Aller au contenu

Les valeurs de la République


Mr_Fox

Messages recommandés

Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 16 776 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

Je lis tous les jours j'entends à longueur de journée répétée en boucle cette expression "les valeurs de la république" et plus ça va moins ça va.

Pourquoi ces valeurs n'ont-elles pas de nom ? Est-ce parce qu'elles sont innommables ? Dans le cas contraire pourquoi personne n'ose les définir ?

Si ce n'est du fait qu'elles n'existent pas et sont un stratagème publicitaire dans lequel chacun apporte ce qu'il entend ?

Quand j'entends l'expression "valeurs de la république" je ne suis pas loin de sortir mon revolver... mais l'un de vous saura peut-être m'en dissuader.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Magus
Invités, Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Liberté, égalité, fraternité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 16 776 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

Pris au hasard, hein sans rancune mais ici je lis Saint Just dans le texte si votre proposition est valable.

« Pas un moment de répit à ceux qui s’attaquent aux valeurs de la République » affirme Manuel Valls

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/pas-un-moment-repit-ceux-qui-s-attaquent-aux-valeurs-republique-affirme-manuel-valls-1

Personnellement je pense que c'est l'option publicitaire qui s'impose et ça me fait gerber, mais surtout ce que je déteste le plus ce sont les gens qui s'emparent de cet élément de langage dégueulasse et creux pour en faire un outil de violence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
fanfreluche Membre 821 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si vous voulez "flinguez" ceux qui parlent des valeurs de la république : liberté égalité fraternité, c'est que vous être prêt pour partir avec l'Etat Islamique et devenir un bon djihadiste !!!!

Si vous ne savez pas ce que signifient ces 3 mots, alors, oui, vous avez la même carence que les cinglés qui nous attaquent....ou plutôt qui attaquent ces valeurs

Elément de langage dégueulasse et creux ???

Dans ce cas, quittez le pays, fuyez !

Cet élément de langage, comme vous dites, fait partie de notre histoire, de nos combats...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je lis tous les jours j'entends à longueur de journée répétée en boucle cette expression "les valeurs de la république" et plus ça va moins ça va.

Pourquoi ces valeurs n'ont-elles pas de nom ? Est-ce parce qu'elles sont innommables ? Dans le cas contraire pourquoi personne n'ose les définir ?

Si ce n'est du fait qu'elles n'existent pas et sont un stratagème publicitaire dans lequel chacun apporte ce qu'il entend ?

Quand j'entends l'expression "valeurs de la république" je ne suis pas loin de sortir mon revolver... mais l'un de vous saura peut-être m'en dissuader.

Les valeurs "LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE " "la DECLARATION des DROITS de L'HOMME et du CITOYEN"

furent les valeurs des révolutionnaires de 1789 qui abattaient la monarchie absolue et de droit divin :blush:

pour proclamer la 1° République !

A l'assemblée, les députés débattaient et il y avait l'opposition 'plurielle' !

Ces valeurs de LIBERTE , D'EGALITE, de FRATERNITE sont devenues UNIVERSELLES et proclamées

à l'ONU !

Et si ton souhait est de faire remarquer que ces valeurs UNIVERSELLES sont bafouées

chaque jour en France et partout dans le monde, on le sait !

C'est pourquoi les citoyens ont à les défendre et à les promouvoir contre ceux qui les attaquent !

:hi:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Tolan2 Membre 799 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

La république signifie d'abord une soumission des citoyens aux lois.

C'est à dire que l'intérêt général prime sur l'intérêt des particuliers.

C'est plutôt un terme utilisé par les politiciens qui veulent faire des français un peuple uni.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

La république signifie d'abord une soumission des citoyens aux lois.

C'est à dire que l'intérêt général prime sur l'intérêt des particuliers.

C'est plutôt un terme utilisé par les politiciens qui veulent faire des français un peuple uni.

:blush: :hehe:

Définition de république

Etymologie : du latin res publica, chose publique.

La république est un système politique dans lequel la souveraineté appartient au peuple

qui exerce le pouvoir politique directement ou par l'intermédiaire de représentants élus.

Ceux-ci reçoivent des mandats pour une période déterminée et sont responsables devant la nation.

Par ses représentants, le peuple est la source de la loi.

L'’autorité de l'Etat, qui doit servir le "bien commun", s’exerce par la loi sur des individus

libres et égaux.

Dans leur sens originel les termes "république" et "démocratie" sont assez proches,

cependant "république" permet de faire la distinction avec les régimes monarchiques.

De nos jours l'utilisation du terme République dans la désignation d'un Etat, ne suffit pas à faire

de celui un état démocratique.

En République, il n'est pas interdit aux citoyens de faire progresser la démocratie

et le SOCIAL !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Rhetorique Membre 106 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je ne vais pas me faire l’avocat du diable…pardon de Roger_Lococo, mais nos valeurs ne sont-elles plus que des mots utilisés à toute les sauces ?!

Merci à Louise Aragon qui rappelle un moment important de notre histoire, la création de la république et ses fameuses valeurs, valeurs qui ne semblaient pas s’appliquer aux colonies françaises au travers du temps.

Merci également à Fanfreluche qui fait bien comprendre que les valeurs de liberté, égalité et fraternité doivent être respecter sans compromis sous peine d’intolérance…je n’irais pas jusqu’à dire que c’est une forme d’intégrisme mais on n’en est pas loin.

Quand à l’intervention de M.Valls en lien , utiliser des valeurs qui inspirent la paix pour faire la guerre….je ne sais pas si c’est de la démagogie ou juste du foutage de gueule.

Pourquoi ne pas appeler la chose par son nom, c'est une guerre entre la France et des intégristes religieux ni plus ni moins.

Inutile de chercher de nobles causes dans ce genre de conflit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Dégonfleur de baudruches, 65ans Posté(e)
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
65ans‚ Dégonfleur de baudruches,
Posté(e)

Défendre la démocratie par les armes n'est pas du bellicisme mais de l'auto défense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)

nous sommes bien d'accord ,depuis le début du sujet ,personne n'avait évoqué le terme "démocratie" qui est la valeur essentielle ...

sans démocratie pas de liberté ,pas d'égalité ,pas de fraternité ...

la démocratie est l'ennemie des radicaux qui pourtant y trouvent un terrain propice pour prospérer ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 014 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

"On apprend aussi par l'imitation, dit Montaigne. Et surtout en n'imitant pas ce qui est mauvais." Vous ignorez les valeurs du Siècle des Lumières ? Voyagez un peu et observez. Voltaire, au secours ! "Il semble que le fanatisme, indigné depuis peu par des succès de la raison, se débatte sous elle avec plus de rage."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Rhetorique Membre 106 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Défendre la démocratie par les armes n'est pas du bellicisme mais de l'auto défense.

Certes, mais on peut aussi appeler ça une contre-attaque ou une vengeance parce qu'à la finale le résultat est le même.

C'est vrai que "Défendre la démocratie..." c'est plus joli que "Oeil pour oeil dent pour dent".

Je ne dis pas que je conteste le procédé mais autant appeler les choses par leurs noms.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Marxiste tendance Groucho, 61ans Posté(e)
Alain75 Membre 26 622 messages
61ans‚ Marxiste tendance Groucho,
Posté(e)

Liberté, Egalité, Fraternité, Résistance à l'oppression.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Garlaban Membre 5 682 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Les valeurs "LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE " "la DECLARATION des DROITS de L'HOMME et du CITOYEN"

furent les valeurs des révolutionnaires de 1789 qui abattaient la monarchie absolue et de droit divin :blush:

pour proclamer la 1° République !

A l'assemblée, les députés débattaient et il y avait l'opposition 'plurielle' !

!

:hi:

Les droits de l'homme n'ont jamais été aussi peu respectés que durant cette période révolutionnaire. La seule certitude qui fut plurielle fut la guillotine qui abattit sans discernement les têtes qu'elles furent nobiliaires ou révolutionnaires. Des régions entières furent vidées de leur population au seul crime de ne pas vouloir se soumettre aux diktats des nouveaux maitres des temps.

Il y a eu au total 5 républiques. Elles ont toutes accroché au poitrail leur bain de sang ... c'est d'ailleurs cocasse de lire une communiste d'outre-tombe faire l'apologie des valeurs la république française, alors que celle-ci a pu se permettre le luxe de faire massacrer sans vergogne ouvriers (1848 -1871) et colonisés...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Les droits de l'homme n'ont jamais été aussi peu respectés que durant cette période révolutionnaire. La seule certitude qui fut plurielle fut la guillotine qui abattit sans discernement les têtes qu'elles furent nobiliaires ou révolutionnaires. Des régions entières furent vidées de leur population au seul crime de ne pas vouloir se soumettre aux diktats des nouveaux maitres des temps.

Il y a eu au total 5 républiques. Elles ont toutes accroché au poitrail leur bain de sang ... c'est d'ailleurs cocasse de lire une communiste d'outre-tombe faire l'apologie des valeurs la république française, alors que celle-ci a pu se permettre le luxe de faire massacrer sans vergogne ouvriers (1848 -1871) et colonisés...

18 °siècle ! Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen

et abrogation de l'esclavage !

Dans son Compendium Institutionum Civilium, le cardinal Gerdil soutient que l'esclavage

est compatible avec le droit naturel, et ne rompt pas l'égalité entre les hommes,

l'esclave restant titulaire de droits, comme celui de ne pas être traité cruellement par son maître. :blush: :blush:

En 1791-1792, la révolution se heurte au refus du pape, qui veut garder le

contrôle sur l’Église et qui condamne les principes de la Déclaration des Droits de l’Homme et

du Citoyen

La guerre menée par des rois étrangers pour rétablir la monarchie absolue entraîne le massacre dans

les prisons parisiennes de centaines de prêtres réfractaires suspects de trahison. Se lient alors

monarchie absolue et catholicisme romain, république et anticléricalisme, dans une opposition

des extrémismes réduisant au silence les conciliateurs.

La contre-révolution vendéenne de 1793 partisans de la monarchie et du catholicisme

d'état entraînent des périodes de terreur !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité X....
Invités, Posté(e)
Invité X....
Invité X.... Invités 0 message
Posté(e)

Je lis tous les jours j'entends à longueur de journée répétée en boucle cette expression "les valeurs de la république" et plus ça va moins ça va.

Pourquoi ces valeurs n'ont-elles pas de nom ? Est-ce parce qu'elles sont innommables ? Dans le cas contraire pourquoi personne n'ose les définir ?

Si ce n'est du fait qu'elles n'existent pas et sont un stratagème publicitaire dans lequel chacun apporte ce qu'il entend ?

Quand j'entends l'expression "valeurs de la république" je ne suis pas loin de sortir mon revolver... mais l'un de vous saura peut-être m'en dissuader.

je file des cartouches si t ' en manques...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 16 776 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

OK donc "les valeurs de la république" = "liberté égalité fraternité"

Quand il fut question de Charlie hebdo j'ai cru qu'on parlait de liberté d'expression (tout en l'interdisant au nom d'elle-même).

Il fut aussi question de droit (enfin de devoir) de blasphème.

Aujourd'hui on en parle mais on ne sait même pas pourquoi. Par rapport à quoi.

Le discours des "valeurs de la république" est pour ce qui me concerne parfaitement inaudible. Je ne comprends ni de quoi on parle ni par rapport à quoi. Ca revient à phraser pour phraser.

Pour moi ce qui s'est passé hier au congrès est significatif de ce travers, le Président entend faire une démarche très forte, au final ça pédale dans la semoule.

Pourquoi ce terme de "valeurs" insignifiant par essence ?

Si on me parle des "valeurs" de la chrétienté je penserais sans doute à la charité. Ce ne sont pas les principes, les règles, les fondements, non ce sont "les valeurs". Autant dire les gadgets.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 16 776 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

En fait je vois ici le même travers que dans toute la politique française, que dans les grands groupes, tout le monde fait "comme si".

Comme si les fondamentaux étaient acquis une fois pour toute, comme si fondamentalement tout allait bien. Sauf un détail ou deux à la marge tandis que tout s'effondre. Aucune remise en cause sérieuse juste du blabla et des trucs de façade.

Comme si la réalité potemkine faite de télé et de séries allait pour toujours cacher l’indigence de nos politiques.

Comme si la police, la justice, l'armée, la protection des citoyens étaient solides et qu'on n'avait qu'à se soucier des sujets marginaux.

Alors on fait de la comm et encore de la comm. On digresse sur "les valeurs" quand l'essentiel est en jeu.

C'est clair j'ai envie de dégueuler.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 80 957 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

Je lis tous les jours j'entends à longueur de journée répétée en boucle cette expression "les valeurs de la république" et plus ça va moins ça va.

Pourquoi ces valeurs n'ont-elles pas de nom ? Est-ce parce qu'elles sont innommables ? Dans le cas contraire pourquoi personne n'ose les définir ?

Si ce n'est du fait qu'elles n'existent pas et sont un stratagème publicitaire dans lequel chacun apporte ce qu'il entend ?

Quand j'entends l'expression "valeurs de la république" je ne suis pas loin de sortir mon revolver... mais l'un de vous saura peut-être m'en dissuader.

Relis la constitution .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 16 776 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

Pour quoi faire ?

Je vous parle de baragouin télévisuel, ne me faites pas croire que ça réfère effectivement à quelque chose : ce n'est pas le cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×