Aller au contenu

votre avis sur les profs et instits..

Noter ce sujet


Messages recommandés

Annonces
Maintenant
  • Réponses 127
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Je trouve qu'on fait un boulot formidable quand on voit la joie d'un enfant qui constate ses progres.

Pauvre de vous!!!! Entre des vacances tout les deux mois, corriger les copies, avoir votre salaire regulier et pratiquement a vie, et puis apprendre aux élèves a lire (mal) et a écrire (encore plu

1800 euros de salaire mensuelle et ca vient pleurer? Tu veux echanger?

48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
Je n'en ai aucun‚ 48ans
Posté(e)

Bonsoir à tous,

Je suis prof des écoles depuis 12 ans et j'avoue que je souffre de plus en plus de l'opinion des autres sur notre boulot, je trouve qu'en ce moment les gens se montent les uns contre les autres et se jugent trop vite.

Personnellement je n'ose plus dire à des amis que je suis fatiguée de ma journée le vendredi soir, sinon ils me chambrent!

J'aimerais bien connaître votre avis, quelle est votre image du PROF??

Ma critique, c'est que la plupart d'entre vous, font ce job de manière alimentaire,

ils font ce qu'ils ont à faire et basta...

Alors que pour moi, éducation signifie déjà faire connaissance avec les enfants,

voir où ils en sont, ce qui les intéresse, etc...

Leur apporter des réponses, les aider à se développer et non pas disséminer du savoir pré-formaté !

Sinon, il est clair que votre travail n'est vraiment pas un travail léger ! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ella voyage
Posté(e)
Invité ella voyage
Invité ella voyage Invités 0 message
Posté(e)

En tout cas le sujet éveille de l'intérêt, je m'en doutais bien, on est aimés et détestés à la fois, on réveille vos souvenirs, bon ou mauvais, en tout cas on ne vous laisse pas indifférents..

Maintenant je vais vous avouer: j'adore mon métier, je n'en changerais pour rien au monde, mais après 6 années d'expérience dans la grande distribution, mes 39 heures de commerciale n'égalaient pas ma fatigue des 27 heures d'enseignante, je fais ce métier par goût et je ne compte pas mes heures, je ne me plains pas, je ne crache pas dans la soupe,mais de grâce arrêtez de nous discrediter, il y a certes de mauvais profs ( j'en ai eu aussi), et de nous justifier en permanence de nos vacances ou de notre fatigue, sachez que nous sommes initialement payés sur 10 mois ( annualisés sur 12 mois), et que les 2 mois d'été sont en réalité des congés sans solde..c'est d'ailleurs pour cela que nous avons le droit de travailler en juillet et aout ( dans le contexte de notre métier).

Après un bac + 5, un concours extrêmement sélectif, des années d'expérience, et environ 1800 euros de salaire mensuel, POURQUOI devons-nous perpétuellement nous justifier v oire subir l'irrespect de parents d'élèves, toujours la vindicte à la bouche.

J'espère un jour ne plus entendre que je suis juste un garde chiourmes, imaginez juste un peu tout ce qui se passe un seul jour dans nos classes, tout ce que vos enfants reçoivent, entendent, apprennent...et ceux qui n'arrivent pas à apprendre..si vous connaissiez les situations familiales, les détresses, les misères affectives.On se les prend en pleine gueule!.Tous les jours! Les enfants sont le reflet de la société, pensez-y avant de nous rejeter la faute..

:plus:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ella voyage
Posté(e)
Invité ella voyage
Invité ella voyage Invités 0 message
Posté(e)

Ma critique, c'est que la plupart d'entre vous, font ce job de manière alimentaire,

ils font ce qu'ils ont à faire et basta...

Alors que pour moi, éducation signifie déjà faire connaissance avec les enfants,

voir où ils en sont, ce qui les intéresse, etc...

Leur apporter des réponses, les aider à se développer et non pas disséminer du savoir pré-formaté !

Sinon, il est clair que votre travail n'est vraiment pas un travail léger ! ;)

Bonjour pep-psy,

Excuses-moi, mais je me permets de te contredire

La partie de la phrase que j'ai reprise en bleu est un pur cliché, un "on-dit" répandu dans les opinions courantes

Un contre-exemple, le mien:

Lorsque j'avais une trentaine d'années, j'ai voulu changer de métier, pourtant j'avais mon CAPES

A l'époque, le chômage n'était pas ce qu'il était maintenant

J'avais dans l'idée de devenir menuisière ou mécanicienne auto

J'ai passé des tests écrits, réussis dans l'ensemble

Mais, le grand mais, lorsque j'ai eu un entretien avec une psychologue-orientatrice , je ne sais plus son titre exact, du centre d'orientation où j'ai fait les tests, elle m'a fait valoir clairement que ce n'était pas des métiers pour une femme

Et que de plus, dans ces métiers, je rencontrerais beaucoup de machisme

J'ai donc abandonné mes idées, mes envies, et j'ai continué à être prof (de maths)

Voilà

PS: dans des stages d'amélioration pour mon métier de prof de maths, j'ai appris une chose importante

"la logique de l'erreur"

Modifié par ella voyage
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
26ans Posté(e)
LeFiltre Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 26ans
Posté(e)

Les profs :D

Bah au final, il y a des profs bons et des profs nuls, ce que j'ai remarqué par contre c'est que généralement les profs bons sont les profs vieux, paradoxal (quand on dit que les jeunes et les vieux n'arrivent pas à cohabiter), les profs jeunes n'ont aucun tact (surtout ceux de maths !) et la seule réponse qu'ils ont à la bouche c'est "Tu travailles pour toi, moi j'ai réussi ma vie" Certes c'est vrai, digne d'un prof, je ne le pense pas.Mais après y'a des profs compétents, pédagogue et c'est pas forcement ceux qui ont le plus d'autorité, ils arrivent à intéresser les élèves (en expliquant le pourquoi du comment parce que balancer le truc comme ça et dire "apprenez par cœur" ça mène à rien, ou en sortant des anecdotes, 'fin des trucs intéressants)

Et y'a un truc que j'ai jamais compris, c'est quoi cette perte de temps que de dicter aux élèves les cours ? :gurp:

Vous pouvez pas directement distribuer une polycop, non parce que le temps que tous les élèves aient pris le cours....entre ceux qui écrivent à deux à l'heure, entre ceux qui ont pas entendu, je suis désolé on s'en sort pas.On donne des photocopies, on explique du mieux qu'on peut, là, peut-être qu'on avancerait sinon c'est peine perdue.

Personnellement, je n'ai aucune confiance en l'éducation nationale donc j'ai préféré arrêter le lycée et je passe le bac en candidat libre cette année.On arrive bien à se rendre compte des avantages et des inconvénients du lycée.

Inconvénients : Non sérieux, on rame trop...on avance pas mais finalement je pense que c'est pas l'époque qui fait ça, c'est juste que ça a toujours ramé...

avantages : Y'a une structure autour de l'élève, 'fin vous savez ce qu'il faut réviser pour le bac, le prof peut vous dire sur quoi il faut que vous travailliez le plus.Quand on travaille tout seul c'est Hiroshima l'organisation, enfin pour moi et la procrastination guette....j'ai arrêté le lycée mi-octobre, je me suis dit en janvier "je commence"....On est jeudi 17 mai et je m'y mets à peine mais voilà y'a pas le fait de copier le cours et tout et on gagne un temps fou.Je crois que j'avais 5h d'éco par semaine et je me suis rendu compte qu'au final, le programme d'éco de terminale, c'est quoi, 150 pages à apprendre...c'est de l'arnaque !

Et puis le système scolaire fait des erreurs aussi, depuis la cinquième on me dit que je dois redoubler, chaque année, on voulait me faire aller en pro, finalement en 3ème j'ai été par le CNED, j'ai eu mon brevet avec d'excellentes notes, hop j'arrive au lycée, on veut me faire redoubler (ils m'en veulent) j'ai une moyenne ridicule, j'ai beau leur expliquer que je veux partir en fac et que je veux juste mon bac et que pour les notes ils peuvent aller se faire voir, ils s’obstinent, je passe quand même (d'ailleurs je remercie le proviseur qui m'a soutenu et mon prof de français, un coco) bref, j'étais considéré comme le cancre absolu, je passais ma vie en heure de colle, j'allais jamais en cours, bref les profs me prédisaient un sombre avenir....première partie du bac en première, les meilleures notes de la classe alors que j'étais le dernier depuis la cinquième "ah merde...." et ça a recommencé pareil en terminale donc je les ai envoyé paître et à mon avis j'aurai mon bac et je ferai ma fac d'histoire...

Donc voilà y'a des bons côtés et des mauvais, côté socialisation le lycée c'est le pied, j'y retourne une ou deux fois par semaine et je passe la journée devant à voir mes amis, je trouve ça bien, côté cours, bah y'a les bons profs (et je leur témoigne mon respect, vraiment, je vous respecte beaucoup car les bons profs que j'ai eu j'ai vraiment passé de très bons cours, ça me changeait du reste) et les mauvais mais globalement ça a été une mauvaise expérience pour moi, ça m'a rien apporté à part des problèmes avec ma famille (leur logique c'était parole de prof fait loi...) et ça a été très difficile psychologiquement.

Après on pourrait parler de l'administration (intendance, vie scolaire) juste pour donne rmon idée, une fois en heure de colle (le sujet c'était "le travail est il une contrainte ?) dans la pièce d'à côté y'avait 4 pions pour compter les 150 euros de la caisse du foyer (le truc où y'a les billards et tout) et tout ça pendant quoi, 1h30.Mais au final l'administration m'a permis de me taper beaucoup de barre de rire tellement certains trucs sont ridicules.

Enfin voilà, mon respects aux rares profs qui sont passionnés et compétents, pour les autres...je me débrouille sans vous, ça vaut mieux, je tiens à mon avenir.

Modifié par LeFiltre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Et y'a un truc que j'ai jamais compris, c'est quoi cette perte de temps que de dicter aux élèves les cours ? :gurp:

Vous pouvez pas directement distribuer une polycop, non parce que le temps que tous les élèves aient pris le cours....entre ceux qui écrivent à deux à l'heure, entre ceux qui ont pas entendu, je suis désolé on s'en sort pas.On donne des photocopies, on explique du mieux qu'on peut, là, peut-être qu'on avancerait sinon c'est peine perdue.

Parce que c'est aussi une manière de faire passer le cours à l'esprit. Parce que ça coûterait un bras aux établissements. Parce que c'est peut-être le seul moment de la journée où tu auras la pratique de l'écriture.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
26ans Posté(e)
LeFiltre Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 26ans
Posté(e)

Faire passer le cours à l'esprit ? Je pense plutôt que les élèves sont plus occupés à prendre le cours bêtement que de vraiment essayer de saisir ce qu'ils écrivent, ils sont beaucoup plus réceptifs quand le prof parle.Après rien n'empêche de faire des fiches, beaucoup de personnes le font mais ils le font dans l'optique de retenir le cours, l'opération a un vrai but tandis que la dictée du cours....euh le but c'est juste de prendre le cours, pas de le retenir

.Certes ça couterait un bras aux établissements mais je ne pense pas qu'il y aura besoin de 5h d'éco par semaine après, franchement la dictée dans un cours, ça prend bien 50% du temps tellement on rame à écrire.Et la pratique de l'écriture, à part quelques élèves méticuleux, la majorité des copies sont remplies de fautes mais je te donne raison c'est souvent le seul moment où les élèves prennent le temps d'écrire mais le jeu en vaut-il la chandelle quand on connait le résultat ?

Modifié par LeFiltre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Quel résultat ?

Mémoire visuelle et auditive comptent, dans la mémorisation. La rédaction du cours par l'élève, qui est un maniement de la langue, permet aussi de faire intégrer des conventions : une présentation, une mise en forme, une syntaxe etc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
26ans Posté(e)
LeFiltre Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 26ans
Posté(e)

Une présentation, une mise en forme et une syntaxe dans la prise de note ? C'est plutôt des brouillons qu'on met 20 minutes à déchiffrer, les seules notes bien prises c'est en général les "bons" élèves, le reste de la classe....euh à je crois que juste l'élève arrive à comprendre ce qu'il écrit et c'est bourré de fautes.

Et quand bien même ça servirait un peu, le temps qu'on perd mais c'est énorme, on passe la moitié de notre année scolaire à écrire bêtement, mais c'est une perte de temps tandis que si le prof expliquait bien à l'oral je pense que ce serait mieux, et puis si l'on devait rentrer dans les détails à l'écrit, ça y est on passe notre vie à écrire.et puis tous les temps morts en attendant que les autres finissent, c'est de la perte de temps.A la limite, soit on oblige à faire des fiches plus tard ou selon la volonté des élèves mais qu'on avance au moins....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
Je n'en ai aucun‚ 48ans
Posté(e)

Ma critique, c'est que la plupart d'entre vous, font ce job de manière alimentaire,

ils font ce qu'ils ont à faire et basta...

Alors que pour moi, éducation signifie déjà faire connaissance avec les enfants,

voir où ils en sont, ce qui les intéresse, etc...

Leur apporter des réponses, les aider à se développer et non pas disséminer du savoir pré-formaté !

Sinon, il est clair que votre travail n'est vraiment pas un travail léger ! ;)

Bonjour pep-psy,

Excuses-moi, mais je me permets de te contredire

La partie de la phrase que j'ai reprise en bleu est un pur cliché, un "on-dit" répandu dans les opinions courantes

Un contre-exemple, le mien:

Lorsque j'avais une trentaine d'années, j'ai voulu changer de métier, pourtant j'avais mon CAPES

A l'époque, le chômage n'était pas ce qu'il était maintenant

J'avais dans l'idée de devenir menuisière ou mécanicienne auto

J'ai passé des tests écrits, réussis dans l'ensemble

Mais, le grand mais, lorsque j'ai eu un entretien avec une psychologue-orientatrice , je ne sais plus son titre exact, du centre d'orientation où j'ai fait les tests, elle m'a fait valoir clairement que ce n'était pas des métiers pour une femme

Et que de plus, dans ces métiers, je rencontrerais beaucoup de machisme

J'ai donc abandonné mes idées, mes envies, et j'ai continué à être prof (de maths)

Voilà

PS: dans des stages d'amélioration pour mon métier de prof de maths, j'ai appris une chose importante

"la logique de l'erreur"

Ce n'est pas parce que l'on a fait les études en rapport, que l'on a obtenu le diplome que l'on est,

une titularisé, intéressé par les gens, que l'on a envie de les connaître, etc...

C'est une certaine sensibilité qui manque à beaucoup d'entre eux...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32ans Posté(e)
Melie- Membre 4 255 messages
Maman brioche‚ 32ans
Posté(e)

Et y'a un truc que j'ai jamais compris, c'est quoi cette perte de temps que de dicter aux élèves les cours ? :gurp:

Vous pouvez pas directement distribuer une polycop, non parce que le temps que tous les élèves aient pris le cours....entre ceux qui écrivent à deux à l'heure, entre ceux qui ont pas entendu, je suis désolé on s'en sort pas.On donne des photocopies, on explique du mieux qu'on peut, là, peut-être qu'on avancerait sinon c'est peine perdue.

Parce que c'est aussi une manière de faire passer le cours à l'esprit. Parce que ça coûterait un bras aux établissements. Parce que c'est peut-être le seul moment de la journée où tu auras la pratique de l'écriture.

De plus, je sais que j'avais horreur des polycops distribués... Si je ne note pas moi même le cours, je ne l'apprend pas, et même si je suis plus visuelle qu'auditive, le fait de l'entendre une fois permet quand même de l'avoir eu une fois dans sa tête :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
103ans Posté(e)
cry baby Membre 42 178 messages
claniste‚ 103ans
Posté(e)

bah tu vois ,j'ai une cousine qui est a l'entretien et au service des repas dans un lycée,y'a des profs qui disent pas bonjour ou pire qui la regarde comme si ce qu'elle faisait était dégradant

l'autre jour y'en a même une qui a pris des photos de tags sur les tables de classes ,car ellle l'a soupsonné de jamais les faire!

les profs sont de plus en plus snobinards ,on mélange pas torchons et serviette,il y'a un temps ou c'était plus convivial,mais surement une question d'époque!

heureusement ,comme dans tout,il y 'a des profs agréable qet chaleureux,mais de moins en moins!

Modifié par cry baby
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Ce regard sur la profession d'agent de service est malheureusement présent dans tous les milieux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
H_armony Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

J'aimerai devenir prof, ( d'anglais ) , j'ai encore du chemin à faire, mais rien qu'en tournant la tête en cours & en observant mes camarades, pourtant en terminale, & bien je me dis qu'il y'a du boulot pour enseigner un semblant de quoi que soit à certains. ( Ceux qui cherchent 5 min le verbe pouvoir en anglais après avoir passé 7-8 annés à l'étudier par exemple.. -vraie anecdote- ) C'est un métier bien trop peu reconnu, & ça fait mal pour ce genre profs extraordinaires qui mettent le coeur à l'ouvrage pour donner toutes les clés de la réussite à leurs élèves. Déjà qu'il se peut qu'ils n'aient pas de retour de ces derniers, s'il faut en plus entendre le '' trop de vacances '' & le '' ça doit pas être bien crevant " .. ça doit pas être simple, même si on peut passer au dessus de ça par amour de son métier :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
103ans Posté(e)
cry baby Membre 42 178 messages
claniste‚ 103ans
Posté(e)

c'est pas "le trop de vacances " qui me dérant,les agent d'entretien,même s'ils en ont pas autant ,en ont beaucoup,c'est qu'ils soient moins "humains" qu'il y'a encore une trentaine d'années,qu'en se voulant modernes,ils deviennent copains avec les élèves,qu'ils se croyent parfois plus intelliigents que d'autres...............

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Sullivan&Barnes Membre 207 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Les profs ne sont jamais sortis du système scolaire. Ils ont été écoliers, collégiens, lycéens, étudiants et maintenant ils retournent enseigner ce qu'ils ont appris en transmettant leur savoir. Ils ne connaissent rien de la réalité quotidienne dans les entreprises. Ils n'y ont jamais mis les pieds. Ils sont restés dans le monde de l'éducation toute leur vie. Un peu comme protégés dans une bulle. Un stage en entreprise serait une bonne chose pour eux, pour qu'ils puissent découvrir le monde de l'entreprise et ses réalités. Car entre la théorie et la pratique il y a un véritable fossé.

Sinon lorsque nous étions à l'école c'était assez sympa et nous avions une bonne image des profs. Nous les respections et nous les craignions. C'était encore une époque où il régnait l'ordre et la discipline, où des sanctions tombaient en cas de désobéissance alors qu'aujourd'hui on a l'impression que ce sont les élèves qui font la loi. Les profs d'aujourd'hui devraient être beaucoup plus stricts et sévères envers les élèves.

Modifié par Sullivan&Barnes
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Mia Adaxo Membre 8 792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Cela dépend à quel niveau le prof enseigne.

Honnêtement , les profs en maternelle sont les

plus avantagés....24 heures de "cours" par semaine ,

pas de copie à corriger , pas de cours à préparer.

Donc si tu dis à tes amis que tu es fatiguée , ça va pas

le faire , surtout si ils travaillent à l'usine.:mouai:

Les profs en primaire c'est pratiquement pareil ,

mon second fils a fait exactement les mêmes choses

que mon fils aîné 10 ans plus tôt.

On ressert la même chose d'année en année.

Je dirais qu'au college et au lycée c'est plus prenant.

Certains ados peuvent être casse-pieds , c'est un peu plus stressant ,

il y a des copies à reprendre pour corriger aprés les cours......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Sullivan&Barnes Membre 207 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Oui je suis tout à fait d'accord.

Ca ne doit pas être la même chose d'être instituteur et faire la classe à des primaires qu'être prof au collège ou au lycée où là les profs doivent se prendre la tête avec des cas difficiles qui n'écoutent rien.

Quand t'es instit ça doit quand même être beaucoup plus "cool".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
26ans Posté(e)
LeFiltre Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 26ans
Posté(e)
C'était encore une époque où il régnait l'ordre et la discipline, où des sanctions tombaient en cas de désobéissance alors qu'aujourd'hui on a l'impression que ce sont les élèves qui font la loi. Les profs d'aujourd'hui devraient être beaucoup plus stricts et sévères envers les élèves.

Il n'y a plus de sanction ? Ah ben franchement on parle pas de la même chose alors, parce que les sanctions, elles tombent encore et toujours et pour des âneries souvent....mais je t'avoue que je les trouve mal faîte.Au collège, tu fais péter une heure, boum exclu un jour, tu te frittes/manque de respect à quelqu'un.....au pire tu prends 2h.Nan mais sérieux !

Au lycée, les sanctions semblent plus justes, ça se limite souvent à l'heure de colle (mais en général elles arrivent jamais par 1h...mais bon après ça faut assumer, tu fais le con, bah assume.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×