Aller au contenu

L'ombre de 2003...


Messages recommandés

Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 329 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)

On nous annonce une semaine de canicule, avec des températures dépassant par endroits 40 degrés (et 48 degrés dans certaines régions en "température ressentie").

J'ai personnellement vécu deux canicules (sans compter les années de chaleur "normale" : par exemple en 2018, en Limousin, il a fait chaud ou très chaud de juin à la mi-octobre; mais personne n'a parlé de canicule) : 1976 et 2003. Dans les deux cas, la vague de chaleur a commencé très tôt, dès la fin avril; et elle ne s'est pas interrompue pendant plus de deux mois. En 1976, le temps a commencé à se rafraîchir à la mi-juillet, ce qui fait que le défilé du 14 juillet a été très arrosé… A l'époque on n'a pas parlé du nombre de morts. Je ne sais pas s'il y en a eu, en tout cas rien à voir avec l'hécatombe de 2003.

En 2003, les choses ont commencé exactement comme en 1976. Après deux mois et demi de fortes chaleurs, la température a bien diminué en juillet. J'ai le souvenir d'un soir, vers la mi-juillet, où je suis rentré chez moi - j'habitais alors à Paris - sous un véritable déluge. Je pensais alors que c'était exactement le scénario de 1976 qui se répétait. Au début d'août, je pris une semaine de vacances en Sicile, où il ne faisait pas plus chaud que d'habitude. Rentré à Paris, je fus très surpris par l'air exténué des gens, et c'est là que j'appris qu'on était en pleine canicule.

La canicule de cette année est différente, dans le sens où elle est arrivée sans prévenir - mai et une bonne partie de juin ont même été assez médiocres. Le bon côté de la chose, c'est qu'au moins les organismes n'ont pas été déjà fatigués par deux mois de chaleur. On nous annonce maintenant des températures de 35 à 40 degrés, voire plus, pendant plusieurs jours. Et après? En fait on n'en sait rien, étant donné les limites actuelles de la prévision météo. Les prévisions à 15 jours indiquent des températures plus supportables pour la première semaine de juillet, mais la fiabilité de telles estimations est loin d'être à 100 %. Il pourrait très bien faire des températures extrêmes jusqu'à la mi-août, sachant qu'après le 20 août il n'y a plus de risque de canicule, car les jours commencent à raccourcir. Or ce qui caractérise la canicule, ce sont des températures élevées le jour Et la nuit.

Et pendant ce temps, la grève des urgences continue. On n'ose pas imaginer ce qui pourrait se passer en cas d'alerte sanitaire. La canicule, plus une grève des urgences, plus une ministre dont la compétence et le charisme ne sont pas les traits de caractère les plus aveuglants, plus un président entêté, tous les ingrédients seraient réunis pour une crise digne de 2003. Mais ne soyons pas pessimistes, tout va peut-être très bien se passer. En attendant ma mère est dans un EHPAD, et j'espère que là au moins, on a bien tiré les leçons de 2003.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 571 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, Gouderien a dit :

...

La canicule de cette année est différente, dans le sens où elle est arrivée sans prévenir - mai et une bonne partie de juin ont même été assez médiocres. Le bon côté de la chose, c'est qu'au moins les organismes n'ont pas été déjà fatigués par deux mois de chaleur. On nous annonce maintenant des températures de 35 à 40 degrés, voire plus, pendant plusieurs jours. Et après? En fait on n'en sait rien, étant donné les limites actuelles de la prévision météo. Il pourrait très bien faire des températures extrêmes jusqu'à la mi-août, sachant qu'après le 20 août il n'y a plus de risque de canicule, car les jours commencent à raccourcir. Or ce qui caractérise la canicule, ce sont des températures élevées le jour Et la nuit....

L'année 1976 est restée dans les annales météorologique non pas pour la chaleur qui était relativement modérée mais pour la sécheresse. Rappelez-vous les norias de camions de paille que raymond Barre a vait organisées pour que les élevages ne manquent pas de fourrage..

En revanche en 2003 cela a été une canicule de près de 15 jours sur une grande partie de la France. mais c'était fin juillet début du mois d'août où les jours commencent à raccourcir.

Je n'ai pas de ventilateur. J'ai déjà commencé à tenir les volet entrebaillés (côté soleil) et pas fermés complètement. Ainsi l'air chaud de la face intérieure peut s'échapper vers le haut et ne pas trop chauffer la fenêtre. Le peu de fraîcheur nocturne permettra d'aérer la nuit et de faire des courants d'air. Et puis j'ai résisté à 51°C dans la vallée de la mort, et très régulièrement à plus de 40°C dans quelques autres déserts, alors on n'en meurre pas à la condition de se couvrir la peau et boire abondamment de l'eau (peu mais souvent) !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 329 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Répy a dit :

L'année 1976 est restée dans les annales météorologique non pas pour la chaleur qui était relativement modérée mais pour la sécheresse. Rappelez-vous les norias de camions de paille que raymond Barre a vait organisées pour que les élevages ne manquent pas de fourrage..

En revanche en 2003 cela a été une canicule de près de 15 jours sur une grande partie de la France. mais c'était fin juillet début du mois d'août où les jours commencent à raccourcir.

 

Oui, début juillet 1976 je me souviens avoir voyagé de Paris en Bretagne sans voir un nuage.

Le raccourcissement des jours ne commence à jouer qu'à partir du 15 août, et encore très progressivement.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Sexophone Membre 2 098 messages
Les hommes viennent de Tatooine, les femmes de Jakku‚
Posté(e)

J'ai perdu un membre de ma parenté à cette période. À cause de la canicule, nous avions mal interprété les signes avant coureurs de son malaise cardiaque. Signes qui sont très différents chez les femmes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 38ans Posté(e)
Fuck Them All Membre 11 834 messages
Membre ++‚ 38ans
Posté(e)

La canicule c'est mal parti. Aujourd'hui il annonçait 30 degrés dans une ville où j'étais, je pense qu'il a tout juste fait 26 degrés et même que j'ai du me mettre au soleil un moment donné car à l'ombre faisait pas si chaud que ça et ce soir c'est orageux avec beaucoup de vent. Dehors il fait bon, je dirais même frais, chez moi il ne fait pas si chaud, c'est pas ce soir que je vais dormir avec le ventilateur. Demain est prévu le même temps qu'aujourd'hui, peut-être un ou deux degrés de plus et ensuite il devrait faire plus chaud durant 4 jours et à partir de samedi il annonce plus frais qu'aujourd'hui. On peut pas vraiment parler de canicule avec 4 jours de chaleurs. La semaine d'après il annonce du chaud mais aussi de la pluie certains jours de quoi arroser. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 487 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Gouderien a dit :

On nous annonce une semaine de canicule, avec des températures dépassant par endroits 40 degrés (et 48 degrés dans certaines régions en "température ressentie").

l'ombre de 2003 ? et que penserais tu de celle de 1718, 1719 .. à faire exploser la clim .... 

500 000 morts lors de l'été 1636 ou de l'été 1705, 700 000 lors des étés caniculaires de 1718-1719, avec même l'apparition de nuées de sauterelles et une forme de climat saharien sur l'Ile-de-France.

 

https://www.liberation.fr/france/2003/08/14/700-000-morts-lors-des-canicules-de-1718-1719_442098

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 487 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Fuck Them All a dit :

La canicule c'est mal parti. Aujourd'hui il annonçait 30 degrés dans une ville où j'étais, je pense qu'il a tout juste fait 26 degrés et même que j'ai du me mettre au soleil un moment donné car à l'ombre faisait pas si chaud que ça et ce soir c'est orageux avec beaucoup de vent. Dehors il fait bon, je dirais même frais, chez moi il ne fait pas si chaud, c'est pas ce soir que je vais dormir avec le ventilateur. Demain est prévu le même temps qu'aujourd'hui, peut-être un ou deux degrés de plus et ensuite il devrait faire plus chaud durant 4 jours et à partir de samedi il annonce plus frais qu'aujourd'hui. On peut pas vraiment parler de canicule avec 4 jours de chaleurs. La semaine d'après il annonce du chaud mais aussi de la pluie certains jours de quoi arroser. 

on peut parler de canicule lorsque les températures de la journée dépassent les 35 degrés et celles de la nuit 20 ou 21 degrés , mais ça dépend aussi de la région ... dès que les températures nocturnes ne sont plus suffisantes pour rendre l'air respirable la journée , on parle de canicule .. là il est minuit et la température est supérieure à 22 .. si a ne descend pas plus demain on va souffrir ... je vais être obligé de mettre la clim ... :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreN 121ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)

Bof ! Petites natures. Moi, je la subis 6 mois par an. Et bien pire qu'en France. Je suis encore vivant.

Question d'habitude.

Remarque : je me perds dans les doublons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 36 435 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)

Tant mieux , faut que les vieux dégagent le plancher , il y en a pas mal là dedans qui ont cette pensée (suivez mon regard vitreux ) un excellent moyen pour faire le tri, merci la canicule  :rolle:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreN 121ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)

Moi, ça ne me fait rien de partir mais en douceur quand même.

J'ai bien profité de la vie.

Place aux djeunes dont l'avenir est plutôt sombre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 36 435 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)
il y a une heure, Dan229 a dit :

Moi, ça ne me fait rien de partir mais en douceur quand même.

J'ai bien profité de la vie.

Place aux djeunes dont l'avenir est plutôt sombre.

Encore un peu de beau temps quand même, ça fait pas de mal , rien que pour emmerder les plus jeunes :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreN 121ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)

En attendant, c'est nous qui les emmerdons de temps en temps.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 571 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, stvi a dit :

l'ombre de 2003 ? et que penserais tu de celle de 1718, 1719 .. à faire exploser la clim .... 

500 000 morts lors de l'été 1636 ou de l'été 1705, 700 000 lors des étés caniculaires de 1718-1719, avec même l'apparition de nuées de sauterelles et une forme de climat saharien sur l'Ile-de-France.

 

https://www.liberation.fr/france/2003/08/14/700-000-morts-lors-des-canicules-de-1718-1719_442098

En cette période du "petit âge glaciaire", il y avait des écarts de température énormes.

L'hiver, les rivières et lacs étaient tous gelés très épais mais les étés pouvaient être très chaud. À cette époque, on vivait sur son petit territoire. Pas de transports importants. Si la grêle avait détruit les récoltes, pas question d'acheter des produits dans une autre région. Les conséquences alimentaires et de santé étaient dramatiques.

La première cause de la Révolution de 1789 a été climatique : deux hivers terribles 87-88 et 88-89 ont gelé les blés et l'été 1788 a été très chaud et sec. Au final, c'est la pénurie de blé et donc de pain qui a déclenché l'émeute. Qu'on se rappelle la marche des femmes sur Versailles pour ramener à Paris le "boulanger et le petit mitron" ( le roi et sa famille). espérant ainsi faire baisser les prix et organiser les transports de farine. À cette époque, la culture de le pomme de terre n'était qu'une curiosité et cette plante n'avait pas l'abondance actuelle pour remplacer le pain. Le petit peuple mangeait donc des "racines" ( carottes, panais, topinambour, navet...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 670 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Oui, c'est certain, il y aura moins de vieux d'ici la fin de la semaine. Les jeunes s'adaptent plus aisément. Quand je suis arrivé à La Réunion, je dormais sur le carreau, puis sur le lit, puis sous un drap. Au bout de quelques années, j'ajoutais une couverture.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 329 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)

Pour ceux qui ont du mal à supporter la grosse chaleur, qu'ils regardent ce qui se passe en Inde, où la sécheresse due au retard de la mousson est en train de prendre des proportions absolument catastrophiques.

Mais je ne doute pas que nos "amis" les climato-sceptiques sauront nous expliquer que tout cela n'a rien à voir avec un quelconque réchauffement climatique qui, c'est bien connu, est une invention des Chinois!:p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreN 121ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Gouderien a dit :

Pour ceux qui ont du mal à supporter la grosse chaleur, qu'ils regardent ce qui se passe en Inde, où la sécheresse due au retard de la mousson est en train de prendre une ampleur absolument catastrophique.

Un rien traumatise nos chochottes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 329 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
Le ‎24‎/‎06‎/‎2019 à 09:09, Répy a dit :

En cette période du "petit âge glaciaire", il y avait des écarts de température énormes.

L'hiver, les rivières et lacs étaient tous gelés très épais mais les étés pouvaient être très chaud. À cette époque, on vivait sur son petit territoire. Pas de transports importants. Si la grêle avait détruit les récoltes, pas question d'acheter des produits dans une autre région. Les conséquences alimentaires et de santé étaient dramatiques.

La première cause de la Révolution de 1789 a été climatique : deux hivers terribles 87-88 et 88-89 ont gelé les blés et l'été 1788 a été très chaud et sec. Au final, c'est la pénurie de blé et donc de pain qui a déclenché l'émeute. Qu'on se rappelle la marche des femmes sur Versailles pour ramener à Paris le "boulanger et le petit mitron" ( le roi et sa famille). espérant ainsi faire baisser les prix et organiser les transports de farine. À cette époque, la culture de le pomme de terre n'était qu'une curiosité et cette plante n'avait pas l'abondance actuelle pour remplacer le pain. Le petit peuple mangeait donc des "racines" ( carottes, panais, topinambour, navet...)

Les hivers terribles qui ont précédé (et peut-être provoqué) la Révolution française sont la conséquence de l'éruption du Laki en Islande, en 1783-84.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
BELUGA Membre 9 941 messages
Beluga-Pangolin‚
Posté(e)
Le 24/06/2019 à 09:09, Répy a dit :

Le petit peuple mangeait donc des "racines" ( carottes, panais, topinambour, navet...)

Ce qui les distinguait des "nobles" et "bourgeois" qui eux, ne mangeaient que des légumes "hors sol"; les racines étaient réservées, si l'on peut dire, aux "manants".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreN 121ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)

C'était des racines rabougries.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×