Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Lancement d'une campagne contre le harcèlement à l'école


Messages recommandés

CmoiC Membre+ 26407 messages
Pitbull le matin, ourse le soir‚ 43ans
Posté(e)
forum

Lancement d'une campagne contre le harcèlement à l'école


Mardi 24 janvier - 08:26

Un élève sur dix au primaire ou au collège serait touché par le harcèlement.



    A l'initiative du ministère de l'éducation nationale, une campagne de publicité constituée de 3 spots sera diffusée à partir d'aujourd'hui sur internet et sur les chaines de France Télévision.
    
    Un moyen de sensibiliser sur un sujet grave et répandu : le harcèlement à l'école qui concernerait un élève sur dix au primaire et au collège, et conduit à des dépressions, des déscolarisations et des suicides.
    



CmoiC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

J'en ai entendu parler ce matin. Ça m'étonnerai que ça arrange vraiment les choses...

Je suppose que les publicités vont inciter les enfants victimisés à parler à leur parents s'il y a un problème. Mais quand réglera t-on le problème à la source ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

"Un enfant harcelé a quatre fois plus de chance de devenir suicidaire "

Le spécialiste du harcèlement scolaire, Jean-Pierre Bellon, revient pour Le Point.fr sur ce phénomène qui touche un élève sur dix.

C'est un amer constat que dresse l'étude menée par l'Observatoire international de la violence à l'école auprès de 13 000 écoliers : dans les écoles primaires, un élève sur dix reconnaît être régulièrement victime de harcèlement. Publiée mardi, l'étude fait écho à une enquête menée par le professeur de philosophie Jean-Pierre Bellon et Bertrand Gardette, qui mettait en lumière le même phénomène chez les collégiens. À l'initiative de la création de l'Association pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves (APHEE), Jean-Pierre Bellon, qui s'intéresse à ces questions depuis le début des années 2000, répond aux questions du Point.fr.

Le Point.fr : Qu'est-ce que le harcèlement ?

Jean-Pierre Bellon : Le harcèlement, c'est la répétition de petites tracasseries au quotidien. S'il n'y en avait qu'une seule, ce ne serait pas grave. C'est justement parce qu'elles sont répétées de façon constante et sur une longue durée qu'elles le deviennent. Son principal problème, c'est qu'il est très souple, qu'il s'adapte à toutes les situations. C'est une série d'humiliations - un surnom, une moquerie, des jets d'objets - qui peuvent aller jusqu'à de la violence brutale, mais il y a aussi une grande part de violence dite verbale.

Par ailleurs, on voit aussi se développer le harcèlement numérique. Les réseaux sociaux sont en train de donner une caisse de résonance au harcèlement tout à fait extraordinaire. Les rumeurs sont répandues avec une violence inouïe. Jusqu'à présent, la victime pouvait estimer qu'elle était tranquille jusqu'au lendemain quand elle rentrait chez elle, mais maintenant c'est non-stop, ça ne s'arrête jamais.

Y a-t-il un profil type du harceleur ?

Ce sont des gens qui ont en général un certain charisme, qui savent faire rire. Des élèves qui sont suffisamment malins pour repérer les petits travers des uns, pour après s'en moquer avec les autres. Suffisamment malins également pour que leurs brimades soient invisibles aux yeux des professeurs, et très visibles aux yeux de leurs camarades. Mais le vrai problème, ce sont les enfants qui se construisent sur la longue durée dans des profils de harceleur. Quand ils cultivent une sorte d'ivresse de la toute-puissance... S'ils se construisent dans ce type de personnalité, ils deviendront des harceleurs au travail ou dans leur famille.

A contrario, quel serait le profil de la victime ?

Les victimes ont souvent une petite différence vis-à-vis de leurs camarades qui n'est pas toujours perceptible aux yeux des adultes, ou une difficulté à s'intégrer dans le groupe. Les victimes de harcèlement n'ont pas d'amis. Quand on isole la population de ceux qui n'ont pas d'amis ou restent toujours seuls, le harcèlement est multiplié par trois. C'est donc à ces élèves, particulièrement fragiles, qu'il faut faire attention.

Quels sont les risques à long terme pour les victimes de harcèlement ?

Il y a beaucoup d'épisodes dépressifs qui suivent des périodes de harcèlement. Le harcèlement détruit l'image de soi. Combien de temps met-on après pour se reconstruire. Les victimes se disent que c'est de leur faute, n'en parlent pas... Le chercheur norvégien Dan Olweus a établi qu'un enfant qui est harcelé présente quatre fois plus de risques d'avoir une tendance suicidaire qu'un autre.

Le Point (30.03.2011)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je pense qu'on empêchera jamais un groupe de gamins de s'acharner sur un ou plusieurs "moutons noirs" trop différents à leur goût...par contre, l'éducation permettra peut être de "limiter" les dérapages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

Yep, mais l'éducation ne devrais pas passer par des spots publicitaire, mais bel et bien par les parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lefleys
Invité Lefleys Invités 0 message
Posté(e)

je suis entrain de regarder un reportage sur france 5 , " les maternelles " , et je remarque que le harcèlement commence déjà en primaire , je crois que le jour ou quelqu'un s'en prend a ma fille il va falloir qu'il s'accroche :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10893 messages
Tête en l'air‚ 36ans
Posté(e)

J'en ai entendu parler ce matin. Ça m'étonnerai que ça arrange vraiment les choses...

Je suppose que les publicités vont inciter les enfants victimisés à parler à leur parents s'il y a un problème. Mais quand réglera t-on le problème à la source ?

Bah.. je crois les avoir vues, et non ; les trois clips que j'ai vus mettaient en scène des lycéens, trois situations différentes, et un élève qui, passif au début, se rend compte que quelque chose ne va pas...

Je sais pas trop trop quoi en penser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 31045 messages
A ghost in the shell‚ 45ans
Posté(e)

Je pense qu'il faut en parler.

C'est le genre de phénomène qui se généralise car trop souvent il reste sous silence.

Ce genre de campagne ne règlera pas le problème, mais elle permettra de rappeler aux gens que personne n'est à l'abri et que parfois il suffit d'être un peu attentif pour détecter un enfant dans la tourmente ...

Enfants, enseignants, parents ... tout le monde peut voir ces spots.

Ensuite à chacun de travailler sur le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

Comment réagir quand votre enfant vous avoue qu'il est humilié quotidiennement, par exemple ?

On sait tous très bien que si on en parle aux coupables, ils vont se déchaîner encore plus ensuite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lefleys
Invité Lefleys Invités 0 message
Posté(e)

justement sur la 5 ce matin , il montrait l'exemple d'une école qui avais son propre système de médiation , entre élèves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

J'ai toujours tendance à penser que l'agresseur va se venger de la victime, ci celui ci dénonce quoique ce soit... wacko.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lefleys
Invité Lefleys Invités 0 message
Posté(e)

mais parfois les violences vont loin , est ce que l'on peut se permettre de rester passif , sous prétexte de représailles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

Non, c'est sur. Mais quelle est la bonne solution alors ?

C'est vraiment délicat comme problème...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lefleys
Invité Lefleys Invités 0 message
Posté(e)

c'est très délicat effectivement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Changer d'établissement est souvent le seul "remède"... quitte à revenir plus tard. Quand on est victime de harcèlement pendant plusieurs années, c'est souvent parce que les mêmes personnes se retrouvent dans les mêmes établissements. De plus, si l'enfant est transposé dans un autre milieu "sans à priori" celui lui permettra peut être de comprendre que le problème ne venait pas de lui directement, mais bien de l'environnement.

De mon expérience personnelle et d'après des témoignages d'autres personnes, c'est souvent l'éloignement temporaire ou permanent qui a permis de désamorcer la situation.

C'est un peu un cercle vicieux parce qu'à force d'être victime, on peut s'enfoncer dans le rôle de la victime.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jodaa Membre 489 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Quand j'étais encore au collège (j'en est fait 3, dont 2 suite à un déménagement, et un autre suite à la fermeture de la classe Sportive), et déjà à ce temps, il y avait pas mal de harcèlement, ça aller au insulte, au petite claque derrière la tête, au crachage dans le dos, et au boulette envoyer par des sarbacane en cour.

Quand tu l'ouvrer pour faire stopper ça il venait à la récré ou à la sorti des cour pour taper, si par malheur tu ne te laisser pas faire et commencer à rendre les coup, les 4/5 copain à côté venait l'aider.

Mon derniers collège était un collège classer ZEP (Zone d’Éducation Prioritaire), et là, honnêtement c'était le pire.

Ma 1ère semaine dans ce collège, une pseudo racaille m'interpelle au milieux de la cour et me fait signe de le rejoindre, comme si j'étais son chien, je les regarder, puis je suis parti sous le préaux, ça na pas tarder, il est venu me rejoindre avec 2 ami à lui, il ma coller contre le mur la main autour de la gorge et ma fait son petit sketch comme quoi ici c'était lui le boss que si il m'apellait je devait aller le voir immédiatement, par chance je pratiquais la Gymnastique intensive (6j/7 allant à des entrainement de 2 à 9h par jour dont génralement 1h30 de préparation physique) depuis mes 9ans ainsi que le Judo et le Ju jitsu depuis mes 12ans, j'avais donc un physique plutôt avantageux et je l'est gentillement aller se faire foutre. Et par chance ça n'est pas aller plus loin.

Par contre à l'époque des amis n'ont pas eu cette chance et n'avait pas le cran nécessaire ainsi qu'un physique intimidant (1m50/40kg) pour leur tenir tête et sans son prit plein la gueule.

Malheureusement les surveillants (qui se font bien souvent insulter par ces énergumènes) ainsi que les professeurs (qui eux aussi se faisait insulter et humilier en plein cour et ce tout le long de l'année) n'intervienne pas (Ma prof d'Histoire Géo était intervenu dans le couloir devant sa classe pour séparé 2 élèves entrain de se battre, elle à écoper de 6mois d'arrêt de travail et à fini avec des broches dans l'avant bras)...

Leur petit jeu à la récré? Se rassembler en bande de 10 minimums, choisir une cible dans la cour, et top départ, le but? Le mettre à terre et le rué de coup...

Ma solution? Peut-être extrême mais pourquoi pas des Policiers dans les établissements?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SupAirNova Membre 714 messages
Forumeur forcené‚ 24ans
Posté(e)

C'est une très bonne chose.

J'ai perdu gâché 3 ans de ma vie au lycée sur ce genre de connerie et ai ruiné mes chances de réussir mes études sup' par la même occasion.

Tout ca pour des conneries au final, qui auraient pu être résolue si simplement...

Mais quand on est victime, on se sent si enfermé dans le problème...

Il est grand temps que les sac soc' soient sortis des cours s'ils ne veulent pas bosser au détriment de jeunes plus réservés, qui eux ont un potentiel écrasé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

Faut dire que les gosses sont de plus en plus violents entre eux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Ils auraient du faire ça il y a 10 ans au moins ......

Je pense qu'on empêchera jamais un groupe de gamins de s'acharner sur un ou plusieurs "moutons noirs" trop différents à leur goût...par contre, l'éducation permettra peut être de "limiter" les dérapages.

Malheureusement ........

Quand ça t'arrive le pire c'est que tu te dis "Pourquoi moi ?" et tu n'arrives pas à identifier qu'est-ce qui fonde ta différence, car tu es en quelque sorte toi-même ta propre et sinistre différence.

C'est une très bonne chose.

J'ai perdu gâché 3 ans de ma vie au lycée sur ce genre de connerie et ai ruiné mes chances de réussir mes études sup' par la même occasion.

Tout ca pour des conneries au final, qui auraient pu être résolue si simplement...

Mais quand on est victime, on se sent si enfermé dans le problème...

Il est grand temps que les sac soc' soient sortis des cours s'ils ne veulent pas bosser au détriment de jeunes plus réservés, qui eux ont un potentiel écrasé.

Ah avec moi, le plus troublant c'est que je n'ai jamais été aussi bon dans mes notes que quand j'étais le bouc émissaire de la classe.

Mes pires années ont été mes meilleurs résultats scolaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • Contenu similaire

  • FFr Mag' 2.0

×