Aller au contenu

L’attrait des Parisiens pour l’immobilier en Bretagne fait craindre l’émergence d’une « Breizh Riviera ».

Noter ce sujet


goods

Messages recommandés

Animateur ., Posté(e)
goods Animateur 32 573 messages
.,
Posté(e)

L’attrait des Parisiens pour l’immobilier en Bretagne fait craindre l’émergence d’une « Breizh Riviera ».

La hausse du nombre de résidences secondaires sur une partie du littoral breton inquiète. Les élus plaident pour davantage d’interventionnisme. Certains proposent d’instaurer un statut de résident.

image.thumb.png.4dde2f9b4c90f2dca01b9fe9e131cf4b.png

Son projet divise autant qu’il agace en Bretagne. Peu importe. Nil Caouissin, conseiller régional d’opposition élu sur la liste rassemblant écologistes et militants autonomistes de l’Union démocratique bretonne (UDB), dont il a été porte-parole, réitère son plaidoyer en faveur d’un statut de résident. Selon ce trentenaire, c’est le seul moyen d’enrayer un marché immobilier devenu « incontrôlable », notamment sur le littoral breton.

L’élu propose d’autoriser l’acquisition de biens seulement à des personnes habitant depuis plus d’un an sur le territoire concerné par le dispositif. « Nous avons besoin d’une politique ambitieuse pour permettre de vivre à l’année là où on le souhaite en Bretagne, insiste ce professeur d’histoire-géographie. Aujourd’hui, plus de 250 000 résidences secondaires sont vides les trois quarts de l’année quand nombre de jeunes ménages peinent à acheter et même à louer un bien. »

Emise lors de la placide campagne pour les élections régionales de juin, cette proposition a été contestée par la quasi-totalité des candidats, qui l’ont estimée inconstitutionnelle et inefficace. Elle a néanmoins permis d’alerter sur les difficultés à se loger sur les bords de la péninsule, où les maisons de vacances se multiplient. D’après l’Insee, le nombre des résidences secondaires en Bretagne aurait crû d’un tiers entre 1990 et 2015 et représenterait 13,8 % du parc immobilier régional.

Source.

Modifié par goods
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre 68ans Posté(e)
new caravage Membre 16 268 messages
Maitre des forums‚ 68ans‚
Posté(e)

Une sorte de préférence " nationale" à la bretonne en somme?

                 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

Beaucoup de bretons retraités répartis au pays ne viennent plus dans leur appartement parisien que quelques jours , pourquoi pas une surtaxe pour les forcer à vendre sur un marché tendu où les jeunes franciliens rament à se loger ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 500 messages
Forumeur alchimiste ‚ 110ans‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Beaucoup de bretons retraités répartis au pays ne viennent plus dans leur appartement parisien que quelques jours , pourquoi pas une surtaxe pour les forcer à vendre sur un marché tendu où les jeunes franciliens rament à se loger ?

mais elle existe la surtaxe ... le propriétaire paie une taxe d'habitation complète majorée , les plus values en cas de revente sont taxées de 15% de taxes et de 15,5% de CSG non récupérable .....

et puis il y a aussi l'attachement que les retraités ont pour leur appartement dans lesquels ils ont vécu ...les prix n'arrêtent pas de grimper  , et les quelques jours ou ces logements sont occupés c'est autant de nuit d'hôtel en moins à payer ...  

Il faudra attendre que les retraités meurent pour avoir un appartement sur le marché , c'est juste une question de patience ... 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 16 heures, stvi a dit :

mais elle existe la surtaxe ... le propriétaire paie une taxe d'habitation complète majorée , les plus values en cas de revente sont taxées de 15% de taxes et de 15,5% de CSG non récupérable .....

La demande de notre gentil autonomiste breton va bien au delà …

Il y a 16 heures, stvi a dit :

et puis il y a aussi l'attachement que les retraités ont pour leur appartement dans lesquels ils ont vécu ...les prix n'arrêtent pas de grimper  , et les quelques jours ou ces logements sont occupés c'est autant de nuit d'hôtel en moins à payer ...  

La logique de notre gentil autonomiste breton justifie pleinement qu’on les force à vendre … les parisiens ont tant de mal à se loger , comment accepter que des bretons par la rareté des biens forcent les jeunes parisiens à se loger en grande banlieue ?

Il y a 16 heures, stvi a dit :

Il faudra attendre que les retraités meurent pour avoir un appartement sur le marché , c'est juste une question de patience ... 

 

 

Cette patience le gentil autonomiste breton ne l’a pas ….

Qu’il paie sa logique non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
lumic Membre 7 071 messages
Forumeur expérimenté‚
Posté(e)
Le 26/09/2021 à 21:18, goods a dit :

L’attrait des Parisiens pour l’immobilier en Bretagne fait craindre l’émergence d’une « Breizh Riviera ».

La hausse du nombre de résidences secondaires sur une partie du littoral breton inquiète. Les élus plaident pour davantage d’interventionnisme. Certains proposent d’instaurer un statut de résident.

image.thumb.png.4dde2f9b4c90f2dca01b9fe9e131cf4b.png

Son projet divise autant qu’il agace en Bretagne. Peu importe. Nil Caouissin, conseiller régional d’opposition élu sur la liste rassemblant écologistes et militants autonomistes de l’Union démocratique bretonne (UDB), dont il a été porte-parole, réitère son plaidoyer en faveur d’un statut de résident. Selon ce trentenaire, c’est le seul moyen d’enrayer un marché immobilier devenu « incontrôlable », notamment sur le littoral breton.

L’élu propose d’autoriser l’acquisition de biens seulement à des personnes habitant depuis plus d’un an sur le territoire concerné par le dispositif. « Nous avons besoin d’une politique ambitieuse pour permettre de vivre à l’année là où on le souhaite en Bretagne, insiste ce professeur d’histoire-géographie. Aujourd’hui, plus de 250 000 résidences secondaires sont vides les trois quarts de l’année quand nombre de jeunes ménages peinent à acheter et même à louer un bien. »

Emise lors de la placide campagne pour les élections régionales de juin, cette proposition a été contestée par la quasi-totalité des candidats, qui l’ont estimée inconstitutionnelle et inefficace. Elle a néanmoins permis d’alerter sur les difficultés à se loger sur les bords de la péninsule, où les maisons de vacances se multiplient. D’après l’Insee, le nombre des résidences secondaires en Bretagne aurait crû d’un tiers entre 1990 et 2015 et représenterait 13,8 % du parc immobilier régional.

Source.

L ' immobilier est une valeur refuge partout où cela se présente et aussi en Bretagne bien évidemment , donc rien d ' étonnant à cette flambée ...

Ensuite , faut savoir ce que l ' on veut et ne pas venir pleurer après sur un monde bien voulu comme ça ...

Ceci dit politiquement cela peut être une raison suffisante pour que les Bretons puissent réagir à ce phénomène en décidant d ' autres choix à condition de le vouloir vraiment et d ' y croire encore un peu ...

Ce qui me semble bien difficile ...

C ' est comme tout , il y ' a toujours des conséquences possibles ou pas puisque dans la mondialisation nous n ' avons plus vraiment le contrôle de quoi que ce soit ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre #GauloisRéfractaire, Posté(e)
LulzLamo Membre 3 495 messages
#GauloisRéfractaire,
Posté(e)
Il y a 19 heures, DroitDeRéponse a dit :

Beaucoup de bretons retraités répartis au pays ne viennent plus dans leur appartement parisien que quelques jours , pourquoi pas une surtaxe pour les forcer à vendre sur un marché tendu où les jeunes franciliens rament à se loger ?

Magnifique idée, l'état va taxer notre résidence secondaire et pourquoi pas notre appartement à l'étranger pour faire du social à nos frais, c'est tellement facile d'être "social" avec l'argent des autres ! 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 4 heures, LulzLamo a dit :

Magnifique idée, l'état va taxer notre résidence secondaire et pourquoi pas notre appartement à l'étranger pour faire du social à nos frais, c'est tellement facile d'être "social" avec l'argent des autres ! 

La Bretagne n’est pas l’étranger ne tombons pas dans le HS . 
Maintenant tout comme vous je ne suis pas chaud patate sur cette idée de notre autonomiste breton que pourrait applaudir l’autonomiste corse . 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
lumic Membre 7 071 messages
Forumeur expérimenté‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, DroitDeRéponse a dit :

La Bretagne n’est pas l’étranger ne tombons pas dans le HS . 
Maintenant tout comme vous je ne suis pas chaud patate sur cette idée de notre autonomiste breton que pourrait applaudir l’autonomiste corse . 

C ' était sans doute une façon de situer la France de l ' étranger dans le sujet ...

Autrement dit , les Bretons restent libres de leur point de vue ...

Lorsque vous dites par exemple " autonomiste Corse " vous êtes dans le hors sujet ...

Là n ' était pas la question et de rappeler que tout peuple reste un peuple libre encore de pouvoir décider ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 9 minutes, lumic a dit :

C ' était sans doute une façon de situer la France de l ' étranger dans le sujet ...

Autrement dit , les Bretons restent libres de leur point de vue ...

Lorsque vous dites par exemple " autonomiste Corse " vous êtes dans le hors sujet ...

Là n ' était pas la question et de rappeler que tout peuple reste un peuple libre encore de pouvoir décider ...

Mais c’est précisément ce que je soulignais , de fait le peuple francilien et surtout parisien devrait en retour se poser la question de tous ces logements secondaires de retraités bretons qui pèsent sur l’accès à la propriété de nos jeunes .

Bon je deconne la proposition de cet autonomiste n’est probablement pas constitutionnelle ou alors cela signifierait qu’un breton n’est pas libre de s’installer ailleurs en France ce qui serait bien sûr totalement anormal .

Modifié par DroitDeRéponse
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre paradoxe sur pattes, 51ans Posté(e)
koadeg Membre 1 897 messages
51ans‚ paradoxe sur pattes,
Posté(e)

Il n'y a pas que la Bretagne dans cette situation. Beaucoup de villages ne doivent leur survie qu'avec l'achat et la rénovation des maisons qui deviendront secondaires. En Dordogne et Corrèze, ce ne sont pas des parisiens mais des hollandais et des anglais qui font doubler la population entre l'été et l'hiver. Et je ne parle même pas de la côte Est. Est ce à dire qu'il faudrait interdire la possession de 2 maisons sur le territoire français ?

Je me pose toutefois une question : ces achats incriminés sont-ils vraiment convoités par les retraités et les actifs ? Je n'en suis pas sûr.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 500 messages
Forumeur alchimiste ‚ 110ans‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, DroitDeRéponse a dit :

La logique de notre gentil autonomiste breton justifie pleinement qu’on les force à vendre … les parisiens ont tant de mal à se loger , comment accepter que des bretons par la rareté des biens forcent les jeunes parisiens à se loger en grande banlieue ?

par curiosité j'ai consulté  le site d'un agent immobilier breton ....Il a 250 biens à vendre à des prix très raisonnables ... même certains autour des 50.000  euros , seulement il sera peut être un peu éloigné de son travail et prendre la pelle le week end ,pas question ... 

Si quelqu'un achète une maison , il en fait ce qu'il veut , même ne pas l'habiter si ça lui chante et ça ne regarde personne ... 

l'autonomiste breton pense qu'une maison ne vaut rien par elle même  donc ce sont les Parisiens qui achètent les maisons vides qui maintiennent le prix de l'immobilier à un prix normal ... 

c'est l'inverse , ce sont les appartements parisiens qui crèvent les plafonds ....  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 7 heures, stvi a dit :

par curiosité j'ai consulté  le site d'un agent immobilier breton ....Il a 250 biens à vendre à des prix très raisonnables ... même certains autour des 50.000  euros , seulement il sera peut être un peu éloigné de son travail et prendre la pelle le week end ,pas question ... 

Si quelqu'un achète une maison , il en fait ce qu'il veut , même ne pas l'habiter si ça lui chante et ça ne regarde personne ... 

l'autonomiste breton pense qu'une maison ne vaut rien par elle même  donc ce sont les Parisiens qui achètent les maisons vides qui maintiennent le prix de l'immobilier à un prix normal ... 

Le Parisien préfère le littoral, Le Breton non . Du coup C’est communautaire ^^

La Baule quelle horreur, espérons que la Bretagne ne fera pas comme sa voisine . Déjà que sur Quiberon ou le Pouldu 😱 

Citation

c'est l'inverse , ce sont les appartements parisiens qui crèvent les plafonds ....  

Montparnasse libre !

Modifié par DroitDeRéponse
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×