Aller au contenu

Climat de guerre

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

  • Merci 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 56ans Posté(e)
italove Membre 6 587 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, QuatreEtCinq a dit :

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

Quand des militaires te disent qu'ils se sentent plus en insécurité dans une mission Sentinelle que dans une Opération extérieure, il y a de quoi se poser des questions !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Globure Membre 1 779 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Le vocabulaire martial date de Hollande et des attentats de 2015 si je ne m'abuse. "Ce qu'il faudrait c'est une bonne guerre", ça tombe bien, quand on fait passer des lois travail à grands coups de 49.3, quoi de mieux qu'un ennemi commun pour faire oublier au bon peuple comment on la lui met profond sur l'autel du libéralisme et de la mondialisation.

Donc oui, le climat est plutôt tendu sauf pour ceux qui ne sont pas concernés. https://blog.mondediplo.net/france-inter-comme-les-autres

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
il y a 43 minutes, italove a dit :

Quand des militaires te disent qu'ils se sentent plus en insécurité dans une mission Sentinelle que dans une Opération extérieure, il y a de quoi se poser des questions !

Et à ton avis, qu'est-ce qui justifie ce sentiment d'insécurité ?
Il m'apparait à moi que c'est surtout un sentiment d'injustice.
Quand le coeur veut, quand le courage veut, il n'y a pas de sécurité qui tienne.
Ces mecs sont des bonhommes entrainés à tuer sans lâcher le contrôle du souffle.
Pour rappel.
 

 

il y a 10 minutes, Globure a dit :

Le vocabulaire martial date de Hollande et des attentats de 2015 si je ne m'abuse. "Ce qu'il faudrait c'est une bonne guerre", ça tombe bien, quand on fait passer des lois travail à grands coups de 49.3, quoi de mieux qu'un ennemi commun pour faire oublier au bon peuple comment on la lui met profond sur l'autel du libéralisme et de la mondialisation.

Donc oui, le climat est plutôt tendu sauf pour ceux qui ne sont pas concernés. https://blog.mondediplo.net/france-inter-comme-les-autres

.Le vocabulaire martial m'apparait induit dans beaucoup d'institutions.
A l'école c'est le "controle"
A l'hopital c'est le "diagnostic"
C'est tout de même un langage populaire très violent.
Soit-il banalisé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 14 182 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
il y a 57 minutes, QuatreEtCinq a dit :

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

Ca date du 11/9

Avant il y avait la guerre froide, chacun avait peur de la guerre nucléaire qui détruirait tout et anéantirait nos vies en un éclair et en 1991 on est sorti de cette chape de plomb, la vie avait l'air normale, on travaillait, on faisait des projets on manifestait pour améliorer nos vies...

Et après le 11/9 ça s'est totalement arrêté. Les médias ont commencé à garder des secrets et dire des mensonges patents, le format politique avec idées a été éliminé et le format médiatique du débat d'idées aussi. Nous sommes passés à l'ère de la polémique. Des gens criaient des trucs sans s'écouter, adoptaient des "positions clivantes". Tout ce qui faisait la vie publique a subitement disparu au profit du remplissage qui masquait le néant.

L'année dernière le président de la république a déclaré officiellement la guerre au peuple.

 

 

 

  • Haha 2
  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Globure Membre 1 779 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

 

Citation

.Le vocabulaire martial m'apparait induit dans beaucoup d'institutions.
A l'école c'est le "controle"
A l'hopital c'est le "diagnostic"
C'est tout de même un langage populaire très violent.
Soit-il banalisé.

Le vocabulaire martial et la violence ne vont pas de pair. Regarde comme big bro t'as gentiment tenu la main pour remplir ton attestation dérogatoire de sortie.

Par contre la violence sociale avait fait son œuvre juste avant et le covid l'a mise en pause. Elle va reprendre après les élections et son train de réformes. Et toutes les belles âmes du forum et d'ailleurs pourront se dire, "on avait pas le choix". 

Modifié par Globure
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
il y a 41 minutes, Mr_Fox a dit :

L'année dernière le président de la république a déclaré officiellement la guerre au peuple.

J'ai trouvé ça térriblement insolant, et violent, d'informer la guerre sans nommer d'adversaire.
Mais si c'est une déclaration, alors, j'imagine que c'est légal sous cette forme.

 

il y a 34 minutes, Globure a dit :

 

Le vocabulaire martial et la violence ne vont pas de pair. Regarde comme big bro t'as gentiment tenu la main pour remplir ton attestation dérogatoire de sortie.

Par contre la violence sociale avait fait son œuvre juste avant et le covid l'a mise en pause. Elle va reprendre après les élections et son train de réformes. Et toutes les belles âmes du forum et d'ailleurs pourront se dire, "on avait pas le choix". 

Pour le coup, cela m'apparait des deux.

Pour ce qui est de la violence sociale...
Je crois tout simplement que nos visions sont incompatibles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
italove Membre 6 587 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
il y a une heure, QuatreEtCinq a dit :

Et à ton avis, qu'est-ce qui justifie ce sentiment d'insécurité ?
Il m'apparait à moi que c'est surtout un sentiment d'injustice.
Quand le coeur veut, quand le courage veut, il n'y a pas de sécurité qui tienne.
Ces mecs sont des bonhommes entrainés à tuer sans lâcher le contrôle du souffle.
Pour rappel.

Tu m'as l'air de bien les connaitre ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 35ans Posté(e)
.iO Membre 905 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, QuatreEtCinq a dit :

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

Jiddu Krishnamurti disait paraît il : "ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade".

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
il y a 45 minutes, italove a dit :

Tu m'as l'air de bien les connaitre ?

Je ne connais personne depuis bien des années.
Mais c'est vrai, je connais tout et tout le monde.
Encore, sans rien savoir.
Toujours leurs dirais-je que l'omniscience n'est rien de l'omniconnaissance,
Qu'ils me diront que ce don est une malédiction et que j'ai besoin d'un exorciste.
D'ailleurs, leurs psychologues m'ont confessés 1000 fois, et leurs psychiatres m'ont exorcisés 100 fois.
Et toujours je continue à prétendre connaitre ce que j'ignore.

Pardonne moi, je ne sais rien, même pas l'effet des rangers aux pieds !
Mais quand même je parlerais en leurs noms, et je le ferrais mieux qu'eux.
 

 

il y a 49 minutes, .iO a dit :

Jiddu Krishnamurti disait paraît il : "ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade".

Et il n'est certainement pas le premier à l'avoir dit.
D'ailleurs, la santé mentale et ses avis compétents sont en fait, exclusivement dans cette introspection et cette culpabilisation.
Parlez leur de l'adversité, et ils vous le diront ! " l'adversité, c'est grand ! "

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
italove Membre 6 587 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, QuatreEtCinq a dit :

Je ne connais personne depuis bien des années.
Mais c'est vrai, je connais tout et tout le monde.
Encore, sans rien savoir.
Toujours leurs dirais-je que l'omniscience n'est rien de l'omniconnaissance,
Qu'ils me diront que ce don est une malédiction et que j'ai besoin d'un exorciste.
D'ailleurs, leurs psychologues m'ont confessés 1000 fois, et leurs psychiatres m'ont exorcisés 100 fois.
Et toujours je continue à prétendre connaitre ce que j'ignore.

Pardonne moi, je ne sais rien, même pas l'effet des rangers aux pieds !
Mais quand même je parlerais en leurs noms, et je le ferrais mieux qu'eux.

Mieux qu'eux ?

Waouh ! Mais dis moi, tu es une machine de guerre :hehe:

Je suis impressionné, dire qu'un guerrier sommeille en toi, que tu puisse sauver des vies, sans peur pour quitter ta famille sans aucun espoir de les revoir un jour, d'être payé comme un employé, et d'avoir comme récompense des médailles :France:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 1 445 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, QuatreEtCinq a dit :

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

La France  est de plus en plus divisée. Notamment ente les mondialistes et les patriotes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
rogmor Membre 435 messages
Forumeur survitaminé‚ 76ans
Posté(e)

La guerre contre les pandémies, contre les ennemis de l'intérieur et de l'extérieur, classique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Henri. Membre 2 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Le 02/10/2021 à 21:26, QuatreEtCinq a dit :

je me sens dans un climat de guerre.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.
(...)
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

C'est toujours intéressant et enrichissant de te lire. Tu poses un questionnement pertinent. Tu poses un climat de guerre violent et angoissant. C'est intéressant de noter que ce n'est pas la guerre, mais son absence qui crée chez toi la violence de l'angoisse. Est-ce que ce climat de guerre existe..? Oui, puisque tu le ressens, et qu'il provoque chez toi violence et angoisse. Ce climat, il est le même depuis la nuit des temps. Il n'y a pas de période connue de l'histoire où l'humanité a vécu dans la paix, l'amour et la prospérité. Donc oui, il y a un climat violent et angoissant qui règne, et qui règnera, et ce n'est pas de ta faute, et toi tu es très bien. Là où en revanche je ne te rejoins pas, c'est sur la notion de culpabilité. Si tu as raison d'affirmer qu'il est injuste de te culpabiliser, alors il est injuste de ta part de culpabiliser le monde extérieur en retour. Le monde extérieur est ce qu'il est, ce qu'il a toujours été, ce qu'il sera toujours. Le taxer de pourriture ne peut que le renforcer dans sa pourriture. Ce faisant, c'est toi qui participe, par ton accord à la situation présentée comme acquise, à ce climat de guerre que tu dénonces. Il n'y a pas culpabilité de ta part, mais responsabilité dans ce climat. Parce que cette société qu'on dénonce, c'est nous qui la constituons. Ce n'est pas un élément extérieur indépendant de nous. Si elle est pourrie, si le climat de guerre règne, c'est que nous l'avons installé. C'est notre responsabilité. Tu veux t'extraires de cette société, très bien. Pour faire quoi..? C'est de ta responsabilité. La juger, porter le blâme sur elle..? Très bien. Tu en as le droit. Mais tu culpabilises la société, celle-là même dont tu refuses la culpabilisation à ton égard. Pour toi, il y a un coupable, et ce n'est pas toi. C'est oublier que si nous refusons de rendre des comptes à la société, nous ne pouvons lui en demander en retour. Au lieu de ça, tu entretiens le climat de guerre que tu dénonces. En vérité, la société n'est pas plus coupable que toi, ou bien nous sommes tous coupables. Tu n'es pas obligé d'adhérer au schéma sociétal que tu dénonces. C'est ton droit le plus absolu. Mais la société en retour n'est pas obligée d'adhérer à ton schéma. Là est la violence, de ta part et de la part de la société. Pourquoi s'extraire de la société pour en être le reflet parfait d'angoisse et de violence, et donc participer à ce que tu dénonces, c'est toute la question...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
kilitout Membre 1 755 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Le 02/10/2021 à 21:26, QuatreEtCinq a dit :

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

Rassurez-vous!! Pas un "ressenti" mais bien une REALITE!

OUI OUI bien...REELLE!! ¨Pas une "vue" de votre cerveau!!:hello:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Le 04/10/2021 à 11:23, Henri. a dit :

C'est toujours intéressant et enrichissant de te lire. Tu poses un questionnement pertinent. Tu poses un climat de guerre violent et angoissant. C'est intéressant de noter que ce n'est pas la guerre, mais son absence qui crée chez toi la violence de l'angoisse. Est-ce que ce climat de guerre existe..? Oui, puisque tu le ressens, et qu'il provoque chez toi violence et angoisse. Ce climat, il est le même depuis la nuit des temps. Il n'y a pas de période connue de l'histoire où l'humanité a vécu dans la paix, l'amour et la prospérité. Donc oui, il y a un climat violent et angoissant qui règne, et qui règnera, et ce n'est pas de ta faute, et toi tu es très bien. Là où en revanche je ne te rejoins pas, c'est sur la notion de culpabilité. Si tu as raison d'affirmer qu'il est injuste de te culpabiliser, alors il est injuste de ta part de culpabiliser le monde extérieur en retour. Le monde extérieur est ce qu'il est, ce qu'il a toujours été, ce qu'il sera toujours. Le taxer de pourriture ne peut que le renforcer dans sa pourriture. Ce faisant, c'est toi qui participe, par ton accord à la situation présentée comme acquise, à ce climat de guerre que tu dénonces. Il n'y a pas culpabilité de ta part, mais responsabilité dans ce climat. Parce que cette société qu'on dénonce, c'est nous qui la constituons. Ce n'est pas un élément extérieur indépendant de nous. Si elle est pourrie, si le climat de guerre règne, c'est que nous l'avons installé. C'est notre responsabilité. Tu veux t'extraires de cette société, très bien. Pour faire quoi..? C'est de ta responsabilité. La juger, porter le blâme sur elle..? Très bien. Tu en as le droit. Mais tu culpabilises la société, celle-là même dont tu refuses la culpabilisation à ton égard. Pour toi, il y a un coupable, et ce n'est pas toi. C'est oublier que si nous refusons de rendre des comptes à la société, nous ne pouvons lui en demander en retour. Au lieu de ça, tu entretiens le climat de guerre que tu dénonces. En vérité, la société n'est pas plus coupable que toi, ou bien nous sommes tous coupables. Tu n'es pas obligé d'adhérer au schéma sociétal que tu dénonces. C'est ton droit le plus absolu. Mais la société en retour n'est pas obligée d'adhérer à ton schéma. Là est la violence, de ta part et de la part de la société. Pourquoi s'extraire de la société pour en être le reflet parfait d'angoisse et de violence, et donc participer à ce que tu dénonces, c'est toute la question...

Il faut différencier deux choses.
Le climat chaotique. Vecteur d'émotion.
Le climat synthétique. Vecteur de sentiment.

Le climat synthétique, comme son nom l'indique, est synthétique.
Aussi a-t'il été synthétisé.
De ce fait, il est des responsables de ce climat.
Et des coupables, pour celui-là qui le condamne.

En effet, la violence m'accable.
Mais il est deux violences.
La violence inhérente au climat chaotique.
La violence inhérente au climat synthétique.

En effet, la violence chaotique est inévitable, et il serait folie que de la rejeter.
Je l'aime. Et d'autre part, je la nomme Amour.
Elle est l'intensité du climat émotionel.

La violence synthétique, n'est pas positive, elle n'a pas de visage, pas de forme.
Elle est synthétique...
Aussi est-elle négative.

Et si la violence chaotique est d'intensité, de bien et de mal.
La violence synthétique est de vide. De vide, et de vide.
L'une donne, l'autre prend.

De cette façon l'émotion est le fruit presque providentiel, de l'immuable, de l'inchoisit, de l'adversité.
Et le sentiment est le fruit individuel, malléable, et volontaire.


En partant de cette base, il sera possible de débattre avec moi.
Et ainsi, sortir des amalgames de l'adversité.

Tu m'infantilise, mais mon influence est mure, et je ne suis pas inconséquent.
J'estime culpabiliser avec autant de raison que de maladresse.
Et en vérité, j'aime la justice plus que la justesse.

Peux-tu concevoir la culpabilisation, et avant cela, la responsabilisation de la conséquence synthétique ?
Si oui, alors nous échangerons.

  • Peur 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 469 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Le 02/10/2021 à 21:26, QuatreEtCinq a dit :

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

certains te diront que la guerre est plus angoissante que le climat de guerre , mais tu n'es pas obligé de les croire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, stvi a dit :

certains te diront que la guerre est plus angoissante que le climat de guerre , mais tu n'es pas obligé de les croire

Et d'autres te diront qu'il n'y a pas de fumée sans feu.
Et que le brouillard de guerre est pire que l'obu.

Mais tu n'es pas obligé de me croire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
italove Membre 6 587 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Le 02/10/2021 à 21:26, QuatreEtCinq a dit :

Bonsoir.
Cela fait longtemps, bien avant le covid, que je me sens dans un climat de guerre.
Bien que celui ci l'ait renforcé.

Un climat de guerre, sans guerre... et c'est d'autant plus violent et angoissant.

J'ai tenté de le formuler, maladroitement, pendant des années.
Aujourd'hui j'y parviens, avec plus d'habileté.
Mais pendant longtemps j'ai été confronté à ce sermon qui dit " si t'es mal c'est de ta faute, le climat il est très bien"
Et malgré tout, je continue à me dire que non, moi je suis très bien, et je vis dans un climat social pourrit.
C'est une véritable culture de la culpabilisation, presque une muselière qui m'apparait.

Et toi ? Sens-tu aussi ce climat ? depuis longtemps ?
Pense tu que c'est une folie qui est la tienne, ou que cette violence est bien réelle ?

Je parle uniquement sur ce que je vis tous les jours. 

J'habite dans les Bouches du Rhône, près de Marseille, la violence est journalière. 

Je bosse également en Afrique, et je n'ai pas le même sentiment lorsque je suis là-bas. Il y a vraiment de plus en plus d'insécurité en France. Et quand j'écoute certains politiques et journalistes, j'ai l'impression que nous n'habitons pas le même pays ! 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×