La fessée interdite par la loi ?

marion- Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Euuuuh....et quels pays?

Le fait de ne plus donner de fessés, claques ou punitions (car ne rêvons pas, il y en a moins que par le passé (demande ce qu'ont subit tes parents ou même grands-parents)) n'arrange rien il me semble.

Il me semble que depuis le faite de punir par la loi les parents pour des "fessés", il n'y a jamais autant eu d'agressions à l'école de profs par des élèves!!

Et lorsqu'un enfant corrige ses parents (car ça aussi, ça arrive de plus en plus), il faut le félicité sans doute... ;)

non bien sûr! mais si tu ne tapes pas toi même ton enfant tu auras moins de mal à lui faire comprendre que l'on ne tape pas dans notre société pace que l'on est des êtres humains et pas des animaux. on utilise notre tête au lieu de nos mains.

J'estime juste qu'une fessé n'est pas grave et qu'il n'y a pas besoin de polémiquer la dessus.

Ce n'est pas tabasser un enfant que de lui donner une petite fessé.

non c'est sûr que ça n'a rien à voir on est d'accord... mais ce n'est pas parce que c'est moins grave que ce n'est pas grave.

Maintenant je trouve ça facile de dire "il faut dialoguer plutôt que punir"!!

Je pense qu'avant qu'il n'y ait eu punition, il y a eu dialogue. Je ne pense pas non plus, que ça fasse plaisir aux parents de donner la fessé. On ne va pas passer trois jours à expliquer qu'il ne faut pas mettre sa petite soeur dans la machine à laver juste pour rigoler, hein!!!! ;)

Ben ouai! une machine à laver en marche avec une petite soeur dedans, c'est plus grave qu'une fessé, non!!! ;) :smile2:

Oui je pense que la parole est nécessaire, après on gronde, on punit si vraiment c'est grave, on réexplique. c'est ça le boulot de parent. proceder comme ça c'est sûr que c'est plus long que de coller une fessée. Mais c'est bien plus efficace sur le long terme car un enfant qui n'a jamais reçu de coups ou de menaces de coups ne cherchent pas les coups alors qu'un enfant qui reçoit des fessées cherche la fessée... c'est un cercle vicieux.

Euuuuh 'faut pas tout confondre non plus.

c'est pour son bien de donner une fessé à un enfant qui vient de traverser le route sans regarder de chaque côté alors que ça fait 100 fois qu'on lui répète de regarder à droite et à gauche avant car c'est DANGEUREUX!!

Alors il vaut mieux une fessée plutôt qu'une voiture en pleine face!!

c'est pour son bien qu'on lui interdit, qu'on lui explique que c'est dangereux mais ce n'est pas pour son bien qu'on en vient au mains. Tu ne peux pas affirmer que taper un être humain c'est "pour son bien", comme je l'ai dit plus haut, c'est insensé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

marion- Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
par exemple d'avoir frappé un autre élève pour la deuxième ou troisième fois.

on lui explique ça ne se fait pas dans notre société, que ce ne sont pas nos codes. On utilise notre tête au lieu de taper. Si vraiment l'enfant est enervé le contenir physiquement sans violence en lui tenant les bras ou lui demander d'aller se calmer à l'écart ou encore l'inviter à taper sur un coussin pour se vider de sa colère... il y a plein d'autres manières que de taper... et puis taper pour dire "non on ne tape pas" c'est vraiment mais alors vraiment le comble de l'illogisme...

Par exemple volontairement renversé son assiette de soupe en te regardant droit dans les yeux, malgré des réprimandes répétées préalables...

lui dire que vous l'aviez prevenu que l'assiette allait tomber et se renverser s'il continuait. Lui demander de se lever d'aller chercher une éponge et de nettoyer. Lui dire par exemple "tu as voulu voir ce que ça faisait de la soupe par terre, maintenant tu as vu alors va chercher l'éponge et nettoie par terre s'il te plaît." ça peut paraitre laxiste mais j'aime cette idée de laisser un jeune enfant aller au bout de son exploration pour le laisser assumer les conséquences de ses actes. Après une explication comme celle là où il voit que de toute façon il ne se fera pas gronder mais devra nettoyer et que ça l'embête bien d'éponger par terre il abandonnera vite et ne recommencera plus.

J'ai le cas dans la classe de mon fils.

Un gosse qui ne respecte rien ni personne.

Malgré des parents qui le reprennent.

Mais la punition de TV, ou les "regarde tu as fait du mal à la petite fille et elle pleure, c'est pas bien", ben ça n'a aucun effet sur le marmot.

et comment sont ses parents avec lui? Sont-ils eux-mêmes violents ou sont-ils des parents llaxistes qui n'ont posé aucune limite?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Oui je pense que la parole est nécessaire, après on gronde, on punit si vraiment c'est grave, on réexplique. c'est ça le boulot de parent. proceder comme ça c'est sûr que c'est plus long que de coller une fessée. Mais c'est bien plus efficace sur le long terme car un enfant qui n'a jamais reçu de coups ou de menaces de coups ne cherchent pas les coups alors qu'un enfant qui reçoit des fessées cherche la fessée... c'est un cercle vicieux.

...

Tu ne peux pas affirmer que taper un être humain c'est "pour son bien", comme je l'ai dit plus haut, c'est insensé.

et moi je persiste a penser que si ca l'est (sensé)!

je ne suis pas d'accord avec ton argumentation précédente car on peut constater qu'il ya aussi bien:

_des enfants ayant été féssé qui ne rentrent pas dans un cercle vicieux

>> ils "comprennent" la sentence de la fessée.

_et des enfants n'ayant pas été fessé qui deviennent tres turbulents/insolents

>> ils ne connaissent aucune limite.

conclusion on ne peut pas dire:

_la fessée "éducative" est un acte assez grave pour devenir réprehensible par la loi.

dis moi juste marion, as tu bien compris que la féssée n'etait pour aucun parent sain d'esprit une FATALITé mais juste une ULTIME éventualité?

tu as demandé qu'on prenne un exemple pour mieux cerné le sujet.

prenons donc la classique "ballade en supermarché":

_incident: l'enfant se met a renversé les articles des rayons ca il veut un jouet qu'on lui refusé.

le schéma NORMAL (s'il doit y en avoir un) qui conduit a la féssée est evidament qu'on a pas reussi a lui faire comprendre d'ABORD par les mots, pourquoi il n'aura pas son jouet et que ce n'est pas bien ce qu'il a fait.

Pour toi il ne faut JAMAIS en venir aux mains quitte a passer 3h face a son gamin qui s'obstinne a n'en faire à sa tête parce que c'est qu'un enfant, et que c'est notre role de parents?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spymax Membre 509 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

une bonne fessée n'a jamais tué personne et a permis à plein de gamin d'apprendre très vite l'interdit et le permis ... ça manque à beaucoup en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 874 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Et l'enfant qui refuse de nettoyer ?

Tu lui expliques que ce n'est pas bien de refuser de nettoyer ?

Pour le gamin infecte, ses parents sont du genre à ne pas mettre une fessée quand les méthodes classiques n'ont pas eu d'effets, et se trouve désormais complètement dépassé par les évènements...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marion- Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
et moi je persiste a penser que si ca l'est (sensé)!

je ne suis pas d'accord avec ton argumentation précédente car on peut constater qu'il ya aussi bien:

_des enfants ayant été féssé qui ne rentrent pas dans un cercle vicieux

>> ils "comprennent" la sentence de la fessée.

_et des enfants n'ayant pas été fessé qui deviennent tres turbulents/insolents

>> ils ne connaissent aucune limite.

pas de fessée ne veut pas dire pas de limites.

conclusion on ne peut pas dire:

_la fessée "éducative" est un acte assez grave pour devenir réprehensible par la loi.

ben si on peut. Imagine un monde où ton patron, les policiers, tous les supérieurs en tout genre pouvait te donner une fessée éducative... un adulte n'accepterait pas les coups alors pourquoi un enfant devrait s'y soumettre?

dis moi juste marion, as tu bien compris que la féssée n'etait pour aucun parent sain d'esprit une FATALITé mais juste une ULTIME éventualité?

Alors je ne connais que très très peu de parents sains d'esprit.

tu as demandé qu'on prenne un exemple pour mieux cerné le sujet.

prenons donc la classique "ballade en supermarché":

_incident: l'enfant se met a renversé les articles des rayons ca il veut un jouet qu'on lui refusé.

le schéma NORMAL (s'il doit y en avoir un) qui conduit a la féssée est evidament qu'on a pas reussi a lui faire comprendre d'ABORD par les mots, pourquoi il n'aura pas son jouet et que ce n'est pas bien ce qu'il a fait.

Pour toi il ne faut JAMAIS en venir aux mains quitte a passer 3h face a son gamin qui s'obstinne a n'en faire à sa tête parce que c'est qu'un enfant, et que c'est notre role de parents?

non dans ces cas là ce n'est pas pareil que pour la soupe. On lui demande de ramasser. Si il s'obstine on le prend, on le met dans le caddy on lui dit que c'est dommage qu'il ne veuille pas ramasser, que quand on fait une bêtise c'est toujours bien de réparer. Ensuite on lui dit qu'il a tout à fait le droit d'être en colère, de crier de pleurer mais pas de renverser les objets des rayons. On lui signale su'il peut faire sa colère dans le caddy et quand il aura fini il pourra descendre. pour un plus petit on peut detourner son attention... bref une fois de plus il y a plein de solutions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marion- Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Et l'enfant qui refuse de nettoyer ?

Tu lui expliques que ce n'est pas bien de refuser de nettoyer ?

tu peux lui dire "c'est dommage. Quand on fait une bêtise on assume et on répare, tout le monde fait ça, papa, maman, c'est ainsi" Un enfant elevé de manière a reparé ses bêtises ne refusera pas ou alors très rarement.

Pour le gamin infecte, ses parents sont du genre à ne pas mettre une fessée quand les méthodes classiques n'ont pas eu d'effets, et se trouve désormais complètement dépassé par les évènements...

mais ça c'est du laxisme. Ca n'a rien à voir avec une éducation non-violente... on ne doit pas lacher, se laisser dépasser par les evenements, c'est aux parents de garder le cap et d'avoir assez de force pour ne pas recourir à la violence. quel âge a ce petit bonhomme?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 874 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Le même âge que le mien.

6 ans.

Et j'avoue que même si mon fils est turbulent, comme tous les enfants de cet âge peuvent l'être parfois, jamais il ne se permettra de faire le 10ème de ce que fait son copain de classe.

Un enfant teste à cet âge là en permanence ses parents.

Il a besoin de connaitre les limites.

Et il essaye de les franchir.

Et bien la fessée est là pour en marquer certaines de limites.

Dire que l'enfant comprendra et arrêtera ses bêtises à force de paroles, c'est qu'on doit pas fréquenter les mêmes d'enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
ben si on peut. Imagine un monde où ton patron, les policiers, tous les supérieurs en tout genre pouvait te donner une fessée éducative...

ta comparaison est a mon sens COMPLETEMENT disproportionnée.

un adulte n'accepterait pas les coups alors pourquoi un enfant devrait s'y soumettre?

parce que je considère qu'un enfant est un etre en construction dont je suis le responsable (ce qui n'est ABSOLUMENT pas le cas dans le monde du travail.

non dans ces cas là ce n'est pas pareil que pour la soupe. On lui demande de ramasser. Si il s'obstine on le prend, on le met dans le caddy on lui dit que c'est dommage qu'il ne veuille pas ramasser, que quand on fait une bêtise c'est toujours bien de réparer. Ensuite on lui dit qu'il a tout à fait le droit d'être en colère, de crier de pleurer mais pas de renverser les objets des rayons. On lui signale su'il peut faire sa colère dans le caddy et quand il aura fini il pourra descendre. pour un plus petit on peut detourner son attention... bref une fois de plus il y a plein de solutions.

Franchement je ne trouve pas que tu es "bien" resolue l'incident et je dirai meme qu'a mon avis tu n'as rien résolu du tout meme.

en fait je crois que le malentendu vient de la représentation extrèmement opposée que chacun se fait d'un enfant.

_toi tu vois le petit ange qui finit toujours pas ecouter sa maman et qui avec des mots doux et beaucoup (trop?) de patience on arrive à l'eduquer.

_moi je vois le petit diable qui n'en aura jamais rien a fiche des paroles puisque ce ne sont que des paroles et a qui seul une féssée bien placée lui permettra de faire le lien betise+entêtement>entraine>douleur>donc>pas recommencer!

maintenant si on inverse nos deux representations

_moi evidament face a un enfant qui finit par comprendre avec du dialogue je n'aurais pas utilité a le fesser evidament.

_toi... je me demande si tu as deja été confronté a ce dont je parle.

d'ailleurs tu dis toi meme:

Alors je ne connais que très très peu de parents sains d'esprit.

et je te copie:

ALors je ne connaiss que très très peu d'enfants assez sages pour n'avoir pas besoin d'en arriver a une fessée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
une bonne fessée n'a jamais tué personne et a permis à plein de gamin d'apprendre très vite l'interdit et le permis ... ça manque à beaucoup en fait.

Ah c'est pour ça qu'on dit "tête à claques", c'est parce qu'on en a reçu plein étant petit et qu'on préconise de faire pareil ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marion- Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
ta comparaison est a mon sens COMPLETEMENT disproportionnée.

parce que je considère qu'un enfant est un etre en construction dont je suis le responsable (ce qui n'est ABSOLUMENT pas le cas dans le monde du travail.

tu en est responsable mais il ne t'appartient pas, il a des droits.

Franchement je ne trouve pas que tu es "bien" resolue l'incident et je dirai meme qu'a mon avis tu n'as rien résolu du tout meme.

pourquoi donc?

en fait je crois que le malentendu vient de la représentation extrèmement opposée que chacun se fait d'un enfant.

_toi tu vois le petit ange qui finit toujours pas ecouter sa maman et qui avec des mots doux et beaucoup (trop?) de patience on arrive à l'eduquer.

_moi je vois le petit diable qui n'en aura jamais rien a fiche des paroles puisque ce ne sont que des paroles et a qui seul une féssée bien placée lui permettra de faire le lien betise+entêtement>entraine>douleur>donc>pas recommencer!

effectivement si pour toi un enfant c'est satan en culotte courte on arrivera jamais à se comprendre. Pour moi un enfant n'est pas un ange, on lui pose des limites éducatives à la hauteur de ce qu'il est : un être en devenir, sensible, intelligent, fragile, qui souffre et ne demande qu'amour, tendresse et protection

maintenant si on inverse nos deux representations

_moi evidament face a un enfant qui finit par comprendre avec du dialogue je n'aurais pas utilité a le fesser evidament.

_toi... je me demande si tu as deja été confronté a ce dont je parle.

oh que oui! Une fois je me suis retrouvé fasse au fils d'une """amie"""", 6 ans le ptit. Il m'a aspergé de déo axe qui sent bien le mec... je me suis retournée assez fachée quand même, je m'appretais à lui enlever des mains et là il sort des ciseaux de derriere son dos et me dit, pointe vers moi "tu ne t'approches pas!" je lui dis de se calmer, de me donner ce ciseaux mais rien à faire. Ces larmes commencent à couler, je lui dis qu'une fois qu'il m'aura donné les ciseaux je ne le gronderai pas mais que là il risquait de faire mal, il m'a dit les yeux mouillés "je veux pas que tu me tapes" je lui ai dit que je n'avais pas l'intention de le taper, je lui ai promis car il ne me croyait pas et je lui ai prit les ciseaux. Il a ensuite attendu la gifle et rien n'est venu... cet enfant n'était pas un ange mais il n'était pas non plus satan en culotte courte. Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai vu des gamins qui venaient de faire une grosse bêtise, se protéger le visage ou les fesses avec leurs mains quand un adulte haussait le ton. Je trouve ça dramatique...

d'ailleurs tu dis toi meme:

et je te copie:

ALors je ne connaiss que très très peu d'enfants assez sages pour n'avoir pas besoin d'en arriver a une fessée.

l'exemple plus haut ce n'était pas un enfant sage et pourtant il n'a pas eu "besoin" d'une fessée... au contraire même.

qu'aurais-tu fait fasse à cet enfant?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
ALors je ne connaiss que très très peu d'enfants assez sages pour n'avoir pas besoin d'en arriver a une fessée.

je te défie de me dire combien d'enfants tu connais, qui sont réellement respectés (dans les actes ET dans les paroles)

et après, on en reparle...

Modifié par kinoton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 66ans
Posté(e)

Pour Marion,

Et bien bravo l'éducation du fils de ton amie... ça promet pour plus tard, ça va etre beau !

Moi, je ne l'aurai pas touché non plus, mais j'aurai appelé mon amie pour qu'elle lui en mette une... C'est intolérable venant d'un enfant si jeune ! il doit etre à bonne école chez lui ou chez les voisins...

je te défie de me dire combien d'enfants tu connais, qui sont réellement respectés (dans les actes ET dans les paroles)

et après, on en reparle...

Holàlà tu vas ns faire pleurer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dark_connard Membre 2 606 messages
chevalier jedi du coté obscur de la force ! ‚ 106ans
Posté(e)
je te défie de me dire combien d'enfants tu connais, qui sont réellement respectés (dans les actes ET dans les paroles)

et après, on en reparle...

Mais le problème avec toi c'est que tu fais analgame entre passage à tabac et fessée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanouchka47 Membre 6 379 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Le probleme qui va se poser /-

Peut-on éduquer son enfant sans fessée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
La fessée interdite par la loi ?

justice_7245_w300.jpg

Paru le 2009-02-05

France - La Défenseure des Enfants, Dominique Versini, déclare sa volonté de faire interdire les châtiments corporels en France, et notamment la fessée.

Dominique Versini, la Défenseure des Enfants, a présenté hier un rapport devant l'ONU à Genève dans lequel elle annonçait sa volonté de faire interdire les châtiments corporels en France, dont la fessée.

Dans une interview accordée à LCI.fr, Mme Versini a déclaré que "si une loi dit clairement que l'on doit élever ses enfants avec amour et fermeté, mais sans violence physique, cela aidera à faire progresser les méthodes éducatives. Il faut aussi que nous ayons un grand débat et une grande campagne de sensibilisation à l'éducation des enfants. Cette campagne s'inscrirait dans celle mise en place par le Conseil de l'Europe qui, d'ailleurs, demande depuis longtemps à la France d'interdire les châtiments corporels comme cela est déjà le cas dans de nombreux autres pays européens"....

http://www.zigonet.com/loi/la-fessee-inter...oi_art3997.html

Y-a des coups de pied au cul qui se perdent :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Ah c'est pour ça qu'on dit "tête à claques", c'est parce qu'on en a reçu plein étant petit et qu'on préconise de faire pareil ?

:coeur: pendant un moment j'ai cru que loosha était de retour :coeur: en plus il s'adresse à spymax :blush:

vos posts me manques :bo:

bon pour répondre au sujet, interdire la fessée c'est interdire d'interdire, c'est foutre une raclée aux parents, de quel droit ne pourrions nous pas donner de fessées lorsque c'est mérité ? qui éduque ? le mot fessée est mal employé, on aurait dit claque, coup, giffle, cela aurait été différent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tynola Membre 921 messages
Forumeur accro‚ 34ans
Posté(e)

Bonjour,

Ayant déjà donné mon avis sur la question, je ne vais pas y revenir. J'interviens uniquement pour avoir l'avis des partisans à l'interdiction de la fessée sur la question suivante: la mise en application de cette loi vous parait-elle possible? Parce que personnellement je penses que les flics ont déjà bien assez de boulot (la preuve en est quand on voit le décalage entre crime et procès) si en plus ils doivent s'occuper de ça ils n'ont pas fini!!

Autre côté gênant à mon avis: appliquer cette loi veut dire + de personnel, donc + de budget, donc + d'impôts... Perso je trouves qu'on en paie assez comme ça, m'enfin chacun son avis.

A choisir entre payer plus d'impôts pour appliquer cette loi et en payer plus pour mettre davantage de flics sur la trace de vrais criminels, bah y a pas photo :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Je pense que c'est nécessaire. Ca ne doit pas être utilisé systématiquement, la gifle ou la fessée, n'est en aucun cas un châtiment.

C'est une manière d'imposer sa limite, de dire "stooop, tu vas trop loin".

Sachez que si ce n'est pas vous qui le faîtes, il dépassera "la limite" avec les autres. Ceux ci ne gêneront pas.

Une gifle... ou une fessée, vaut mieux ça que retrouver son enfant roué de coups...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Ah ! Ce débat est remonté ! :yahoo:

Je suis toujours pour la fessée justifiée, parcimonieuse et à la violence symbolique.

Les animaux usent de violence physique modérée pour éduquer leur progéniture et nous sommes des animaux. La violence physique fait partie de notre monde et sert de borne, d'indicateur. Sur ses proches, on peut en user de façon raisonnable. Seul le degré, la justification et la fréquence de cette violence sont problématiques. Pas le principe en lui-même.

Et de toute façon, nous vivons tous des petits traumatismes de se genre (se faire repousser quand on est lourd, une gifle de la fille qu'on aura emmerder, faire taper du poing sur la table, la tapette sur la tête ou l'épaule, le coup de pied sous la table quand on dit des bêtises,...) qui vont nous éduquer de façon très directe : NON !

Les enfants sont fragiles mais pas intouchables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant