Aller au contenu

Lineole

Membre
  • Contenus

    715
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Lineole

  • Rang
    Forumeur forcené

Informations Personnelles

  • Sexe
    Inconnu
  • Pays
  1. Tu serais pour une immigration qui serait régulée ? Comment à quelle mesure ? Sur quel fondement ? La couleur de peau n'est pas vraiment en question, je l'ai dit. Tu ne connais aucun impact culturel dans les migrations ? Et depuis quand une colonisation doit-elle être faite par une puissance ? Les homo erectus qui ont colonisé le moyen-orient formait une puissance colonisatrice ?La colonisation peut se faire sans "puissance organisée". Nous en sommes d'accord. Mais quel intérêt de surjouer le roman national en en faisant un roman cousu de fil noir ? Pourquoi pas jaune ? Ne s'agit-il pas surtout d'opportunisme communautariste pour faire de l'intégration à bon compte, fabriquer de l'histoire et de l'identité ? Tu penses que pour intégrer les noirs français il faut leur faire croire que l'histoire française est africaine autant qu'européenne ? Et que tout africain est européen ou en tout cas quasiment français ? Et si ce n'est pas cela, alors quoi ? Que veut réellement dire cette phrase à quel objectif a-t-elle ? Il n'y a, à la fois, "pas a rendre compte", et à user de "condamnation" ? Sans contradiction ? Se sentent français ? Y compris les mouvements indépendantistes comme celui auquel participait Christiane Taubira ? Ou le mouvement des Kanaks ? Mais dans l'absolu, si je te suis bien, un état qui serait composé uniquement de français de première ou seconde génération par exemple. Ou un état X, si cet exemple te semble mauvais. Un tel état ne serait en aucun cas changé ? La culture en resterait de même principe donc de même contenu ? Les valeurs, les mœurs, l'architecture, etc. serait (non pas identique) mais totalement équivalente, abstraite ? Et la démographie n'a en cela aucun poids ?
  2. Tu ne les citais pas sans qu'on te le demande, c'est tout... Distingue. Je viens de dire distingue... Et tu ne les distingues pas ? Aucune déformation là encore. Mais une question. A laquelle tu es gêné de répondre ce pourquoi tu brodes... Tu ne sais plus ce qu'est une QUESTION ? Salis ? En quoi ? Il n'avait pas besoin de ça puisqu'ils se mettaient tout seul une claque par leurs propos. Je dénote plus une envie de faire du racisme anti-blanc (les fils blancs sales par exemple) ! Tu ne fais qu'accuser gratuitement... Et tu n'as rien démontré mais simplement affirmé, comme d'habitude. Et surtout esquivé les QUESTIONS... Tu peux tenter de te rattraper, ce la n'aura trompé personne. Et tu le sais. Elles sont totalement liées au sujet. Tu n'y répondras pas parce que tu ne le peux pas sans te mettre en difficulté.
  3. J'ai bien relu, et tu sais parfaitement qu'il n'y a pas de lumière's' aux pluriels au XIIIe siècle, et que LES lumières font référence à la version française de l'aufklärung. Mais passons. Les lumières du XVIIIe donc... seraient dans l'Ijtihad ? Tu peux nous en dire un peu plus ? Oui, mais ton sous-entendu indiquais que je pouvais en être content de cette désolation puisque me consoler avec elle des échanges antérieurs, dont tu supposais ainsi qu'ils nécessitaient chez moi une consolation. Et tu vois ce que chacun se voyant ainsi insulter peut penser du procédé, non ? Certes, et je l'ai dit au début, reste donc mes mêmes questions, non traitées...
  4. Des collabos, pas si je veux. Ils sont centraux dans l'équation. Pourquoi les passais-tu sous silence avant que je t'en parle ? Et pourquoi les minimiser par un "si tu veux" ? Si, mais justement, ce n'est pas ce qu'ils font... Ils préfèrent la fuite, individualiste ou familiale ! Et c'est un élément clé du problème. Bien admettons alors que tu ne les opposes pas mais donc tu les distingues ethniquement, non ? Sinon, qu'est-ce qui est plus métissé de ton point de vue et plus métissé que quoi ? L'Histoire africaine serait-elle alors cousue de fils blancs ? Au final, a part énoncer des évidences sur les relations entre la plupart des cultures dans l'histoire humaines, qu'obtenons-nous alors ? Pourquoi te sens-tu si gêner de répondre qu'il te faille m'inventer de la mauvaise foi ? Ma question n'affirme rien justement sur la pureté, elle te demande comment tu TE positionnes vis-à-vis de cette notion... Voici MA question : Que conteste cette question ? Je ne déforme pas tes propos, je te demande de t'expliquer et de préciser ta pensée... Pourquoi t'en sens-tu si gêné ? Tu ne peux décidément pas répondre à des questions sans insulter l'autre ? A moins que ta phrase en gras soit autre chose ? Et tu pourras alors, là aussi t'en expliquer...
  5. Je ne suis pas sûr de m'en consoler, bien au contraire ! Ta supposition son sous-entendu est sans objet... L'Islam fait partie, à l'origine, des nombreuses sectes répertoriées par l'église au moyen-orient. Le Coran reprend les enseignements et dogmes du courant judéo-chrétien... Vous ne parlez pas des lumières ?
  6. Mais tu n'as pas vomi les luxueuses villas dont les propriétaires étaient noirs ? Et qui n'avaient cure de leurs concitoyens, préférant les exploiter eux aussi... Et puisque tu opposes noirs et blancs, dès le début de ce fil, même si en terme d'ethnie plus que de race, que crois-tu que les noirs feront de mieux que les blancs, une fois que ceux-ci aurait été éradiqué de la surface de la terre ? Franchement ? Abélard, Thomas d'Aquin, Guillaume d'Ockham... De l'hostilité aux savoirs ? L'échange avec les philosophes arabes n'a pas fonctionné qu'à sens unique, non plus au demeurant, mais le refroidissement de l'Islam envers les sciences et la connaissance n'est pas plus dû à ces échanges que les lumières ne leurs sont dues. Les impacts dans les deux sens restent assez ténus sur le long terme. En tout cas suffisamment pour laisser de fortes identités civilisationnelles, sinon on parlerait depuis l'aube de l'humanité de civilisation humaine, sans différentiation... Et puis en quoi les influences arabos-musulmanes seraient-elles "du fil noir" ? Les arabes ne sont pas des noirs, ils en faisaient même le commerce esclavagiste bien avant les traites vers le nouveau monde. Je connais le nationalisme pan-africain qui insiste, comme des blancs dans l'autre sens, pour expliquer que les noirs sont supérieurs : l'origine de l'Homme, l'Egypte, etc. Mais ce n'est rien d'autres que du racisme inversé. Je vis très bien avec mes gènes néandertaliens, oui, mais justement, quel intérêt de vouloir faire une différence ? J'ai utilisé le terme "pure" parce que justement la façon dont tu présentes les choses ressemble à une valorisation inversée de la pureté. Comme si les noirs étaient supérieurs parce que plus "purs"...
  7. Mais soyons honnête. Quel est le but ? la natalité blanche baisse, la noire ne baisse pas et les migrations massives sont souhaités par certain-e-s dont toi et Moriarty par exemple. Ce qui veut dire que ce que vous défendez c'est que la France devienne un pays d'Europe (comme d'autres éventuellement) colonisé le plus largement possible. Ce qui implique qu'il n'y aura quasiment plus de blanc d'ici deux siècles. Bon, pourquoi pas... Mais cela n'aura aucun impact culturel tout aussi massif ? Et qu'est-ce qui rend meilleure cette colonisation que les autres ? En quoi cette éradication des blancs augmenterait la diversité ? En quoi plus de richesse ? Et d'ailleurs, cela implique que les cultures africaines non diversifiée par la présence de massive de blancs, de toutes ethnies seraient pauvres ? Bon, ok, je sais : poser des questions = pas d'accord = raciste = nazi, etc. Mais et si de vraies réponses étaient tentée sur ces questions, pour convaincre ne serait-ce qu'un lecteur, qui sait ? Fort probable selon qui ? J'aimerais bien lire une filiation du protestantisme dans l'Islam... ainsi que de la réforme franciscaine, et clunisienne également. L'Islam aurait-il existé sans le christianisme ? Et dans le cas contraire quel intérêt de faire des lumières une quasi création musulmane ? Pourquoi ne rappelles-tu pas les influences chinoises ou indienne ?
  8. Tu veux dire que les noirs ont des ethnies pures, à la différence des ethnies blanches ? Es-tu blanc ou noir ? Si tu peux le dire.
  9. Si tu vois des excuses aux terroristes dans ce type d'analyses géopolitiques, cela signifie que tu as au minimum plusieurs araignées qui se promène au plafond ... La SITUATION au moyen-orient, et non pas seulement en Syrie, a participé sur près de 40 ans à favoriser des sentiments anti-occidentaux chez certains, dont ceux qui se retrouvent dans les rangs de daesh, en particulier des irakiens, mais aussi d'anciens membres d'al qaida. Ces organisations ont mis en place leurs stratégies de recrutement depuis des années. Dans de nombreux pays d'Europe pour pouvoir attaquer des pays qu'ils estiment coupables à leurs yeux de plusieurs de leurs maux. Certains sont fantasmés, liés à des frustrations culturelles, d'autres sont plus réel, en particulier les instabilités politiques qui ont fait perdre à certains leurs positions. Cela n'excuse EN RIEN le terrorisme, mais il souligne la multiplicité des causes qui ont conduit à faire que c'est l'Europe, après les USA qui ont été touché ! Et non Taiwan ou Tokio ! Mais quelles causes imagines-tu dans ton étrange cerveau ? Le culte du diable ou d'un démon ? Le Coran comme haine de tout ce qui vient du nord-ouest, y compris les champignons ? Vas-y brille : explique, éclaire !
  10. Bon je te signale, et tu vas expliquer Où et Quand j'ai, et nous avons trouver des excuses à ces assassins ! Ton type de manipulation de bazard doit être démonter car elle relève non seulement de la diffamation mais du mépris des intervenants du forum et du forum lui-même Continue à jouer à ça, on va s'amuser !
  11. Des excuses ??? Pardon ??? Tu es passé à la ligne de coke ? :mef2: Je ne suis pas certain que tu te rendes bien compte de ce que tu dis. Il va falloir que tu t'expliques, et clairement !
  12. Je pensais que tu parlais de véritable réussite sociale, de mobilité ascendante visible, du type Najat V.B. ou Rachida D. et même de cadres supérieurs, d'avocats etc. ! Et en ce cas, ils ne sont pas si nombreux... Ou sinon cela signifierait que le problème social d'éducation que tu soulevais, et que je reconnaissais même si moindre à mon sens, n'existerais pas ... Il faut savoir !? Je ne "ramène pas tout à l'Islam, je parle de l'Islam, et de ses conséquences. Ainsi que de la culture qu'il sous-tend partiellement... Là encore rien de bien compliqué. Je partage un peu les vues d'Onfray sur le sujet oui. Le problème n'est pas tant d'avoir peur des musulmans que de vouloir déraciner le religieux, l'aveuglement, l'irrationnel, etc. des esprits qui y sont soumis par la reproduction culturelle et l'endoctrinement. Ainsi que de tout ce que cela entraîne en terme de regard sur le monde et sur les autres. Tu ne te montres pas plus brave en ayant peur que la peur n’entraîne des conséquences négatives ! Surtout lorsqu'il ne s'agit en fait pas de peur de l'Islam mais d'une position de combat contre l'obscurantisme religieux ! Qui a peur et veut se taire, détourner le regard, amoindrir, faire des pactes et des compromis ? Faire entrer des repas différenciés pour acheter la paix culturelle ? Minimiser, voire nier toute relation entre Islam et islamisme (au prix du non-sens) pour acheter la paix sociale ? Etc. Etc. Je n'ai pas peur de la confrontation pour des valeurs que je défends contre des valeurs que je refuse. Celui qui a peur, c'est celui qui se couche... Ou fait comme si de rien n'était...
  13. Ce n'est pas que ça me fait plaisir. Certain-e-s le vivent autrement que dans ton regard... Réponds plutôt à ceci :
×