Pour ou contre l'avortement

Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Tout homme qui critique la liberté des femmes concernant l'avortement devrait, au préalable, se faire stériliser.:rtfm:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

RocketLuncher Membre 1 639 messages
La racaille du forum‚
Posté(e)

Je pense que c'est une histoire de conscience personnelle. Logiquement, c'est un choix qui se fait avec le consentement du père. Mais personne ne devrait imposer à une femme d'avorter ou non, c'est son choix.

Ce qui est un peu plus immoral, c'est ensuite ne pas assumer ce choix. Faut se dire qu'on est pas dans le monde de bisounours, et qu'un enfant, c'est beaucoup d'argent, c'est parfois beaucoup de sacrifices (cruels mais nécessaire), donc ça implique de se lancer dans le travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lucdf Membre 3 190 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tout homme qui critique la liberté des femmes concernant l'avortement devrait, au préalable, se faire stériliser.:rtfm:

:plus::plus::plus:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Hors-la
Invité Hors-la Invités 0 message
Posté(e)

Je suis contre l'avortement et bien entendu contre la masturbation maculine qui entraine des milliards de milliards de morts toutes les demi-secondes.

Et je propose une loi pour couper des bites à l'échelle planétaire, voir extra-planétaire.... si tant est qu'E.T a bel et bien une bite... évidement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Et je propose une loi pour couper des bites à l'échelle planétaire, voir extra-planétaire.... si tant est qu'E.T a bel et bien une bite... évidement...

Quand on voit son doigt comment en douter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Hors-la
Invité Hors-la Invités 0 message
Posté(e)

Quand on voit son doigt comment en douter ?

Bah je peux pas me permettre d'affirmer, la politique c'est bien trop sérieux.

Si l'E.T a aussi un système d'éclairage en son membre reproducteur, alors nous pourrons peut-être révolutionner le marcher de la lampe-torche :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)
En attendant, ça reste le corps de la femme (jusqu'à ce que l'embryon développe un système nerveux).

Vous auriez dû suivre le débat pour ne pas tomber dans tous les pièges dans lesquels vos prédécesseurs se sont lamentablement cassés la gueule. L'embryon développe un système nerveux à partir de la troisième semaine, cela s’appelle la neurulaltion – il devient fœtus après la huitième semaine et l'avortement reste possible jusqu'à la 12ème semaine en France. Si le développement du système nerveux est le signe de l'individualité humaine selon votre philosophie personnelle (ce qui est fort contestable puisque des individus naissent avec un système nerveux défaillant), ce n'est donc plus le corps de la femme après trois semaines... Il va falloir réviser vos arguments, repassez plus tard, en 2014 peut-être.

Et tout le tralala émotionnel qui risque fort d'aller avec. Quand tu auras porté un foetus pendant 9 mois on en reparlera.

Il blâme « l'émotionnel » et utilise juste après sans même s'en rendre compte un argument sentimentaliste. Quelle pitrerie...

(on notera que Favras n'a pas répondu au fait que les arguments pour interdire l'avortement sont caducs du fait des viols...

J'ai répondu à cet argument bidon il y a de ça plusieurs pages.

Mais tu crois quoi ?

Que les femmes qui avortent ne sont pas capables d'aimer un enfant ? Tu penses que c'est facile d'abandonner son enfant à la naissance après l'avoir porté 9 mois même si la grossesse au départ n'était pas désirée ?

C'est déjà un acte violent pour une femme que d'avorter, mais abandonner son enfant j'imagine même pas le traumatisme (tant pour la mère, que pour le père et l'enfant). Oui l'abandon peut être une alternative, mais c'est loin d'être une alternative préférable à l'avortement.

Par contre c'est une alternative préférable à un infanticide, ça c'est certain.

Un avortement n'est rien d'autre qu'un infanticide conventionnel et communément admis ; le Serment d'Hippocrate ne s'y oppose pas par je ne sais quel dogme religieux mais bien par étique médicale. S'il est moins difficile de se faire avorter selon vous que de confier son enfant à la naissance à une famille adoptive (ce qui est discutable), c'est parce-que l'enfant avorté n'a pas les cordes vocales pour se faire entendre par quelque cri, tout est fait dans l'IVG pour nier son humanité, de la méthode d'aspiration jusqu’à l'incinération avec les déchets du bloc opératoire.

Favras se cramponne comme bien d'autres a une vision des choses totalement désolidarisée de la réalité humaine.

Non, un avortement n'est pas quelque chose de facile

Je n'ai jamais dit qu'un avortement était quelque chose de "facile" pour tout le monde, j'ai au contraire présenté une étude sur les dégâts psychologiques que cela entraine. Je dis que le système incarcéré dans son dogme féministe banalise l'IVG aux dépends des femmes et des solutions qui existent en alternative à ce que Simone Veil appelait un drame.

The_Dalek se cramponne comme bien d'autres à déformer les propos de ses contradicteurs pour les simplifier à sa mesure.

Modifié par Favras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Un avortement n'est rien d'autre qu'un infanticide conventionnel

La seule lecture de cette affirmation grossièrement propagandiste dispense de la lecture du reste ...

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

L'embryon développe un système nerveux à partir de la troisième semaine, cela s’appelle la neurulaltion

La neurulation ne fait que délimiter les futurs emplacements, des neurones immatures ne sont même pas encore en place. La formation du système nerveux se termine aux alentours du quatrième mois.

Si le développement du système nerveux est le signe de l'individualité humaine selon votre philosophie personnelle (ce qui est fort contestable puisque des individus naissent avec un système nerveux défaillant), ce n'est donc plus le corps de la femme après trois semaines... Il va falloir réviser vos arguments, repassez plus tard, en 2014 peut-être.

Comme dit précédemment, un tube neural n'est pas un système nerveux.

De deux, c'est une limite pratique et j'en suis tout à fait conscient. Il en faut.

J'ai répondu à cet argument bidon il y a de ça plusieurs pages.

Menteur. Faudra citer, parce que aucune trace d'une réponse argumentée sur le sujet.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

Je constate que Favras a soigneusement éludé la seconde partie de mon propos, se confronter a la réalité des choses c'est bien plus difficile d'accompagner une femme durant la procédure que de critiquer et dénoncer avec tout le venin possible, stigmatiser et condamner, c'est plus facile derrière un écran

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

ce n'est donc plus le corps de la femme après trois semaines...

C'est le corps de la femme tant que celui-ci permet à l'embryon, puis au fœtus, puis au bébé de se développer et de vivre. C'est la mère qui l'alimente avec son sang. À partir du moment où il est viable hors d'elle, alors oui, tu peux dire que ce n'est plus son corps.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

J'ai répondu à cet argument bidon il y a de ça plusieurs pages.

Menteur, personne n'a jamais été capable de répondre à cet argument.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)
La neurulation ne fait que délimiter les futurs emplacements, des neurones immatures ne sont même pas encore en place. La formation du système nerveux se termine aux alentours du quatrième mois.

Halte là ! Vous disiez que le fœtus n'est plus "le corps de la femme" dès que se développe le système nerveux, et sachant maintenant que celui-ci se développe très tôt vous rectifiez dès que "le système nerveux se termine". Cette fuite en avant ne vous mènera nulle part puisque le système nerveux n'a pas fini de se développer chez le nouveau né. Pris à votre propos piège vous légitimez donc l'infanticide du nouveau né au même titre que celui du fœtus sous prétexte d'immaturité du système nerveux, sans parler des adultes qui vivent avec un système nerveux imparfait eu égard à une maladie de naissance et que vous excluez par là même de l'humanité. Conclusion : il est bien trop réducteur de définir l'individualité humaine par le système nerveux.

C'est le corps de la femme tant que celui-ci permet à l'embryon, puis au fœtus, puis au bébé de se développer et de vivre. C'est la mère qui l'alimente avec son sang. À partir du moment où il est viable hors d'elle, alors oui, tu peux dire que ce n'est plus son corps.

Fort bien, de mieux en mieux. Sachez alors que l'humain, contrairement à d'autres espèces, est techniquement dépendant de sa génitrice (ou de son "tuteur') pour survivre, pour se nourrir, au moins jusqu'à une partie de l'enfance sinon jusqu'à l’adolescence. Le moment qui précède quand l'individu est "viable hors d'elle" est donc un argument des plus fumeux pour légitimer moralement l'IVG.

Menteur, personne n'a jamais été capable de répondre à cet argument.

J'ai répondu à cet argument bidon il y a de ça plusieurs pages.

Menteur. Faudra citer, parce que aucune trace d'une réponse argumentée sur le sujet.

Voici de quoi clouer le bec à votre insulte présomptueuse sur mon honnêteté,

Le 17 novembre à Casdenor lui même (qui n'a d'ailleurs jamais répondu à ma contre-argumentation) :

Pour paraphraser Blackstone: mieux vaut 10 femmes avortant n'importe comment qu'une seule violée forcée de garder son enfant.

Propos irrationnels qui sacrifient des centaines de milliers d'enfants en gestation pour une poignée émanant d'un viol. D'autant que pour la femme violée qui tomberait enceinte il est toujours possible d’accoucher sous x. On peut comprendre qu'une femme violée qui tombe enceinte ne veuille pas élever l'enfant, mais pourquoi cet enfant en gestation n'aurait-il pas le droit de vivre, en quoi est-il coupable de la manière dont il a été conçu ? Des tas de gens adoptés s'en sortent très bien dans la vie, et remercient sans doute le ciel de ne pas avoir été tués dans le ventre de leur génitrice. Par ailleurs, il y a largement assez de familles candidates à l'adoption pour se passer du massacre de deux cent mille fœtus par an.

Dans votre logique utilitariste et anti-humaniste, on pourrait déclarer que dix innocents guillotinés valent mieux qu'un seul coupable libéré qui récidive. Et cette transition me permet de souligner le pseudo humanisme qui motive les pseudos progressistes contre la peine de mort, parce-que la vie est précieuse même celle du plus dégueulasse des criminels, motivation qui n'a plus la même tonalité quand il s'agit de sacrifier insensiblement la plus innocente des vies dans le ventre de sa mère sous le prétexte individualiste de l'émancipation de la femme.

La seule lecture de cette affirmation grossièrement propagandiste dispense de la lecture du reste ...

Cela tombe à pic : je me dispense parfaitement de votre avis sur le sujet, qui à n'en pas douter résonne du même son de cloche que pour le reste du troupeau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Halte là ! Vous disiez que le fœtus n'est plus "le corps de la femme" dès que se développe le système nerveux, et sachant maintenant que celui-ci se développe très tôt vous rectifiez dès que "le système nerveux se termine".

Abus de langage de ma part, certes, mais pas de retournement de veste. Un début de développement de système nerveux n'est pas un système nerveux, je maintiens.

Cette fuite en avant ne vous mènera nulle part puisque le système nerveux n'a pas fini de se développer chez le nouveau né.

Il y a cependant une grosse différence entre un système nerveux sans neurones (ben oui, le tube neural, c'est pas des neurones) et le système nerveux au bout de 12 semaines qui, lui, est capable d'interactions avec l'environnement.

Pris à votre propos piège vous légitimez donc l'infanticide du nouveau né

Non. Tu tires juste parti du plus petit flou trouvable dans mes propos pour me forcer à dire ce que je n'ai pas dit. Mais les membres du forum ne sont pas dupes.

au même titre que celui du fœtus sous prétexte d'immaturité du système nerveux, sans parler des adultes qui vivent avec un système nerveux imparfait eu égard à une maladie de naissance et que vous excluez par là même de l'humanité. Conclusion : il est bien trop réducteur de définir l'individualité humaine par le système nerveux.

Propos irrationnels qui sacrifient des centaines de milliers d'enfants en gestation pour une poignée émanant d'un viol. D'autant que pour la femme violée qui tomberait enceinte il est toujours possible d’accoucher sous x. On peut comprendre qu'une femme violée qui tombe enceinte ne veuille pas élever l'enfant, mais pourquoi cet enfant en gestation n'aurait-il pas le droit de vivre, en quoi est-il coupable de la manière dont il a été conçu ? Des tas de gens adoptés s'en sortent très bien dans la vie, et remercient sans doute le ciel de ne pas avoir été tués dans le ventre de leur génitrice. Par ailleurs, il y a largement assez de familles candidates à l'adoption pour se passer du massacre de deux cent mille fœtus par an.<br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; line-height: 21px; background-color: rgb(243, 249, 246);"><br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; line-height: 21px; background-color: rgb(243, 249, 246);">Dans votre logique utilitariste et anti-humaniste, on pourrait déclarer que dix innocents guillotinés valent mieux qu'un seul coupable libéré qui récidive. Et cette transition me permet de souligner le pseudo humanisme qui motive les pseudos progressistes contre la peine de mort, parce-que la vie est précieuse même celle du plus dégueulasse des criminels, motivation qui n'a plus la même tonalité quand il s'agit de sacrifier insensiblement la plus innocente des vies dans le ventre de sa mère sous le prétexte individualiste de l'émancipation de la femme.

Eh bien soit, au temps pour moi. Je ne m'attendais simplement pas à ce que "plusieurs pages" signifie 12 pages, étant donné qu'on parlait de l'argument de casdenor situé 3 ou 4 pages plus loin. Mais bref.

Je ne vois pas exactement le raisonnement qui te fait penser que ton avis est celui d'un humaniste. C'est humaniste de refuser de considérer l'avis de la femme qui s'est fait féconder par la force ? C'est trop demander de te mettre à sa place ne serait-ce que cinq secondes ?

Quant au reste, je trouve ça franchement pathétique de la part de quelqu'un qui se dit rejeter le sentimentalisme de nous parler du "massacre de foetus".

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)
Il y a cependant une grosse différence entre un système nerveux sans neurones (ben oui, le tube neural, c'est pas des neurones) et le système nerveux au bout de 12 semaines qui, lui, est capable d'interactions avec l'environnement.

Troisième épisode de la fuite en avant : après le développement du système nerveux qui débute dans l'épisode un, puis finalement qui se termine dans l'épisode deux, voici maintenant que l'on glisse vers l'argument des neurones et de « l’interaction avec l'environnement » pour définir quand commence l'individualité humaine distinguable du "corps de la femme".

Permettez-moi de "spoiler" la suite pour vous dire que vous allez encore vous casser la gueule. C'est en effet ce qui arrive lorsqu'on prend un sujet de court en pensant avoir la science infuse.

Rediffusion :

On considère actuellement que l'individu existe à partir de sa naissance, il est donc reconnu en tant qu'être humain à partir de l’accouchement ; comme si un enfant parce-qu'il est dans le ventre de sa mère n'était pas encore humain, comme si l'humanité n'était accordée qu'aux êtres parfaitement constitués alors même que des enfants naissent sans être parfaitement constitués.

À huit semaines, toutes les structures majeures, incluant les mains, les pieds, la tête, le cerveau, et d'autres organes sont présents, mais ils continuent à se développer et deviennent de plus en plus fonctionnels. Quand l'étape fœtale débute, un fœtus mesure environ 30 millimètres de long, et son cœur bat déjà. Le fœtus arrive à plier la tête, et effectue des mouvements qui impliquent tout le corps. Le cerveau montre des signes d'activité dès le 54e jour. Une empreinte digitale commence à se former et est un peu visible à ce stade.

Le fœtus continue de se déplacer et bouge désormais plus précisément certains organes moteurs tels que les bras ou les jambes, des mouvements de hoquet, de respiration, d'étirement et de bâillement sont aussi observables. (...) À partir de la 9e semaine le fœtus peut plier ses doigts autour d'un objet, plier les jambes ou encore courber les orteils en réponse à un contact sur le pied pour s'en éloigner. Le visage est bien formé et possède un aspect plus humain. Les paupières sont fermées et le resteront pendant plusieurs mois encore. La différenciation des organes génitaux mâle ou femelle devient prononcée. Des « bourgeons » de dents apparaissent, les membres ont continué de grandir et sont minces, de plus les globules rouges sont produits dans le foie. Des cheveux fins – appelés lanugo – apparaissent sur la tête. L'appareil gastro-intestinal forme le méconium, premières selles du fœtus. Les premiers signes mesurables de l'activité électroencéphalographique se produisent durant la 12e semaine. Vers la fin de cette étape, le fœtus atteint environ la taille de 15 centimètres.

Le délai d'avortement en France va jusqu'à 12 semaines.

12weekFetus.jpg

Fœtus de 12 semaines. Pas humain ?

Le fœtus possède des neurones, une activité cérébrale et réagit avec son "environnement" bien avant douze semaines, l'avortement est pourtant autorisé jusqu'à douze semaines ; votre nouvelle définition de l'individualité humaine qui distinguerait moralement "le fœtus du corps de la femme" est incohérente avec le délai d'avortement en France. À moins qu'un épisode quatre de Fuite en avant vous fasse changer une énième fois de position, vous devriez au moins être pour une diminution du délai d'avortement.

Je ne vois pas exactement le raisonnement qui te fait penser que ton avis est celui d'un humaniste. C'est humaniste de refuser de considérer l'avis de la femme qui s'est fait féconder par la force ? C'est trop demander de te mettre à sa place ne serait-ce que cinq secondes ?

Je ne suis pas humaniste mais j'utilise tous les arguments – et ils sont nombreux – pour démontrer l'incohérence morale et l’ineptie sociétale que représente l'IVG au sein de votre époque en carton. La question de l'avortement a été un tournant chez les néo-progressites puisqu’ils ont ainsi sacrifié l'humanisme (la vie humaine au dessus de toute valeur) sur l'autel du féminisme (l'émancipation individuelle de la femme dans la société au dessus de toute valeur). Ensuite le fait de se réfugier derrière les 0,01% de femmes qui avortent pour cause de viol est une démonstration de faiblesse pour justifier le reste des deux cent mille avortements par an.

Quant au reste, je trouve ça franchement pathétique de la part de quelqu'un qui se dit rejeter le sentimentalisme de nous parler du "massacre de foetus".

Ce n'est pas sentimentaliste mais purement rationnel : c'est un gouffre démographique funeste pour les peuples européens que l'on colmate tant bien que mal par une immigration massive depuis plusieurs décennies.

Modifié par Favras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)
Propos irrationnels qui sacrifient des centaines de milliers d'enfants en gestation pour une poignée émanant d'un viol. D'autant que pour la femme violée qui tomberait enceinte il est toujours possible d’accoucher sous x. On peut comprendre qu'une femme violée qui tombe enceinte ne veuille pas élever l'enfant, mais pourquoi cet enfant en gestation n'aurait-il pas le droit de vivre, en quoi est-il coupable de la manière dont il a été conçu ? Des tas de gens adoptés s'en sortent très bien dans la vie, et remercient sans doute le ciel de ne pas avoir été tués dans le ventre de leur génitrice. Par ailleurs, il y a largement assez de familles candidates à l'adoption pour se passer du massacre de deux cent mille fœtus par an.<br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; line-height: 21px; background-color: rgb(243, 249, 246);"><br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; line-height: 21px; background-color: rgb(243, 249, 246);">Dans votre logique utilitariste et anti-humaniste, on pourrait déclarer que dix innocents guillotinés valent mieux qu'un seul coupable libéré qui récidive. Et cette transition me permet de souligner le pseudo humanisme qui motive les pseudos progressistes contre la peine de mort, parce-que la vie est précieuse même celle du plus dégueulasse des criminels, motivation qui n'a plus la même tonalité quand il s'agit de sacrifier insensiblement la plus innocente des vies dans le ventre de sa mère sous le prétexte individualiste de l'émancipation de la femme.

J'hésite entre "tu te fous de ma gueule" et "ça n'a aucun rapport avec la discussion actuelle".

Essaie... je sais pas... de lire ce que les autres écrivent et pas juste de t'arrêter sur des mots-clefs comme si tu tapais une recherche google.

Après, j'avoue que ton texte donne un début de réponse: même pour le viol, l'avortement c'est pas bien. C'est... ouais, tellement immonde que je comprends pourquoi j'avais pas répondu la première fois.

Ta logique est inhumaine, et tu oses t'étonner qu'en face on t'oppose de l'humanisme ? Bah désolé coco, je préfère ne pas détruire les personnes qui vivent.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)
Fœtus de 12 semaines. Pas humain ?

Ce qui n'est pas humain c'est de bricoler à ce point des images avec PSP pour pondre des faux pareils !!!

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

c'est a gerber de voir combien certains voudraient interdire l'IVG au nom d'une morale encore plus rigide qu'un bloc de béton

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Normal ils sont "solides entre les oreilles".

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Troisième épisode de la fuite en avant : après le développement du système nerveux qui débute dans l'épisode un, puis finalement qui se termine dans l'épisode deux, voici maintenant que l'on glisse vers l'argument des neurones et de « l’interaction avec l'environnement » pour définir quand commence l'individualité humaine distinguable du "corps de la femme".

Non. J'avais déjà parlé des neurones dans mon précédent message.

Les premiers signes mesurables de l'activité électroencéphalographique se produisent durant la 12e semaine.

On dirait que tu as du mal à comprendre ce que tu lis.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant