Homosexualité et désir d'enfant

hdbecon Membre 2 762 messages
Théoricien practicien reconnu dans le domaine apéritif...‚ 45ans
Posté(e)

Le débat sur la PMA et la GPA m'amène à quelques réflexions. L' homosexualité est aujourd'hui admise par le plus grand nombre comme étant naturelle. Je n'ai rien à y redire personnellement, et me range donc à cet avis. Mais l'homosexualité, c'est la relation amoureuse, spirituelle et physique, entre personnes de même sexe. Hors, ce genre de relation exclut de facto la conception de l'enfant. Pourtant, il existe des couples homosexuels qui désirent avoir des enfants, d'où le recours à l'adoption ou à la PMA. Mon interrogation est la suivante : si l'homosexualité est naturelle, le désir d'enfant l'est aussi. Ces deux désirs sont à première vue contradictoires. On est attiré sexuellement par une personne de même sexe tout en désirant ce qui ne s'obtient naturellement que par un acte hétérosexuel. Ces deux désirs, tous deux naturels, cohabitent donc chez certaines personnes homosexuelles. Hors, la procréation étant impossible entre personnes de même sexe, l'enfant s'obtient par un acte hétérosexuel par procuration, naturel ou fabriqué. On a donc, chez les personnes homosexuelles désireuses d'enfant, une utilisation de l'hétérosexualité par procuration.

L'homosexualité, définie comme attirance naturelle vers les personnes de même sexe est-elle compatible avec le désir d'enfant, induisant l'acte hétérosexuel..? N'y a t-il pas là une contradiction naturelle..? 

La personne homosexuelle désireuse d'enfant ne va-t-elle pas à l'encontre de sa nature, puisque l'enfant, in fine, ne peut s'obtenir qu'à partir d'une opération basée sur l'hétérosexualité..?

Les personnes homosexuelles désireuses d'enfants assument-elles leur homosexualité naturelle en allant contre le fait que leur attirance exclut la procréation naturelle..?

Entendons-nous bien : je répète que je n'ai rien contre l'homosexualité, ni contre le fait que les couples homosexuels hommes ou femmes soient parents, ils en ont parfaitement le droit. Mon interrogation porte sur l'apparente contradiction naturelle entre homosexualité et désir de procréation, et la coexistence de ces deux désirs naturels apparemment contradictoires...

6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
gloup-gloup Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Les homosexuels n'ont pas le monopole de la contradiction, c'est même un phénomène généralisé dans le genre humain. J'ai beau être plutôt hétéro, je n'ai aucune envie d'avoir des enfants. J'ai beau être écolo, je roule en diesel. J'ai beau être fainéant, je vais bosser tous les jours... etc.

6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 99ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, hdbecon a dit :

La personne homosexuelle désireuse d'enfant ne va-t-elle pas à l'encontre de sa nature, puisque l'enfant, in fine, ne peut s'obtenir qu'à partir d'une opération basée sur l'hétérosexualité..?

A l'encontre de la nature, non, par contre à l'encontre de certaines croyances, oui.

Mais pour moi je désire d'enfant d'un couple homosexuel, est du même ordre que le désir d'enfant d'un couple hétérosexuel dont l'un des 2 est stérile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hdbecon Membre 2 762 messages
Théoricien practicien reconnu dans le domaine apéritif...‚ 45ans
Posté(e)
à l’instant, bondgers a dit :

A l'encontre de la nature, non, par contre à l'encontre de certaines croyances, oui.

Je m'en tiens au naturel pour ce sujet...

à l’instant, bondgers a dit :

Mais pour moi je désire d'enfant d'un couple homosexuel, est du même ordre que le désir d'enfant d'un couple hétérosexuel dont l'un des 2 est stérile.

Du même ordre sur un certain plan mécanique : l'impossibilité d'avoir des enfants. Mais où la stérilité rend impossible la procréation malgré le désir, c'est une sexualité invoquée comme naturelle dans le cas de l'homosexuel. Hors, si cette sexualité est naturelle, elle recours paradoxalement à des moyens "contre nature" pour avoir des enfants. Si l'homosexualité est naturelle, et inclut la non procréation, la question se pose à l'emploi de moyens détournés pour obtenir un enfant, puisque le fait d'avoir un enfant pour un couple homosexuel est par essence contre nature...

il y a 17 minutes, Aldegonde a dit :

Je te remercie...:)

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 99ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, hdbecon a dit :

 elle recours paradoxalement à des moyens "contre nature" pour avoir des enfants.

C'est vrai, mais dans ce cas il faudrait aussi inclure toutes les technologies humaines depuis que l'homme a commencé à créer des outils !

Sauf que si l'homme a une intelligence, c'est peut-être aussi pour s'en servir, et ce n'est donc pas contre-nature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 12 015 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)

on retrouve aussi le désir d'enfants chez des couples hétéros ..pour la plupart ils prennent un animal de compagnie en compensation

l’attachement aux animaux de compagnie est particulièrement important chez les divorcés, les célibataires, les veufs, les couples sans enfant. D’autres ont révélé que les femmes privilégiaient les petits chiens ou les chats dont les faciès au museau court et au crâne rond sont les plus proches de ceux d’un bébé.  "

de là à penser qu'on puisse confondre le désir d'enfant avec un désir d'animal de compagnie, il n'y a qu'un pas ...:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hdbecon Membre 2 762 messages
Théoricien practicien reconnu dans le domaine apéritif...‚ 45ans
Posté(e)
il y a 1 minute, bondgers a dit :

C'est vrai, mais dans ce cas il faudrait aussi inclure toutes les technologies humaines depuis que l'homme a commencé à créer des outils !

Sauf que si l'homme a une intelligence, c'est peut-être aussi pour s'en servir, et ce n'est donc pas contre-nature.

Dans ce cas-là, contre sa nature...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 769 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Etre homosexuel c'est aimer une personne du même sexe, mais est-ce qu'on aime l'autre parce qu'il est du même sexe ou ne serait-ce pas aimer l'autre même si il est du même sexe ?

 

Le week-end dernier nous étions au mariage de deux amies, bien malin celui qui peut dire qu'elles sont ensemble parce qu'elles sont homosexuelles. En fait elles sont homosexuelles parce qu'elles sont ensemble.

Elles ne sont pas tombées amoureuses d'une autre femme, elles sont tombées amoureuse d'une autre personne, le sexe n'était pas une raison. (en revanche, vis à vis de la société, de certains de leurs proches, ... , ça été une contrainte, un problème)

 

Donc désirer un enfant quand on est en couple ne me semble pas plus anormal, bizarre, contre nature ou je ne sais quoi quand on est homosexuel ou quand l'un des conjoints est stérile, c'est juste une impossibilité physique immédiate. (ça fait bien longtemps qu'on triche avec la nature)

7 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 99ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, hdbecon a dit :

Dans ce cas-là, contre sa nature...

Dans ce cas c'est une question personnelle, et non une vérité générale, c'est donc à chacun de voir.

Perso je n'ai rien contre ceux qui veulent des enfants, qu'ils soient homo ou hétéro, par contre je constate aussi que la planète est en surpopulation, que ça détruit tout, et notre intelligence devrait commencer à nous alerter pour diminuer les naissances ! Mais là est un autre sujet ;)

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hdbecon Membre 2 762 messages
Théoricien practicien reconnu dans le domaine apéritif...‚ 45ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Nephalion a dit :

Etre homosexuel c'est aimer une personne du même sexe, mais est-ce qu'on aime l'autre parce qu'il est du même sexe ou ne serait-ce pas aimer l'autre même si il est du même sexe ?

 

Le week-end dernier nous étions au mariage de deux amies, bien malin celui qui peut dire qu'elles sont ensemble parce qu'elles sont homosexuelles. En fait elles sont homosexuelles parce qu'elles sont ensemble.

Elles ne sont pas tombées amoureuses d'une autre femme, elles sont tombées amoureuse d'une autre personne, le sexe n'était pas une raison. (en revanche, vis à vis de la société, de certains de leurs proches, ... , ça été une contrainte, un problème)

 

Donc désirer un enfant quand on est en couple ne me semble pas plus anormal, bizarre, contre nature ou je ne sais quoi quand on est homosexuel ou quand l'un des conjoints est stérile, c'est juste une impossibilité physique immédiate. (ça fait bien longtemps qu'on triche avec la nature)

J'entends ton argument. Mais mon interrogation porte sur l'homosexualité elle-même, celle qu'on définit comme naturelle, et le désir d'enfant. Tes amies, à qui je souhaite tout le bonheur du monde, ne correspondent pas au profil : d'après toi, elles auraient pu tomber amoureuses d'une personne, homme ou femme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 12 441 messages
Grégairophobe...‚ 150ans
Posté(e)
il y a une heure, hdbecon a dit :

J'entends ton argument. Mais mon interrogation porte sur l'homosexualité elle-même, celle qu'on définit comme naturelle, et le désir d'enfant. Tes amies, à qui je souhaite tout le bonheur du monde, ne correspondent pas au profil : d'après toi, elles auraient pu tomber amoureuses d'une personne, homme ou femme...

Mais n'est-on pas une personne, avant d'être un(e) homosexuel(le) ? Si non, cela voudrait-il dire que l'on réduit quelqu'un à son orientation sexuelle ?

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hdbecon Membre 2 762 messages
Théoricien practicien reconnu dans le domaine apéritif...‚ 45ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, bondgers a dit :

Dans ce cas c'est une question personnelle, et non une vérité générale, c'est donc à chacun de voir.

Perso je n'ai rien contre ceux qui veulent des enfants, qu'ils soient homo ou hétéro, par contre je constate aussi que la planète est en surpopulation, que ça détruit tout, et notre intelligence devrait commencer à nous alerter pour diminuer les naissances ! Mais là est un autre sujet ;)

il y a une vérité qu'on admet généralement : l'homosexualité est naturelle. Donc, c'est une question générale ; L'homosexualité étant considérée comme naturelle, excluant la procréation, avoir des enfants pour un couple homosexuel peut être considéré comme étant contre nature. comment dès lors concilier l'homosexualité considérée comme naturelle avec la maternité ou la paternité s'opposant à cette conception de l'homosexualité..? C'est toute la contradiction qui m'intéresse, sans jugement de valeur sur l'homosexualité elle-même ou le désir d'enfant chez la personne homosexuelle...

il y a 1 minute, Mite_Railleuse a dit :

Mais n'est-on pas une personne, avant d'être un(e) homosexuel(le) ? Si non, cela voudrait-il dire que l'on réduit quelqu'un à son orientation sexuelle ?

Dans ce sujet, ce n'est pas la personne qui est en cause, mais l'homosexualité considérée comme naturelle et le désir d'enfant apparemment  (j'insiste) contradictoire. c'est cette apparente contradiction qui m'interpelle, et sur laquelle je pose une réflexion...

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 12 441 messages
Grégairophobe...‚ 150ans
Posté(e)
il y a une heure, hdbecon a dit :

Dans ce sujet, ce n'est pas la personne qui est en cause, mais l'homosexualité considérée comme naturelle et le désir d'enfant apparemment  (j'insiste) contradictoire. c'est cette apparente contradiction qui m'interpelle, et sur laquelle je pose une réflexion...

J'ai beau lire et relire, je n'y vois aucune contradiction. Mais nous avons chacun nos questionnements, alors je te souhaite un sujet instructif et constructif :)

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 7 536 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

L'homosexualité est naturelle puisqu'elle est dans la Nature ! Tout comme un lézard est naturel !

Maintenant, en ce qui est du désir d'enfant; nous pourrions dire que cela tombe bien : il y a dans le Monde des millions de pauvres petits qui attendent un foyer.  :bienvenue:

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hdbecon Membre 2 762 messages
Théoricien practicien reconnu dans le domaine apéritif...‚ 45ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Mite_Railleuse a dit :

J'ai beau lire et relire, je n'y vois aucune contradiction. Mais nous avons chacun nos questionnements, alors je te souhaite un sujet instructif et constructif :)

Merci à toi...:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gloup-gloup Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

L'orientation sexuelle est un caractère plus ou moins stable selon les individus. L'identité sexuelle est elle-même souvent sujette à interprétation. Selon moi, dès le moment où on introduit le concept de nature/contre-nature, on tend vers une vision simplifiée de l'être humain dont la sexualité est complexe, subtile, mouvante et variée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
'moiselle jeanne Membre 3 437 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, hdbecon a dit :

La personne homosexuelle désireuse d'enfant ne va-t-elle pas à l'encontre de sa nature, puisque l'enfant, in fine, ne peut s'obtenir qu'à partir d'une opération basée sur l'hétérosexualité..?

Bien sûr que non, qu'elle ne va pas contre sa nature.  Les organes génitaux et tout l'appareillage reproductif physiologique sont les mêmes que chez les hétéros, non ?

Même morphologie reproductive, même désir de se reproduire.

Le fait de ne pas être attiré sexuellement par une personne d'un autre sexe ne modifie en rien la morphologie, il est un frein qui bloque la procédure pour utiliser cet acquis reproductif morphologique qu'il possède comme tout le monde..  

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 7 601 messages
Chien Fou forumeur‚ 83ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, hdbecon a dit :

Le débat sur la PMA et la GPA m'amène à quelques réflexions. L' homosexualité est aujourd'hui admise par le plus grand nombre comme étant naturelle. Je n'ai rien à y redire personnellement, et me range donc à cet avis. Mais l'homosexualité, c'est la relation amoureuse, spirituelle et physique, entre personnes de même sexe. Hors, ce genre de relation exclut de facto la conception de l'enfant. Pourtant, il existe des couples homosexuels qui désirent avoir des enfants, d'où le recours à l'adoption ou à la PMA. Mon interrogation est la suivante : si l'homosexualité est naturelle, le désir d'enfant l'est aussi. Ces deux désirs sont à première vue contradictoires. On est attiré sexuellement par une personne de même sexe tout en désirant ce qui ne s'obtient naturellement que par un acte hétérosexuel. Ces deux désirs, tous deux naturels, cohabitent donc chez certaines personnes homosexuelles. Hors, la procréation étant impossible entre personnes de même sexe, l'enfant s'obtient par un acte hétérosexuel par procuration, naturel ou fabriqué. On a donc, chez les personnes homosexuelles désireuses d'enfant, une utilisation de l'hétérosexualité par procuration.

L'homosexualité, définie comme attirance naturelle vers les personnes de même sexe est-elle compatible avec le désir d'enfant, induisant l'acte hétérosexuel..? N'y a t-il pas là une contradiction naturelle..? 

La personne homosexuelle désireuse d'enfant ne va-t-elle pas à l'encontre de sa nature, puisque l'enfant, in fine, ne peut s'obtenir qu'à partir d'une opération basée sur l'hétérosexualité..?

Les personnes homosexuelles désireuses d'enfants assument-elles leur homosexualité naturelle en allant contre le fait que leur attirance exclut la procréation naturelle..?

Entendons-nous bien : je répète que je n'ai rien contre l'homosexualité, ni contre le fait que les couples homosexuels hommes ou femmes soient parents, ils en ont parfaitement le droit. Mon interrogation porte sur l'apparente contradiction naturelle entre homosexualité et désir de procréation, et la coexistence de ces deux désirs naturels apparemment contradictoires...

Bonjour hdbecon, poigne de mains.

Effectivement mais le mode reproductif dont tu parles, n'est pas le seul , mais alors pas du tout il y a des modes reproductifs entre femelles et des modes reproductifs entre mâles voici deux liens sur le sujet.

Entre femelles : http://www.ecosociosystemes.fr/partenogenese.html

Entre mâles : https://www.letemps.ch/sciences/2017/06/08/un-poisson-male-un-bebe-seul

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 2 954 messages
Talon 1‚ 71ans
Posté(e)

"La malheur des hommes vient de ce qu'ils ignorent les causes de leurs sentiments." Spinoza.

Quelle est l'origine du désir d'enfant ? L'IMITATION. Nos ancêtres copulaient et croyaient que c'est Dieu qui leur octroyait un fruit. Ne dit-on pas "tomber" enceinte. La création de progéniture n'était pas leur souci.

Pourquoi des gens qui veulent être acceptés avec leur différence aspirent à ressembler aux autres ? L'IMITATION. L'humain est meilleur imitateur que le singe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant