De l'existence des races.

carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Je pense que cela vient de l'histoire du peuple si il pense plus comme ça ou comme ça.

En d'autres termes, on parle ici d'un caractère social ("peuple") et acquis("histoire").

L'usage du terme "race" pour désigner la "communauté de pensée" considérée est donc impropre. CQFD.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
En d'autres termes, on parle ici d'un caractère social ("peuple") et acquis("histoire").

L'usage du terme "race" pour désigner la "communauté de pensée" considérée est donc impropre. CQFD.

Exact.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

Moi je voudrais qu'on me dise où est ce qu'on va avec ce débat?

c'est vrai quoi. si on me pose la question "existe t-il des races chez l'humain?" je reponds "et ca changerais quoi???"

parce que bon j'aime pas trop les sous entendus...

_soit la veritable question est "si il existe differentes races chez l'humain comment peut on les classer?" et là je dis "ATTENTION DEBAT RACISTE EN PERSPECTIVE!!!"

_ ou bien soit la veritable question est "si il existe differentes races chez l'humain quelle menace cela représente t-il pour les cultures?" et là je dis " bah tant pis! vive le métissage!"

qu'en pensez vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kaerlyon
Invité kaerlyon Invités 0 message
Posté(e)
Oui c'est un point de vus scientifique mais j'aurais voulu un point de vus plus philosophique....

Tenez par exemple beaucoup disent qu'il ya des différences de mentalité entre ethnies par exemple (et c'est un fondement de certaine idéologies ;) ) Arabes et blancs ne pense pas pareils, ils n'ont pas la meme mentalités. Quant pensez vous?

je pense aussi qu'il n'y a qu'une seule race, l'humaine. La difference réside dans l'évolution (différences morphologiques, couleurs de peau...). Si tu veux aborder le côté "mentalité", je vois encore moins de différences raciales. Un petit exemple tout bête : je suis 100% française (je sais personne n'est parfait :smile2: :o ), avec un mélange de Limousine et de Bretonne. Donc à la maison c'était la cuisine au beurre, graisse de canard et crème fraîche. Mon père a été muté dans le sud de la France. Les habitudes alimentaires sont très différentes. Quand je me retrouvais à table avec des provençaux, on me regardait comme une extra-terreste : du berre partout et en plus pas de bouillabaise, ohhhhh peuchère, mais d'où elle saurt la petiteuh !!!

Enfin tout ça pour dire que c'était franco-français donc pas une histoire de race et pourtant les mentalités n'étaient pas les mêmes. A mon avis, c'est plus dû à l'environnement familliale qu'au concept de race.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Pour ma part j'apprécie Eric Zemmour que je trouve brillant

:smile2: ;):o

Plus sérieusement, ce qui me dérange au delà du vocable devenu politiquement inadmissible à mes chers compatriotes, dans le concept de race, c'est l'obligation d'en choisir une. Je m'explique:

Dans la conception américaine de la race, ou type si vous préférez, c'est la finitude des choix qui me gène. Ils nient complétement le métissage, on est noir ou causasien ou indien ou asiatique, etc. On choisit sa race, il n'y a pas de place pour les métisses. Et l'on va jusqu'à l'inscrire sur le papier d'identité, ce qui n'est pas sans lien, selon moi avec l'absence effective de métissage dans la population.

D'un autre coté, les espagnols, pour "classer" la population et la séparer en types ethniques à l'époque colonial, avaient créé une multitude de catégories désignant les différents croisements de races au Mexique, selon la nature et le degré du métissage. Cette classification a été rapidement abandonnée car elle devenait trop complexe et inadaptable au brassage qui a eu lieu dans cette région. il reste tout de même des différences d'appelations qui sont finalement d'un ordre davantage social que physique.

Par ces deux exemples, j'ai voulu montrer que pour moi la classification de l'homme en race, est par essence soi trop limitative pour rendre compte d'une réalité bien plus complexe, soit, dans l'hypothèse où elle puisse être exhaustive, trop complexe pour continuer à signifier clairement une quelconque différence physique.

Par conséquent, je préfère oublier la différence, ainsi je n'ai plus besoin de la nommer :D

Modifié par Yiauthli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Moi je voudrais qu'on me dise où est ce qu'on va avec ce débat?

c'est vrai quoi. si on me pose la question "existe t-il des races chez l'humain?" je reponds "et ca changerais quoi???"

parce que bon j'aime pas trop les sous entendus...

_soit la veritable question est "si il existe differentes races chez l'humain comment peut on les classer?" et là je dis "ATTENTION DEBAT RACISTE EN PERSPECTIVE!!!"

_ ou bien soit la veritable question est "si il existe differentes races chez l'humain quelle menace cela représente t-il pour les cultures?" et là je dis " bah tant pis! vive le métissage!"

qu'en pensez vous?

Les sous entendus? :o Oui c'est vrais que je suis connus pour être un gros raciste doublés, ne l'oublions pas, d'un nazis :smile2:

Tu te pose deux question idiote qui n'ont rien avoir avec ma démarche, tu na pas comprit.

Ce que je veut faire c'est engagée un débat sérieux entre personnes intelligentes qui viendrais prouvé le fondement de leurs pensés. C'est meme un excellent moyen de connaitre quelques arguments qui serait utile pfasse a de vrais raciste. Car j'ai remarqué que ce soit d'un coté ou de l'autre, les propos se l'imite vite a un échange sasn consistance de lieux commun et de contre vérité, et pire, quant on a en fasse de nous un raciste tres bon en débat c'est souvent lui qui mene la danse.

Mais je m'attendais a ce type de réactions. Et c'est par ce qu'on ose plus parlé de ce type de sujet que l'on se retrouve démunis fasse a l'intelligence malveillante de certaine personnes. Voila ce que cela ferais de savoir si oui ou non il y a des races dans la race humaine, l'ignorance n'est pas une arme.

je pense aussi qu'il n'y a qu'une seule race, l'humaine. La difference réside dans l'évolution (différences morphologiques, couleurs de peau...). Si tu veux aborder le côté "mentalité", je vois encore moins de différences raciales. Un petit exemple tout bête : je suis 100% française (je sais personne n'est parfait ;) :D ), avec un mélange de Limousine et de Bretonne. Donc à la maison c'était la cuisine au beurre, graisse de canard et crème fraîche. Mon père a été muté dans le sud de la France. Les habitudes alimentaires sont très différentes. Quand je me retrouvais à table avec des provençaux, on me regardait comme une extra-terreste : du berre partout et en plus pas de bouillabaise, ohhhhh peuchère, mais d'où elle saurt la petiteuh !!!

Enfin tout ça pour dire que c'était franco-français donc pas une histoire de race et pourtant les mentalités n'étaient pas les mêmes. A mon avis, c'est plus dû à l'environnement familliale qu'au concept de race.

Oui c'est tout bonnement du a notre environnent sociale qui est façonné par l'histoire

Comme la dit carniflex

En d'autres termes, on parle ici d'un caractère social ("peuple") et acquis("histoire").

L'usage du terme "race" pour désigner la "communauté de pensée" considérée est donc impropre. CQFD.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Oui c'est un point de vus scientifique mais j'aurais voulu un point de vus plus philosophique....

Tenez par exemple beaucoup disent qu'il ya des différences de mentalité entre ethnies par exemple (et c'est un fondement de certaine idéologies ;) ) Arabes et blancs ne pense pas pareils, ils n'ont pas la meme mentalités. Quant pensez vous?

ouai désolé j'avais pas vu que c'était dans la section philo.

ben

En d'autres termes, on parle ici d'un caractère social ("peuple") et acquis("histoire").

L'usage du terme "race" pour désigner la "communauté de pensée" considérée est donc impropre. CQFD.

d'autres questions? :smile2: :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 727 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

:smile2: les Bushmen du Kalahari ont dans leur genome la quasi totalité des variantes genetiques de la Race Humaine , ils sont sans doute les dernier Humains de Race Pure descendant de nos ancetres africains :mur: etonnant non ? :mur:

;) la couleur de peau est une adaptation au climat , les africains et les papous se ressembles bien qu'appartenant a deux groupes differants , Negroïde pour les africains et Asiatique pour les papous (qui sont genetiquement proches des Malais) :mur: quant a la peau blanche , beaucoup de chinois et de japonais ont (si il ne vivent pas en plein air) la peau aussi blanche que les européens du Nord :mur:

:o la seule chose qui differencie vraiment les races c'est l'impossibilité de la reproduction entre deux etre de race differentes , les homme n'ont pas ce probleme , mais les anes et les chevaux eux l'ont , car la distance qui les separent de leur ancetre commun est importante ( ils peuvent se reproduire mais donnent des descendants steriles) :mur:

:D les chiens qui descendes tous des loups ne sont que des variantes fabriquées par l'homme , le terme race est la aussi imprope :mur:

Modifié par usagi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
:smile2: ;):o

Plus sérieusement, ce qui me dérange au delà du vocable devenu politiquement inadmissible à mes chers compatriotes, dans le concept de race, c'est l'obligation d'en choisir une. Je m'explique:

Dans la conception américaine de la race, ou type si vous préférez, c'est la finitude des choix qui me gène. Ils nient complétement le métissage, on est noir ou causasien ou indien ou asiatique, etc. On choisit sa race, il n'y a pas de place pour les métisses. Et l'on va jusqu'à l'inscrire sur le papier d'identité, ce qui n'est pas sans lien, selon moi avec l'absence effective de métissage dans la population.

D'un autre coté, les espagnols, pour "classer" la population et la séparer en types ethniques à l'époque colonial, avaient créé une multitude de catégories désignant les différents croisements de races au Mexique, selon la nature et le degré du métissage. Cette classification a été rapidement abandonnée car elle devenait trop complexe et inadaptable au brassage qui a eu lieu dans cette région. il reste tout de même des différences d'appelations qui sont finalement d'un ordre davantage social que physique.

Par ces deux exemples, j'ai voulu montrer que pour moi la classification de l'homme en race, est par essence soi trop limitative pour rendre compte d'une réalité bien plus complexe, soit, dans l'hypothèse où elle puisse être exhaustive, trop complexe pour continuer à signifier clairement une quelconque différence physique.

Par conséquent, je préfère oublier la différence, ainsi je n'ai plus besoin de la nommer :D

Vi j'aime bien ce journaliste même si il est parfois détestable il est vrai (j'ai passé une partie de l'après midi à regarder quelques une de ses dernieres interventions televisuelles pour connaitre mieux le personnage) .Qu'importe j'aime les gens détestables tant qu'ils sont cultivés.

Sinon pour revenir au débat si la question porte au niveau philosophique je suis d'accord avec toi AGM , pour le reste après tout le vocable de race n'est peut être pas adapté au niveau scientifique (tout comme il ne devrait pas l'être pour differencier les types de chien apparemment) .

D'ailleurs j'ai une question à Uno qui je le sais est assez pointu pourquoi peut on parler de race de chien et non d'homme ?

Edit : je viens de voir le post d'Usagi donc le terme de race n'est pas adapté pour qualifier les differents types de chien , de chevaux etc ok .

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

+1, à tous les intervenants de ce topic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

On parle de LA race humaine, et non de plusieurs. Qui plus est, il y a tellement de couleurs de peaux différentes qu'on ne pourrait pas regrouper tous les êtres humains en races.

les peaux rouges: les indiens d'ameriques

les peaux blanches : occidentaux

les peaux noires : les africains

les peaux jaunes : les asiatiques.

Et les Indiens ? Ils vivent en Asie et ont la peau noire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
snape Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚ 45ans
Posté(e)

Oui, il existe des races différentes chez les humains... Car l'ensemble des êtres humains constitue une espèce. Mais au sein de cette espèce, il existe des variabilités génétiques qui déterminent des caractéristiques phénotypiques (et donc entre autre morphologiques) différentes d'une race à l'autre. On peut prendre l'exemple des chiens (ou des chats pour ceux qui préfèrent :smile2: ) : tous les chiens peuvent se reproduire entre eux car appartenant à la même espèce, mais on distingue différentes races (caniche, boxer, labrador etc.).

Il ne faut pas confondre la notion de distinction des races avec celle de racisme, qui consiste grossièrement à dénigrer une race sur la seule base de sa distinction par rapport aux autres. En tout cas, je trouve qu'il n'y a rien de choquant à employer le terme "race". Le problème est qu'aujourd'hui, on a tous la peur de paraître raciste (ce qui en soit est plutôt bon signe, puisque ça peut supposer qu'il y a de moins en moins de racistes), et du coup, on a peur d'employer certains mots. Quand il s'agit de ne pas heurter la sensibilité des gens concernés, d'accord, mais si c'est juste pour être politiquement correct et hypocrite, alors là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
D'ailleurs j'ai une question à Uno qui je le sais est assez pointu pourquoi peut on parler de race de chien et non d'homme ?

Edit : je viens de voir le post d'Usagi donc le terme de race n'est pas adapté pour qualifier les differents types de chien , de chevaux etc ok .

Bah disons plutôt que je suis semi-pointu! ;)

Sinon pour te répondre à toi et en même temps à Usagi, oui le terme "race" est adapté pour les chiens et d'autres animaux d'élevage mais pas pour l'homme, je comprends bien Usagi qui loin d'avoir tort sur tout les points semble simplement se tromper sur le terme "race"!

Le terme "race" désigne une subdivision à un rang inférieur à celui de l'espèce, aussi deux individus d'une même espèce peuvent être de races différentes!

Mais donc comment définit-on une "race"?! Et que veux dire d'ailleurs exactement le mot "race"?!

En fait une "race" peut désigner deux choses différentes!

1. Le terme "race" peut désigner différentes sous-espèces (animaux sauvages), dans le cas de sous-espèces la diversité génétique peut également être assez importante au sein de la sous-espèce en question (car il n'est pas question de croisement endogames répétés comme dans le cas de l'élevage), mais donc les différence génétique séparant les sous-espèces est substantielle (et cela se traduit souvent par ailleurs par d'importantes différences morphologiques et comportementales), ce qui n'est pas le cas chez l'homme! En effet chez l'homme les anthropologues sont unanimes il n'existe qu'une seule sous-espèces au sein des populations humaines actuelles, soit Homo Sapiens Sapiens!

2. Le terme "race" peut désigner des animaux d'élevages tel que les races de chiens! Ces races sont obtenues de part des croisement endogames successifs et éventuellement de part les croisement de races obtenues, par le dernier procédé cité! Au sein d'une race d'élevage tel que les chiens, la diversité génétique est faible, l'essentiel de la diversité génétique chez les chiens se situent entre les races, conséquences un caniche sera toujours génétiquement (et morphologiquement) plus proche d'un autre caniche que d'un berger allemand!

Ainsi définir des races est donc là tout à fait pertinent, c'est même parfois plus pertinent et plus simple de définir des races d'élevages que des sous-espèces sauvages où là les zoologistes ne sont suvent eux même pas tous d'accord!

Chez l'homme aucune des deux définitions ci-dessus ne collent!

Par rapport à beaucoup d'autres espèces de mammifères, les humains sont génétiquement moins divers ... Par exemple, les sous-espèces de chimpanzés vivant dans Afrique centrale et occidentale ont des niveaux plus élevés de diversité que ne l'ont les humains» (Ebersberger et al. 2002; Yu et al. 2003; Fischer et al. 2004). Les Variations existant chez l'homme sont également distribuées d'une façon inhabituel et difficile à comprendre par rapport à d'autres espèces de mammifères: "Les détails de cette distribution sont impossibles à décrire succinctement en raison de la difficulté de définir une «population», de la nature «clinale» de la variation, et de l'hétérogénéité dans le génome "(Long et Kittles 2003) ".... Cette répartition des variations génétiques diffère de celles observée dans beaucoup d'autres espèces de mammifères, et pour lesquels les données suggèrent une plus grande différenciation entre les groupes" (Templeton 1998; Kittles et Weiss 2003).

Wikipedia

Certes plus on avance en génétique mieux on peut définir les ascendance géographiques des individus en fonction de certaines différences génétiques, notamment grâce au SNIPs (Single Nucleotide Polymorphism) ou grâce aux CNV (copy-number variant), mais donc sur la totalité de la diversité génétique existant au sein de l'espèce humaine, l'écrasante majorité de la diversité génétique se situe au sein des ascendance ainsi définis et non pas entre les ascendances en question, de plus on appartient jamais un à 100% à un groupe géographique déterminé (conséquence de migrations remontant jusqu'à la préhistoire), bref rien qui ne change ce qui a été dit plus haut!

Conclusion le terme "race" n'a pas de pertinence lorsqu'on applique à l'homme cela ne veut bien sûr pas dire qu'il n'y a pas de diversité au sein de l'espèce humaine, cela ne veut non plus pas dire qu'il faut craindre cette diversité, cela ne veut non plus pas dire qu'on ne peut pas en parler!

Il existe par exemple des différences en matière de fréquences d'allèle conférant des maladies génétiques d'une région géographique à l'autre, des différences qu'en à la capacité à digérer le lait, etc, etc..... On peut en discuter ce n'est pas un problème, en revanche affirmer que l'on peut définir des races, boarf, si certains s'attachent vraiment au terme "race" libre à eux de l'utiliser mais si ils commencent à délirer en tombant dans un discours racialiste se réclamant scientifique et/ou qu'il y a des races d'hommes comme il y a des races de chiens alors là autant leur dire qu'ils se plantent complètement, chez l'homme il n'y a pas de races comme il y a des races chez les chiens!

Donc voilà merci à ceux qui ont lu mon pavé! :smile2:

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)
ha bon? :smile2:

en quoi ce serait honteux qu'on ne soit pas tous pareils? ;)

Ce n'est pas honteux, merci de ne pas déformer mes propos, comme tu aimes tant à le faire avec les gens ... Il n'y a pas de différences intellectuelles ou physiques (muscles, os) entre un noir, un blanc, or entre un fox-trot et un labrador il y en a ... Pas de différences pas de race ) mon sens.

Il n'y a de mentalité unique ni chez les personne des langue arabe, ni chez les personnes qui ont la peau blanche, ni chez les gens de peau blanche et de langue arable, ni dans aucune communauté aussi vaste. Pour la langue, je ne dis pas que ça ne joue pas. Par contre, la couleur de la peau n'a rien a voir avec la mentalité.

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Oui, il existe des races différentes chez les humains... Car l'ensemble des êtres humains constitue une espèce. Mais au sein de cette espèce, il existe des variabilités génétiques qui déterminent des caractéristiques phénotypiques (et donc entre autre morphologiques) différentes d'une race à l'autre. On peut prendre l'exemple des chiens (ou des chats pour ceux qui préfèrent ;) ) : tous les chiens peuvent se reproduire entre eux car appartenant à la même espèce, mais on distingue différentes races (caniche, boxer, labrador etc.).

Ben non il n'y a pas différentes races d'homme comme il existe par exemple, différentes races de chiens, voir mon précédent post! :smile2:

Il ne faut pas confondre la notion de distinction des races avec celle de racisme, qui consiste grossièrement à dénigrer une race sur la seule base de sa distinction par rapport aux autres. En tout cas, je trouve qu'il n'y a rien de choquant à employer le terme "race". Le problème est qu'aujourd'hui, on a tous la peur de paraître raciste (ce qui en soit est plutôt bon signe, puisque ça peut supposer qu'il y a de moins en moins de racistes), et du coup, on a peur d'employer certains mots. Quand il s'agit de ne pas heurter la sensibilité des gens concernés, d'accord, mais si c'est juste pour être politiquement correct et hypocrite, alors là...

Je suis d'accord avec cette distinction de "race" et "racisme", j'ajoute également que même si des "races humaines" existaient réellement cela ne devrait pas servir de justification au racisme!

Je pense aussi que hélas certains rejettent d'avantage le terme "race" par politiquement correct que par réel objectivité, je trouve cela dommage, car d'une part ils confondent "race" et "racisme" et d'autres part on peut rejeter réellement le concept de "race" appliqué à l'être humain de manière objective!

Mais je pense aussi que la responsabilité vient de ceux qui se nomment eux mêmes comme étant racialistes, ces derniers étant en fait des racistes pur et dur qui ont eux aussi adoucis leurs discours pour être politiquement correct!

Les racialistes affirment à haute voix que les races existent mais jurent qu'ils ne hiérarchisent pas les races, qu'ils veulent simplement qu'on reconnaisse l'existence d'entité biologique séparés au sein de l'espèces humaine appelées "races", le problème c'est que ces racialistes militent généralement également avec plus ou moins de subtilité et d'hypocrisie à la séparation des "races" et au droit à la préservation des "races" du métissage, bref inutiles de dire que ces gus on les trouve souvent dans les milieux d'extrême droite!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tana bonheur Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Pour répondre a ta question.... il n existe qu une race humaine( récemment prouvé par des scientifiques).

Pour ceux qui n acceptent pas la diversité des couleurs, tant pis pour eux.....

Modifié par Yiauthli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Oui, il existe des races différentes chez les humains... Car l'ensemble des êtres humains constitue une espèce. Mais au sein de cette espèce, il existe des variabilités génétiques qui déterminent des caractéristiques phénotypiques (et donc entre autre morphologiques) différentes d'une race à l'autre. On peut prendre l'exemple des chiens (ou des chats pour ceux qui préfèrent ;) ) : tous les chiens peuvent se reproduire entre eux car appartenant à la même espèce, mais on distingue différentes races (caniche, boxer, labrador etc.).

Il ne faut pas confondre la notion de distinction des races avec celle de racisme, qui consiste grossièrement à dénigrer une race sur la seule base de sa distinction par rapport aux autres. En tout cas, je trouve qu'il n'y a rien de choquant à employer le terme "race". Le problème est qu'aujourd'hui, on a tous la peur de paraître raciste (ce qui en soit est plutôt bon signe, puisque ça peut supposer qu'il y a de moins en moins de racistes), et du coup, on a peur d'employer certains mots. Quand il s'agit de ne pas heurter la sensibilité des gens concernés, d'accord, mais si c'est juste pour être politiquement correct et hypocrite, alors là...

Participer aux sujets de débat, c'est bien. Lire, voire relire l'entièreté du sujet avant de poster des informations fausses qui ont déjà été démenties... c'est mieux. Le débat, comme tous les arts et métiers, obéit à certaines règles précises. Il faut les respecter, sans quoi on fait du grand n'importe quoi.
la systématique exclue dans ses taxons la notion de race et parle de sous espèce.

biologiquement si une sous espèce se caractérise un génotype différent (en plus du phénotype, que nous partageons), l'humain fait partie de la même espèce que....l'humain.

puisque son semblable partage le même génotype à 99.9%.

le 00.1% restant servant à nous distinguer physiquement.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Ok merci pour ta reponse Uno :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
+1, à tous les intervenants de ce topic.

Bein faut dire aussi que ce n'est pas n'importe-qui qui a posté le topic :mur::mur:

Et les Indiens ? Ils vivent en Asie et ont la peau noire...

Une erreur de la nature?

:o :smile2: ;):o :D

Je viens de réouvrir un ancien atlas (1970) ou il y a un chapitre sur les races humaines. Petit résumé: "La race humaine est une réalité biologique et est distincte de celles de peuple, de nation, de tribu ou de civilisation. Une race est un ensemble d'individus issus de mêmes ancêtres et possèdent une liaison génétique (?) et une communauté de caractère anatomique, physiologique (éa se rapproche de ce que je disais sur le type de visage) et pathologique."

Sa reste un systeme de classification de science nautrelles utilisé chez les autres mamiferes.

"selon la classification zoologique, tous les hommes sont de la meme famille, celle des hominidés, un meme genre, homo, une meme espece, homo sapiens. Mais a l'interieur de l'espece, il y a des agrégats plus etroits: les groupes, qui se subdivise elle meme en race, et l'on distingue a l'interieur des races, des types, ou sous races.

Pendant longtemps les spécialistes se sont bornés à classer les races humaines selon l'observation exclusive de leurs caractéres anatomiques. Mais l'on sait maintenant que les veritables distinctions sont d'ordres physiologiques et que et que ce sont elles les responsables des grands traits exterieurs qui permetent cette classification traditionelle.

C'est pour quoi l'etude scientifique des races humaines porte essentiellement sur les glandes à sécrétion interne, les groupes sangins, la sérologie générla et la génétique. On sait aussi que les diférente races ne réagisse pas pareille aux diférentes maladie (? Ils parlent de quoi, styles les indiens d'amérique décimé par des maladies européenes?).

On commence a connaitre quelles sont les lois physiologiques et héréditaires en vertu desquelles se determinent et se transmettent des characteres exterieurs tels que la pigmentation de la peau, des yeux, des cheveux, la forme des yeux, du nez des pomettes ou des levres, les proportions corporelles, tous caracteres qui permettent à l'anthropologie de répartir les groupes humains dans la clasifications raciales.

-Le groupe blanc qui réunit: la race méditerranéenne (merde! les maghrébins seraient blanc :o Je suis bouleversé, je suis un métisse blanc-blanc alors :o mais cela voudrait dire que les raciste blanc contre les arabes et les arabes racistes contre les blancs seraient racistes contre eux mêmes :mur::o ), la race alpine, la race lapone, la race dinarique, la race nordique, la race est-baltique ou est-européene et la race indo-afghanne. Cela représenterais l'europe, l'afrique du nord et le proche orient.

-le groupe noir qui réunit: la race mélano-africaine, la race éthiopienne, la race khoisan, la race négrille, la race mélanésienne et la race mélano indienne (les indhous, konvicted). Cela represente l'afrique, l'asie et l'océanie.

-le groupe jaune qui réunit: la race mongoles; la race esquimeau, amérindienne, la race indonésienne et la race polynésienne (même si les deux dernières sont contesté par des savants qui les rattaches leurs parenté a la race méditerranéenne).

-le groupe dit groupe des races primitives (? :mur: ) formé par des hommes à caractères anatomique archaiques, en voie d'extinction rapide et dont on connait mal les parentés biologiques. Il comprend la race vedda (Localisé a l'extreme sud de l'inde et a ceylan) et la race australienne, vestige d'un groupe humain autrefois tres important dans toute l'Océanie et dont l'aspect physiologique fait penser parfois aux hommes de neandertal."

Bon, déjà on voit que eric Zémour a quant même faux :mur::mur::o

Mais ce truc me laisse perplexe tout de même. Bien que ayant un sens (On voit dans ce texte un fondement purement scientifique basé sur les caractere physiologiques des hommes et par sur d'éventuels mentalités) je me demande si c'est pas l'accumulation du mot race qui me met mal a l'aise. Quant pensez vous? trouvé vous que cette vision des choses très anthropologique vrais? Et si elle est vrais est-ce que le mot race est vraiment le bon mot?

Edit: Je vois que d'autre on posté avant moi :D Il me semble que je répète certains propos, désolé mais j'ai mis du temps a recopier :mur:

Modifié par AGM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant