Aller au contenu

Un vrai socialisme est-il possible ?


jean ghislain

Pensez-vous que le socialisme de Hollande est vraiment de gauche ?  

25 membres ont voté

Vous n’avez pas la permission de voter dans ce sondage, ou de voir les résultats du sondage. Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Membre, 48ans Posté(e)
jean ghislain Membre 1 084 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Hollande a été élu par la majorité des français sur un programme qui se veut social. Il est en fait social-démocrate, c'est-à-dire de centre-gauche, à l'allemande.

Seulement cette majorité qui l'a désigné par les primaires comprend une large représentation des français, mais y compris ceux qui ne sont pas de gauche.

Les primaires du Ps ont désigné Hollande comme seul bon pour être président, à défaut des autres candidats plus à gauche que lui, comme par exemple Martine Aubry, ou DSK.

Nous, français, depuis longtemps avec le système social en place depuis l'après-guerre, nous sommes actuellement majoritairement pour le socialisme.

Pourtant, nous semblons frileux quand il s'agit de tourner la barre à gauche-toute. Est-ce par peur de ce qui est arrivé dans les pays de l'est avec le communisme ? Mais peut-on nous accorder d'être vraiment de gauche sans forcément le réduire au communisme ? N'y a-t-il alors aucune alternative véritablement à gauche par rapport à ce qui nous est proposé en France ?

Personnellement, j'ai du mal à rentrer dans la case "socialiste" quand je vois le gouvernement Valls mettre en avant l'austérité. Et que dire de Macron quand on voit qu'il est largement compromis avec la Capital bien en place ?

Autant de questions, et pourtant pas de réponses dans un paysage politique français qui n'ose pas être vraiment de gauche.

Mais peut-être avez-vous une solution ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 83
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Esprit de contradiction, 45ans Posté(e)
Savonarol Membre 10 346 messages
45ans‚ Esprit de contradiction,
Posté(e)

Alors les deux questions :

"Pensez-vous que le socialisme de Hollande est vraiment de gauche ?"

Je pense que Hollande n'est pas plus socialiste que le parti dont il est issu, ou s'il l'est il se cache bien de le montrer.

"Un vrai socialisme est-il possible?"

Oui sans doute, tout est possible quand on s'en donne les moyens. La question serait plutôt : où trouver des socialistes en 2015 ? En Amérique latine ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Non, social traite à la solde de la finance européenne. Qui passe son temps à cracher sur la démocratie, mais les français sont des veaux, donc pas de problème, ça passe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 48ans Posté(e)
jean ghislain Membre 1 084 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Le problème c'est qu'à l'horizon 2017, on prend les mêmes , on recommence. Donc soit Sarko, soit Hollande, soit Le Pen. Et avec ça on n'est pas bien avancé.

Pour ce qui est du Ps, j'ai des amis frondeurs vis-à-vis de ligne officielle du Ps qui en ont marre aussi. Sauf qu'il y a personne dans la classe politique actuelle qui se dit et assume d'être vraiment à gauche. C'est là le problème. Sans président socialiste, pas de socialisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
agorien Membre 323 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

Il n'y à plus de gauche, de droite, il n'y à plus que l'argent, c'est aussi simple que ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

Nous sommes en plein capitalisme de connivence, entre monopoles et Etat, nous sommes bien dans un système socialiste.

Ou se trouvent les vrais libéraux en 2015 ? En Amérique latine ?

(donner aux gens les moyens d'avoir leur propre outil de production personnel, notamment dans l'agriculture, contre les mastodontes aux vues monopolistiques et les sovkozars locaux ; savant mélange de prise en main dans les domaines stratégiques de la part de l'Etat, et de libéralisme en bas, ne restant plus qu'à libérer la distribution et les marchés à taille humaine).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
agorien Membre 323 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

Il n'y à jamais eu de vrais libéraux,c,est une légende ...Que je sache,avec Smith et sa main invisible,le libéralisme est mort dans l'oeuf de plus, ce sont eux qui justement on viré (expropriation) par la force des armes, les fermiers , ont volé les terres et ont instauré le monopole des grains ( famine )

Tous les artisans ont donc fait faillite etc, etc

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

Smith n'a fait que théoriser selon son époque, avec l'esprit de l'époque (avènement d'une nouvelle classe dominante bourgeoise). Le libéralisme remonte à bien avant.

Et prend des formes aussi diverses que variées.

Voir le fameux "le libéralisme du moyen-âge à nos jours" de Harold Laski...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Il n'y á jamais eu de vrais libéraux,c,est une légende ...Que je sache,avec Smith et sa main invisible,le libéralisme est mort dans l'oeuf

C'est ainsi, les médias relaient tout et surtout n'importe quoi

d'affligeant ! Les mots sont utilisés à contresens ! Les repères

sémantiques, historiques sont bouleversés, et le citoyen lambda

n'y comprend plus rien ...

On ne se parle plus, on inonde l'autre de "pseudo science

ou de pseudo savoir' pour apparaitre plus "fort, plus

malin..." !

Il y a des gens qui n'ont rien à dire mais qui copient un

bout du net et qui viennent 'impressionner' les gens sur le topic ...

"Un vrai socialisme est-il possible ?" tel est le thème !

Et il faudra à coup sûr donner la définition des mots, au minimum !

Un tas de gens viendront 'étaler leur propagande inepte' pour empêcher

qu'une réflexion constructive, collective s'élabore !

C'est ainsi, au nom de la LIBERTE, chacun s'autorise tout

et n'importe quoi ... Pris sur le fait, ils diront 'c'est de l'humour'

ou 'c'est un complot' et ils poursuivront leur œuvre ... sans fin !

Ils appellent ça, la liberté :o°

Smith n'a fait que théoriser selon son époque, avec l'esprit de l'époque (avènement d'une nouvelle classe dominante bourgeoise). Le libéralisme remonte à bien avant.

Et prend des formes aussi diverses que variées.

Voir le fameux "le libéralisme du moyen-âge à nos jours" de Harold Laski...

Le thème ne serait-il pas ' Le socialisme' ?

Libéral, libéralisme, capitalisme, ce ne serait pas la

théorie contraire ?

Définition :

Le libéralisme est une doctrine qui défend la libre entreprise et la liberté du marché.

Le principe fondamental du libéralisme est qu'il

existe un ordre naturel qui tend à conduire

le système économique vers l'équilibre.

La loi de l'offre et de la demande, par exemple,

conduit à l'équilibre entre la production et la consommation sous réserve de liberté des marchés

et de libre concurrence, seules censées garantir l'ajustement optimum des ressources disponibles

(offre) à la demande.

Les intérêts de l'individu et de la société

sont alors convergents.

Le libéralisme économique s'oppose au contrôle

par l'Etat des moyens de production et à l'intervention

de celui-ci dans l'économie,

si ce n'est pour coordonner les entreprises

ou garantir un marché équitable

(opposé : étatisme, dirigisme, socialisme, communisme).

:hi:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Greuh, 41ans Posté(e)
The_Dalek Membre 21 012 messages
41ans‚ Greuh,
Posté(e)

je suis d'accord avec Agorien, personnellement j'en ai marre de ce théâtre de guignol qu'on appelle la politique, gauche, droite, quelle différence, ce sont des fumiers d'escrocs

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 56ans Posté(e)
essayeur Membre 3 422 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

L'air de rien il est quand même de gauche :

Marisol Tourraine (ce nom Marisol, me fait marrer au passage), a débloqué récemment les traitements très coûteux contre l'hépatite C, pour tous les français, chaque français traité coûtera 50 000 euros.

La droite ne l'aurait pas fait elle les aurait laissés crever. Et c'est pour des actions comme celle-là, que même si Hollande n'est pas parfait, quand on est civilisé on se sent presque OBLIGÉ de voter à gauche...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

Le thème ne serait-il pas ' Le socialisme' ?

Libéral, libéralisme, capitalisme, ce ne serait pas la

théorie contraire ?

Définition :

Le libéralisme est une doctrine qui défend la libre entreprise et la liberté du marché.

Le principe fondamental du libéralisme est qu'il existe un ordre naturel qui

tend à conduire le système économique vers l'équilibre.

La loi de l'offre et de la demande, par exemple, conduit à l'équilibre

entre la production et la consommation sous réserve de liberté des marchés

et de libre concurrence, seules censées garantir l'ajustement optimum

des ressources disponibles (offre) à la demande.

Les intérêts de l'individu et de la société sont alors convergents.

Le libéralisme économique s'oppose au contrôle par l'Etat des moyens

de production et à l'intervention de celui-ci dans l'économie,

si ce n'est pour coordonner les entreprises ou garantir un marché

équitable

(opposé : étatisme, dirigisme, socialisme, communisme).

:hi:

Socialisme contraire de capitalisme ?

:hu:

A partir du moment ou on s'oppose au contrôle de l'Etat des moyens de production, on est capitaliste ? :hu:

Le tout en coordonnant de façon à ce que ce soit équitable...

(l'inverse du socialisme et de ce qu'on constate aujourd'hui, des monopoles qui s'accaparant les richesses au détriment de vrais créateurs de richesse, les PME).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Définition du socialisme

Etymologie : du latin socialis, sociable, pour la société, lui-même dérivé de "socius", associé.

Le socialisme est une doctrine politique et économique qui

vise, à l'inverse du modèle libéral, à réformer

le système de propriété privée des moyens de production

et d'échange et à l'appropriation de ceux-ci par

la collectivité.

Les valeurs fondamentales du socialisme sont :

l'absence de classes (au moins à ses origines),

l'égalité des chances,

la justice sociale,

la répartition équitable des ressources,

la solidarité,

la lutte contre l'individualisme,

l'intérêt général partagé et prévalant sur les intérêts particuliers...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
agorien Membre 323 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

Smith n'a fait que théoriser selon son époque, avec l'esprit de l'époque (avènement d'une nouvelle classe dominante bourgeoise). Le libéralisme remonte à bien avant.

Et prend des formes aussi diverses que variées.

Voir le fameux "le libéralisme du moyen-âge à nos jours" de Harold Laski...

Il le porte au vol c'est pas compliqué de plus , le libéralisme repose sur un équivoque

C'est ainsi, les médias relaient tout et surtout n'importe quoi

d'affligeant ! Les mots sont utilisés à contresens ! Les repères

sémantiques, historiques sont bouleversés, et le citoyen lambda

n'y comprend plus rien ...

On ne se parle plus, on inonde l'autre de "pseudo science

ou de pseudo savoir' pour apparaitre plus "fort, plus

malin..." !

Il y a des gens qui n'ont rien à dire mais qui copient un

bout du net et qui viennent 'impressionner' les gens sur le topic ...

"Un vrai socialisme est-il possible ?" tel est le thème !

Et il faudra à coup sûr donner la définition des mots, au minimum !

Un tas de gens viendront 'étaler leur propagande inepte' pour empêcher

qu'une réflexion constructive, collective s'élabore !

C'est ainsi, au nom de la LIBERTE, chacun s'autorise tout

et n'importe quoi ... Pris sur le fait, ils diront 'c'est de l'humour'

ou 'c'est un complot' et ils poursuivront leur œuvre ... sans fin !

Ils appellent ça, la liberté :o°

Le thème ne serait-il pas ' Le socialisme' ?

Libéral, libéralisme, capitalisme, ce ne serait pas la

théorie contraire ?

Définition :

Le libéralisme est une doctrine qui défend la libre entreprise et la liberté du marché.

Le principe fondamental du libéralisme est qu'il

existe un ordre naturel qui tend à conduire

le système économique vers l'équilibre.

La loi de l'offre et de la demande, par exemple,

conduit à l'équilibre entre la production et la consommation sous réserve de liberté des marchés

et de libre concurrence, seules censées garantir l'ajustement optimum des ressources disponibles

(offre) à la demande.

Les intérêts de l'individu et de la société

sont alors convergents.

Le libéralisme économique s'oppose au contrôle

par l'Etat des moyens de production et à l'intervention

de celui-ci dans l'économie,

si ce n'est pour coordonner les entreprises

ou garantir un marché équitable

(opposé : étatisme, dirigisme, socialisme, communisme).

:hi:

Oui, comme il est naturel de détruire par exemple des aliments par millions de tonnes pour créer de fausses pénuries et faire augmenter les prix

La propriété privée c'est le vol

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

Le terme « capitalisme d’État » désigne un système économique dans lequel l’État contrôle une part essentielle, voire totale, du capital, de l’industrie, des entreprises.

C’est donc un système dirigiste où tout ou partie des moyens de production sont sur le plan juridique la propriété de l’État, ou soumis à ses directives. Parfois, les moyens de production se révèlent dans les faits détenus, privés ou contrôlés par une classe privilégiée de la population : celle qui monopolise le pouvoir politique.

Cette expression est apparue à la fin du XIXe siècle, au sein du mouvement anticapitaliste, étant présentée comme une perspective néfaste. Son usage s’est étendu au cours du XXe siècle.

Il existe des divergences, notamment en fonction des affinités politiques, quant aux régimes étant ou ayant été capitalistes d’État. Parmi les régimes souvent analysés comme tels, on peut citer : l’Allemagne sous la Première Guerre mondiale, l’Union soviétique, et actuellement la Chine, Cuba, et l'Algérie, depuis Houari Boumédiène, pour plusieurs auteurs cités en bibliographie.

La notion peut désigner des systèmes économiques où le capitalisme est intégralement étatique, ou par extension d’autres systèmes où le capitalisme privé a une forte dépendance vis-à-vis de l’État. Dans le second cas, l'expression peut se confondre avec des concepts et des théories plus précis comme le mercantilisme, le protectionnisme ou encore l’interventionnisme. Ce dernier usage, davantage fréquent en anglais qu'en français, sert alors à appuyer l'opposition avec le « laissez-faire » et désigne des politiques économiques telles que le New Deal.

On parle également de « capital d'État » pour désigner le capital accumulé par l'État.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Capitalisme_d'%C3%89tat

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C’est donc un système dirigiste où tout ou partie des moyens de production sont sur le plan juridique la propriété de l’État, ou soumis à ses directives. Parfois, les moyens de production se révèlent dans les faits détenus, privés ou contrôlés par une classe privilégiée de la population : celle qui monopolise le pouvoir politique.

Définition de l'oligarchie

Etymologie : du grec oligos, petit nombre et arkhê, commandement.

L'oligarchie est un régime politique dans lequel la plupart des pouvoirs

sont entre les mains d'un petit nombre d'individus, de quelques familles

ou d'une petite partie de la population, généralement une classe sociale

ou une caste.

La source de leur pouvoir peut être la richesse, la tradition,

la force militaire, la cruauté...

L'oligarchie s'appuie sur une pratique du pouvoir collégiale et discrète.

L'organisation des pouvoirs peut être relativement complexe avec différents

cercles plus ou moins informels.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

Le capitalisme de connivence (Crony capitalism) est un terme décrivant une économie où le succès en affaires dépend de relations étroites avec les représentants du gouvernement. Il peut créer une forme de favoritisme (en) dans l'attribution de permis légaux, de subventions gouvernementales, de réduction d'impôts ou d'autres formes d'interventionnisme. Il apparaîtrait lorsque le copinage, ainsi que d'autres comportements égoïstes semblables, percole vers la politique et le gouvernement3. Il peut également s'exprimer sous la forme de népotisme ou, à des stades plus avancés, toucher l'économie des services publics.

L'expression anglophone crony capitalism a créé un certain impact dans l'espace public lorsqu'elle a été utilisée pour expliquer la crise économique asiatique4.

Dans certains contextes, le terme est un synonyme de corporate welfare .

D'ou est-ce que d'authentiques libéraux (TPE-PME) bénéficient de telles largesses ?

C'est quoi, le capitalisme ?

Il le porte au vol c'est pas compliqué de plus , le libéralisme repose sur un équivoque

Un anarchiste te répondra que l'Etat est donc un très grand voleur.

Et merci de valider un fait incontestable. Chavez, suivi de Maduro, sont des libéraux. (donner propriété à des petits exploitants pour casser les monopoles).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 786 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

"Le socialisme de Hollande"???????????????????? Je répondrai quand j'aurai fini de rigoler!!!!!!!!!!!!:D :D :D :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

D'ou est-ce que d'authentiques libéraux (TPE-PME) bénéficient de telles largesses ?

C'est quoi, le capitalisme ?

Un anarchiste te répondra que l'Etat est donc un très grand voleur.

Et merci de valider un fait incontestable. Chavez, suivi de Maduro, sont des libéraux. (donner propriété à des petits exploitants pour casser les monopoles).

La définition du capitalisme a été donnée un peu

plus haut ! Mais c'est vrai qu'on peut sans fin

aligner des phrases sur cet écran en contredisant

le dictionnaire et en travestissant les définitions !

On peut sans fin prendre tous les raccourcis pour

imposer sa thèse sans donner le moindre argument !

Le plus simple étant de dire "c'est incontestable" Point !

Si tu es satisfait ainsi :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×