deux versions des règles du jeu, celui qui consacre le triomphe d'un individu sur tous ses semblables. Le pire dans toute cette histoire, c'est que Parker a fait la promotion de ce jeu en prétendant que son créateur était Charles Darrow, en prétendant que ce dernier l'avait accouché de ses rêves dans les années 1930 et l'avait vendu aux frères Parker, ce qui l'a rendu millionnaire. C'était là l'histoire d'une élévation sociale spectaculaire personnifiant les valeurs implicitement promues par le Monopoly : si vous voulez faire parti des premiers de cordée(1), partez à la chasse aux richesses et écraser vos adversaires. Ainsi, la prochaine fois que quelqu'un vous invite à une partie de Monopoly, voici une suggestion. Quand vous sortirez les cartes Chance et Caisse de communauté, ajoutez une troisième pile de cartes, nommée "Taxe foncière", à laquelle chaque propriétaire devra contribuer chaque fois qu'il feront payer un loyer à un autre joueur. Combien ces propriétés devront-elles être taxées ? et comment devront être redistribués les recettes de cette taxe ? Voilà de quoi susciter quelque débat passionné autour du plateau de jeu... mais c'était bien là le souhait d'Elizabeth Magie. (1) Vous le sentez bien, ce troll ? Ce texte est une traduction (personnelle) de l'article suivant (en anglais) : https://aeon.co/ideas/monopoly-was-invented-to-demonstrate-the-evils-of-capitalism Enjoy ! Edit : je traduis jamais l'anglais d'habitude. Mais là j'avais vraiment trouvé l'article intéressant. Si des anglophones trouvent un problème de traduction, qu'ils hésitent pas à en faire part !
  11. Une de nos plus brillantes journalistes économistes, qui, et elle le mérite bien tant ses analyses sont aussi pointues que diverses, pertinentes et objectives, nous délivre son analyse en moyenne deux ou trois fois par semaine (soit juste une centaine de fois par an) en participant à une émission de télévision de 65 minutes diffusée à une heure de grande écoute, a prononcé les mots suivants dans l’émission de mercredi soir, dont le sujet était « Les politiques peuvent-ils gérer seuls un pays ? » (1) : Relent : Mauvaise odeur qui persiste. Bref, l’hostilité (puante) du pays au capitalisme empêche les « politiques » de « gérer le pays ». Deux questions : Serait-ce à dire que la bonne « gestion du pays » consisterait à le rendre plus capitaliste, à développer le capitalisme ? En quoi est-il « nocif », « insensé » d’être hostile au capitalisme, et à cette saine « gestion du pays » ? (1) http://www.france5.f...s-un-pays-38168 (à la 56ème minute)
  12. Le candidat du NPA est officiellement dans la course pour 2017 Une chance pour sortir d'un modèle capitaliste si décrié ? L'occasion de mettre au pouvoir des personnalités issues du peuple et non de la technocratie ? http://www.sudouest.fr/2016/03/20/le-girondin-philippe-poutou-candidat-a-la-presidentielle-2017-pour-le-npa-2307133-710.php La démocratie française le permet, alors voterez vous NPA ?
×