Aller au contenu

Addiction j'aimerais y mettre fin!!!


Messages recommandés

basilebennet Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 30ans
Posté(e)

Hello, 

Aujourd'hui j'écris ici car j'ai littéralement besoin d'aide, j'espère trouver des personnes qui ont étaient dans le même cas ou le sont pour pouvoir m'aider a m'en sortir. 

Tout d'abord, je suis une fille de 23 ans, j'ai une vie plutôt joyeuse mais j'ai une addiction qui dure depuis 6 ans maintenant, c'est le cannabis.

J'ai commencé a mes 17 ans, au début, c'était essentiellement récréatif, la première année je ne fumais que le week-end avec mes potes, je ne savais pas rouler donc ça me facilitait, je ne pouvais jamais fumer seule. 

1 an après, j'ai appris a rouler et c'est là que tout a commencer, ma consommation a était de plus en plus excessive. Je fumais de plus en plus seule, voyait mon argent et mon entourage partir en fumé. J'ai commencé a ne cotoyais que des gens qui fumer. Et ensuite, vous vous imaginez bien, après autant de consommation en si peu de temps, bah on se lasse... 

J'ai donc testé les drogues dures, ça a commencé par une pillule d'extasie dans une teuf. Je n'ai pas ressenti beaucoup d'effets mais je me rappelle que d'être dans cette ambiance, je trouvais ça malsain, c'était la première fois que je voyais le monde des teuf et la drogue. J'ai même était choqué quand j'ai vu des gens prendre des rails de coke dans le train. Je me demandais ce que je foutais là, que tout ça ce n'était pas moi mais en vain... j'étais jeune, j'ai suivis mes copines. 

Après cette soirée, sans réellement avoir ressenti les effets de la P, j'ai tout de même eu cette descente le lendemain, horrible. 

2 mois après, en décembre lors d'une soirée chez ma pote, on décide de choper une P. Celle là mon dieu! Je l'ai senti, un état de bien être total mais encore une fois cette pensé en moi, qui me disait que c'était malsain. Je me rappelle regarder mes copines, les pupilles dilatés, la machoire qui grince et avoir peur de les voir comme ça, mais une peur secrète, je ne leur en jamais fait part. 

Ensuite au mois de mars-avril a septembre je suis tombé dans le speed, LSD, coke, ketamine.  Ca était la pire période de ma vie, tout se briser autour de moi, l'école ça etait un décrochage scolaire total alors que je suis a la base très bonne éléve. Les relations avec ma famille se sont détériorer, et j'ai perdu beaucoup d'amis. Entre autre mon groupe de copine avec qui j'avais commencer tout ça, ça nous a eloigner, la drogue avait pris beaucoup trop de place dans notre vie. 

Mais un jour je me suis reveillé et je n'ai plus jamais toucher aux drogues dures. J'ai ressenti un reel dégout et voir une de mes meilleures amies détruite a cause de ça, ça m'a fait avoir un déclic. donc croyez moi on peut y arriver !!! Et depuis 5 ans je n'y es plus jamais retoucher. 

Le plus dur pour moi c'est le cannabis, je n'arrive pas a m'en défaire. j'ai tout essayer mais c'est plus fort que moi, je pense qu'il comble quelque chose en moi mais je ne sais pas quoi ! Si vous avez des précieux conseils, je suis preneuse. Je suis vraiment en detresse, ça me pourrit la vie, la santé. Je veux plus jamais être le fantôme de moi même, je veux retrouver ma personnalité, redevenir la fille intelligente et pleines de vie, qui est contente de se lever le matin. Je veux m'en sortir !!! 

Merci si tu as lu jusqu'ici, ça fait plaisir. Laisse moi un message privé si tu as des tips ! 

Belle journée ! 

Modifié par basilebennet
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
cry baby Membre 40215 messages
dvdvoreur‚ 102ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, basilebennet a dit :

Hello, 

Aujourd'hui j'écris ici car j'ai littéralement besoin d'aide, j'espère trouver des personnes qui ont étaient dans le même cas ou le sont pour pouvoir m'aider a m'en sortir. 

Tout d'abord, je suis une fille de 23 ans, j'ai une vie plutôt joyeuse mais j'ai une addiction qui dure depuis 6 ans maintenant, c'est le cannabis.

J'ai commencé a mes 17 ans, au début, c'était essentiellement récréatif, la première année je ne fumais que le week-end avec mes potes, je ne savais pas rouler donc ça me facilitait, je ne pouvais jamais fumer seule. 

1 an après, j'ai appris a rouler et c'est là que tout a commencer, ma consommation a était de plus en plus excessive. Je fumais de plus en plus seule, voyait mon argent et mon entourage partir en fumé. J'ai commencé a ne cotoyais que des gens qui fumer. Et ensuite, vous vous imaginez bien, après autant de consommation en si peu de temps, bah on se lasse... 

J'ai donc testé les drogues dures, ça a commencé par une pillule d'extasie dans une teuf. Je n'ai pas ressenti beaucoup d'effets mais je me rappelle que d'être dans cette ambiance, je trouvais ça malsain, c'était la première fois que je voyais le monde des teuf et la drogue. J'ai même était choqué quand j'ai vu des gens prendre des rails de coke dans le train. Je me demandais ce que je foutais là, que tout ça ce n'était pas moi mais en vain... j'étais jeune, j'ai suivis mes copines. 

Après cette soirée, sans réellement avoir ressenti les effets de la P, j'ai tout de même eu cette descente le lendemain, horrible. 

2 mois après, en décembre lors d'une soirée chez ma pote, on décide de choper une P. Celle là mon dieu! Je l'ai senti, un état de bien être total mais encore une fois cette pensé en moi, qui me disait que c'était malsain. Je me rappelle regarder mes copines, les pupilles dilatés, la machoire qui grince et avoir peur de les voir comme ça, mais une peur secrète, je ne leur en jamais fait part. 

Ensuite au mois de mars-avril a septembre je suis tombé dans le speed, LSD, coke, ketamine.  Ca était la pire période de ma vie, tout se briser autour de moi, l'école ça etait un décrochage scolaire total alors que je suis a la base très bonne éléve. Les relations avec ma famille se sont détériorer, et j'ai perdu beaucoup d'amis. Entre autre mon groupe de copine avec qui j'avais commencer tout ça, ça nous a eloigner, la drogue avait pris beaucoup trop de place dans notre vie. 

Mais un jour je me suis reveillé et je n'ai plus jamais toucher aux drogues dures. J'ai ressenti un reel dégout et voir une de mes meilleures amies détruite a cause de ça, ça m'a fait avoir un déclic. donc croyez moi on peut y arriver !!! Et depuis 5 ans je n'y es plus jamais retoucher. 

Le plus dur pour moi c'est le cannabis, je n'arrive pas a m'en défaire. j'ai tout essayer mais c'est plus fort que moi, je pense qu'il comble quelque chose en moi mais je ne sais pas quoi ! Si vous avez des précieux conseils, je suis preneuse. Je suis vraiment en detresse, ça me pourrit la vie, la santé. Je veux plus jamais être le fantôme de moi même, je veux retrouver ma personnalité, redevenir la fille intelligente et pleines de vie, qui est contente de se lever le matin. Je veux m'en sortir !!! 

Merci si tu as lu jusqu'ici, ça fait plaisir. Laisse moi un message privé si tu as des tips ! 

Belle journée ! 

il te faut absolument trouver des centre d'intérêt ! tu as bien des "rêves" dans  la vie ou des choses qui  te passionnent!

as-tu des amis  non fumeurs de canabis?

essayer de trouver quelqu'un a qui parler car ce machin  te fait te renfermer sur toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 35134 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Il y a des médecins addictologues beaucoup plus compétents que les forumeurs sur la question. 

Modifié par Crabe_fantome

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new caravage Membre 9587 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Crabe_fantome a dit :

Il y a des médecins addictologues beaucoup plus compétents que les forumeurs sur la question. 

Oui mais je m'interroge sur la véracité de ses dires ( et ça c'est un domaine ou j'ai certaines compétences ) si c'est vrai il faut qu'elle aille chercher les coordonnées des addictologues ET des associations d'entraide d'EX dépendants. ( C'est simple !!)

                  Mais moi je ne lui donnerais pas ici car le forum n'est pas fait pour ça et qu'un/une addict doit absolument faire le premier pas lui même pour avoir une chance de trouver son clean!!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basilebennet Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 30ans
Posté(e)

La véracité de mes dires ? Vous pensez que je ments ? Je vois pas pourquoi je m’amuserai à mentir sur ce sujet! Passez votre chemin, merci j’ai besoin de réel conseil et pas de jugement 

Il y a 2 heures, new caravage a dit :

Oui mais je m'interroge sur la véracité de ses dires ( et ça c'est un domaine ou j'ai certaines compétences ) si c'est vrai il faut qu'elle aille chercher les coordonnées des addictologues ET des associations d'entraide d'EX dépendants. ( C'est simple !!)

                  Mais moi je ne lui donnerais pas ici car le forum n'est pas fait pour ça et qu'un/une addict doit absolument faire le premier pas lui même pour avoir une chance de trouver son clean!!

La véracité de mes dires ? Vous pensez que je ments ? Je vois pas pourquoi je m’amuserai à mentir sur ce sujet! Passez votre chemin, merci j’ai besoin de réel conseil et pas de jugement. Surtout que tu es là pour n’émettre aucun conseil donc ton intervention ne sert strictement à rien 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 64262 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a une heure, basilebennet a dit :

La véracité de mes dires ? Vous pensez que je ments ? Je vois pas pourquoi je m’amuserai à mentir sur ce sujet! Passez votre chemin, merci j’ai besoin de réel conseil et pas de jugement 

La véracité de mes dires ? Vous pensez que je ments ? Je vois pas pourquoi je m’amuserai à mentir sur ce sujet! Passez votre chemin, merci j’ai besoin de réel conseil et pas de jugement. Surtout que tu es là pour n’émettre aucun conseil donc ton intervention ne sert strictement à rien 

@new caravage s'interroge, ce qui est son droit, et donne les meilleurs conseils.

Addictologues ET des associations d'entraide d'EX dépendants, passer par son propre médecin qui saura où s'adresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
expendable Membre 367 messages
Forumeur survitaminé‚ 65ans
Posté(e)
il y a 44 minutes, Plouj a dit :

@new caravage s'interroge, ce qui est son droit, et donne les meilleurs conseils.

Addictologues ET des associations d'entraide d'EX dépendants, passer par son propre médecin qui saura où s'adresser.

Je pense aussi que nos conseils ne suffiront pas, consulter est la meilleure démarche, surtout si comme dans le cas présent l'addiction est  mal vécue , avec le souhait  de s'en défaire . Le premier cap est de le reconnaître, c'est souvent le premier obstacle à franchir comme pour les alcooliques qui nient constamment leur addiction . Donc =  rdv chez un addictologue, voir peut être aussi avec des séances d'hypnose.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 64262 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, expendable a dit :

Je pense aussi que nos conseils ne suffiront pas, consulter est la meilleure démarche, surtout si comme dans le cas présent l'addiction est  mal vécue , avec le souhait  de s'en défaire . Le premier cap est de le reconnaître, c'est souvent le premier obstacle à franchir comme pour les alcooliques qui nient constamment leur addiction . Donc =  rdv chez un addictologue, voir peut être aussi avec des séances d'hypnose.  

Tout à fait.

Ma femme a cessé de fumer grâce à un médecin hypnotiseur, 1 séance a suffi.

Il lui a juste demandé de venir le voir au moment où elle serait prête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TheRealBishop Membre 1502 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Salut jeune fille, le mieux pour se sevrer du cannabis c'est de se mettre à l'alcool, n'hésite pas à me contacter si tu veux des informations complémentaires 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Houdaïfa Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Bonjour tout le monde. Un sujet assez sérieux et qui touche énormément de personnes. Et contrairement à ce que je peux voir d'écrit sur le forum et ce n'est que mon avis et je peux me tromper, mais qui mieux qu'un ancien fumeur peux comprendre un fumeur qui veut arrêter. Les "spécialistes" vont rechercher tout ce qu'il y a autour de la personne, son environnement, les personnes avec qui elle se drogue, les lieux habituels, etc. Je fumais du cannabis en grande quantité et j'ai arrêté du"jour au lendemain". En vrai, on n'arrête jamais du jour au lendemain. L'idée d'arrêter vient bien avant et le jour où on arrête, c'est le passage à l'action. Je vous renvoi au modèle. Tout d'abord, je te félicite d'avoir mis fin à tes autres addictions. Maintenant, il faut comprendre une chose, la raison pour laquelle tu fumes n'est pas celle que tu crois. Le plus souvent, c'est une raison profonde enfouie bien au fond de nous. Si tu fumes aujourd'hui, c'est que pour l'instant, c'est le meilleur choix pour toi que tu puisses faire. Fumer te sert à quelque chose et en plus, cela est positif. Peut-être que tu veux te sentir en sécurité ou que tu veux éviter un danger et il faut rajouter à cela tout le contexte, que je ne connais pas, c'est-à-dire ta vie, ton passé, etc. Un comportement n'a de sens que dans le contexte où il se trouve. Pour ma part, je pensais que c'était pour échapper à une routine avec mes potes, mais je me tromper. J'avais juste peur de vivre, de prendre des décisions et de faire ma vie tout simplement. Et je te comprends quand tu dis que tu ne veux plus être ton fantôme. La drogue peut changer complétement une personne si bien que ces proches ne la reconnaisse même plus.

Je vais t'apporter modestement mon aide, en tout cas ce qui a marché pour moi. Tout d'abord, il faut reformuler tes envies. Tu ne veux pas arrêter de fumer. Ce que tu veux, c'est vivre ta vie, librement, sans chaînes, sans que personne ne te dise quoi faire. C'est très important pour le cerveau de formuler positivement ses objectifs, de cette façon, tu auras la capacité de trouver des solutions plutôt que d'être renfermé. Une fois que tu sais ce que tu veux plutôt que ce que tu ne veux pas, il faut clarifier ton objectif. Si tu atteins ton objectif, qu'est ce que cela va t'apporter de plus grand encore ? Est-ce que cela dépend que de toi ? Si tu atteints ton objectif, est-ce qu'il pourrait y avoir des inconvénients ? Il faut toujours poser cette question, car si un fumeur arrête de fumer, mais qu'il remplace son addiction par une autre addiction comme grignoter, il pourrait se sentir encore plus mal que lorsqu'il fumait. Il faut que cela soit écologique. Ensuite, il faut décrire le contexte. Où, quand et avec qui tu veux réaliser cet objectif ? Et pour finir, est-ce que ton objectif est réalisable ?. Il faudrait que tu puisses résumer cela en une ou deux phrases explicites, qu'un enfant de 6 ans peut comprendre.

Je te garantis que si tu te prends une feuille et un stylo et qui répond profondément à ces questions, tu auras déjà fait 80 % du travail.

J'ai été un peu longtemps, mais c'était nécessaire.

 

 

  • Like 1
  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
italove Membre 5247 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

Tous les sujets sont sérieux. 

Là nous parlons d'une personne en mal être qui pense que prendre des drogues vont lui faire oublier ses tracas, sauf que ça les empires. 

Il faut se faire désintoxiquer un point c'est tout. 

Moi j'ai vraiment une adiction, je ne peux plus m'en passer, mon médecin m'a dit que ma santé n'est pas affectée, alors je continu. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new caravage Membre 9587 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
Le 02/05/2020 à 15:21, Plouj a dit :

@new caravage s'interroge, ce qui est son droit, et donne les meilleurs conseils.

Addictologues ET des associations d'entraide d'EX dépendants, passer par son propre médecin qui saura où s'adresser.

De toute façon quand tu contacte un/une addictologue (médecin ou intervenant psy ou parapsy)   il ou elle commence par cerner au mieux la personne pour déterminer au feeling et là l'expérience joue un grand rôle le vrai du fantasmé du ou de la demandeur/demandeuse.

           Et ça ne se fait pas sur un forum généraliste même si sur ces forums il peut y avoir des compétents,ce n'est pas le lieu pour ça et ce serait à 100% contre productif .

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 64262 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, new caravage a dit :

De toute façon quand tu contacte un/une addictologue (médecin ou intervenant psy ou parapsy)   il ou elle commence par cerner au mieux la personne pour déterminer au feeling et là l'expérience joue un grand rôle le vrai du fantasmé du ou de la demandeur/demandeuse.

           Et ça ne se fait pas sur un forum généraliste même si sur ces forums il peut y avoir des compétents,ce n'est pas le lieu pour ça et ce serait à 100% contre productif .

Même arrêter de fumer par hypnose, le médecin explique bien que l'hypnose est inopérant si la volonté de stopper n'est pas présente.

Je suppose que pour la drogue il doit y avoir de ça aussi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basilebennet Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 30ans
Posté(e)
Le 07/05/2020 à 19:32, Houdaïfa a dit :

Bonjour tout le monde. Un sujet assez sérieux et qui touche énormément de personnes. Et contrairement à ce que je peux voir d'écrit sur le forum et ce n'est que mon avis et je peux me tromper, mais qui mieux qu'un ancien fumeur peux comprendre un fumeur qui veut arrêter. Les "spécialistes" vont rechercher tout ce qu'il y a autour de la personne, son environnement, les personnes avec qui elle se drogue, les lieux habituels, etc. Je fumais du cannabis en grande quantité et j'ai arrêté du"jour au lendemain". En vrai, on n'arrête jamais du jour au lendemain. L'idée d'arrêter vient bien avant et le jour où on arrête, c'est le passage à l'action. Je vous renvoi au modèle. Tout d'abord, je te félicite d'avoir mis fin à tes autres addictions. Maintenant, il faut comprendre une chose, la raison pour laquelle tu fumes n'est pas celle que tu crois. Le plus souvent, c'est une raison profonde enfouie bien au fond de nous. Si tu fumes aujourd'hui, c'est que pour l'instant, c'est le meilleur choix pour toi que tu puisses faire. Fumer te sert à quelque chose et en plus, cela est positif. Peut-être que tu veux te sentir en sécurité ou que tu veux éviter un danger et il faut rajouter à cela tout le contexte, que je ne connais pas, c'est-à-dire ta vie, ton passé, etc. Un comportement n'a de sens que dans le contexte où il se trouve. Pour ma part, je pensais que c'était pour échapper à une routine avec mes potes, mais je me tromper. J'avais juste peur de vivre, de prendre des décisions et de faire ma vie tout simplement. Et je te comprends quand tu dis que tu ne veux plus être ton fantôme. La drogue peut changer complétement une personne si bien que ces proches ne la reconnaisse même plus.

Je vais t'apporter modestement mon aide, en tout cas ce qui a marché pour moi. Tout d'abord, il faut reformuler tes envies. Tu ne veux pas arrêter de fumer. Ce que tu veux, c'est vivre ta vie, librement, sans chaînes, sans que personne ne te dise quoi faire. C'est très important pour le cerveau de formuler positivement ses objectifs, de cette façon, tu auras la capacité de trouver des solutions plutôt que d'être renfermé. Une fois que tu sais ce que tu veux plutôt que ce que tu ne veux pas, il faut clarifier ton objectif. Si tu atteins ton objectif, qu'est ce que cela va t'apporter de plus grand encore ? Est-ce que cela dépend que de toi ? Si tu atteints ton objectif, est-ce qu'il pourrait y avoir des inconvénients ? Il faut toujours poser cette question, car si un fumeur arrête de fumer, mais qu'il remplace son addiction par une autre addiction comme grignoter, il pourrait se sentir encore plus mal que lorsqu'il fumait. Il faut que cela soit écologique. Ensuite, il faut décrire le contexte. Où, quand et avec qui tu veux réaliser cet objectif ? Et pour finir, est-ce que ton objectif est réalisable ?. Il faudrait que tu puisses résumer cela en une ou deux phrases explicites, qu'un enfant de 6 ans peut comprendre.

Je te garantis que si tu te prends une feuille et un stylo et qui répond profondément à ces questions, tu auras déjà fait 80 % du travail.

J'ai été un peu longtemps, mais c'était nécessaire.

 

 

Je te remercie vraiment pour ta réponse, je me sens enfin comprise et non jugé. Tu as vraiment su mettre les mots sur ce que j’ai ! Merci, ça m’aide déjà crois-moi ! 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×