Pour ou contre l'avortement

Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Oui mais non. Y'a une nuance : la contraception ne concerne que le corps de la femme, tandis que l'avortement concerne la femme et l'embryon/le foetus (considéré comme une personne par les uns et pas pas les autres, etc).

Les "anti-avortement" cherchent à défendre l'embryon/le foetus qu'ils considèrent comme une personne et à qui on ne "laisse pas sa chance".

D'ailleurs, il me semble plus exact de les définir comme "pro-vie" que comme "anti-avortement" : dans le cas où la vie de la mère est menacée par la grossesse (GEU par exemple, c'est le premier qui me vient à l'esprit), ils vont considérer qu'à défaut de pouvoir sauver les deux vies, il va falloir en sacrifier une histoire de ne pas perdre les deux.

La contraception se place sur un plan différent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

mais pas du tout les association anti avortement reconnaisse le droit a la contraception de la femme c'est pas la question

il dise que la femme peut prendre des décisions pour son corp avec la contraception mais pas pour l'embryon sauf raison médical donc avortement thérapeutique

personnellement dans ma famille une histoire tourne comme quoi une cousine lors d'une échographie apprend que son enfant va être handicapé qu'il y a une malformation le médecin lui dit d'avorté

jusqu'à la rien de choquant on va me dire

elle a refuse décision qui n'appartient qu'a elle seule et il se trouve que l'enfant n'avait rien

on pousse dans certain cas l'avortement sur des infos potentiellement imparfaite d'une part d'autre part celle qui on recour a l'avortement sont a 80% des femmes qui n'en aurait pas besoin (ce qeu j'appel des avortements de complaisence)

elles ont déconné et sa les arenges pas donc elle avorte comme vous l'avez si bien dit beaucoup d'avortement se font par voi médicamenteuse ce qui est peu contraignant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Visiblement les anti-avortements sont les seuls à avoir le droit de s'exprimer sur ce fil.

Posts censurés= bye, bye. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 714 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)
mais pas du tout les association anti avortement reconnaisse le droit a la contraception de la femme c'est pas la question

il dise que la femme peut prendre des décisions pour son corp avec la contraception mais pas pour l'embryon sauf raison médical donc avortement thérapeutique

Je ne suis pas calée en matière de religion mais il me semblait que l'acte sexuel était à des fins de reproduction et non de plaisir, d'où le refus de l'utilisation d'un contraceptif :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Visiblement les anti-avortements sont les seuls à avoir le droit de s'exprimer sur ce fil.

Posts censurés= bye, bye. :cray:

Insulter n'est pas s'exprimer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

l'acte sexuel a but uniquement reproductif était en effet la doctrine de l'église ya presque 70 ans oui

elle a changé sa position

tout dépend de la religion mais celle a laquel tout le monde pense n'est pas catégorique sur ce sujet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Nath, l'Eglise dit que faire l'amour, c'est un don des époux l'un à l'autre, et qu'à ce titre la contraception physique ou chimique n'est pas "bonne" parce qu'elle met une "barrière" entre l'homme et la femme. Que c'est pas pour autant qu'on est appelés à se multiplier déraisonnablement, mais pour ça, elle recommande au couple e se caler sur les périodes de fécondité de la femme, de s'adapter à la nature plutôt que de vouloir la contraindre (bon, je retranscris tout ça avec mes mots et cela dit, à ma connaissance, il n'y a pas de "réponse" pour celles pour qui les méthodes naturelles ne marchent pas :cray:). Pour ce qui est du plaisir, ça fait bien 50 ans qu'il est dit qu'il est légitime que le couple cherche -et trouve- du plaisir dans l'acte sexuel.

Ce discours ne s'adresse qu'à ses ouailles... et comme je l'écrivais plus haut, la "spécificité" du discours sur l'avortement est qu'il ne concerne pas que la femme/le couple. Contrairement à celui sur la contraception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Ce discours ne s'adresse qu'à ses ouailles... et comme je l'écrivais plus haut, la "spécificité" du discours sur l'avortement est qu'il ne concerne pas que la femme/le couple. Contrairement à celui sur la contraception.

:cray:

Quelqu'un avait soulever la "pillule du lendemain". Je me demande si ce n'était pas zazou. Sur cette forme , ainsi que pour le stérilet, la question se pose pour ma part, car on est bien sur de l'action abortive et non pas contraceptive. POur le stérilet c'est sur, pour la pilule du lendemain y'a un aléa: On se sait pas si celle-ci a été abortive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

@Elaïs : Oui, même si le stérilet a généralement un double effet, soit via les hormones, soit via le cuivre (effet spermicide). Certaines pilules sont également antinidatoires.

Techniquement, il me semble qu'il est inapproprié de méthodes "abortives" étant donné que l'on interromprait pas la grossesse (qui commencerait à la nidation) puisqu'elle n'a pas commencé (puisqu'on empêche la dite nidation). Et que quand bien même il y aurait effectivement eu fécondation, l'embryon ne se serait peut-être pas fixé de toutes manières. On est également encore en deçà du temps pendant lequel l'embryon peu se scinder en deux embryons. Tout dépend de la place où l'on fixe le "curseur", en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

enfin la pillule du lendemain est une véritable saloperie médicalement parlant

c'est une bombe nucléaire d'hormone mieu vau faire de la prévention pour que tout les mec utilise un préservatif et que les filles soient sous contraception efficaces qeu de leur conseillé la pillule du lendemain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)
enfin la pillule du lendemain est une véritable saloperie médicalement parlant

c'est une bombe nucléaire d'hormone

En même temps faut dire que c'est le principe... On "vitrifie" l'utérus par une "bombe d'hormone" :cray: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
un spermatozoïde n'est pas un potentiel futur enfant .

Je pense qu'il faut que tu revois la définition du mot "potentiel".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
Je pense qu'il faut que tu revois la définition du mot "potentiel".

C'est à dire ?

Un constituant n'a pas le potentiel de devenir le constitué .

Une roue de voiture n'est pas une potentiel voiture, un atome d'or n'est pas un potentiel lingo d'or.... ben la c'est pareille, un spermatozoïde n'est pas un potentiel futur individu .

Modifié par Encéphale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Techniquement, il me semble qu'il est inapproprié de méthodes "abortives" étant donné que l'on interromprait pas la grossesse (qui commencerait à la nidation) puisqu'elle n'a pas commencé (puisqu'on empêche la dite nidation). Et que quand bien même il y aurait effectivement eu fécondation, l'embryon ne se serait peut-être pas fixé de toutes manières. On est également encore en deçà du temps pendant lequel l'embryon peu se scinder en deux embryons. Tout dépend de la place où l'on fixe le "curseur", en fait.

Je ne sais pas trop en fait, mais empecher l'oeuf fécondé de s'installer là ou il irait s'il n'y avait pas intervention, cela me semble revenir à un acte abortif, puisqu'il s'agit d'empecher la nidation certes, mais la nidation de l'embryon.

Fin je ne suis pas très calée en medecine et avant de te répondre, j'ai été vite fait regarder.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Oui, ce que je voulais dire c'est que c'est "indirect" : on ne vient pas déloger l'oeuf (enfin, à ce stade ce n'est déjà plus un oeuf), on l'empêche de s'installer. Il y a une nuance dans le geste qui est posé... et qui peut ne pas être, du coup, considéré de la même manière. Notamment parce que l'action du stérilet se fait sans qu'on en ait conscience (pour la pilule du lendemain, comme il faut la prendre, c'est un peu différent).

Après, je viens de lire un article qui fait peur question "liberté de choix"... je résume : "ta copine est enceinte, si elle veut le garder convainc-la d'avorter, si elle veut avorter entoure-la bien, et sinon barre-toi". Sioupère. Vive l'appel aux responsabilités et, surtout, l'application du principe "c'est la femme qui décide quoi faire de son corps et on n'a pas à lui mettre la pression"... :cray:

Bon, je préviens d'office, je ne suis pas sûre d'avoir envie de me lancer dans un débat houleux. J'ai hésité avant de poster ce lien. Je le fais parce qu'il me semble en lien avec le sujet... et pour voir quels peuvent être les autres points de vue sur le sujet.

Modifié par Feuille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je viens de lire l'article.

Je ne sais pas si le style vulagrisé est une bonne chose en terme pédagogique.

Ce qui m'interpelle le plus, et j'en avais déja parler sur ce fil, c'est l'image de l'enfant qui est véhiculé et de la pénibilité de la parentalité. A l'ancienne image d'Epinal de la famille comme idéal de reussite a été substitué cette nouvelle que je trouve assez triste et globalement fausse.

Avoir un enfant semble etre un handicap, paradoxalement, cela semble être un frein à la vie.

PS: quelqu'un avait regardé Clem?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

Dans cette article le bébé est présente comme une MST "ta chope un bébé". C'est asse nouveau le bébé est une maladie

Modifié par nissard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Oui -tout comme dire qu'un enfant, c'est forcément tout beau tout rose, ce n'est pas vrai non plus. On est passé d'un extrême à l'autre, ni l'un ni l'autre n'étant objectif... et je crois que ce que déplorent les "pro-vie" (terme qui me semble plus approprié qu'anti-ivg), c'est cette présentation "unique" des choses. Après il y en aura certainement qui voudront revenir sur la loi Veil, mais je pense que ce n'est pas la majorité, qui se "contenterait" qu'on aide davantage les femmes qui souhaiteraient poursuivre leur grossesse mais manquent de soutien ou de moyens. Ce qui -notamment à la lumière de l'article cité plus haut- ne semble pas être le cas...

Pour la question du débat, c'est en "prévention" : j'ai déjà donné dans le débat stérile et je ne souhaite pas y revenir, donc c'est au cas où... ce n'est pas particulièrement adressé à toi. :cray: Et oui, le style "langage jeune" n'est pas des plus heureux.

Clem, je ne connais pas.

à Nissard : oui, c'est charmant cette manière de présenter les choses... et ce qui est amusant si l'on peut dire, c'est que l'article dit "tu" as chopé un bébé, alors que bon, c'est quand même dans le corps de la jeune fille qu'il se développe... :o

Modifié par Feuille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
allegoria Membre 191 messages
Forumeur inspiré‚ 98ans
Posté(e)
Nath, l'Eglise dit que faire l'amour, c'est un don des époux l'un à l'autre, et qu'à ce titre la contraception physique ou chimique n'est pas "bonne" parce qu'elle met une "barrière" entre l'homme et la femme. Que c'est pas pour autant qu'on est appelés à se multiplier déraisonnablement, mais pour ça, elle recommande au couple e se caler sur les périodes de fécondité de la femme, de s'adapter à la nature plutôt que de vouloir la contraindre (bon, je retranscris tout ça avec mes mots et cela dit, à ma connaissance, il n'y a pas de "réponse" pour celles pour qui les méthodes naturelles ne marchent pas :cray: ).

La contraception est une barrière chimique?? Elle est bien bonne celle-là, sacrés pères de l'église, où vont-ils chercher tout cela.

La méthode d'adaption aux périodes de fécondité féminine c'est tout simplement la fameuse méthode Ogino qui a tant fait pour le repeuplement de la France après la seconde guerre mondiale avec un taux d'erreur de 28%. Je me demande combien de femmes qui ont essayé ont fini par avorter car en fin de compte grossesse non désirée... Le cycle peut varier, l'ovulation aussi. Cette méthode n'est pas du tout une méthode fiable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant