Aller au contenu

Et si ? ...

Messages recommandés

markich Membre 2 813 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Coucou tout le monde !

Et si vous aviez une baguette magique , qu'est LA chose que vous feriez, que vous changeriez ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
eriu Membre 466 messages
Forumeur survitaminé‚ 53ans
Posté(e)

Bonjour 

Je transformerai  les humains en fleurs ...:)

 

  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
markich Membre 2 813 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
il y a 1 minute, eriu a dit :

Bonjour 

Je transformerai  les humains en fleurs ...:)

 

J'aaaaaadoooore !!! Merci Eriu ! Géant comme réponse !!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 397 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

Je la détruirais car tout le monde voudrait me la voler.

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
markich Membre 2 813 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
à l’instant, Talon 1 a dit :

Je la détruirais car tout le monde voudrait me la voler.

Et si elle était à toi , que ton nom soit marquée sur la baguette et que tu sois le seul à pouvoir l'utiliser ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 317 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

je me rendrai immortel. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 397 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
il y a 1 minute, markich a dit :

Et si elle était à toi , que ton nom soit marquée sur la baguette et que tu sois le seul à pouvoir l'utiliser ??

Si on ne peut l'utiliser qu'une fois, je ne pourrais plus dormir. Que changer en premier ? Et le reste ? Ca entraîne des remords. Si tout le monde avait pouvoir de changer la météo, les guerres ne cesseraient jamais.

il y a 2 minutes, Crève a dit :

je me rendrai immortel. 

Pauvre malheureux ! Traîner un cancer qui fait souffrir éternellement ? Vive la mort. Oui, c'est paradoxal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 317 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Talon 1 a dit :

 

Pauvre malheureux ! Traîner un cancer qui fait souffrir éternellement ? Vive la mort. Oui, c'est paradoxal.

la baguette ne dit pas que je n'ai qu'un seul souhait. ensuite, je me rends immunisé, inapte à souffrir à quelconque maladie (sauf la dépression, car la dépression est source de création). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eriu Membre 466 messages
Forumeur survitaminé‚ 53ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Crève a dit :

la baguette ne dit pas que je n'ai qu'un seul souhait. ensuite, je me rends immunisé, inapte à souffrir à quelconque maladie (sauf la dépression, car la dépression est source de création). 

Si si , me semble un seul souhait " LA " chose ..comme ça que je l'ai compris 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 4 168 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'anéantirai le mal sous toutes ses formes (ça sous entendrait que plus personne n'agirait pour son propre profit mais pour le bien de tous y compris de la planète, et que par conséquent la mort n'existerait plus parce qu'elle fait mal à ceux qui restent et fait aussi souffrir ceux qui ont des maladies mortelles, d'ailleurs la maladie n'existerait plus non plus par le fait qu'elle soit un mal) :fleur:

Modifié par Swannie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 317 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)
il y a 45 minutes, Swannie a dit :

J'anéantirai le mal sous toutes ses formes (ça sous entendrait que plus personne n'agirait pour son propre profit mais pour le bien de tous y compris de la planète, et que par conséquent la mort n'existerait plus parce qu'elle fait mal à ceux qui restent et fait aussi souffrir ceux qui ont des maladies mortelles, d'ailleurs la maladie n'existerait plus non plus par le fait qu'elle soit un mal) :fleur:

certains n'en peuvent plus de vivre, il voudraient en finir, ils voudraient mourir ; mais comme tu annules la mort, tu rends ainsi leur souffrance de vivre éternelle ; et ça c'est mal..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zera Membre 5 842 messages
... ... ...‚ 32ans
Posté(e)

Que mon appart soit toujours ranger même quand je le dérange !

Plus sérieusement, bien que l'idée de rangement soit sérieuse. Me faire confiance et savoir vraiment dans quelle direction aller. Réussir à être plus efficace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 4 168 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 40 minutes, Crève a dit :

certains n'en peuvent plus de vivre, il voudraient en finir, ils voudraient mourir ; mais comme tu annules la mort, tu rends ainsi leur souffrance de vivre éternelle ; et ça c'est mal..

Faux, puisque j'ai écrit que j'anéantirai le mal sous toutes ses formes.

Ceux qui n'en peuvent plus de vivre, qui voudraient en finir, qui voudraient mourir souffrent d'un mal, appelé le mal-être, qui disparaitra donc aussi.

Tu as donc mal pensé, mais ça aussi ça disparaitra, les mauvaises pensées :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 317 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, Swannie a dit :

Faux, puisque j'ai écrit que j'anéantirai le mal sous toutes ses formes.

Ceux qui n'en peuvent plus de vivre, qui voudraient en finir, qui voudraient mourir souffrent d'un mal, appelé le mal-être, qui disparaitra donc aussi.

Tu as donc mal pensé, mais ça aussi ça disparaitra, les mauvaises pensées :)

faux ! j'en veux pas de ton Meilleur des mondes. je t'ai tranquillement prise au piège de ton raisonnement, tu refuses de l'admettre.

le mal est l'opposé du bien. le bien ne se définit que par opposition au mal. si tu supprimes le mal, tu supprimes la définition du bien, car toute idée nécessite son contraire pour se définir. de même qu'un monde plongé dans les ténèbres, sans lumière, ne peut définir l'ombre. l'ombre n'a son sens que si la lumière existe. le mal n'existe que si la notion de bien existe. supprimer le mal n'a pas de sens. 

en sus, tu dis que ceux/celles qui veulent en finir souffrent d'un mal être et toi tu supprimes ce mal être ; mais ne vois-tu pas que tu supprimes du même coup des pans entiers de beauté dans le monde : combien d'oeuvre, de romans, de films mettent en scène notre mal-être, font de notre mal-être une oeuvre d'art ? Lars Von Trier, Houellebecq ont magnifié notre mal-être. 

enfin, je termine sur ces mots de Houellebecq : toute souffrance est positive

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Auger Membre 468 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
il y a une heure, Crève a dit :

 

enfin, je termine sur ces mots de Houellebecq : toute souffrance est positive

Il a vraiment écrit ça ? ça mériterait d'être remis dans son contexte ; sinon, c'est comme 'Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort" du moustachu fou : une vaste connerie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 317 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)
il y a 59 minutes, Auger a dit :

Il a vraiment écrit ça ? ça mériterait d'être remis dans son contexte ; 

"Le monde est une souffrance déployée. A son origine, il y a un noeud de souffrance. Toute existence est une expansion, et un écrasement. Toutes les choses souffrent, jusqu'à ce qu'elles soient. Le néant vibre de douleur, jusqu'à parvenir à l'être : dans un abject paroxysme.

 

Les êtres se diversifient et se complexifient, sans rien perdre de leur nature première. A partir d'un certain niveau de conscience, se produit le cri. La poésie en dérive. Le langage articulé, également.

 

La première démarche poétique consiste à remonter à l'origine. A savoir : à la souffrance.

 

Les modalités de la souffrance sont importantes ; elles ne sont pas essentielles. Toute souffrance est bonne ; toute souffrance est utile ; toute souffrance porte ses fruits ; toute souffrance est un univers."

 

Contexte : Rester vivant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Auger Membre 468 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Crève a dit :

"Le monde est une souffrance déployée. A son origine, il y a un noeud de souffrance. Toute existence est une expansion, et un écrasement. Toutes les choses souffrent, jusqu'à ce qu'elles soient. Le néant vibre de douleur, jusqu'à parvenir à l'être : dans un abject paroxysme.

 

Les êtres se diversifient et se complexifient, sans rien perdre de leur nature première. A partir d'un certain niveau de conscience, se produit le cri. La poésie en dérive. Le langage articulé, également.

 

La première démarche poétique consiste à remonter à l'origine. A savoir : à la souffrance.

 

Les modalités de la souffrance sont importantes ; elles ne sont pas essentielles. Toute souffrance est bonne ; toute souffrance est utile ; toute souffrance porte ses fruits ; toute souffrance est un univers."

 

Contexte : Rester vivant.

Merci pour le contexte.

J'adore Houellebecq, essentiellement pour son analyse au scalpel de la société occidentale actuelle.

Pour autant, quitte à passer pour un bourrin (c'est sans importance), je renvoie sa poésie (et LA poésie le plus souvent) à ce qu'elle représente pour moi : une espèce de bouillie lunaire détachée de la réalité et impropre à la définir.

Je pense que c'est tout simplement parce que je n'y comprends rien !

Encore merci pour la source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 317 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, Auger a dit :

 

J'adore Houellebecq, essentiellement pour son analyse au scalpel de la société occidentale actuelle..

beaucoup pensent que son chef-d'oeuvre reste Les Particules élémentaires, mais moi je pense son pavé dans la marre reste Extension... plus esthétique, plus percutant. et toi, qu'en penses-tu ?

il y a 18 minutes, Auger a dit :

Pour autant, quitte à passer pour un bourrin (c'est sans importance), je renvoie sa poésie (et LA poésie le plus souvent) à ce qu'elle représente pour moi : une espèce de bouillie lunaire détachée de la réalité et impropre à la définir.

Je pense que c'est tout simplement parce que je n'y comprends rien !

 

je n'y saisis pas grand chose non plus, mais j'entrevois que la poésie fige, cristallise une réalité, la magnifie, fait du beau avec du laid, c'est un condensé de beauté ; de la poésie, il n'y en a pas qu'en rimes, il y en a partout, dans scène d'un film de Lars Von Trier, dans une cathédrale gothique, dans la prose de Lautréamont, etc.

Modifié par Crève

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Auger Membre 468 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Crève a dit :

beaucoup pensent que son chef-d'oeuvre reste Les Particules élémentaires, mais moi je pense son pavé dans la marre reste Extension... plus esthétique, plus percutant. et toi, qu'en penses-tu ?

100 % d'accord : tout y était dit : percutant, sans concession, d'une lucidité sans précédent.

Par la suite, j'ai été déçu le plus souvent (je n'ai même pas fini "La possibilité d'une île"), sauf "Soumission" où je considère qu'il a retrouvé son ironie, son mordant, son acuité, sa perception des rapports humains.

Je n'ai rien lu d'aussi fort depuis Raymond Carver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité