Aller au contenu

.iO

Membre
  • Contenus

    26
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de .iO

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 09/28/1986

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Yvelines

Visiteurs récents du profil

187 visualisations du profil
  1. Oi Oi mina, Le bonheur s'est deux 1 qui donne onze, et ça c'est beau. Ce qui fait que je suis à 1. (.^^.)
  2. .iO

    Anecdotes du quotidien

    Bonsoir, Je n'ai jamais vu une nana, ou une femme, ou une "DAME" être plus jolie que quand elle est contente d'être contente.
  3. Bonjour et bon samedi a vous, Je dirai que j'essaie, selon mes convictions, mais que c'est pas facile de ne vivre que pour soit, ou pour les autres, et comme les autres, ont, chacun, une notion différente des uns des autres du bien et du mal, je dirai que je m'adapte, et que du coup je dirai, que, c'est dur, de ne pas devenir schizophrène à force, parce qu'au final, bah ça peut se retourner contre nous de choisir un camp, même de ceux là, j'imagine que c'est surtout les autres qui feront la réponse finalement, vous pouvez répéter la question ?
  4. .iO

    Diaboliser pour gagner.

    Bonjour et bon week-end à tous, J'allais le dire oui, Macron sont truc c'est qu'il est ultra opportuniste, multi carte mais mono-tâche. (Et je ne pense pas faire de mentalisme rapide là). Je parie même que si il se trouvait confronté à la question, il répondrait sous couvert de modernisme. "Actualiser", "refonte" etc etc. et face au R.N, visiblement tout le monde peut gagner...il en a même besoin je pense, tellement il est décrié. Dans l'article il est décrit un jeu ou il s'agit pour lui et ses amis de gagner du temps, alors que ça devrait là être un débat à échelle municipale (d'ailleurs il n'est pas dit si les habitants ont déjà exprimer leur accord), quand dans l'autre, ça continu, mais il fait le communicant d'entreprise assurant du caractère arriérée de la population. Il ne gère rien, si c'était le cas, il n'aurait pas besoin de tant de provocations. J'imagine que quand on ne gère pas on provoque, ou diabolise. Pour c'est pareil.
  5. .iO

    God of War

    La pomme de terre. Dans sa robe d'argent. La robe des cent fleurs. La pomme et le beurre. Le beurre qui coule dans les fentes qui luisent a son passage. La pomme de terre, produit de labeur, objet de temps de sombres âges. Les légumes qui poussent. Qui poussent oh hissez oh ! Dans nos coeurs. La grillade n'est point chose de badinage qui se disent a tord. La grillade les amis. Les rivages de feux qui ne s' éteignent plus que quand les yeux clos des affamés virent repus. L'arrogante banane braisée. L'arrogance des danses des coins du feu. Le barbecue qui monte jusqu'aux cieux. Nul paradis qu'ailleurs en dehors de ces contrées, nul plaisirs d'ailleurs meilleurs que dans mes pelletées, de fruits et légumes frais. De ripaillantes femmes, des jouvenceaux rieurs, des enfants pleins de vie. Ca ruisselle. Ca ruisselle. Comme les rivières d'or du jardin d'Odin Ca ruisselle a faire perdre l'esprit. S'enivrer, Se laisser aller à la ruine du ventre plein. A l'aube des éternels. Dansez Valkyries. Dansez, dansez pour la gloire ! Ma spatule ! Dansez, dansez encore. La feta des soleils, l'huile et les pintes ! Dansez mes amies Valkyries ! Dansez, le cor, sonnez le cor les poulardes arrivent en rang. Serre, serrez les rangs. Les enfants qui bondissent aux images de glaces, elles ont l'odeur de la vanille, ils ont le coeur d'orange. Des grisons en chair et en personnes. Les fromages de mon enfance. Que de festoyment à ma tablée. Mon honneur et ma fierté. Des olives de la garrigue. Des salades de viandes, des volées de yaourts. Des jambons fumés. Le barbecue maître du temps. Le barbecue. L'épopée d'Homer. Bon j'avais écrit ça en rentrant, un lendemain de cuite assez sévère. Mais ils ont beaucoup rigolé et moi aussi.
  6. .iO

    Idée de dessins ?

    Bonjour PlumeCreative, Peut-on voir tes dessins sans devoir s'inscrire ? Je dessine un peu en amateur et j'aurai bien essayé de te trouver quelques trucs sympas.
  7. Bonjour, Bon, on peut comprendre facilement pourquoi en vouloir un, ou une qui nous ressemble. Mais quand on va consulter des professionnels de santé en général c'est plutôt pour en ressortir avec des idées qui diffèrent de ce que l'on pensait avant, ou des conseils à faire des choses qui nous auraient échappé. Je pense que la question d'une certaine vision communautaire se pose assez vite là. Après tout, on peut le voir en acte de plus en plus dans la vie de tout les jours.
  8. Hallo Jane doe, et les autres aussi, Ca doit être dur de vivre sainement (longtemps et sainement) dans une époque ou l'on doit vendre de l'addiction et de la frustration, ceux qui ne sont pas encore tombés dedans, c'est admirable n'hésitez pas a partager votre "force". Heureusement, il y en a encore oui. Pour beaucoup je pense que ce n'est pas leur habitus en réalité. Je pense que c'est plus "simple" de s'être structuré à une époque ou toutes ses potentielles brèches n'existaient, ce qui ne leur n'enlève rien. Ca devait être différent tout simplement.
  9. Du coup, je dois dire que je n'ai pas cogiter pendant le film, je me suis laissé aller complétement. le film est franchement..., je ne me suis pas ennuyé une seconde. Liota et de niro sont au top de la sobriété du jeu d'acteur, qu'il ont encore aujourd'hui et surtout Pesci sent déjà le leo getz. Le film n'est pas émouvant, ni "beau", il est plutôt très drôle (comme un pulp fiction) en fait, pas spécialement prévisible. Mais surtout sans effets de manches, pas de poudre magique ^^. Tout en justesse (enfin, on imagine) et du coup, on accompagne très facilement tout les personnages. Je ne sens pas dans le film ce truc qui parle du "respect" des règles du milieu (ce qui m'aurait fait suer d'ailleurs). En fait, je vois la question des choses qui tournent mal tout simplement, ou les conséquences qui finissent par arriver, genre un film sur la loi de Murphy quoi. Donc Affranchis ? Sûr et certain ? Si je devais le comparé niveau génialité, je prendrai les évadés. Il a moins de féeries mais plus de concret, mais les deux font d'excellents transports. C'est un petit sans prétention, texte quasiment à chaud car je ne l'ai pas revu pour plus de détails.
  10. Salut Salut, J'ai regardé les affranchis. Eh oui, je ne l'avais jamais vu avant.
  11. Re, Ce soir, j'ai besoin ! D'un chou, ô un beau chou joufflu. De lard. Alors si il fait la tête, envoyez le sur les roses. Et d'une équipes d'oignons. Pour les aides de camp, j'ai nommé le vinaigre balsamique, le bouillon cube, pour les gourmands de la crème. Le sel et le poivre pour finir. Faites combattre le chou et le lard ! Haché le premier et coupez le second. Saisissez vous d'eux et saisissez les sans sourciller dans la poêle parsemez. Un léger d'eau. Assaisonnez, la crème avant ou après, comme vous le sentez. Je ne suis pas chameau. Le bonsoir d'.iO
  12. .iO

    Raie flèche ire

    Salut salut, Oh, j'en ai une qui m'est venue à la lecture du titre. Réfléchir c'est fléchir deux fois. Qui l'a ? Qui l'a ??
  13. Coucou, Oui je sais que le morceau est dur, MAIS ! A une époque, je ne sais plus comment j'ai fait, j'avais mis la main sur une version arrangée pour la guitare qui rendait franchement bien et assez "complexe" c'est pour ça que je viens tenter ma chance ici. Bon cela dit merci quand même, et merci aussi Enchantant, j'ai déjà le mp3 mais c'est cool de l'avoir posté.
  14. Archive. De Gavin Rothery Avec Theo James, Stacy Martin, Rhona Mitra. J'aurai bien écrit un petit inspirant mais je l'ai regardé qu' hier. Je dirais juste que la fin m'a fait mal.
  15. Coucou à tous, J'ai un petit soucis, j'aimerai beaucoup pouvoir jouer cette musique à la guitare, mais comme le titre le dit...bon. Si vous êtes à l'aise avec le solfège, amateur, pros, voudriez vous bien me rendre cette partition lisible pour moi. Dans un format tablature ou autre de votre choix. D'avance merci à vous. Hubris reprise.pdf
×