Aller au contenu

Manipuler l'opinion par les sondages


Messages recommandés

poussiere666 Membre 2 512 messages
Désintégrateur de trolls‚
Posté(e)

Sondage après sondage, la narration médiatique de l’élection présidentielle entend nous expliquer ce que veulent les Français et pour qui est-ce qu’ils ont l’intention de voter. Si nous avons une vague conscience du fait que les « instituts » produisant ces enquêtes visent plus à influencer l’opinion qu’à la « sonder », il est difficile de mettre des mots, des noms, des visages sur cette intuition. Et pour cause : ni les entreprises privées se présentant comme des instituts indépendants, ni les médias ou les organes gouvernementaux qui en sont les clients, n’ont intérêt à ce que cette illusion d’objectivité scientifique ne soit questionnée.

(...)  La suite sur :

« Vers un duel Fillon – Le Pen au 2nd tour ? » Source : sondage Harris Interactive pour Public Sénat et LCP, 6093 personnes interrogées en ligne le dimanche 27 novembre 2016

http://reseauinternational.net/qui-detient-les-instituts-de-sondage-video/

Modifié par Théia
Respect du Droit d'auteur et des CGU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
l'abbe resina Membre 7 730 messages
Ite missa est...‚ 70ans
Posté(e)

On s'en doutais un peu, de toute façon, tout est manipulation de nos jours, les émissions de télévision, les journalistes et leurs questions, les candidats eux mêmes, il reste aux français à ne pas trop se laisser influencer.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 10 216 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ces résultats de sondage pour les intentions de vote découragent des millions de gens de voter selon leurs opinions en faveur de ce qu'on appelle le vote "utile". Autrement dit, on les détourne de leur candidat de prédilection. C'est honteux, contraire à la démocratie, et cela devrait par conséquent être interdit. On a vu d'ailleurs plusieurs fois ces sondages se tromper sur l'issue réelle d'un scrutin, comme par exemple pour la primaire de la gauche : il n'y en avait que pour Valls, comme par hasard. Venait après Montebourg, et puis Hamon en dernier. Pareil avec la primaire des républicains : Juppé arrivait en tête, Sarkozy en second, et Fillon seulement en troisième. Une boule de cristal aurait mieux fait son job !

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 2 934 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je pense que les sondages ont une énorme influence sur les indécis qui seraient fort nombreux.

D'ou les risques de manipulation et d'orientation de ces sondages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aPOTRE Membre 7 920 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, versys a dit :

Je pense que les sondages ont une énorme influence sur les indécis qui seraient fort nombreux.

D'ou les risques de manipulation et d'orientation de ces sondages.

ça ressemble plus à du clientélisme politique, qu'à la neutralité politique , les autres candidat(e)s sont  exclu d'office politiquement parlant,  ces 2 dernières rencontres télévisé des onze pourrait changer la donne !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 12 152 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)
il y a 19 minutes, Loargan a dit :

Ces résultats de sondage pour les intentions de vote découragent des millions de gens de voter selon leurs opinions en faveur de ce qu'on appelle le vote "utile".

Le Hamon à 15% ne tenait pas tout à fait le même discours. D'ailleurs, il en appelle toujours au vote utile, à savoir lui (plutôt que Macron ou Mélenchon).

Mais pour en revenir au sujet, bien évidemment que les sondages orientent les choix : pour continuer l'exemple de Hamon-Mélenchon, il était évident que si l'un dépassait de quelques points l'autre, il y aurait une bascule automatique.

Dans le même temps, puisque ces élections ne sont qu'un jeu à un seul vainqueur et qu'ils faut trancher dans les idées et les programmes (les rejeter à l'oubli pour l'élection prochaine quel que soit leur intérêt), le vote utile a malgré tout un sens, même si je suis le premier à en avoir de voter contre ou par défaut.

Mais la faute principale ne revient pas tant aux sondages (qui permettent justement d'avoir une photo des rapports de forces et pour les électeurs qui ne sont ni fondamentalement contre un Hamon ou un Mélenchon pouvoir se positionner pour celui qui a le plus de chances) qu'au système électoral lui même.

Un scrutin préférentiel, ou l'on note chaque candidat selon les idées auxquelles on adhère, celles envers lesquelles nous ne sommes pas réticents et celles pour lesquelles nous sommes totalement opposés.

Cela permettrait d'avoir une corps d'élu davantage représentatif des aspirations réelles des électeurs.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 10 216 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne pensais pas qu'au duo Hamon-Mélenchon. T'as par exemple un tas de gens plutôt de droite qui voteraient préférentiellement pour NDA mais y renoncent à cause de ces sondages qui leur font croire que ce serait de toute façon un vote pour rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 6 395 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 35 minutes, Loargan a dit :

Ces résultats de sondage pour les intentions de vote découragent des millions de gens de voter selon leurs opinions en faveur de ce qu'on appelle le vote "utile". Autrement dit, on les détourne de leur candidat de prédilection. C'est honteux, contraire à la démocratie, et cela devrait par conséquent être interdit. On a vu d'ailleurs plusieurs fois ces sondages se tromper sur l'issue réelle d'un scrutin, comme par exemple pour la primaire de la gauche : il n'y en avait que pour Valls, comme par hasard. Venait après Montebourg, et puis Hamon en dernier. Pareil avec la primaire des républicains : Juppé arrivait en tête, Sarkozy en second, et Fillon seulement en troisième. Une boule de cristal aurait mieux fait son job !

D'où voter en son âme et conscience !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
'moiselle jeanne Membre 4 184 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Loargan a dit :

Ces résultats de sondage pour les intentions de vote découragent des millions de gens de voter selon leurs opinions en faveur de ce qu'on appelle le vote "utile". Autrement dit, on les détourne de leur candidat de prédilection. C'est honteux, contraire à la démocratie, et cela devrait par conséquent être interdit. On a vu d'ailleurs plusieurs fois ces sondages se tromper sur l'issue réelle d'un scrutin, comme par exemple pour la primaire de la gauche : il n'y en avait que pour Valls, comme par hasard. Venait après Montebourg, et puis Hamon en dernier. Pareil avec la primaire des républicains : Juppé arrivait en tête, Sarkozy en second, et Fillon seulement en troisième. Une boule de cristal aurait mieux fait son job !

Les sondages ne prédisent pas l'issue d'un scrutin, mais les tendances du moment où ils sont réalisés. "se tromper" n'a pas vraiment de sens. D'ailleurs, pour les primaires droite comme gauche, on a vu leurs tendances s'inverser à la fin.

D'autre part, les sondages peuvent aussi avoir l'effet inverse : mobiliser plus pour sauver un candidat à la traîne ou bloquer le favori. Il n'est pas impossible que des gens aient voté Fillon ou Hamon au dernier moment plus pour faire barrage à  Juppé et Valls caracolant en tête que par conviction profonde.

Ceci dit, je suis contre le fait de cette inondation de sondages en période électorale.

Car c'est certain que ça influence les indécis, mais pas que ; on a pas souvent 1 seul candidat envisageable, mais une hiérarchie ; un préféré, puis un second, un troisième, etc.... d'où le vote utile en fonction des sondages et ça c'est pas bon ; d'autre part, si on a pas idée des tendances d'intentions, on peut se retrouver devant des surprises très désagréables, et voir le dernier de sa liste de préférés dans les 2 lauréats, alors que le second aurait pu passer car arrivé 3°.

 

Comme dit  @Pheldwyn, le problème est surtout le mode de scrutin.

Car le scrutin étant ce qu'il est, majoritaire et non préférentiel, le souci est que les 2 gagnants sont seulement ceux que 2 minorités préfèrent en premier... et pas ceux que la majorité préfère dans leurs premiers.

Alors que faire, vu que c'est pas demain la veille qu'on aura un scrutin préférentiel ?

Interdire les sondages en période électorale, genre 1 mois avant les élections ?  Ou l'inverse, n'en faire que la dernière semaine, manière à chacun de rectifier le tir si besoin pour donner sa chance à au moins son 2°/3° préféré ?

Modifié par 'moiselle jeanne
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
itsmeagain Membre 3 509 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, poussiere666 a dit :

Sondage après sondage, la narration médiatique de l’élection présidentielle entend nous expliquer ce que veulent les Français et pour qui est-ce qu’ils ont l’intention de voter. Si nous avons une vague conscience du fait que les « instituts » produisant ces enquêtes visent plus à influencer l’opinion qu’à la « sonder », il est difficile de mettre des mots, des noms, des visages sur cette intuition. Et pour cause : ni les entreprises privées se présentant comme des instituts indépendants, ni les médias ou les organes gouvernementaux qui en sont les clients, n’ont intérêt à ce que cette illusion d’objectivité scientifique ne soit questionnée.

(...)  La suite sur :

« Vers un duel Fillon – Le Pen au 2nd tour ? » Source : sondage Harris Interactive pour Public Sénat et LCP, 6093 personnes interrogées en ligne le dimanche 27 novembre 2016

http://reseauinternational.net/qui-detient-les-instituts-de-sondage-video/

c est pour ca qu ils sont faits non ?

 

regardez donc comme ca va bien , justement le macron , leur gourou, est en tete ! ca ne pouvait pas tomber mieux !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 27 355 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, itsmeagain a dit :

c est pour ca qu ils sont faits non ?

 

regardez donc comme ca va bien , justement le macron , leur gourou, est en tete ! ca ne pouvait pas tomber mieux !!!

Et si ce soir il n'était pas en tête?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 6 051 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, PASCOU a dit :

Et si ce soir il n'était pas en tête?

C'est ce qu'on verra. Peut être un candidat cumulant 50% des votes au premier tour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 27 355 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 47 minutes, Vintage a dit :

C'est ce qu'on verra. Peut être un candidat cumulant 50% des votes au premier tour !

Là ce serait une grosse surprise. ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bcbg Membre 7 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, PASCOU a dit :

Et si ce soir il n'était pas en tête?

On va assister à un suicide collectif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 5 971 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 22/04/2017 à 10:58, Loargan a dit :

Ces résultats de sondage pour les intentions de vote découragent des millions de gens de voter selon leurs opinions en faveur de ce qu'on appelle le vote "utile". Autrement dit, on les détourne de leur candidat de prédilection. C'est honteux, contraire à la démocratie, et cela devrait par conséquent être interdit. On a vu d'ailleurs plusieurs fois ces sondages se tromper sur l'issue réelle d'un scrutin, comme par exemple pour la primaire de la gauche : il n'y en avait que pour Valls, comme par hasard. Venait après Montebourg, et puis Hamon en dernier. Pareil avec la primaire des républicains : Juppé arrivait en tête, Sarkozy en second, et Fillon seulement en troisième. Une boule de cristal aurait mieux fait son job !

C'est la nature même de la présidentielle ("le gagnant remporte tout") qui génère évidemment le vote utile.

Pour ma part, il ne me parait pas antidémocratique de voter pour le candidat le moins éloigné de ses idées et ayant une chance d'emporter l'élection.
(D'autant que bon nombre d'électeurs gardent en mémoire les conséquences du vote "inutile" de gauche à la présidentielle de 2002.)

D'autre part, il est pour le moins paradoxal d'affirmer que les sondages manipulent les électeurs ... tout en constatant que les résultats leur ont donné tort ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 10 216 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, frunobulax a dit :

D'autre part, il est pour le moins paradoxal d'affirmer que les sondages manipulent les électeurs ... tout en constatant que les résultats leur ont donné tort ?

Eh bien disons qu'ils visent à manipuler, mais sans trop de succès parce qu'heureusement les électeurs réfléchissent et ne suivent pas comme des moutons la voie toute tracée qui leur est désignée.

(Enfin, on va voir pour cette élection-là : on n'a pas encore les résultats !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 5 971 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Loargan a dit :

Eh bien disons qu'ils visent à manipuler, mais sans trop de succès parce qu'heureusement les électeurs réfléchissent et ne suivent pas comme des moutons la voie toute tracée qui leur est désignée.

En gros, si le résultat ne correspond pas aux sondages, c'est parce que les électeurs "réfléchissent".
Et si le résultat correspond aux sondages, c'est parce que les électeurs sont manipulés ?
:cool:

Modifié par frunobulax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité