Aller au contenu

Messages recommandés

Loargan Membre+ 10 102 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Un bon père de famille italien recueillait des chats à la SPA, non par amour des félins ou pour un culte sataniste..., mais pour en faire des rôtis :

Vous aimez les chats ? Plus jamais cette phrase ne résonnera de la même façon pour vous... C'est une histoire de mauvais goût qu'un quotidien italien vient tout juste de révéler, et qui devrait hérisser le poil de tous les amoureux des félins. Un homme a été arrêté par la police en Lombardie pour avoir adopté de nombreux chats auprès de la SPA avant de les cuire au four et de les savourer en rôtis.

La crise et le prix de la viande n'excusent pas tout... C'est par une association de protection des animaux que l'alerte a été donnée. Celle-ci a prévenu la police, surprise de voir le même individu venir très régulièrement adopter des chats dans différents asiles pour animaux abandonnés d'Italie du Nord. Comment pouvait-il en accueillir autant à son domicile ?

La puce à l'oreille

Ses visites à répétition pour adopter systématiquement des chats de préférence âgés de trois ans et bien enrobés leur aura mis la puce à l'oreille. S'agissait-il d'un amateur de culte sataniste ? Des membres de l'association de protection des animaux Aidaa ont donc décidé de le filer, ce qui leur aura permis de le surprendre en flagrant délit, alors qu'il allait mettre sa nouvelle victime au four...

Selon les investigations de la police italienne, le coupable, un cuisinier âgé de 50 ans marié et père de famille sans aucun antécédent, aurait au total cuisiné une quinzaine de chats. Un appétit qui lui vaut d'encourir de 3 à 18 mois de prison.

Source : Le Point

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Autant je pense que maltraiter un animal de compagnie est un crime qui devrait (et est) puni par la loi.

Autant, cet homme là n'élevait pas les chats en question comme animal de compagnie...

Je penses donc assez hypocrite ce système en pensant aux animaux d'élevages qu'on traite tous les jours comme ça, et pour lesquels peu s'émeuvent réellement.

Certes ils avaient été élevé comme animal de compagnie. Ont pourrait donc considérer qu'à partir du moment où un animal à commencé à être élevé comme animal de compagnie, il "gagne" un droit inaliénable à mourir de vieillesse, affamé et abandonné, plutôt que comme rôtis.

Est-ce vraiment mieux ? Je ne suis pas sûr, mais notre "conscience" est sauve.

L'idée perverse aussi, c'est que considérer qu'à partir du moment où un animal est élevé avec amour, il n'a plus le droit d'être mangé par la suite, implique que les animaux d'élevage ne doivent pas être élevé avec amour... Sinon ils ne pourraient plus être mangé après.

Tant qu'à être mangé à la fin, pourquoi ne pas vivre le début de sa vie agréablement ?

Comme toujours dans ces sujets, je trouve qu'il y a beaucoup d'hypocrisie dans tout ça.

:/

Manger un animal n'est pas nécessairement lui manquer de respect.

Et la vraie question que je me pose, du point de vu de l'intérêt de l'animal, c'est est-ce qu'il a été "élevé" agréablement, (ce qui semble le cas) et est-il mort agréablement ?

Ce qui me semble être des questions plus importantes que ce qu'il en a fait après leur mort.

Si "oui" est répondu à ces deux questions, je pense que le sort des chats en question est moins affreux que beaucoup de leur congénères félin ou animaux, sois disant plus "respecté" dans leur droits.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wanerz Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

C'est triste mais en même temps qui n'a jamais fait rôtir des chats?

Ok je sors.

Ps : mon vrai avis est que cela est horrible, les animaux ne méritent aucunes souffrances et n'ont pas demander à ceux qu'on les embêtent, heureusement qu'ils existent des associations pour les protéger et j'espère avec le temps qu'il y'en aura de plus en plus d'associations de protection pour les animaux.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ninouschkaya Membre 3 047 messages
Brise-noix devant l'éternel‚ 24ans
Posté(e)

Autant je pense que maltraiter un animal de compagnie est un crime qui devrait (et est) puni par la loi.

Autant, cet homme là n'élevait pas les chats en question comme animal de compagnie...

Je penses donc assez hypocrite ce système en pensant aux animaux d'élevages qu'on traite tous les jours comme ça, et pour lesquels peu s'émeuvent réellement.

Certes ils avaient été élevé comme animal de compagnie. Ont pourrait donc considérer qu'à partir du moment où un animal à commencé à être élevé comme animal de compagnie, il "gagne" un droit inaliénable à mourir de vieillesse, affamé et abandonné, plutôt que comme rôtis.

Est-ce vraiment mieux ? Je ne suis pas sûr, mais notre "conscience" est sauve.

L'idée perverse aussi, c'est que considérer qu'à partir du moment où un animal est élevé avec amour, il n'a plus le droit d'être mangé par la suite, implique que les animaux d'élevage ne doivent pas être élevé avec amour... Sinon ils ne pourraient plus être mangé après.

Tant qu'à être mangé à la fin, pourquoi ne pas vivre le début de sa vie agréablement ?

Comme toujours dans ces sujets, je trouve qu'il y a beaucoup d'hypocrisie dans tout ça.

:/

Manger un animal n'est pas nécessairement lui manquer de respect.

Et la vraie question que je me pose, du point de vu de l'intérêt de l'animal, c'est est-ce qu'il a été "élevé" agréablement, (ce qui semble le cas) et est-il mort agréablement ?

Ce qui me semble être des questions plus importantes que ce qu'il en a fait après leur mort.

Si "oui" est répondu à ces deux questions, je pense que le sort des chats en question est moins affreux que beaucoup de leur congénères félin ou animaux, sois disant plus "respecté" dans leur droits.

:plus:

J'adore mes chats, presque comme des humains...après les chats sont pas plus mignon, ni plus "à préserver" que les agneaux, les lapins, les poules ou les vaches.

Alors si c'est un tordu qui veut juste tuer et faire souffir, je trouve ça immonde, si il le fait rapidement, sans les maltraiter et dans le but de les manger...bah il est pas plus condamnable que des gens comme vous et moi, qui achetons des poulets fermiers et des tranches de jambon toutes les semaines...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, la SPA a la responsabilité de vérifier après si la personne s'occupe bien de l'animal donc ils sont en droit de réagir si celle-ci utilise ses animaux pour les manger, maltraitance...La SPA n'accepte pas de faire signer un contrat pour que l'animal soit manger et je trouve normal qu'il soit sanctionné en conséquence. Un contrat se doit d'être respecté dans les règles.

Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

Prenons un chat d'a peu près 3 kilos, a la SPA c'est 120 euros parce qu'il font payer la sterilisation...

Ce qui fait la bagatelle de 40 euros le kilos de viande chats!

Bine sur, les os, les tendons, cartilage ne se mange pas, donc on vas dire 2Kilos de viande a 120 euros...

A ce prix la le rumsteak est moin cher!

Tout ca pour dire que l'argument prix ne tient pas!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3 605 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)

sauf que votre démonstration ne tient pas la route, avez vous noté que cela se passe en Italie car que ce que vous tentez de démontrer «a la SPA c'est 120 euros parce qu'il font payer la stérilisation..» n'est pas vrai en Italie.

Que la chair de lapin n'est guère différente de la chair du chat, (seule la forme des cotes peuvent mettre la puce à l'oreille des connaisseurs) combien d'ancien militaire pourraient vous attester que souvent les cuisines servaient du "civet" même au mess pour diminuer la population de chat dans l'enceinte des casernes.

Modifié par charles francois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ninouschkaya Membre 3 047 messages
Brise-noix devant l'éternel‚ 24ans
Posté(e)

Bonjour, la SPA a la responsabilité de vérifier après si la personne s'occupe bien de l'animal donc ils sont en droit de réagir si celle-ci utilise ses animaux pour les manger, maltraitance...La SPA n'accepte pas de faire signer un contrat pour que l'animal soit manger et je trouve normal qu'il soit sanctionné en conséquence. Un contrat se doit d'être respecté dans les règles.

Dans ce cas, il es condamnable vis-à-vis de la SPA...mea-culpa, mais s'il y a un contrat, faut s'y tenir.

Cela, en dehors du contrat...pour moi bouffer du chat ou bouffer du lapin, ça se vaut.

sauf que votre démonstration ne tient pas la route, avez vous noté que cela se passe en Italie car que ce que vous tentez de démontrer «a la SPA c'est 120 euros parce qu'il font payer la stérilisation..» n'est pas vrai en Italie.

Que la chair de lapin n'est guère différente de la chair du chat, (seule la forme des cotes peuvent mettre la puce à l'oreille des connaisseurs) combien d'ancien militaire pourraient vous attester que souvent les cuisines servaient du "civet" même au mess pour diminuer la population de chat dans l'enceinte des casernes.

+1, mon grand-père a mangé du chat pendant la guerre, j'en mangerais moi aussi en cas de famine...et pourtant j'aime les animaux, mais je ne vois la différence entre bétail et boule de poil...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Bonjour, la SPA a la responsabilité de vérifier après si la personne s'occupe bien de l'animal donc ils sont en droit de réagir si celle-ci utilise ses animaux pour les manger, maltraitance...La SPA n'accepte pas de faire signer un contrat pour que l'animal soit manger et je trouve normal qu'il soit sanctionné en conséquence. Un contrat se doit d'être respecté dans les règles.

Je suis d'accord, mais vu qu'il ne me semble pas y avoir de filière féline dans l'industrie alimentaire, comment pouvait il faire autrement ?

D'autant que s'il tiens un minimum à sa santé, mieux vaux manger un animal en bonne santé. Manger un chat errant ne me semble pas sanitairement envisageable.

La loi concernée me semble être celle interdisant de tuer un animal de compagnie.

Si une loi existe interdisant la consommation de viande féline, je me poserai la question de sa légitimité.

Pourquoi interdire la consommation de telle ou telle espèces, et pourquoi favoriser les chats aux cochons par exemple ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ninouschkaya Membre 3 047 messages
Brise-noix devant l'éternel‚ 24ans
Posté(e)

Je suis d'accord, mais vu qu'il ne me semble pas y avoir de filière féline dans l'industrie alimentaire, comment pouvait il faire autrement ?

D'autant que s'il tiens un minimum à sa santé, mieux vaux manger un animal en bonne santé. Manger un chat errant ne me semble pas sanitairement envisageable.

La loi concernée me semble être celle interdisant de tuer un animal de compagnie.

Si une loi existe interdisant la consommation de viande féline, je me poserai la question de sa légitimité.

Pourquoi interdire la consommation de telle ou telle espèces, et pourquoi favoriser les chats aux cochons par exemple ?

Bah, il aurait pu le trouver le chats...chez moi les chats pas tattoués, pas pucés...ça court les rues...

Je sais ce que je dis, j'ai en guise de compagnon un grand enfant de 20 ans qui pensent qu'à les ramener à l'appart :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Vi, mais comme je disais, dans une filière alimentaires, les animaux sont soignés et en bonne santé.

Je me vois mal personnellement manger un animal qui a trainé on ne sait où, et qui a peut être je ne sais quelle maladie.

Après, il y a effectivement arnaque à la SPA, qui dépense ses sous et ses efforts pour d'autres raisons. Plus que pour l'animal proprement dit, il y a un manque de respect assez flagrant des efforts humains.

Dans ce sens là, je comprend plus la condamnation. (sur le plan éthique)

Mais je préfèrerai qu'une filière alimentaire spécialisée (dans les animaux peu habituels, pas seulement félin) voit le jour, pour vraiment régler le problème.

Filière évidement surveillée et contrôlée, et bien entendu veillant le plus possible au respect des animaux. Je pense que c'est surtout dans sa non-existance que le bas blesse.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

Je suis d'accord, mais vu qu'il ne me semble pas y avoir de filière féline dans l'industrie alimentaire, comment pouvait il faire autrement ?

D'autant que s'il tiens un minimum à sa santé, mieux vaux manger un animal en bonne santé. Manger un chat errant ne me semble pas sanitairement envisageable.

La loi concernée me semble être celle interdisant de tuer un animal de compagnie.

Si une loi existe interdisant la consommation de viande féline, je me poserai la question de sa légitimité.

Pourquoi interdire la consommation de telle ou telle espèces, et pourquoi favoriser les chats aux cochons par exemple ?

Comment ça, il n'y avait pas de filière féline, il y a d'autres viandes qu'il pouvait manger, je ne trouve pas que c'est une excuse valable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Le chat.........................

ce n'est pas cet animal

que l'on nomme aussi lapin de gouttières?

je sors......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Comment ça, il n'y avait pas de filière féline, il y a d'autres viandes qu'il pouvait manger, je ne trouve pas que c'est une excuse valable.

C'est une question de respect des libertés et d'honnêteté des lois.

Sois la viande féline est clairement interdite à la consommation, ce qui ne me semble pas le cas. Et je ne comprendrais pas cette loi.

Sois, si sa consommation est autorisée, qu'il soit impossible de s'en procurer légalement me semble être un problème. Et si ce n'est innocenter, du moins rendre compréhensible sa "sortie de la loi".

S'il n'y a aucun moyen de faire valoir ses droits à la consommation d'un félin, il s'agit d'une interdiction en pratique, et je trouve ça assez hypocrite dans ce cas qu'elle ne soit pas clairement écrite.

Après on peut discuter de la nécessité d'interdire ou non la consommation de viande féline.

Mais j'attend tes arguments, parce qu'à priori, je ne vois pas pourquoi interdire les chats et pas les cochons.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 15 417 messages
Grégairophobe...‚ 150ans
Posté(e)

Même si je ne mange pas de viande (mais j'en ai mangé) je trouve ton discours cohérent, courageux et d'une totale honnêteté intellectuelle.

Après, je n'ose penser à la logistique du truc quand minou ronronne et fait des câlins...

Modifié par Mite_Railleuse
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Capitan
Invité Capitan Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que Ninouschkaya a bien résumé la situation et ce depuis le début.

Si l'homme avait pour habitude de cuisiner des chats pour les manger et non pas les faire souffrir, il n'y a pas de raison de condamner ses actes.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

C'est une question de respect des libertés et d'honnêteté des lois.

Sois la viande féline est clairement interdite à la consommation, ce qui ne me semble pas le cas. Et je ne comprendrais pas cette loi.

Sois, si sa consommation est autorisée, qu'il soit impossible de s'en procurer légalement me semble être un problème. Et si ce n'est innocenter, du moins rendre compréhensible sa "sortie de la loi".

S'il n'y a aucun moyen de faire valoir ses droits à la consommation d'un félin, il s'agit d'une interdiction en pratique, et je trouve ça assez hypocrite dans ce cas qu'elle ne soit pas clairement écrite.

Après on peut discuter de la nécessité d'interdire ou non la consommation de viande féline.

Mais j'attend tes arguments, parce qu'à priori, je ne vois pas pourquoi interdire les chats et pas les cochons.

Aucunement, je n’ai fait allusion qu’il faut interdire la consommation de viande féline donc je n’ai pas à argumenter là-dessus, mais pour cette personne, je ne lui trouve aucune excuse vu comment cela s’est passé et qu'elle est donc en tord. Si on devait à chaque fois que l’on trouve la loi injuste ou que cela génère certains problèmes, aller contre la loi, pour ma part, ce n’est pas excusable. Après que cela soit interdit ou pas, je ne sais pas vraiment ce qu’il en est mais ce qui est sûr c’est que si ce n’est pas interdit en dehors de ce cas précis, il faut que les choses se fassent dans les normes donc tuer l’animal sans cruauté et en respectant les principes d’hygiène de l’abattage.

On n’a pas le droit de tuer un animal comme ça même si c’est pour le manger sans faire les choses dans les règles. Et pour ce qui est du fait de le comprendre, à ce que je sache, il y a d'autres viandes donc on ne peut pas dire que cette personne souffrait au point de ne pas faire autrement d'autant plus qu'il y a des cas plus graves qui méritent notre compréhension.

Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PopPorn
Invité PopPorn Invités 0 message
Posté(e)

En toute honnêteté je me demande si consommer du chat (sauvage de préférence) n'est finalement pas plus sain que les barbaques des insdustries de l'agro alimentaire...

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 14 358 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)

......................

On n’a pas le droit de tuer un animal comme ça même si c’est pour le manger sans faire les choses dans les règles. Et pour ce qui est du fait de le comprendre, à ce que je sache, il y a d'autres viandes donc on ne peut pas dire que cette personne souffrait au point de ne pas faire autrement d'autant plus qu'il y a des cas plus graves qui méritent notre compréhension.

on le droit de manger son propre chat mais pas celui de la voisine ...smile.gif

en effet il est possible de tuer un animal à des fins alimentaires si on l'a soi même élevé et s'il appartient à l catégorie des volailles ou des lagomorphes (lapins ,lièvres ragondin et donc chat )

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Même si je ne mange pas de viande (mais j'en ai mangé) je trouve ton discours cohérent, courageux et d'une totale honnêteté intellectuelle.

Merci :blush:

Après, je n'ose penser à la logistique du truc quand minou ronronne et fait des câlins...

Voué, d'un autre côté, quel que soit l'animal, la logistique des filières alimentaires... je préfère pas y penser non plus.

:gurp:

Après que cela soit interdit ou pas, je ne sais pas vraiment ce qu’il en est mais ce qui est sûr c’est que si ce n’est pas interdit en dehors de ce cas précis, il faut que les choses se fassent dans les normes donc tuer l’animal sans cruauté et en respectant les principes d’hygiène de l’abattage.

On n’a pas le droit de tuer un animal comme ça même si c’est pour le manger sans faire les choses dans les règles.

Justement, je n'ai pas vu la moindre indication dans l'article disant qu'il n'avait pas respecté les "normes", qu'il avait été cruel, ou qu'il n'avait pas respecté les règles d'hygiène.

Donc je ne pars pas du principe qu'il l'ai été. (surtout que s'il avait été cruel, je pense que ça n'aurai pas manqué d'apparaître dans ce genre d'article)

C'est pour ça que je disais que tuer un animal pour le manger n'est pas, à priori, le maltraiter.

Donc pour ma part, la seule illégalité qu'il ai pu commettre, c'est celle de ne pas avoir respecté le contrat de la SPA.

Là je suis d'accord, je plaide coupable. ^^

Pour la maltraitance sur animal domestique, il n'a pas choisi un animal domestique pour le manger, il a choisi un chat pour le manger, et ne l'a jamais traité en animal domestique.

Pour ma part, ces lois visent à réprimer le comportement de maltraitance sur un animal domestique. (qui pour moi, dénote d'un grave problème psychologique, à traiter d'urgence. :censored: )

Je ne considère pas qu'il ai eu ce comporement.

Et pour ce qui est du fait de le comprendre, à ce que je sache, il y a d'autres viandes donc on ne peut pas dire que cette personne souffrait au point de ne pas faire autrement d'autant plus qu'il y a des cas plus graves qui méritent notre compréhension.

Avoir le droit de faire quelque chose, ça n'est pas seulement n'être autorisé à le faire qu'en cas de nécessité absolue.

ça va te paraître atroce, mais on a le droit au plaisir aussi.

Si tu as le droit de faire quelque chose, tes raisons n'ont pas à être analysées.

C'est la différence entre la loi et la morale.

La loi cadre les comportements autorisés, et ne se soucie pas une seule seconde de tes raisons.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité