Aller au contenu

L'avenir se tourne vers les nouveaux métiers

Noter ce sujet


Invité Vilaine

Messages recommandés

Invité Vilaine
Invités, Posté(e)
Invité Vilaine
Invité Vilaine Invités 0 message
Posté(e)

Linkedin vient de publier une analyse déterminant les 25 compétences les plus recherchées dans le monde de travail. Cette analyse s'intitule: "25 Skills That Could Get You Hired in 2016" et a été réalisée dans plusieurs pays, dont la France.

Je vous laisse découvrir la liste...Je m'excuse, c'est en anglais.

http://www.cxotoday.com/story/linkedins-top-25-skills-to-get-hired-in-2016/

Je trouve cette liste intéressante parce que:

1. Elle montre que les "nouveaux métiers" prennent le pas sur les métiers plus "traditionnels". Il est évident que les compétences en "mobile development" ont la côte, quand on connaît le taux de pénétration mobile dans les pays faisant partie de l'étude.

2. Les compétences en droit et en économie, restent dans le classement, mais se trouvent en queue de liste

3. La plupart de ces expertises ont une vocation internationale, ce qui met l'anglais comme compétence clé dans une recherche d'emploi.

Je me demande pourquoi notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (comme le fait d'être maçon, serveur, coiffeur, artiste etc... ), alors qu'il y a tout un tas de métiers d'avenir. Pourquoi ne pas se tourner vers l'un de ses métiers afin de s'assurer un emploi passionnant et durable?

Modifié par Vilaine
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 71ans Posté(e)
Morfou Membre 43 656 messages
Maitre des forums‚ 71ans‚
Posté(e)

Linkedin vient de publier une analyse déterminant les 25 compétences les plus recherchées dans le monde de travail. Cette analyse s'intitule: "25 Skills That Could Get You Hired in 2016" et a été réalisée dans plusieurs pays, dont la France.

Je vous laisse découvrir la liste...Je m'excuse, c'est en anglais.

http://www.cxotoday.com/story/linkedins-top-25-skills-to-get-hired-in-2016/

Je trouve cette liste intéressante parce que:

1. Elle montre que les "nouveaux métiers" prennent le pas sur les métiers plus "traditionnels". Il est évident que les compétences en "mobile development" ont la côte, quand on connaît le taux de pénétration mobile dans les pays faisant partie de l'étude.

2. Les compétences en droit et en économie, restent dans le classement, mais se trouvent en queue de liste

3. La plupart de ces expertises ont une vocation internationale, ce qui met l'anglais comme compétence clé dans une recherche d'emploi.

Je me demande pourquoi notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (comme le fait d'être maçon, serveur, coiffeur, artiste etc... ), alors qu'il y a tout un tas de métiers d'avenir. Pourquoi ne pas se tourner vers l'un de ses métiers afin de s'assurer un emploi passionnant et durable?

Il faut bien des "manuels" pour construire et produire!

Il faut loger et nourrir..faire des routes pour rouler, des avions pour voler! et le reste à "l'avement"! :cool:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité lobotomie_
Invités, Posté(e)
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

Comment s'appelle un maçon qui se masturbe ?

Manuel

Et un maçon qui se masturbe debout ?

Manuel Sanchez

(de rien)

Sinon, pour en revenir au sujet, il faudra me convaincre que notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (sic).

Parce que ce n'est pas ce que je constate.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 103ans Posté(e)
LAKLAS Membre 10 128 messages
Forumeur vétéran‚ 103ans‚
Posté(e)

Linkedin vient de publier une analyse déterminant les 25 compétences les plus recherchées dans le monde de travail. Cette analyse s'intitule: "25 Skills That Could Get You Hired in 2016" et a été réalisée dans plusieurs pays, dont la France.

Je vous laisse découvrir la liste...Je m'excuse, c'est en anglais.

http://www.cxotoday....-hired-in-2016/

Je trouve cette liste intéressante parce que:

1. Elle montre que les "nouveaux métiers" prennent le pas sur les métiers plus "traditionnels". Il est évident que les compétences en "mobile development" ont la côte, quand on connaît le taux de pénétration mobile dans les pays faisant partie de l'étude.

2. Les compétences en droit et en économie, restent dans le classement, mais se trouvent en queue de liste

3. La plupart de ces expertises ont une vocation internationale, ce qui met l'anglais comme compétence clé dans une recherche d'emploi.

Je me demande pourquoi notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (comme le fait d'être maçon, serveur, coiffeur, artiste etc... ), alors qu'il y a tout un tas de métiers d'avenir. Pourquoi ne pas se tourner vers l'un de ses métiers afin de s'assurer un emploi passionnant et durable?

Tu te sens capable de construire ta maison toute seule vilaine ?? :hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Baby Forumeur, 27ans Posté(e)
Eventuellement Membre 3 422 messages
27ans‚ Baby Forumeur,
Posté(e)

Parce que certaines personnes aiment faire un métier qui leur plait et que ces métiers d'avenir, comme tu les appelles, ne correspondent pas à l'idée qu'ils ont d'un emploi stable et intéressant ?

Oui, dans certains cas (je ne saurais te dire quelle proportion de la population active ils représentent), des travailleurs n'exercent pas un métier qui les épanouit. Mais que veux-tu, il faut de tout pour faire un monde.

Je pense que le problème est mal tourné. Il faudrait plutôt nous intéresser à la raison pour laquelle, en France, tant de jeunes ne savent pas ce qu'ils veulent faire plus tard. Il est nécessaire de favoriser l'insertion professionnelle, l'orientation, mettre l'accent sur l'entrepreneuriat et finalement nous débarrasser de cet élitisme qui nous colle à la peau. Je ne trouve pas ça normal que trop de parents et enseignants poussent les élèves à suivre une voie générale ou technologique parce que ça offre le maximum de débouchés. Nous sommes un pays qui favorise l'éducation supérieure par la théorie plutôt que par la pratique, or il s'avère que le monde de l'entreprise recherche de plus en plus de personnes qui ont de l'expérience avant d'avoir du savoir. Il est d'ailleurs vrai que de réformes en réformes, notre enseignement forme des jeunes qui ont une culture générale grandissante, mais extrêmement approximative. La filière S, pour ce que j'en sais, n'apporte plus le même enseignement scientifique de qualité.

Alors que devons-nous faire ? Continuer à dégoûter nos jeunes des études ou faire en sorte qu'ils mettent la main à la pâte pour découvrir enfin une vocation ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
CAL22 Membre 891 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Linkedin vient de publier une analyse déterminant les 25 compétences les plus recherchées dans le monde de travail. Cette analyse s'intitule: "25 Skills That Could Get You Hired in 2016" et a été réalisée dans plusieurs pays, dont la France.

Je vous laisse découvrir la liste...Je m'excuse, c'est en anglais.

http://www.cxotoday.com/story/linkedins-top-25-skills-to-get-hired-in-2016/

Je trouve cette liste intéressante parce que:

1. Elle montre que les "nouveaux métiers" prennent le pas sur les métiers plus "traditionnels". Il est évident que les compétences en "mobile development" ont la côte, quand on connaît le taux de pénétration mobile dans les pays faisant partie de l'étude.

2. Les compétences en droit et en économie, restent dans le classement, mais se trouvent en queue de liste

3. La plupart de ces expertises ont une vocation internationale, ce qui met l'anglais comme compétence clé dans une recherche d'emploi.

Je me demande pourquoi notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (comme le fait d'être maçon, serveur, coiffeur, artiste etc... ), alors qu'il y a tout un tas de métiers d'avenir. Pourquoi ne pas se tourner vers l'un de ses métiers afin de s'assurer un emploi passionnant et durable?

Oui rêvons dés aujourd'hui d'un monde rempli d'ingénieurs en traitement de données, en marketing ou de web manager prenant la place des artistes, restaurateurs, artisans...

Un monde enfin en 0/1.A l'infini...

Vous pouvez m'euthanasier avant?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Vilaine
Invités, Posté(e)
Invité Vilaine
Invité Vilaine Invités 0 message
Posté(e)

Il faut bien des "manuels" pour construire et produire!

Il faut loger et nourrir..faire des routes pour rouler, des avions pour voler! et le reste à "l'avement"! :cool:

Oui, mais on parle de métiers d'avenir.

Ces métiers subsiteront (quoi que..à voir de quoi sera fait l'avenir) mais il est clair que ce ne sont pas des métiers de rêve (sauf pilote bien sûr, ou alors ingénieur en travaux publiques)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Vilaine
Invités, Posté(e)
Invité Vilaine
Invité Vilaine Invités 0 message
Posté(e)

Comment s'appelle un maçon qui se masturbe ?

Manuel

Et un maçon qui se masturbe debout ?

Manuel Sanchez

(de rien)

Sinon, pour en revenir au sujet, il faudra me convaincre que notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (sic).

Parce que ce n'est pas ce que je constate.

Tu entends quoi par "voie de garage"?

Une fac de philo, un CAP coiffure, un BEC mécanique...Ce ne sont clairement pas, à mon sens, des métiers ambitieux, même s'ils offrent un métier. Avec 1500 euros aujourd'hui, on ne va pas bien loin.

Tu te sens capable de construire ta maison toute seule vilaine ?? :hehe:

Non bien sûr. Je fais appel à un promoteur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
CAL22 Membre 891 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Une fac de philo, un CAP coiffure, un BEC mécanique...Ce ne sont clairement pas, à mon sens, des métiers ambitieux, même s'ils offrent un métier. Avec 1500 euros aujourd'hui, on ne va pas bien loin.

Avec un BEP mécanique on peut aller plus loin.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Vilaine
Invités, Posté(e)
Invité Vilaine
Invité Vilaine Invités 0 message
Posté(e)

Avec un BEP mécanique on peut aller plus loin.

Oui, on peut réparer des camions aussi.

Parce que certaines personnes aiment faire un métier qui leur plait et que ces métiers d'avenir, comme tu les appelles, ne correspondent pas à l'idée qu'ils ont d'un emploi stable et intéressant ?

Oui, dans certains cas (je ne saurais te dire quelle proportion de la population active ils représentent), des travailleurs n'exercent pas un métier qui les épanouit. Mais que veux-tu, il faut de tout pour faire un monde.

Je pense que le problème est mal tourné. Il faudrait plutôt nous intéresser à la raison pour laquelle, en France, tant de jeunes ne savent pas ce qu'ils veulent faire plus tard. Il est nécessaire de favoriser l'insertion professionnelle, l'orientation, mettre l'accent sur l'entrepreneuriat et finalement nous débarrasser de cet élitisme qui nous colle à la peau. Je ne trouve pas ça normal que trop de parents et enseignants poussent les élèves à suivre une voie générale ou technologique parce que ça offre le maximum de débouchés. Nous sommes un pays qui favorise l'éducation supérieure par la théorie plutôt que par la pratique, or il s'avère que le monde de l'entreprise recherche de plus en plus de personnes qui ont de l'expérience avant d'avoir du savoir. Il est d'ailleurs vrai que de réformes en réformes, notre enseignement forme des jeunes qui ont une culture générale grandissante, mais extrêmement approximative. La filière S, pour ce que j'en sais, n'apporte plus le même enseignement scientifique de qualité.

Alors que devons-nous faire ? Continuer à dégoûter nos jeunes des études ou faire en sorte qu'ils mettent la main à la pâte pour découvrir enfin une vocation ?

Oui, il faut de tout pour faire un monde...

Il faut orienter les jeunes vers des voies plus lucratives, afin qu'ils puissent considérer que le monde du travail ne se limite pas aux métiers de base, même s'ils offrent des débouchés. Il faut encourager nos jeunes à opter pour les meilleurs choix possible en terme de carrière afin que la pénibilité du travail (caractéristique des petits métiers) ne soit pas pesante au long terme.

Oui rêvons dés aujourd'hui d'un monde rempli d'ingénieurs en traitement de données, en marketing ou de web manager prenant la place des artistes, restaurateurs, artisans...

Un monde enfin en 0/1.A l'infini...

Vous pouvez m'euthanasier avant?

Non, on ne prend pas la place des petits métiers (et heureusement). Mais on a la chance d'être mieux lotis question rémunération et d'avoir un minimum de reconnaissance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité elaine
Invités, Posté(e)
Invité elaine
Invité elaine Invités 0 message
Posté(e)

Je me demande pourquoi notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (comme le fait d'être maçon, serveur, coiffeur, artiste etc... ), alors qu'il y a tout un tas de métiers d'avenir. Pourquoi ne pas se tourner vers l'un de ses métiers afin de s'assurer un emploi passionnant et durable?

Ce sont ces nouveaux métiers qui vont vous couper les cheveux, vous servir au resto et vous réparer votre plomberie :gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 32ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 116 messages
32ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

Ces métiers cités existent pourtant depuis de nombreuses années.

Mais dans toute la liste, il y en a presque aucun qui m'intéresse. A part l'économie et encore ça dépend ce qu'on fait. Mais ce sont quand même des métiers où on peut vite se lasser je pense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 32ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 116 messages
32ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

Il faut orienter les jeunes vers des voies plus lucratives, afin qu'ils puissent considérer que le monde du travail ne se limite pas aux métiers de base, même s'ils offrent des débouchés. Il faut encourager nos jeunes à opter pour les meilleurs choix possible en terme de carrière afin que la pénibilité du travail (caractéristique des petits métiers) ne soit pas pesante au long terme.

Pour ça tu n'as pas besoin d'avoir peur, il y en a beaucoup plus que tu crois qui ont fait exprès des grandes études pour ça. A tel point qu'il n'y a pas assez d'offres pour le nombre de demandes. Ce qui fait que souvent ces jeunes qualifiés sont obligés de se rabattre sur du travail moins prestigieux.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VIP, Gonade Absolutrice, Posté(e)
yop! VIP 20 446 messages
Gonade Absolutrice,
Posté(e)

(...)

Je trouve cette liste intéressante parce que:

1. Elle montre que les "nouveaux métiers" prennent le pas sur les métiers plus "traditionnels". Il est évident que les compétences en "mobile development" ont la côte, quand on connaît le taux de pénétration mobile dans les pays faisant partie de l'étude.

2. Les compétences en droit et en économie, restent dans le classement, mais se trouvent en queue de liste

3. La plupart de ces expertises ont une vocation internationale, ce qui met l'anglais comme compétence clé dans une recherche d'emploi.

Boom du net et de son marché globalisé = plus grosse demande de personnel qualifié dans ces domaines. C'est un secteur qui a crû très vite, où il y a une sorte d'urgence à l'embauche aussi (ex: dans des start-up).

Je me demande pourquoi notre société continue à pousser les jeunes dans des voies de garage (comme le fait d'être maçon, serveur, coiffeur, artiste etc... ), alors qu'il y a tout un tas de métiers d'avenir. Pourquoi ne pas se tourner vers l'un de ses métiers afin de s'assurer un emploi passionnant et durable?

Les filières maths-informatique me semblent bien remplies. Les débouchées me semblent là mais e ne sais pas exactement comment se porte ce secteur de travail. Il me semble que ce sont des nouveaux métiers exigeant flexibilité, mobilité et rebond, que la demande fluctue. Malgré la globalisation du net, il me semble qu'il y a une centralisation des bassins d'emplois (grandes villes, technopoles), d'où de possibles engorgements. Les places salariées CDI valent cher.

Les métiers manuels, on en a besoin. L'artisanat semble traîner la patte, en plus. La demande est là, non délocalisable, mais des fonds de commerce se meurent faute de repreneurs. Le secteur industriel s'évapore à l'étranger moins cher. Si on perd toutes nos professions manuelles, on n'a plus qu'à essayer de manger des smartphones.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Jadis Membre 461 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Tu entends quoi par "voie de garage"?

Une fac de philo, un CAP coiffure, un BEP mécanique...Ce ne sont clairement pas, à mon sens, des métiers ambitieux, même s'ils offrent un métier. Avec 1500 euros aujourd'hui, on ne va pas bien loin.

Bonsoir et plus un.

En fait, le problème n'est pas le métier.

L'ascenseur social oui.

Il faut rajouter le dogme (business) qualificatif (une palabre avec nom)!

Encore une fois, le "BAC" est une utilisation des oligarques pour sélectionner (avec la participation de L'éducation Nationale, bande de pleutres! "dsl", plus fort que moi :) .)

Ils ferment les formations "ambitieuses" à une partie de la population.

Comment expliquer à une jeune femme (droite, humaine, altruiste) qu'elle doit passer dans les mains de l'éducation truc, pour avoir un niveau IV et après se taper une formation de 3ans (mini)...

Si elle est plus dans "l'institution", il faut gérer les financements et avec qui? Toujours les mêmes, la région... Des pleutres aussi et surtout cynique (logique, clientélisme et politiques)!

C'est écœurant ce pays.

ps: j'aime quand les véreux ( pardon, politiques), parlent des postes non pourvus... Maintenant, il faut un Bac+5 pour faire un boulot de sans diplôme... L'école n'est pas une obligation (16ans).

Si je constate que la main d’œuvre sans diplôme et très appréciée dans les PME pour transporter les scolaires, sans parler des retraités... Intéressez vous à ça, c'est surprenant. :sleep:

Modifié par Jadis
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
CAL22 Membre 891 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Boom du net et de son marché globalisé = plus grosse demande de personnel qualifié dans ces domaines. C'est un secteur qui a crû très vite, où il y a une sorte d'urgence à l'embauche aussi (ex: dans des start-up).

Les filières maths-informatique me semblent bien remplies. Les débouchées me semblent là. Je ne sais pas comment se porte ce secteur de travail. Il me semble que ce sont des nouveaux métiers exigeant flexibilité, mobilité et rebond, que la demande fluctue. Malgré la globalisation du net, il me semble qu'il y a une centralisation des bassins d'emplois (grandes villes, technopoles), d'où de possibles engorgements.

Les métiers manuels, on en a besoin. L'artisanat semble traîner la patte, en plus. La demande est là, non délocalisable, mais des fonds de commerce se meurent faute de repreneurs. Le secteur industriel s'évapore à l'étranger moins cher. Si on perd toutes nos professions manuelles, on n'a plus qu'à essayer de manger des smartphones.

Je commence à peine un apprentissage "sujets créés par Vilaine", et j'y suppose beaucoup de provocation.

Je me demande si elle n'agite pas un chiffon rouge pour ouvrir, néanmoins, une vraie discussion. Ce qui me décevrait en terme de saveur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Oui, mais on parle de métiers d'avenir.

Ces métiers subsiteront (quoi que..à voir de quoi sera fait l'avenir) mais il est clair que ce ne sont pas des métiers de rêve (sauf pilote bien sûr, ou alors ingénieur en travaux publiques)

Vilaine veut nous construire un monde virtuel où les gens

n'iront plus au restaurant, au théâtre, au spectacle, au stade,

ils ne circuleront plus en train, en voiture, ils ne seront plus

malades, ni bébés, enfants, adolescents ou vieux ....

Dans le monde de Vilaine, on a juste besoin de son ' mobile'

et SVP, prononcez en anglais, c'est plus seyant !

Utiliser le français, c'est vulgaire !

Donc les paysans, bûcherons, jardiniers, carrossiers, boulangers, cuisiniers,

plombiers, plâtriers, métalliers, coiffeurs, maçons, peintres,

vitriers, menuisiers, pâtissiers, pizzaïolos, couturiers, tailleurs,

costumiers, gantiers, tous ces ouvriers là n'ont plus aucune utilité

sociale !

Le monde de Vilaine c'est la comptabilité, les statistiques, les bureaux d'études,

et en anglais, surtout !

:zen: :zen:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×