Aller au contenu

Et si on parlait de la fin de vie ?


Kira

Messages recommandés

Animatrice, Fille infréquentable, 81ans Posté(e)
Kira Animatrice 25 326 messages
81ans‚ Fille infréquentable,
Posté(e)

Avec la campagne lancée le 20 février, le ministère de la santé veut provoquer un « déclic ». Il veut notamment inciter les Français à rédiger des directives anticipées, un objectif difficile à atteindre car il se heurte aux réticences à envisager le moment de sa mort.

p456m1049767_0_729_480.jpg

« La fin de vie, et si on en parlait ? » Cette invitation est au cœur de la campagne d’information lancée par le ministère de la santé à destination du grand public. Une grande première. L’objectif de cette campagne, déclinée avec des spots télévisés, des annonces dans la presse et un site Internet dédié, est d’inciter les Français à mieux connaître leurs droits, puis à en parler avec leurs proches et avec des professionnels de santé. Et s’ils le souhaitent, à écrire des directives anticipées pour exprimer leur volonté sur leur fin de la vie.

Source et suite de l'article

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 53
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 112 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

Les vieux c' est improductif et ça coute cher...

Refrain :

"♪☺♫ Les vieux ça sert à rien !

Faut les brûler !! ♪☺♫"

(Jacques Attali dans le texte avec l' aimable autorisation de Didier Super).

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 41 182 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Tiens je viens de lire un article qui disait qu'un loi était passée et qu''on devenait donneur d'organes en cas de mort cérébrale et que si avant, il fallait donner son consentement pour être prélevé, maintenant il faut rédiger un document pour ne pas l'être!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un oiseau la tête en bas !, Posté(e)
Sittelle Membre 10 336 messages
Un oiseau la tête en bas !,
Posté(e)

M'en fiche je suis devenue impropre à la consommation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Marxiste tendance Groucho, 61ans Posté(e)
Alain75 Membre 26 756 messages
61ans‚ Marxiste tendance Groucho,
Posté(e)
Il y a 3 heures, Hope a dit :

Avec la campagne lancée le 20 février, le ministère de la santé veut provoquer un « déclic ». Il veut notamment inciter les Français à rédiger des directives anticipées, un objectif difficile à atteindre car il se heurte aux réticences à envisager le moment de sa mort.

p456m1049767_0_729_480.jpg

« La fin de vie, et si on en parlait ? » Cette invitation est au cœur de la campagne d’information lancée par le ministère de la santé à destination du grand public. Une grande première. L’objectif de cette campagne, déclinée avec des spots télévisés, des annonces dans la presse et un site Internet dédié, est d’inciter les Français à mieux connaître leurs droits, puis à en parler avec leurs proches et avec des professionnels de santé. Et s’ils le souhaitent, à écrire des directives anticipées pour exprimer leur volonté sur leur fin de la vie.

Source et suite de l'article

 

Merci pour le lien. Ca va m'être utile. J'ai l'intention d'écrire mes directives anticipées et choisir une personne de confiance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Fille infréquentable, 81ans Posté(e)
Kira Animatrice 25 326 messages
81ans‚ Fille infréquentable,
Posté(e)

De rien ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)

Perso , c'est déjà fait : personne de confiance désignée depuis quelques années ( devant notaire , c'était la démarche officielle à l'époque) et moi-même plusieurs fois "personne de confiance" , mine de rien c'est moralement une lourde charge.

Mais j'incite tous mes proches à faire de même, mais personne ne le fait !:mouai:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, 122ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Baby Forumeur‚ 122ans‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, Alain75 a dit :

Merci pour le lien. Ca va m'être utile. J'ai l'intention d'écrire mes directives anticipées et choisir une personne de confiance.

Chez moi, c'est déjà fait.

A endormir rapidement et définitivement si souffrances incurables, cercueil en carton, crâmé et le tout à la mer. Si mort à l'étranger, on ne rapatrie pas. A quoi bon dépenser de l'argent inutilement. Les djeunes en ont besoin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Fille infréquentable, 81ans Posté(e)
Kira Animatrice 25 326 messages
81ans‚ Fille infréquentable,
Posté(e)
Il y a 1 heure, Petit pois a dit :

Perso , c'est déjà fait : personne de confiance désignée depuis quelques années ( devant notaire , c'était la démarche officielle à l'époque) et moi-même plusieurs fois "personne de confiance" , mine de rien c'est moralement une lourde charge.

Mais j'incite tous mes proches à faire de même, mais personne ne le fait !:mouai:

C'est compréhensible, c'est un sujet difficile à aborder. Certains font l'autruche, d'autres y pensent le temps d'un instant, chacun réagit à sa façon. Bonne initiative d'inciter tes proches, pour le reste c'est à eux de réfléchir et d'agir, à partir de là tu as fait ce que tu pouvais ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 49ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
49ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

La vie est déjà tellement rendue pénible par l'administration et ils s'étonnent, à l'état, que les gens n'aient pas envie de penser à leur mort ?!

De mon point de vue, avec tout ce que les gens paient et financent, de leur vivant. pour la société, tout ce qui concerne leur mort, devrait être pris, intégralement, en charge en retour !

Et ainsi, éviter aux citoyens de cette société de devoir y penser !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Allez vous promener dans les maisons de retraite et dans les services de soins palliatifs. C'est rigolo.

La fin de vie, c'est simple : pouvoir encore à 70 ou 80 ans avaler seul trois boites de cachets et faire sa fête à une bouteille de cognac.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 88ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Baby Forumeur‚ 88ans‚
Posté(e)

Je me demande si le ministre de la santé n'aurait pas mieux à faire que de s'occuper de cette question...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 19 minutes, pep-psy a dit :

La vie est déjà tellement rendue pénible par l'administration et ils s'étonnent, à l'état, que les gens n'aient pas envie de penser à leur mort ?!

De mon point de vue, avec tout ce que les gens paient et financent, de leur vivant. pour la société, tout ce qui concerne leur mort, devrait être pris, intégralement, en charge en retour !

Et ainsi, éviter aux citoyens de cette société de devoir y penser !

On ne parle pas de funérailles, là, mais de dispositions de conditions de fin de vie ( et ce, quel que soit l'âge) : acharnement ou pas, jusqu'à quelle limite, dons d'organe ou pas....tu vois, quand la personne est encore vivante mais dans l’incapacité d'exprimer sa volonté sur son prolongement assisté/médicalisé ou pas, sur les prélèvements des ses organes qu'elle accepte ou pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 437 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)
il y a 22 minutes, pila a dit :

Allez vous promener dans les maisons de retraite et dans les services de soins palliatifs. C'est rigolo.

La fin de vie, c'est simple : pouvoir encore à 70 ou 80 ans avaler seul trois boites de cachets et faire sa fête à une bouteille de cognac.

Les trois boites de cachets faut encore pouvoir se les procurer...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 26 minutes, pila a dit :

Allez vous promener dans les maisons de retraite et dans les services de soins palliatifs. C'est rigolo.

La fin de vie, c'est simple : pouvoir encore à 70 ou 80 ans avaler seul trois boites de cachets et faire sa fête à une bouteille de cognac.

On peut aussi traîner dans les réa..pas besoin d'être vieux pour être en fin de vie et ne plus pouvoir décider comment la "vivre".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 49ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
49ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)
il y a 20 minutes, Petit pois a dit :

On ne parle pas de funérailles, là, mais de dispositions de conditions de fin de vie ( et ce, quel que soit l'âge) : acharnement ou pas, jusqu'à quelle limite, dons d'organe ou pas....tu vois, quand la personne est encore vivante mais dans l’incapacité d'exprimer sa volonté sur son prolongement assisté/médicalisé ou pas, sur les prélèvements des ses organes qu'elle accepte ou pas.

Cela ne change rien, si on veut obtenir ce genre d'infos, on va voir les gens chez eux ou dans les entreprises et on en profite pour leur parler de dons du sang et d'organe...

En résumé, on se bouge quoi ! (du côté de l'administration)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 8 minutes, pep-psy a dit :

Cela ne change rien, si on veut obtenir ce genre d'infos, on va voir les gens chez eux ou dans les entreprises et on en profite pour leur parler de dons du sang et d'organe...

En résumé, on se bouge quoi ! (du côté de l'administration)

Ha ok, on joue les assistés, quoi, une fois de plus !

Pour une fois que l'administration nous laisse le libre arbitre, en pondant de nouvelles lois certes, sur quelque chose ! Sur quelque chose d'aussi vital que notre mort  et/ou celle de nos proches et la façon de la gérer !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Fille infréquentable, 81ans Posté(e)
Kira Animatrice 25 326 messages
81ans‚ Fille infréquentable,
Posté(e)

Je ne sais pas mais logiquement, si j'ai besoin d'avoir ces infos (don d'organes, du sang, fin de vie etc) je pense de suite à mon médecin, lui demander conseils et démarches à suivre. J'en parlerai à ma famille ainsi qu'à mes amies pour les prévenir de comment je souhaite ma fin de vie selon les circonstances

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
lucdf Membre 4 113 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

A 25 ans j'avais déjà tout réglé, testament etc même si à l'époque je ne possédais pas grand chose. La mort ne m'a jamais semblé quelque chose de dramatique mais plutôt quelque chose de banal.  En ce qui concerne la fin de vie, lorsque cela viendra, j'attends une libération de l'aide à mourir  pour assurer un minimum de dignité au patient. Si cela ne se fait pas, i restera toujours la Suisse, La Belgique ou la Hollande, les Français étant un peu long à se décider.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×