Aller au contenu

L'antifascisme fait-il le jeu de l'extrême droite

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
existence Membre 5 773 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Par antifascisme, j'entends ce qui est visible, à savoir :

  • les accusations de fascisme explicites
  • les accusations implicites par empoisonnement du puits ("ce que vous dites c'est comme Trump, c'est comme Le Pen, ou bien une personne pouvant elle-même être associée de cette manière etc.")
  • les menaces implicites ("il y a des antifascistes qui vont dans les rues pour casser les gueules au fascistes (et je pense que vous pourriez être leur cible)")
  • les intimidations explicites (exemple crier en accusant de fascisme en ayant un groupe prêt à en découdre)
  • la violence physique (porter des coups contre des gens supposés fascistes)

Sinon, je pense que le fait d'être opposé au fascisme est partagé par la grande majorité, et que on peut appeler cela simplement être démocrate par exemple. D'autre part, la question de savoir ce qu'on ferait si on était sous un régime fasciste est encore autre chose, évidemment que dans un tel cas, on pourrait avoir recours à la violence contre une oppression manifeste. Bref.

Par faire le jeu de l'extrême droite, j'entends :

  • faire de la publicité (même si elle est "négative") pour les options politiques d'extrême droite (notamment le Front National)
  • donner l'impression que de nombreuses personnes adhèrent à l'extrême à droite, entrainant un effet mouton en sa faveur ("s'il y a tellement de gens pour le FN, c'est que ça doit pas être si mauvais")
  • décrédibiliser l'opposition au fascisme en la rendant caricaturale, lui faisant perdre sa crédibilité ("l'accusation de fascisme n'a aucun sens, c'est comme une insulte, une calomnie")
  • éloigner les gens des mouvances politiques s'en revendiquant ("je suis de gauche mais j'ai peur en compagnie des antifascistes par ce qu'ils accusent et soupçonnent à tort et à travers")
  • envoyer les gens vers l'extrême droite (identifier autrui comme faisant partie de l'extrême droite, entrainant une validation sociale dans ce sens)

Je me demande dans quelle mesure l'accusation de fascisme sous ses diverses formes et utilisée sans discernement ne mène pas à la banalisation de l'extrême droite et la confusion par rapport à son objet. Les média faisant le double jeu, d'un côté de faire la publicité de l'extrême droite, et de l'autre alimentant la peur par rapport à celle-ci, ont-ils au final pour effet d'augmenter la crédibilité des mouvements d'extrême droite, leur donnant une aura notoriété qu'ils n'ont pas, en leur attribuant tous les gens qui en vrac n'adhèrent pas à la pensée bourgeoise du moment (suppression de la souveraineté nationale au profit de l'UE, alarmisme climatique et reléguer au second plan la redistribution sociale) ou bien s'inquiètent de l'avenir du pays, etc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 169
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 49

  • 31

  • 26

  • 19

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Bonjour, Selon certains, je suis un facsiste. En effet, je fais partie des forces de l'ordre. Et comme il paraît que 70 % des FdO votent extrême droite, je suis forcément un facho.

Je pense que ce qui a surtout fait le jeu de l'extrême-droite ces dernières années tient en un mot : dédiabolisation.  Plein de bien-pensants, de sachants nous ont expliqué que c'était de mettre

S'il vous plait, arrêtez les invectives. C'est parti sur le sujet de la France Insoumise si j'ai bien compris. Je doute que Mélenchon fasse peur à Macron étant donné le ton mielleux qui lui

Images postées

Membre 66ans Posté(e)
petirobert Membre 510 messages
Forumeur forcené‚ 66ans
Posté(e)

qu est-ce que j aimerais  vivre dans un pays ou il n y a pas de fascistes et d antifascistes et pas de religion  , qu' est-ce qu' on doit être bien, on a assez d emmerdements comme ça , l être humain est sadique quand même. 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
existence Membre 5 773 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, petirobert a dit :

qu est-ce que j aimerais  vivre dans un pays ou il n y a pas de fascistes et d antifascistes et pas de religion  , qu' est-ce qu' on doit être bien, on a assez d emmerdements comme ça , l être humain est sadique quand même. 

Effectivement, cela rendrait la vie plus simple.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 65ans Posté(e)
Phylou Membre 783 messages
Forumeur accro‚ 65ans
Posté(e)

Et vice versa.

Ces deux là sont les deux côtés de la même fausse pièce.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Wow Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 49ans
Posté(e)

Bonjour,

Selon certains, je suis un facsiste.

En effet, je fais partie des forces de l'ordre.

Et comme il paraît que 70 % des FdO votent extrême droite, je suis forcément un facho.

En 2012, juste après l'élection de Hollande, j'ai osé dire à mon frère aîné, encarté P.S. depuis longtemps, que je n'attendais rien de cette élection, pas plus que si ça avait été un autre. 

--> facho ! 

Pourtant, je n'ai jamais voté Fn/Rn.

J'ai pas vraiment l'air d'un skinhead, et je suis syndiqué chez Unité Police F.O. .... Pas vraiment un syndicat de droite....

Mais bon....Facho quand même ! 

Je lui ai fait remarqué que je n'avais jamais vu un rebeu ou un black chez lui, alors que moi, j'ai des potes et des collègues zarabes ou renois. .... Pas vu non plus de gays ou de lesbiennes chez lui, alors que j'ai plein de potes et de copines homos....

Pire ! J'ai un pote zarabe, gay et CRS ( putain, il cumule lui ! 😁

Et qu'en gros, ses leçons de morale, il pouvait toujours se les tailler en biseau...

Facho quand même ! 

Ok.... Va te faire foutre ! 

Et depuis peu, je suis selon certains.... Un barbare !   Carrément ....

Bouh !  Prenez garde! Je suis un ogre, un bouilleur d'enfants ! 

Bref....  Que tous ces cons aillent bien se faire fourrer !(  Sauf toi, mon ami Ahmed ! Je sais que t'aime ca! 😅

Conneries ! 

 

 

 

 

  • Like 5
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Dedictio Membre 760 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Pas de définition de fascisme, d'antifascisme ni de l'extrême droite. Je considère le fascisme comme étant la volonté d’instaurer un régime dictatorial sinon oligarchique arbitraire et violent. Je considère les mouvements d'extrême droite comme étant ceux défendant un nationalisme raciste et volontiers antisémite. On peut considérer avec F. Furet que l'antifascisme est une position stalinienne opposée à cette définition de l'extrême droite qui envisage la même violence.

Je ne crois pas que les élections actuelles soient concernées par ces différentes notions. Le fait de réduire à un manichéisme grandiloquent le débat politique vise à intimider contre l'expression d'idées nuancées afin d'imposer des cases galvaudées et des simplismes lénifiants qui, pour le constater depuis 40 ans, n'ont pour résultat que de maintenir un establishment bourgeois endogame de plus en plus coupée du reste du corps civique.

Je pense que c'est précisément ces palluchages rhétoriques qui détournent les votants puisqu'ils laissent les citoyens en rond d'flanc avec leurs problèmes quotidiens, eux, très concrets.

Modifié par Dedictio
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 925 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)

Je pense que ce qui a surtout fait le jeu de l'extrême-droite ces dernières années tient en un mot : dédiabolisation. 

Plein de bien-pensants, de sachants nous ont expliqué que c'était de mettre l'ED dans un corner qui la faisait grossir,qu'il fallait arrêter, que ça ne servait à rien.... Je n'ai jamais compris pourquoi, car la "diabolisation" n'a jamais consisté en autre chose que la dénonciation des thématiques et idées detestables de l'ED (" Ah mais non, ne dis pas ça, tu diabolises !) 

 

Mais non, il fallait "dédiaboliser". Pour coller à la nouvelle ligne strategique MLP qu'elle avait à l'époque ? Ça a vraiment dû la faire marrer tous ces idiots utiles qui l'ont aidée à faire passer le FN pour un parti respectable. 

Et bien nous avons donc dédiabolisé à tout va... Et on se retrouve avec quoi ? Les idées et thématiques de l'ED au premier plan, sur les médias, sur une chaîne de télé qui leur est maintenant dévouée corps et âme pour déverser ses théories et ses modes de pensée. Avec une tribune quotidienne pour le chantre Éric Zemmour, avec des gens qui ont pu assumer pleinement leur haine des arabes ou autres, si bien qu'ils ne comprennent même plus de nos jour lorsqu'on leur explique que c'est du racisme. 

Voilà, on a dédiabolisé, on a baissé la digue.  Le RN est devenu un parti fréquentable qui a même des chances de remporter la présidentielle, alors que sur le fond ses thématiques de rejets, de xénophobie sont toujours là. Alors que l'immigration mère de tous les maux est leur seul credo, comme il l'etait déjà auparavant. 

On a même inversé les rôles, maintenant les fachos, ceux que l'on diabolise et pointe du doigt, ce sont ceux qui dénoncent le racisme. Elle est passée là la "pensée unique" de nos jours. 

Bref, on a eu ce à quoi on pouvait logiquement s'attendre. Ce n'était pas très compliqué à prévoir en même temps. 

 

Donc si vous voulez, on peut continuer à faire comme si, comme si le problème résidait chez ceux qui s'opposent au racisme et le dénoncent plutôt que chez ceux qui le portent, le promeuvent, et à qui il était donc urgent d'offrir la tribune la plus large possible pour soi disant... Pour soi disant quoi au fait ? 

Bref, les sachants, les bien pensants de la logique de la dédiabolisation incohérente feraient bien de temps en temps de penser à se remettre en cause. 

Enfin, c'est une suggestion, hein. 

Modifié par Pheldwyn
  • Like 3
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Dedictio Membre 760 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Ben voilà, critique de l'immigration = xénophobie = racisme = Goebbels.

Et de l'autre t'as la même, critique dérégulation = populisme = communisme = Staline.

Les candidats sont jugés non pour leurs propositions, mais pour le passé de leurs partis dans le meilleur des cas, tel bout de phrase de commentaire de commentaire bien plus souvent, sinon pour les affaires que lesdits partis s'envoient les uns les autres pour se discréditer.

C'est juste chiant, et ces réductions sont des mécanismes puissants à l'abstention. Puisqu'il y a manichéisme, réduction à deux positions caricaturales dans lesquelles les gens ne se reconnaissent pas : autant aller à la pêche et laisser braire les sachants.

Modifié par Dedictio
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 22 068 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)

Cet "antifascisme" est d'autant plus bidon quand il vient de gens qui ne sont eux-mêmes que des "fascistes de gauche". 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 78ans Posté(e)
dede 2b Membre 12 252 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)
"Le fascisme, c'est le mépris. Inversement, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme."
Albert Camus - 1913-1960 - L'Homme Révolté - 1951

 

Etymologie : de l'italien fasci, faisceau (emblème de l'autorité de la Rome antique utilisé par les milices de Mussolini).

Au sens strict, le fascisme est le régime, né de la crise qui a suivi la Première Guerre Mondiale, mis en place par Benito Mussolini en Italie de 1922 à 1945. Celui-ci est fondé sur la dictature d'un parti unique, sur un pouvoir autoritaire, nationaliste et anticommuniste.

Le régime fasciste entend faire de la nation une communauté unique rassemblée derrière un seul homme (culte de la personnalité et importance de la hiérarchie), avec un individu qui doit s'effacer devant l'Etat. Rejetant les droits de l'Homme, il s'accompagne d'un Etat policier fort et sécuritaire, d'une organisation verticale des métiers en corporation, d'une méfiance envers les étrangers et d'une politique réactionnaire.

Le fascisme est une des formes du totalitarisme. Au-delà du régime mussolinien, le terme "fasciste" sert souvent à qualifier des régimes autoritaires, totalitaires, proches dans leur forme du fascisme italien : nazisme, régime de Franco, régime de Vichy...


Outre les nationaux-socialistes allemands, le régime fasciste de Mussolini a influencé d'autres mouvements en Europe :

  • Phalange en Espagne,
  • Garde de fer de Codreanu en Roumanie,
  • Oustachi de Pavelitch en Croatie,
  • Croix-Fléchées de Szalasi en Hongrie...
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 258 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)

En 2021 Le fasciste est bon an mal an tout ce qui n'est pas membre de la fédération anarchiste (lol).

Quoi que d'après USUL des mecs qui se disent anars sont des fachos s'ils n'ont pas le bon t-shirt.

Aborder le sujet c'est "faire le jeu du FN" vu que "le FN" est tout le monde. 

A un moment faut se poser les bonnes questions.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 925 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
il y a 56 minutes, Dedictio a dit :

Ben voilà, critique de l'immigration = xénophobie = racisme = Goebbels.

Ai- je évoqué une simple critique de l'immigration ? (D'ailleurs, c'est con, ça ne se "critique" pas l'immigration en soit, c'est un phénomène. Ce qui se discute c'est la gestion ou le contrôle de celle-ci). 

Mais pour le FN, les Zemmour et l'ED, il ne s'agit pas de critiquer, de discuter Immigration au milieu d'autres sujets : non,  c'est la base idéologique, le fondement du parti, le mantra obsessionnel. Comme si l'immigration était le seul et unique sujet autour duquel tout découle. 

Par analogie, c'est comme les écolos qui pensent que la préservation de la nature devrait être au centre de tout... Ce sur quoi ils n'ont pas fondamentalement tort au final, d'après moi 😄

Citation

Et de l'autre t'as la même, critique dérégulation = populisme = communisme = Staline.

Ah ça, la réduction égalité et solidarite, remise en cause du néolibéralisme = Staline, on y a souvent droit. 

Comme lutte contre l'islamophobie = antisémitisme et islamisme. 

Citation

Les candidats sont jugés non pour leurs propositions, mais pour le passé de leurs partis dans le meilleur des cas, tel bout de phrase de commentaire de commentaire bien plus souvent, sinon pour les affaires que lesdits partis s'envoient les uns les autres pour se discréditer.

Nous sommes bien d'accord, mais tout n'es pas égal par ailleurs. Plus que la petite phrase, nous sommes bien d'accord, ce qui compte dans le fond, c'est le sens du propos, les idées.

Bref, les petites phrases peuvent choquer, mais ce qui m'interesse c'est ce qu'elles cachent : les mots comptent au final moins que les idées. 

Mais force est de constater que chez Zemmour, le EN ou l'ED en général, les petites phrases sont souvent très représentatives des propos. 

De plus le RN n'a pas évolué en soit : certes, une vitrine sociale pour attirer le chaland (vitrine qui disparaît d'ailleurs ces derniers temps) et deux trois nouvelles têtes, mais dans le fond ? Les mêmes candidats, la même base électoral, les mêmes alliances internationales, les mêmes idées qui transpirent, les mêmes thématiques. MLP était à la tête de la campagne de son père, oeuvrait pour le programme... Ses seuls désaccords étaient d'avantages esthétiques et stratégiques. 

Il n'y a jamais eu de rupture idéologique avec le FN d'antan. Une modernisation de l'outil, de la communication, mais des idées ? 

Ah si, on est passé peu à peu de l'antisémitisme à l'islamophobie,  plus vendeuse. 

Ce n'est pas un jugement à l'emporte pièce ou un renvoi à un passé révolu. C'est au contraire l'inscription dans une continuité. 

 

C'est ce à quoi on a donné de plus en plus d'audience par soucis de dédiaboliser. 

Une belle connerie, encore une fois. 

 

Citation

C'est juste chiant, et ces réductions sont des mécanismes puissants à l'abstention.

Le système électoral et les institutions sont déjà de bons promoteurs de l'abstention. 

Mais je comprends ce que tu veux dire, le reductionnisme politique est lassant. 

Tiens, voir des gens soi disant de gauche qui préfèrent promouvoir un vote à droite pour éviter qu'une liste, qui porte pourtant de réelles valeurs de gauches par son programme, tout ça parce que le chef de rang d'une des composantes de cette union est un excité outrancier qui leur deplait (et dont ils ne s'intéressent, pour le coup, qu'aux petites phrases). 

Et pourtant, concrètement, ils veulent quoi ces soi disant gens de gauche pour les habitants d'île de France ? À nouveau 6 ans de la droite Hermès ? 

 

Citation

Puisqu'il y a manichéisme, réduction à deux positions caricaturales dans lesquelles les gens ne se reconnaissent pas : autant aller à la pêche et laisser braire les sachants.

Déjà le manichéisme, l'aspect binaire, c'est de vouloir nous sortir un échiquier politique forcément symétrique, comme si la réalité était si simpliste. 

Bref une émanation de la frange gauche du PS (en plein recentrage) s'est vue étiquetée sur le temps (par la droite et les médias de plus en plus droitisés) à l'extrême-gauche, en dépit de toute science politique pour qui l'EG est bien autre chose (LO, NPA,... Bref, de véritables anti capitalistes). 

Mais il fallait schématiser à outrance, et quitte à dédiaboliser d'un côté, autant diaboliser de l'autre sur les plateaux de l'autre (même si il y avait un bon client pour au final légitimer cette dérive sur le forme... Car sur le fond, on reste tout de même sur un mouvement de gauche). 

 

Ah, et puis de même, la création artificielle de nouveaux ennemis à abattre avec ce délire sur l'islamo-gauchisme, qui a partir de quelques entrismes de mouvements islamistes dans quelques organisations (ce qui est tout à fait condamnable bien évidemment) a cherché à discréditer gratuitement tout un courant de pensée. 

Mais on en revient à l'amalgame crétin et primaire anti-islamophobe = islamiste / antisémite. 

 

Bref, je suis d'accord sur ton constat, même si on l'est peut être pas sur les illustrations concrètes de celui-ci. 

Modifié par Pheldwyn
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 78ans Posté(e)
dede 2b Membre 12 252 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, Mr_Fox a dit :

En 2021 Le fasciste est bon an mal an tout ce qui n'est pas membre de la fédération anarchiste (lol).

A bon? Tu as appris çà chez LePen ou chez Ayoub?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Dedictio Membre 760 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

S'il y a bien un truc que j'accorde comme marqueur d'homme d'Etat à la hauteur de la Présidence à Mitterrand, c'est d'avoir été clair avec ses 110 propositions pour la France. De quoi te positionner facilement pour ou contre, et de quoi cocher les cases en cas d'élection. Du concret, du vérifiable, et pas du blabla et des invectives.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 258 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
il y a 53 minutes, dede 2b a dit :

A bon? Tu as appris çà chez LePen ou chez Ayoub?

Ce sont les types comme toi qui enseignent ce catéchisme grâce à leur célèbre aphorisme "vous êtes avec moi ou contre moi".

Si je ne suis pas avec toi c'est donc que je suis avec Ayoub et Le Pen.

Modifié par Mr_Fox
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 78ans Posté(e)
dede 2b Membre 12 252 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)
il y a 20 minutes, Mr_Fox a dit :

Si je ne suis pas avec toi c'est donc que je suis avec Ayoub et Le Pen.

Pas du tout, les "cocos" était contre moi et avec toi!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 70ans Posté(e)
Morfou Membre 40 489 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, dede 2b a dit :
"Le fascisme, c'est le mépris. Inversement, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme."
Albert Camus - 1913-1960 - L'Homme Révolté - 1951

 

Etymologie : de l'italien fasci, faisceau (emblème de l'autorité de la Rome antique utilisé par les milices de Mussolini).

Au sens strict, le fascisme est le régime, né de la crise qui a suivi la Première Guerre Mondiale, mis en place par Benito Mussolini en Italie de 1922 à 1945. Celui-ci est fondé sur la dictature d'un parti unique, sur un pouvoir autoritaire, nationaliste et anticommuniste.

Le régime fasciste entend faire de la nation une communauté unique rassemblée derrière un seul homme (culte de la personnalité et importance de la hiérarchie), avec un individu qui doit s'effacer devant l'Etat. Rejetant les droits de l'Homme, il s'accompagne d'un Etat policier fort et sécuritaire, d'une organisation verticale des métiers en corporation, d'une méfiance envers les étrangers et d'une politique réactionnaire.

Le fascisme est une des formes du totalitarisme. Au-delà du régime mussolinien, le terme "fasciste" sert souvent à qualifier des régimes autoritaires, totalitaires, proches dans leur forme du fascisme italien : nazisme, régime de Franco, régime de Vichy...


Outre les nationaux-socialistes allemands, le régime fasciste de Mussolini a influencé d'autres mouvements en Europe :

  • Phalange en Espagne,
  • Garde de fer de Codreanu en Roumanie,
  • Oustachi de Pavelitch en Croatie,
  • Croix-Fléchées de Szalasi en Hongrie...

Beaucoup de similarité avec le socialo communisme tel qu'il a existé en Russie et existe encore en Chine! et d'autres pays asiatiques et d'Afrique!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 78ans Posté(e)
dede 2b Membre 12 252 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Morfou a dit :

Beaucoup de similarité avec le socialo communisme tel qu'il a existé en Russie et existe encore en Chine!

Bah non, puisque par définition le fascisme lutte d'abord contre le communisme! Je vois que tu n'as pas lu la définition!

Mintenant si tu veux parler de démocratie, je suis d'accord avec toi!

Mais rappelle toi que les russes ont eu 25 millions de morts en 40-45 pour nous débarasser de Hitler, et les USA 800 000!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 70ans Posté(e)
Morfou Membre 40 489 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
à l’instant, dede 2b a dit :

Bah non, puisque par définition le fascisme lutte d'abord contre le communisme! Je vois que tu n'as pas lu la définition!

Mintenant si tu veux parler de démocratie, je suis d'accord avec toi!

Mais rappelle toi que les russes ont eu 25 millions de morts en 40-45 pour nous débarasser de Hitler, et les USA 800 000!

Sauf que les russes ne l'ont pas fait pour nos beaux yeux...le partage de l'Europe parle en ma faveur!

Mais si, l' idéologie communisme ressemble tout à fait à l'idéologie d'extrême droite!

Aussi fachistes les uns que les autres!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 78ans Posté(e)
dede 2b Membre 12 252 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Morfou a dit :

Sauf que les russes ne l'ont pas fait pour nos beaux yeux...le partage de l'Europe parle en ma faveur!

Partage échafaudée à Yalta, par les USA, l'URSS et la GB, alors que le même mois Staline faisait tuer des militants socialiste et ancien de 17!

 

il y a 2 minutes, Morfou a dit :

Mais si, l' idéologie communisme ressemble tout à fait à l'idéologie d'extrême droite!

Tu connais ni l'une ni l'autre, tu viens de le prouver! Reste dans le people tu y a ta place, ici ce sont des gens sérieux!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×