pascalin

Membre
  • Compteur de contenus

    15 220
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de pascalin

  • Rang
    le corps sur Terre, l'esprit ailleurs
  • Date de naissance 08/03/1970

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    le corps sur terre ,l'esprit ailleurs

Visiteurs récents du profil

25 751 visualisations du profil
  1. Du jazz et du blues avant toute chose

    Gypsy reunion _ Djas ap maro drom https://www.musicme.com/Gypsy-Reunion/albums/Swing-93-3322420051521.html?play=03
  2. Du jazz et du blues avant toute chose

    Gypsy Reunion _ Swing 93 https://www.musicme.com/Gypsy-Reunion/albums/Swing-93-3322420051521.html?play=05 Gypsy Reunion _ Valse a Dora https://www.musicme.com/Gypsy-Reunion/albums/Swing-93-3322420051521.html?play=04
  3. Chansons françaises

    Johnny Hallyday _ L'envie Johnny Hallyday _ Quelque chose de Tennessee Johnny Hallyday _ Sang pour Sang RIP
  4. je ne t'oublie pas, Déja Utilisé, comment pourrais-je ? mais je manque de temps pour répondre .. Si tu veux bien me pardonner pour mon manque de réactivité .. Je vais te répondre en large de ton post mais je reviendrais pour les précisions que tu as bien voulu apporter, dans les prochains jours . Juste un truc en passant, qui dynamite tout les posts possibles et les idées véhiculées qui vont avec , Es-ce que tu aimes les réponses précises à tes interrogations ? Est-ce que tu espères des réponses précises, en adéquation avec les idées, objections, que tu as émis ? Alors d'une, soit tu t'en fiches et peu importe le questionnement et la réponse, seul compte le fait de parler pour parler (à soi-même), et ce, dans le vide ! (au pire , un pour-parler avec soi-même, ça peut être salvateur si l'on arrive à s'extirper de soi-même) Et à contrario, tu espères une réponse qui ne solutionne pas tout, mais qui, à défaut à le mérite, de tenir sans faillir, l'intégrité de ta problématique . The Méga Question Super Méga Question : Quand tu poses une question, une problématique, est-ce que toi-même? oui toi qui a posé cette problématique, est-ce que tu es en parfait accord et exactitude avec la pensée que tu as de ta problématique au moment ou tu la penses et ou tu l'émets, ou bien c'est flou dans ta tête, voir très flou ? Bon, ceci est posé, allons plus en avant, ........................ Comment fais-tu l'optimisation de tes interrogations avec la faiblesse de celles-ci ? ............................ [à moins que tu considères que cela n'a pas d'importance, et que tout ce vaut Tes interrogations quelles soit de l'ordre de la problématique, ou du personnel, .. Non t'as raison, tout ce vaut, tout est équivalent, Mais je ne parlais que de la problématique hein .. C'est juste une mise en bouche, en large et en travers, c'est bien quand c'est pas trop précis hein !?..?..!? Précis ? pas précis ? On s'en fout, tout est flou houhouhou .... et c'est merveilleux le flou, et ou tout est pareil , équivalent, si si c'est marre J'insiste sur l'équivalence, tout est absolument équivalent, précis et flou, c'est pareil ]
  5. Mais c'est justement le consensus que je met en avant ! Que l'initiateur de la problématique du sujet est pleinement sa vision et à juste titre emploie les termes qu'y colle à sa vision, et que, pleinement déployée, celle-ci fasse consensus de facto . Ce que j'essaie d'expliquer ,apparemment en vain, c'est que celui qui pose sa problématique, soit non seulement l'unique détenteur de sa propre vision,s'il eu fallait le préciser, mais qu'il est l'architecte du sens de celle-ci . Et que le consensus que je cite, est de l'ordre de l'implicite, accepté par ceux qui lisent la problématique, justement parce qu'il n'y a pas contre-sens et/ou malentendu des multiples sens des mots employés pour l'élaboration de celle-ci.
  6. "Comment connaître ce qui est juste"

    Et si je te disais que ton cheminement de pensées depuis tes premiers posts sur ce sujet n'est pas très clair voir même contradictoire et que tu fais un méli-mélo avec toi-même , remonte au post où tu soutiens que l'on ne peut connaitre ce qui est juste, et juste après mes posts, tu reconnais que faire souffrir ne peut être juste en aucun cas, donc c'est bien que tu as connaissance de cela et que nous en avons déjà parlé, et qu'à ce moment là, tu n'as pas émis d'objection . Je pense que je vais en rester là car il me semble que vous n'avez pas entendu les mots en amont des votres .
  7. "Comment connaître ce qui est juste"

    Une précision, même minime, est toujours mieux qu'une imprécision . Pour ce qui est du nid, il existe des oiseaux qui n'en construisent pas, l'important ce n'est pas la capacité à construire son nid, c'est la capacité à survivre par tout les moyens, et ce même si certains nids sont plus douillets que d'autres et que c'est pas plus mal d'avoir le confort, mais ce n'est pas le plus important, il vaut mieux avoir la volonté, et il n'empêche que des oiseaux sans nids survivent, et ne sont en aucun cas moindre oiseau pour autant, car ils existent quand même, ils arrivent à survivre, c'est ça l'important non ? . Et si cette métaphore du nids que tu exprimes qui provient de ce qui est de l'inné, cet inné n'est qu'un faux car il est basé sur de l'acquis de milliers d'années à moins que l'Oiseau de Feu existe et que ce qu'il convient, de ce qui juste, existe empiriquement et que l' hirondelle fait, elle seule, le choix juste : Source : http://ekladata.com/QhnEvNJWTiekkPhLBThIIJjs3ro/Comment-les-oiseaux-ont-appris-a-batir-leur-nid.pdf
  8. Est-ce que ton sujet est en rapport avec un de mes derniers posts car bizarrement j'ai évoqué un problème possible d'incompréhension de la problématique lié au non-consensus sur l'acceptation des définitions de notions des termes employés pour l'élaboration de la problématique ? Il faut distinguer la définition d'un concept et la définition d'un mot, ce sont deux choses différentes . Et pourquoi pas ? Dans tes trois exemples de Terre plate,creuse etc.., tu ne poses que des problématiques et non la demande d'acceptation, un consensus sur la ou les définitions des termes employés . Qu'est-ce que plate ? qu'est-ce que creuse ? qu'est-ce que Terre ? ça c'est demander d'ouvrir un débat sur l'acceptation d'une définition ( pas The Méga Absolue Définition bien sur) d'un consensus , est-ce que tu comprends la différence ? Ou alors tout est flou ,flouté justement pour qu'il n'y est pas de vrai débat de fond et que cela n'est qu'un prétexte pour pouvoir se dérober . Mais pas du tout, ce n'est pas parce que nous définissons le sens des termes que nous employons dans l'élaboration du questionnement que l'on pose, que l'on maitrise celui-ci, et de surcroit que nous en avons une réponse, pire, The Réponse . Encore une fois, il faut faire le distinguo entre la problématique en elle-même et le sens des mots que l'on emploie, qui font l'architecture de la dite problématique . Et pour qu'il y est un débat solide, il faut bien au départ, qu'il y est un consensus sur le sens des mots employés ( et c'est même pas la peine de me parler d'un consensus sur la réponse ou sur le trajet que doit prendre le débat ). Quand je dit le mot "table" , j'imagine quand même que nous avons le même consensus, la même façon d'entrevoir ce mot ( et pour certains, ne venez pas me parler de la chose en elle même, qui bien sur ne peut être connue hein ..). Ce n'est pas de savoir de quoi on va parler qui est important mais de savoir si on l'a bien exprimé et si les mots que l'on a employé sont en adéquation, non seulement avec l'idée que l'on en a au moment ou on exprime notre problématique, mais aussi avec l'acceptation logique de cette même problématique, pour qu'il n'y ai pas de contresens et enfin l'acceptation générale pour permettre justement le débat d'idées et non un malentendu . Et pourtant une ficelle et deux points font que .. Ce n'est pas avoir un absolu dès le départ, et encore moins à l'arrivée, si jamais il pourrait y en avoir une, c'est de s'entendre pour pouvoir mieux débattre, tout simplement .
  9. Club Philosophie

    Ce serait pas mal de rester dans le sujet de Caez soit dit en passant ...
  10. "Comment connaître ce qui est juste"

    Il faut bien lire jusqu'au bout les interventions déjà, pour que l'on se comprenne de la meilleur façon qui soit . Ceci est posé . Je repost mon intervention : Définir précisément les définitions exactes des termes employés à l'élaboration du questionnement, ne sous-entends aucunement rendre compte du réel, de quelque façon que ce soit, des choses elles mêmes, comme tu le penses, Ceci permet juste d'avoir la cohérence de l'acceptation des définitions employées pour l'élaboration de la problématique . C'est de convenir d'une convention d'une définition de la conception de ce que l'on conceptualise dans le scheme abstractif de notre propre idéalisation . Pour faire plus simple, pour pouvoir débattre de la façon la plus efficace et raisonnée qui soit, nous devons employer des mots, nous en sommes obligés, ces mots nous renvoient obligatoirement à des notions, qui font sens par l'acceptation et la compréhension des définitions que l'on en a. Pour clarifier encore plus , Lorsque tu emploies un mot, tu n'as qu'une acceptation, et qu'une seule, de la définition de ce mot qui fait sens de ce que tu penses de ce mot au moment ou tu le conceptualises. Tu ne peux avoir une pensée flou du sens de la définition du mot que tu emploies, la définition du mot que tu emploies au moment ou tu le penses est forcément précise pour toi, et c'est cela qu'il faudrait préciser. Nous ne pouvons nous y soumettre . Lorsque tu emploies un mot, tu n'as qu'une acceptation de la définition de ce mot qui fait sens dans ce que tu penses. Tu ne peux avoir une pensée flou du sens de la définition du mot que tu emploies . Est-ce que tu penses que ton post n'était pas nécessaire ? (pour toi ou les autres ?) pour que ton idée ne soit pas étirer ? Perso, je pense que ton post permet d'avoir une précision dans l'élaboration de l'analyse que tu as de ce questionnement je reviendrais pour le fond car là je manque de temps désolé Don Juan .
  11. "Comment connaître ce qui est juste"

    Et quelle est ta définition de "savoir" et celle de "connaitre" ? D'ailleurs à ce propos, tout les sujets philosophiques devraient poser et définir précisément les définitions exactes des termes qui sont employés pour l'élaboration de la problématique . Au passage, il existe plusieurs définitions de "savoir" et "connaitre" qui renvoient à des notions différentes .
  12. Club Philosophie

    Et en quoi ? Que tu penses que les interventions peuvent être pris pour argent comptant par les étudiants en philosophie et qu'elles sont vérifiées et vérifiables de source sure et qu'ils vont se référaient aux interventions du forum ? C'est totalement improbable par le seul fait que ce soit IRL, et non certifié; désolé mais les interventions ici, et ce même s'il en existe de qualités, non aucune valeur, que ce soit dans le domaine pédagogique et la véracité des propos . Et même si c'était le cas, tu crois qu' un étudiant en philo se reposerait sur tes interventions ou d'autres intervenants pour parvenir à étudier et avoir le savoir nécessaire qui lui manquerait sans ces interventions ? Et qu'en plus il en prendrait compte et qu'il aurait confiance dans sa qualité ? Il ira obligatoirement à la source, bibliothèque, ressources universitaires, demande auprès des professeurs etc ... Et s'il ne le fait pas, c'est qu'il se perd dans sa démarche . Mais je suis entièrement d'accord avec toi, sauf peut-être sur la quête sacrée,qui est trop d'ordre mystique à mon sens . Mais ce qui nous intéresse, c'est ce lieu que nous partageons . Je ne crache et ne cracherai jamais sur la culture car elle est très précieuse . Mais je pense qu'il ne faut pas prendre les autres pour des imbéciles à croire que la culture peut être trouver de façon sure en ce lieu . Non, bien sur que non, mais je pense qu'il ne faut pas trop qu'il y ait un mouvement circulaire, c'est à dire que parfois, un post n'est fait que de citations et que au final c'est creux , il ne se dégage rien . Oui c'est vrai, mais il ne faut pas, à mon humble avis, en faire une constance .
  13. "Comment connaître ce qui est juste"

    Qu'est-ce qui est inconcevable ? De douter ? De douter de cela ? mais qu'est ce que "cela" ? Parfaitement ? Qu'est-ce qui serait parfaitement ? pourquoi "cela" serait-il parfaitement ? Et inconcevable de surcroit ? Il faudrait plus de précision car ce n'est pas très clair . Au passage, la problématique du sujet est (roulement de tambour : tadada) : Comment connaître ce qui est juste
  14. Ici radio ForumFr spécial dédicace

    Pour le forum Ian Moore _ Ordinary People Punctured, painted spoiled and jaded rebellion by numbers, your studied subculture is pulling you down and your digging desperately to get into the underground your friendships, they're like fanzines all missions and pipedreams they sparkle at midnight, but come morning they quickly fade away Claire we've got nothing to fear my car is running in a moment we'll be out of here All of my friends are pretty and thin sleep through the day and wake up to the moon again don't think i'm unkind if your world is not mine and you are ordinary people So take off your makeup and take off your california rags your skin seems familiar its speaks in words much clearer than you'll realize Claire we've got nothing to hide we stand hear naked like two virgins waiting for the crime All of my friends are pretty and thin sleep through the day and wake up to the moon again don't think i'm unkind if your world is not mine and you are ordinary people
  15. Club Philosophie

    A dire vrai , je ressens plutôt de la lassitude et je crois que je vais m'évanouir, pour un temps, ou pour toujours ... et ce sera mieux pour tout le monde