Aller au contenu

Apparence vestimentaire des femmes et jugements des hommes

Noter ce sujet


Invité

Messages recommandés

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
On doit cette expérience à Guéguen 2007.


Une jeune fille compère est assise à une table d'un bar d'une grande ville. Celle-ci a pour tâche de mémoriser la première phrase que les hommes lui diront en l'abordant.

  1. Dans une première condition, la jeune fille est vêtue d'une jupe mi-courte et d'un bustier moulant et échancré.
  2. Dans une  seconde condition, la même jeune fille est vêtue d'un jean et d'un pull léger coloré

Le chercheur a mesuré la latence d'abordage de la fille (= le temps moyen écoulé avant qu'un homme ne l'aborde)

Il a aussi interrogé les autres hommes à proximité en leur demandant les deux choses suivantes :

  1. Évaluer les chances que vous auriez de sortir avec cette jeune fille sur une échelle de 1 (aucune chance) à 9 (de très grande chance).
  2. Évaluer les chances que vous auriez de coucher avec elle dès le premier soir (via le même type d'échelle).

Les résultats :

abordage.gif
 

===>  Moins de 5 minutes pour être abordée en tenue sexy. Environ 20 minutes pour l'être en tenue moins suggestive.

La façon d'aborder n'a pas été la même non plus en fonction de la tenue :  Lorsque la fille porte une tenue sexy, les premiers propos tenus se rapportaient davantage au physique. "Tu es très mignonne / Tu as mis ta tenue de soirée / T'es canon, toi"

Lorsque la fille porte une tenue moins suggestive, les hommes tiennent un discours plus classique: "Personne pour te tenir compagnie? / Tu attends quelqu'un?"
 
Evaluations des hommes sur leur probabilité perçue de sortir ou de coucher avec la fille :

 

Tenue sexy

Tenue moins suggestive

Probabilité de sortir
7,85
5,76
Probabilité de coucher
7,44
4,37

 

https://d1n7iqsz6ob2ad.cloudfront.net/document/pdf/5385a90bece73.pdf

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 57ans Posté(e)
italove Membre 6 864 messages
Forumeur vétéran‚ 57ans‚
Posté(e)

Quel est le constat à tirer de cette expérience !

Un homme éduqué fera un beau sourire à la femme sexy ou moins sexy.

Un homme sans éducation croira que la fille sexy est une fille facile qui ne pense qu'a se faire baiser, une grosse salope !

Lorsqu'on dit que les femmes doivent éviter de s'habiller sexy pour ne pas donner de mauvaises idées dans la tête des hommes, on prend le problème à l'envers.

C'est les hommes qui doivent être éduquer et respecter toutes les femmes.

  • Like 9
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 4 minutes, italove a dit :

Quel est le constat à tirer de cette expérience !

Ben, ça me parait évident, le constat est que la tenue influence les comportements des hommes et suscite des perceptions différentes. Leurs présupposés ne sont pas les mêmes en fonction de la tenue que l'on porte.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 10 minutes, italove a dit :

Un homme sans éducation croira que la fille sexy est une fille facile qui ne pense qu'a se faire baiser, une grosse salope !

 

ça c'est une caricature.  L'expé montre justement qu’indépendamment de l'éducation, la tenue suscite des comportements différents, parce qu'elle suggère l'ouverture à la séduction et à la sexualité.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)
il y a 32 minutes, Théia a dit :

===>  Moins de 5 minutes pour être abordée en tenue sexy. Environ 20 minutes pour l'être en tenue moins suggestive.

La façon d'aborder n'a pas été la même non plus en fonction de la tenue :  Lorsque la fille porte une tenue sexy, les premiers propos tenus se rapportaient davantage au physique. "Tu es très mignonne / Tu as mis ta tenue de soirée / T'es canon, toi"

Lorsque la fille porte une tenue moins suggestive, les hommes tiennent un discours plus classique: "Personne pour te tenir compagnie? / Tu attends quelqu'un?"

Ce constat ne fait que confirmer ce que nous vivons au quotidien...

J'ai ouïe dire que les hommes seraient dans le visuel et désolée pour ce cliché mais l'étude nous le démontre.

Hors, dans la réalité...

Une fille portant une tenue sexy peut, par ailleurs, ne pas avoir confiance en elle, voire être complexée et pas dans l'envie d'attirer de par son apparence et donc d'être abordée.

La nénette en jeans peut tout à fait, se sentir bien dans sa peau, dans une démarche de séduction et donc pourrait être plus abordable.

D'autre part, l'odeur, le regard, la voix, l'attitude me semblent  plus révélatrices d'une personne sexy que juste des fringues...

Modifié par Yokkie
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, #GauloisRéfractaire, Posté(e)
LulzLamo Membre 3 646 messages
#GauloisRéfractaire,
Posté(e)
il y a 18 minutes, italove a dit :

Quel est le constat à tirer de cette expérience !

Un homme éduqué fera un beau sourire à la femme sexy ou moins sexy.

Un homme sans éducation croira que la fille sexy est une fille facile qui ne pense qu'a se faire baiser, une grosse salope !

Lorsqu'on dit que les femmes doivent éviter de s'habiller sexy pour ne pas donner de mauvaises idées dans la tête des hommes, on prend le problème à l'envers.

C'est les hommes qui doivent être éduquer et respecter toutes les femmes.

En quoi aborder une fille pourrais passer pour un gros con sans éducation ? D'ailleurs tu fais comment toi pour draguer une file sans l'aborder ?

Du reste pour aborder une fille la tenue ne me semble pas être l'élément le plus important, charme, attitude, regard me semble bien plus pertinent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 37ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 088 messages
37ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

L'été dernier, un jeudi après-midi , en allant au travail, un type m'accoste dans le train et... me demande mon tour de poitrine. Tout ça parce qu'il faisait plus de 30° degré et que j'étais en débardeur

Je l'ai envoyé paître comme jamais je n'ai envoyé paître quelqu'un en lui disant que primo, ce n'est pas le genre de chose à demander à une inconnue, que deuzio, ce n'est pas une question à poser parce que c'est incorrecte et mal polie et que tertio (c'est là que le mât a fait très mal), il n'avait aucune éducation. Je voulais lui dire que le cerveau se trouve dans la tête et non au niveau de la ceinture mais je me suis abstenue. Il est allé s'asseoir tout penaud.

Avoir une poitrine généreuse n'est pas une partie de plaisir mais si en plus on doit gérer des mecs qui n'ont rien dans le crane à chaque fois qu'on met un débardeur, on ne sort plus de chez soi.

 

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
italove Membre 6 864 messages
Forumeur vétéran‚ 57ans‚
Posté(e)

J'ai une femme italienne avec des formes sensuelles, j'aime lorsqu'elle les met en valeur.

Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à ca. Si des hommes pensent qu'elle est sexy et attirante, si ca leur fait du bien pourquoi pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 913 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Mets un top model en jeans et une grosse boulotte en mini jupe je suppose que les résultats ne sont pas les mêmes.Ou bien une moche dans les deux tenues!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 55 minutes, Yokkie a dit :

Ce constat ne fait que confirmer ce que nous vivons au quotidien...

J'ai ouïe dire que les hommes seraient dans le visuel et désolée pour ce cliché mais l'étude nous le démontre.

Hors, dans la réalité...

Une fille portant une tenue sexy peut, par ailleurs, ne pas avoir confiance en elle, voire être complexée et pas dans l'envie d'attirer de par son apparence et donc d'être abordée.

La nénette en jeans peut tout à fait, se sentir bien dans sa peau, dans une démarche de séduction et donc pourrait être plus abordable.

D'autre part, l'odeur, la voix, l'attitude me semblent  plus révélatrices d'une personne sexy que juste des fringues...

 

Bien sur "qu'elle peut" , mais on ne peut pas non plus reprocher aux hommes de ne pas connaitre individuellement chacune d'entre nous et d'avoir des présupposés qui relèvent du code social dans la relation intergroupes. On est tous soumis à des perceptions différentes en fonction des apparences vestimentaires (les femmes aussi !) , on fonctionne tous au préjugé, à la généralité, et par conséquent on adopte tous des comportements différents en fonction de ces codes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Morituri te salutant, 122ans Posté(e)
Panem&Circenses Membre 6 810 messages
122ans‚ Morituri te salutant,
Posté(e)
il y a 46 minutes, Noisettes a dit :

L'été dernier, un jeudi après-midi , en allant au travail, un type m'accoste dans le train et... me demande mon tour de poitrine. Tout ça parce qu'il faisait plus de 30° degré et que j'étais en débardeur

Je l'ai envoyé paître comme jamais je n'ai envoyé paître quelqu'un en lui disant que primo, ce n'est pas le genre de chose à demander à une inconnue, que deuzio, ce n'est pas une question à poser parce que c'est incorrecte et mal polie et que tertio (c'est là que le mât a fait très mal), il n'avait aucune éducation. Je voulais lui dire que le cerveau se trouve dans la tête et non au niveau de la ceinture mais je me suis abstenue. Il est allé s'asseoir tout penaud.

Avoir une poitrine généreuse n'est pas une partie de plaisir mais si en plus on doit gérer des mecs qui n'ont rien dans le crane à chaque fois qu'on met un débardeur, on ne sort plus de chez soi.

 

Mais c'est combien ton tour de poitrine, finalement ?

C'est juste à des fins statistiques :bave:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 47 minutes, Noisettes a dit :

L'été dernier, un jeudi après-midi , en allant au travail, un type m'accoste dans le train et... me demande mon tour de poitrine. Tout ça parce qu'il faisait plus de 30° degré et que j'étais en débardeur (...)

 

Bonjour le boulet. C'est pas un exemple de subtilité^^  Sérieusement je me demande des fois si ça fonctionne vraiment ce type d'approches pour se les permettre ? (des témoignages sur le forum peut-être ?) Ou alors c'est juste des gros boulets qui jubilent à provoquer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Grégairophobe..., 154ans Posté(e)
Mite_Railleuse Membre 26 310 messages
154ans‚ Grégairophobe...,
Posté(e)

Et en parlant de subtilité, les hummmm en se pourléchant les babines, au sens littéral du terme, les yeux allant de haut en bas pour ne rien louper, je crois que c'est le summum de la vulgarité et de l'irrespect.

Si c'était pour provoquer, je trouverais ça moins puant...

Pour le reste, il est clair qu'une mini jupe va susciter des réactions plus "marquées". Tant que ça reste dans le courtois et l'élégant, pas de souci pour moi.

Modifié par Mite_Railleuse
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Xor
Invités, Posté(e)
Invité Xor
Invité Xor Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Yokkie a dit :

Ce constat ne fait que confirmer ce que nous vivons au quotidien...

J'ai ouïe dire que les hommes seraient dans le visuel et désolée pour ce cliché mais l'étude nous le démontre.

Hors, dans la réalité...

Une fille portant une tenue sexy peut, par ailleurs, ne pas avoir confiance en elle, voire être complexée et pas dans l'envie d'attirer de par son apparence et donc d'être abordée.

La nénette en jeans peut tout à fait, se sentir bien dans sa peau, dans une démarche de séduction et donc pourrait être plus abordable.

D'autre part, l'odeur, le regard, la voix, l'attitude me semblent  plus révélatrices d'une personne sexy que juste des fringues...

Je suis d'accord avec toi Yokkie sur la tenue vestimentaire qui ne reflète pas forcément ce que l'on pourrait croire. Et je sais même que certaines femmes sont tellement "sexy" " dans leur manière d'être , et elles le sont intrinsèquement  parce qu'elles se vivent elles-mêmes dans toute leur féminité (sexuée) qu'elles portent volontiers des vêtements neutres , ce qui n'exclut pas l'élégance d'ailleurs, sans quoi elles ne pourraient faire un pas dans la rue sans être abordées . On est toutes et tous émetteurs et récepteurs, et c'est toujours une histoire de longueurs d'onde ;-)

MAIS....;-)

Que les hommes soient plus dans le visuel, c'est bel et bien un cliché ;-)

Que celui qui n'a jamais observé une femme en train d'en regarder une autre, ou détailler un homme de la tête au pied  me jette la première guêpière !;o)

Un homme ne sera jamais aussi observateur qu'une femme. Et même dans sa sexualité, l'homme fantasme  et pour cela il a recours au "travail " cérébral, comme les femmes. Pour lui aussi le sexe , ça commence dans le cerveau.

Non mais !

Il fallait que cela fut dit !;o)

Hein ? Comment ?  Mais si ! j'suis dans le sujet !

Modifié par Xor
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Morituri te salutant, 122ans Posté(e)
Panem&Circenses Membre 6 810 messages
122ans‚ Morituri te salutant,
Posté(e)
il y a 15 minutes, Théia a dit :

 

Bonjour le boulet. C'est pas un exemple de subtilité^^  Sérieusement je me demande des fois si ça fonctionne vraiment ce type d'approches pour se les permettre ? (des témoignages sur le forum peut-être ?) Ou alors c'est juste des gros boulets qui jubilent à provoquer.

Comme pour l'affaire Théo, la scène a été filmée :

https://www.ina.fr/video/PUB3784173097

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)
il y a 26 minutes, Théia a dit :

 

Bien sur "qu'elle peut" , mais on ne peut pas non plus reprocher aux hommes de ne pas connaitre individuellement chacune d'entre nous et d'avoir des présupposés qui relèvent du code social dans la relation intergroupes. On est tous soumis à des perceptions différentes en fonction des apparences vestimentaires (les femmes aussi !) , on fonctionne tous au préjugé, à la généralité, et par conséquent on adopte tous des comportements différents en fonction de ces codes.

Oui, on ne peut connaitre individuellement chacun/ne, d'où l'intérêt de ne pas généraliser en se fiant à une apparence. 

Nos à-priori faussent notre perception des autres.

Dans l'idéal, il faudrait arriver à les dépasser... 

J'ai l'impression que même si la femme y est sujette, l'homme s'y arrête plus... L'étude le met en évidence.

Modifié par Yokkie
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Grégairophobe..., 154ans Posté(e)
Mite_Railleuse Membre 26 310 messages
154ans‚ Grégairophobe...,
Posté(e)
il y a 10 minutes, Xor a dit :

Que celui qui n'a jamais observé une femme en train d'en regarder une autre,

Pour se comparer... ?

Et aussi parce qu'homme ou femme, ce que l'on trouve beau est plaisant à regarder.

Modifié par Mite_Railleuse
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)
il y a 21 minutes, Xor a dit :

Que les hommes soient plus dans le visuel, c'est bel et bien un cliché ;-)

Que celui qui n'a jamais observé une femme en train d'en regarder une autre, ou détailler un homme de la tête au pied  me jette la première guêpière !;o)

Un homme ne sera jamais aussi observateur qu'une femme. Et même dans sa sexualité, l'homme fantasme  et pour cela il a recours au "travail " cérébral, comme les femmes. Pour lui aussi le sexe , ça commence dans le cerveau.

Bon alors, je me suis un peu documentée et je fais donc mon mea culpa à la gente masculine ! :fille:

On savait les hommes visuellement excitables, mais on pensait que les femmes, plus sentimentales et cérébrales, réagissaient moins aux stimuli visuels.
Jusqu'à ce que des chercheurs américains présentent à 264 femmes des photos suggestives de couples et qu'ils constatent, surpris, qu'elles réagissaient avec autant d'intensité que les hommes.
Les mêmes circuits neuronaux sont activés chez les représentants des deux sexes. Les calendriers du XV de France ont encore de beaux jours devant eux !

ICI

Pardon pour le HS... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, If you don't want, you Kant... , Posté(e)
deja-utilise Membre 5 282 messages
If you don't want, you Kant... ,
Posté(e)

Bien sûr que l'accoutrement influence la perception de l'observateur, comme de la volonté de celui qui s'habille d'une certaine façon, et ce quelle qu'en soit la raison: pour se sentir bien dans sa tête, pour plaire aux autres dans une perspective d'acceptation sociale, pour se sublimer dans le regard des autres, donner envie, se mettre en avant ou en retrait, indiquer un statut social, une personnalité, l'appartenance à un groupe/clan, par habitude/conditionnement, etc...

 

Ce qui est problématique, c'est de décoder le message, si message il y a, véhiculé par la tenue vestimentaire, et d'avoir un comportement adéquat en retour, si interaction il doit il y avoir !

 

Cela m'a toujours interloqué l'entrain que la gente masculine a envers celle féminine, tels des chasseurs ou des prédateurs, toujours à l'affût, sans tenir compte de leur propre situation matrimoniale qui plus est ! Où la finalité attendue consumériste occulte ce qu'il y a de plus important, voire des principes de vie, et préfère sombrer dans la facilité de notre nature la plus animale, le plaisir charnel/hormonal/addictif pour rester poli, but déclenché tout autant  mécaniquement par stimulation sans décryptage supérieur. Donc ne pas faire de généralités, certains hommes ont une sensibilité ou une part de féminité plus développée que le reste de la communauté masculine... ce que les statistiques présentent ne peuvent pas révéler, sauf à montrer les écart-types ou mieux les extrema !

 

Il m'est inconcevable d'avoir des ébats ou même de les envisager sans être en communion sentimentale et émotionnelle avec la personne désirée somatiquement. Si l'oeil est attiré par une jolie forme/silhouette mise en valeur - ce qui renvoie à la notion de beauté elle-même ne pouvant laisser indifférent c'est évident - cela ne peut pas constituer une condition suffisante pour court-circuiter ce qui fait l'essence ou la quintessence d'une relation, à savoir la connexion spirituelle !  À l'inverse une unique proximité intellective et/ou affective, platonique donc, peut conduire à une belle amitié. Ce qui signifie que l'un sans l'autre n'est pas de l'amour d'amoureux, mais autre chose, soit de répondre à un simple instinct bestial, soit de répondre à un élan de fraternité, seule la réunion ou conjonction des deux peut aboutir à l'Amour, selon moi, il faut donc un intérêt accru envers la beauté tant intérieure que celle extérieure, en clair ! ( on ne peut aimer ce que l'on trouve laid sous tout rapport ! ). Et que ce soit réciproque bien évidemment.

 

Mais comment accède-t-on à cette situation symbiotique en étant au départ chacun de son coté, mystère et boule de gomme !? Il n'y a pas de recette miracle, il me semble, d'où le grand désarroi de nombre de françaises et français face à cette situation inextricable, puisqu'il faut bien l'initier d'une manière ou d'une autre, et quelque fois avec de grandes maladresses ou des comportements immondes/incongrus/déplacés/inopportuns, voire même l'absence d'action aussi, et par chance rarement la bonne adéquation interactive entre les deux individus ! Happy end...

Modifié par deja-utilise
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×