kinoton

Membre
  • Compteur de contenus

    675
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de kinoton

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 14/06/1983

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Le respect des émotions

    bon, j'ai bien des choses à répondre aux autres, mais ton message m'interpelle beaucoup eolune... :D explique moi stp (sincèrement!) pourquoi as-tu cette impression? Je n'attaque jamais personnellement les gens, je discute toujours seulement des pratiques (même lorsqu'on "m'attaque"). vraiment, je ne comprends pas... Je souhaitais lancer un sujet qui, comme je le disais, est ignoré de la part de beaucoup de gens. Je suis sur la section "education" du forum et je lance donc un sujet qui s'y rapporte! Je trouve intéressant de pouvoir débattre et montrer qu'il existe d'autres façon de voir les choses. C'est pour moi, l'interet d'un forum! de pouvoir s'ouvrir aux différentes opinions, non? je n'ai fait que poser des questions sur ce sujet!! où vois-tu des "il faut"? je suis dans le même cas que toi, je cotoie régulièrement des gens qui n'ont pas les mêmes choix que moi et je ne permets jamais de dicter, conseiller ou moraliser qui que ce soit! Ici, nous sommes sur un forum pour débattre, échanger, discuter de pleins de sujets. C'est complètement différent de la vie réelle, non? Ca ne veut pas dire qu'ici tout est permis, ce n'est pas dans ce sens que c'est différent. C'est juste qu'ici, on peut confronter nos idées, argumenter....sans juger je suis d'accord! mais encore une fois, je n'ai jamais insulté quelqu'un ou dis qu'il était un mauvais parent! Je ne suis pas d'accord avec la façon "traditionnelle" d'élever les enfants, je le dis, et j'argumente, je pose des questions pour pousser à la reflexion et au débat, pas pour attaquer, juger ou je ne sais quoi! je suis désolée de t'avoir mis en colère, mais vraiment, je ne comprends pas ce que tu me dis. Je suis triste que, parce que j'aborde des sujets "houleux" (faut-il les taire??), on me voit comme quelqu'un d'irrespectueux, de jugeante. Je dois être bien maladroite dans ma façon de m'exprimer pour faire naitre de telle réaction :D sur ce, je vais me coucher, un peu remuée.
  2. Le bisou sur la bouche

    je pense que c'est comme pour tout avec les enfants. A partir du moment où l'enfant n'est pas forcé, y'a pas de souci. Comme ça a été dit, il faut rester à l'écoute de ce que LUI souhaite; quand il fait comprendre que ça le gêne, le respecter. Donc l'histoire de night passenger me choque, enfin, me gène. Cette maman fait en fonction d'elle seule et ne tient pas compte de son enfant, c'est triste...
  3. Le respect des émotions

    et allez.... c'est reparti pour un tour d'attaque perso :D surtout que tu n'as visiblement pas compris ce que je disais puisque tu me parles encore de méthodes pour la calmer alors que c'est justement le sujet de mon post!! on veut à tous prix les calmer, les raisonner, mais on oublie qu'une émotion, c'est normal (et que l'exprimer de façon acceptable pour la colère surtout, ça s'apprend) et qu'il est sain de l'exprimer. en attendant, ça te permet de ne pas répondre à mes questions. qu'est-ce que tu attends d'elle? dis moi où je t'ai jugé?.... parce que je te pose des questions?.. :D je dis pas le contraire! je n'ai jamais dit ni que c'était simple, ni que tu (ça vaut pour marylia) ne faisais pas au mieux selon tes convictions et tes possibilités!! Je parle simplement de quelque chose que beaucoup de gens ne réalisent même pas car ils ne savent même pas qu'on peut s'adresser autrement à un enfant! Donc à partir de là, on peut pas l'inventer. Je n'incrimine personne, malgrè ce que vous pensez... Pourquoi est-ce impossible de débattre sur les sujets d'éducation??! Sur l'exemple du supermarché, est-ce que quelqu'un voit un moyen de respecter les émotions de l'enfant? (comme ça, peut-être qu'en parlant d'un enfant quelquonque, personne ne se sentira attaquée, jugée ou je ne sais quoi :D même si tout l'monde a vécu ce genre de scène)
  4. Qu'est-ce qu'elle me fait là?

    non, avec les gencives ils savent macher tiens, regarde un ptit bout de 7 mois!
  5. Le respect des émotions

    Tu me dis avoir essayé mais j'ai l'impression que tu vois cela comme une "méthode" parmi d'autres pour faire cesser ses pleurs! Or, soit tu l'as comprends, sincèrement et tu lui fais comprendre et dans ce cas là, le but ne doit pas être cesser ses pleurs... Soit ce n'est pas le cas! J'ai du mal à comprendre comment on peut "essayer"... Quand tu dis "elle est butée", ça veut dire quoi? qu'elle continue à pleurer? tu voudrais qu'elle soit toujours souriante? pourquoi vouloir la calmer? la cajoler en parlant de sa peur, sans juger ni minimiser ("ce n'est rien") te permettrais peut-être de savoir ce qui l'effraie dans les mouches? non, on ne peut pas laisser la colère s'exprimer par la violence c'est sûr. Mais lui montres-tu comment il est acceptable de se mettre en colère? ou penses-tu qu'il n'est pas acceptable de se mettre en colère? (controler)
  6. Le respect des émotions

    est-ce que tu pourrais quoter les messages Toto plutot que d'écrire à l'intérieur des citations stp? un enfant n'apprend rien dans l'isolement, encore plus quand il est déjà en colère. Ca ne fait qu'aggraver les choses, car on lui fait comprendre qu'il n'a pas le droit de ressentir ce qu'il ressent. Et oui, il y a des façons de se mettre en colère qui sont acceptables et d'autres non, mais c'est justement au parent d'apprendre cela à l'enfant. je ne comprends pas ta phrase un enfant n'est pas capable de lui-même de "s'autocritiquer", c'est complètement illusoire de le penser. la punition ne fait que rajouter un peu plus d'imcomprehension, de colère. Même une explication après ne sert à rien; le 1er message transmis à l'enfant étant "je t'interdis de te mettre en colère, je te punis". pourquoi petite pique? :D pourtant c'est comme ça que la plupart des gens sont avec leurs enfants! je te donne un exemple, le classique: un enfant veut un jouet au supermarché. Le parent ne veut pas l'acheter. L'enfant se met alors à crier, se rouler par terre, pleurer, bref, est en colère. Que font la majorité des parents? ils crient, mettent une fessée, ou menacent d'une punition, trainent l'enfant dehors, ou l'ignorent complètement. Bien sur, il y a ceux qui vont acheter le truc en question pour faire cesser les cris mais là, je parle de parents qui refusent l'achat quelqu'en soit la raison (en fait, même ceux qui achètent le jouet ne respecte pas l'émotion, ils cherchent juste à calmer l'enfant) Donc, dans cet exemple, est-ce que tu trouves que l'emotion de l'enfant est respectée? et des exemples comme ça, y'en a des tonnes... Que fais-tu quand elle pleure? Quand tu dis que tu lui expliques, j'imagine que ça veut dire que tu essaies de la raisonner, de prouver les choses par la logique pour qu'elle arrète de pleurer? as-tu essayé de juste montrer que tu comprends? quelle age a-t-elle au fait?
  7. J'aimerais avoir vos avis

    complètement contre le trotteur. Je pense que si ta puce n'arrive pas encore à se mettre debout et à y rester, c'est qu'elle n'est pas prete. Je suis pour laisser le bébé faire ses propre progrés. Ca ne veut pas dire pour autant la laisser seule à s'énerver et pleurer. ça veut dire, l'accompagner. Rester près d'elle, lui montrer qu'on comprend son énervement, qu'on lui fait confiance pour y arriver seule (bien sûr, quand bébé est vraiment coincé dans une position, l'aider un peu, il ne s'agit pas d'être sadique hein). C'est frustrant et énervant de ne pas arriver à faire quelque chose (ça vaut pour tout plein de trucs tout le long de l'enfance et même de la vie) mais c'est encore plus super d'y arriver seul, d'être fier de ses avancées plutôt que d'être constamment aider, devancer dans ses gestes. Les trotteurs sont interdits dans beaucoup de pays car à l'origine de nombreux accidents domestiques et niveau physiologique, ce n'est pas top non plus. Maintenir le bébé dans une position qui n'est pas naturelle (vu qu'il n'y parvient pas seul), ce n'est pas bon pour le dos et il me semble qu'il peut également y avoir des soucis de jambes arquées (mais surement lorsqu'il y a utilisation prolongée).
  8. Le respect des émotions

    hum, il a le droit mais on punit? légèrement paradoxal non?... pour le reste, tu ne réponds pas vraiment ("parler", "réconforter" ça ne veut rien dire dans ce sujet précis car dans les exemples que j'ai donné, l'adulte parle et pourtant...), mais bon, tu n'as pas d'enfants directement donc c'est peut-être un peu compliqué. Je veux dire, tu n'es pas dans une relation quotidienne d'éducation envers tes propres enfants (même si ton avis reste intéressant ) constat de la réalité dans la grande majorité des cas... On n'accepte pas les émotions d'un enfant. ah bon? lorsque tu punis un enfant en colère, tu crois que tu ne combats pas l'émotion? tu fais comprendre à l'enfant qu'il n'a pas le droit d'être comme cela non? pour apprendre à canalyser une émotion, il faut déjà connaitre ses émotions.... sinon, cela s'appelle refouler :D et non canalyser, et ça n'a strictement rien à voir
  9. Le respect des émotions

    carrément quoi?.... qu'est-c'qui te choque?
  10. Les parents à la recherche de l'autorité perdue

    non je ne cherche pas la ptite bête, j'essaie d'y voir clair dans ce que tu dis... et je ne partage pas la même vision des enfants, voilà tout je viens d'ouvrir un sujet pour développer ce que je pense :D
  11. Le respect des émotions

    Bonsoir, Avez-vous l'impression de respecter votre enfant dans ses émotions? Il y a en gros, 4 émotions: - La colère: votre enfant a-t-il le droit de se mettre en colère? ou êtes-vous plutôt du genre à considérer cela comme des "caprices" - La peur: Votre enfant a-t-il le droit d'avoir peur? ou êtes-vous plutôt du genre à lui dire "mais non, ce n'est rien, tu n'a pas à avoir peur" ou quand l'enfant tombe "allez, c'est rien, tu n'as pas mal" (là, on est parfois dans la colère et la tristesse également) - La tristesse: Votre enfant a-t-il le droit d'être triste? de pleurer? ou cherchez-vous à le calmer par tous les moyens (diversion par un cadeau ou un truc qui lui fait plaisir, "arrète de pleurer maintenant, ça suffit", "c'est bien, t'es un grand, tu n'as même pas pleurer" etc) - La joie: Votre enfant a-t-il le droit d'être joyeux? de l'exprimer? ou vous focalisez-vous souvent sur le négatif? ("Regarde, j'ai eu un 12 en maths!!!!": "c'est bien, mais t'aurais pu mieux faire" ou bien "c'est bien mais t'as vu tes notes en français?").... Où vous positionnez-vous? Et comprenez vous l'interet d'un tel respect? quelles conséquences peut-il y avoir sur le développement d'un enfant dont on nie, minimise ou combat toutes émotions?
  12. Les parents à la recherche de l'autorité perdue

    mouais c'est pas très clair... en fait, dans ton exemple de ta nièce, ce que tu appelles "caprice" c'est le fait qu'elle soit en colère c'est bien ça?
  13. Les parents à la recherche de l'autorité perdue

    si je te suis bien, dès qu'un enfant exprime une envie, c'est automatiquement un caprice? cela doit toujours être l'adulte qui décide pour tout?
  14. c'est quoi pour vous de bons parents ?

    parce que tu vois l'éducation comme un combat à gagner et ton exemple du "laisser pleurer ou pas" l'illustre parfaitement. Lorsque l'on laisse pleurer son bébé, c'est que l'on veut prendre le dessus sur lui en quelque sorte. On croit savoir mieux que le bébé ce dont il a besoin. Quand on ne voit pas l'éducation comme un combat, tout devient beaucoup plus simple...on n'a plus à réfléchir à cet "age limite" où on doit tout à coup, prendre le dessus :D
  15. Les parents à la recherche de l'autorité perdue

    et c'est quoi un caprice?