Aller au contenu

cricket

Membre
  • Contenus

    3 683
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de cricket

  • Rang
    Ne se refuse rien
  • Date de naissance 21/04/1988

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Sur le tchat
  • Intérêts
    Me déplacer en sautillant. Frétiller des antennes. Murmurer à l'oreille des pantins.

Visiteurs récents du profil

34 947 visualisations du profil
  1. Il fera pas tache dans le gouvernement
  2. Oui oui on a tous vu qu'il a posté une video humoristique pour répondre à ton post qui contenait déjà deux fois le mot " nazi". Une première fois pour dire qu'il promeut des idées pire que le nazisme : Et une deuxième fois pour l'accuser de te considérer comme un nazi alors que t'es le seul à voir un tel sous entendu dans ses post. (Une telle victimisation on dirait une féministe. ) : Bon bah moi aussi je vais laisser tomber. Quand je vois autant de mauvaise foi, il faut se rendre à l’évidence qu'il n'y a rien plus rien à se dire.
  3. Euh? Je crois que tu aurais dû surligner en rouge aussi la fin de la phrase : "Au total, 53% des femmes disent avoir été confrontées à l'un ou à plusieurs de ces trois cas de figure. " Dans les 53% total, certaines auront vécu que du harcèlement sexuel sur leur lieu de travail, d'autres au travail et en dehors. Certaines auront été agressées mais pas harcelées, alors que d'autres cumuleront les deux. Tous les cas de figure sont possibles. Du coup ça n'a aucun sens d'ajouter les pourcentages entre eux.
  4. Non vous ne parlez pas des mêmes chiffres puisque De Haas ne parle pas de viols mais de violences sexuelles, ce qui inclue les viols, les agressions sexuelles et le harcèlement sexuel. https://www.20minutes.fr/societe/2154799-20171020-plus-francaise-deux-deja-victime-agression-harcelement-sexuels
  5. Vous ne parlez pas des mêmes chiffres. Ton lien n’évoque que les estimations de viols par an. De Haas, il me semble, comptait les estimations de violences sexuelles donc viols + agressions sexuelles (+harcèlement sexuel ?) dont une femme sur deux serait victime au cours de sa vie. Ce n'est pas du tout sur la même échelle. Personnellement je n'ai pas été choquée par ses propos, ça m'a paru évident que c’était un calcul au doigt mouillé : " j'en sais rien, c'est peut être". C'est quand même pas aussi affirmatif que ce que le titre de l'article laisse penser.
  6. Sauf qu'un mot ne se comprend pas uniquement par son étymologie mais aussi par sa définition, son histoire et les glissements de sens qu'il a forcément dans le langage. Le choix du mot "féminisme" s'explique parfaitement puisque pour atteindre l’égalité homme/femme en droit, c’était bien les droits des femmes qu'il fallait rehausser. Expliquer que les féministes veulent la suprématie des femmes sur les hommes parce qu'il contient le mot "femme" c'est pas très honnête et c'est oublier la définition. Si on va par là offrir un emploi devrait être interdit par la convention de Genève, bah oui travail venant de trepalium signifiant torture, l'employeur est forcément malveillant...
  7. cricket

    J'ai décidé d'oublier une fille

    Je lui dis "Bonjour", ça tourne mal elle me répond alors "Bonjour" et prend une position oblique.
  8. cricket

    Le pape: l'avortement / un tueur à gages !

    Ou pas.
  9. M'en fous, je couche déjà avec un révérend. Ah, le goût du péché est inimitable.
  10. Mince tu as répondu avant que j'edite. Du coup je repose ma question. Vu que la connaissance absolue est impossible, penses tu qu'il ne sert à d'apprendre ? Si tu penses que c'est utile malgré les limites, pourquoi en serait il autrement pour l'amour ?
  11. Et bien c'est surement parce que tu penses ça et moi le contraire qu'on ne pourra pas se comprendre. Pour moi, rien ne contredit l'absurde. Il n'y a que le sens des priorités qu'on se fixe qui rend cette mascarade vivable, et si on saupoudre soit de naïveté soit de cynisme on peut même vivre sa vie sans trop se poser de question existentielles. J'ai juste tiré un trait sur l'absolu. Cela ne veut pas dire que je ne crois qu'aux sensations et pas aux sentiments, simplement qu'ils auront toujours une dimension humaine et donc une limite. L'amour absolu n'existe pas tout comme la liberté absolue nous est inaccessible, pourtant j'adorerais être pur esprit et me téléporter dans le temps et l'espace. Et la connaissance absolue ce serait énorme, hélas c'est aussi impossible. D'ailleurs selon ta conception puisque la connaissance ultime n'existe pas alors il est inutile de se cultiver? Désolé de quoi ? Qu'on ne se comprenne pas ? Ou qu'il manquerait quelque chose à mon intelligence, laisse moi deviner, pas assez spirituelle? ( C'est mon coté féminin ça tu sais bien ) Je n'en suis pas si sûre, à moins de croire qu'on est touché par la révélation du sens de la vie aux portes de la mort. Si ce n'est pas le cas, alors ce ne sera que notre point de vue aussi faillible soit il. Notre jugement est d'ailleurs d'autant plus altéré qu'on voit la fin venir et donc notre angoisse existentielle qui se rapproche. Porter un jugement sur son vécu si on n'est pas serein me semble une mauvaise idée. C'est tout au long de sa vie qu'il faut faire ce travail d'acceptation de soi même et de ses choix. En plus (mais ça c'est parce que je suis mauvaise) un retournement de veste tardif me fait bien plus penser à une façon hypocrite de se rassurer qu'à une épiphanie. C'est un peu facile d'affirmer que finalement c’était l'amour l'important alors qu'on s'est comporté comme un/e con/ne égocentrique toute sa vie. C'est tenter de se donner bonne figure, en voulant se convaincre que "cette fois on a compris".
  12. Est ce que parce que c'est notre dernière pensée que ça la rend plus vraie? Si on a passé toute sa vie a être heureux et qu'on change d'avis à la dernière minute, en quoi cela invalide notre vécu ? Et si au contraire c’était cette dernière impression sur laquelle on se trompait, pétri de la trouille d'avoir mal fait et se concentrant donc plus sur nos ratés que sur nos réussites?
  13. Et même si c'est l'amour notre critère ce n'est pas forcément celui qui correspond à sa description. Celui là je ne l'ai jamais vécu et je n'ai pas envie de le vivre. L'amour est d'autant plus beau qu'on ne fusionne pas. Ce qui est touchant dans la confiance c'est que l'autre a la possibilité de nous trahir. Si on sait instantanément ce que pense l'autre alors on n'a plus besoin de le croire. Personnellement ça ne me vend pas du tout du rêve. Tout l’intérêt de la découverte d'autrui est qu'il nous échappera toujours. On ne le comprendra jamais en totalité et on ne pourra pas ressentir précisément ce qu'il ressent, on ne pourra jamais entrevoir son âme dirait il. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi placer cet espoir dans l'amour pour la quête du sens de la vie. Je veux dire qu'à partir du moment où on pense la vie absurde pourquoi l'amour ferait il exception? Il est pourtant aussi humain que le reste alors pour quelle raison transcenderait il la condition humaine? Si on contraire on croit en la magie, pourquoi serait elle exclusive à l'amour? Pourquoi ne pourrait elle pas aussi englober la beauté, le plaisir, la connaissance, etc.. jusqu'à donner un sens à la vie? Ça me dépasse. J'ai l'impression que son raisonnement a le cul entre deux chaises.
  14. cricket

    Un jeu très simple

    C'est aussi sympathique que rageant ce genre de jeu. C'est une idée simple et efficace, bravo.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité