Aller au contenu

cricket

Membre
  • Contenus

    3 539
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de cricket

  • Rang
    Ne se refuse rien
  • Date de naissance 21/04/1988

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Sur le tchat
  • Intérêts
    Me déplacer en sautillant. Frétiller des antennes. Murmurer à l'oreille des pantins.

Visiteurs récents du profil

34 547 visualisations du profil
  1. cricket

    C'est quoi le viol ?

    Il n'y a pas de dialogue parce que tu pars dans tous les sens. Je voudrais bien répondre mais je ne sais même pas par quel bout commencer tellement c'est un sac de nœuds ton post. Stp structure tes post, n'aborde pas 30 sujets dans un même pavé c'est ingérable d'y répondre. Effectivement ce n'est pas la même chose, même pour la justice, puisque que viol sur un conjoint est une circonstance aggravante. De même que si elle se fait enlever puis violer par un inconnu, le violeur sera accusé de viol ainsi que d'enlèvement voire de séquestration, etc... Donc oui il y a plusieurs niveau de gravité dans un viol et les circonstances aggravantes et les chefs d'accusation peuvent se cumuler autant que nécessaire pour décrire le contexte. Il n'en reste pas moins qu'un viol "de base" reste un crime et est déjà très grave. Ce n'est pas parce qu'il peut y avoir pire que le viol en lui même serait plus doux. C'est faux. Les arguments ont déjà été donné, faut il les répéter? Lis tu les autres? Bah voilà, avec tout ça on évite le viol. C'est pas si compliqué en fait de pas violer. Nous sommes rassurés. Aucun rapport avec le sujet. Le but du topic est de définir le viol. Pas les fausses accusations, pas les agressions sexuelles, pas les tenues sexy, pas le comportement en soirée, au travail, pas les rapports de séduction etc, etc... chaque point mérite un topic à lui tout seul ! On se concentre, on canalise sa pensée, on ne part pas dans tous les sens. Merci d'avance. Des faiblesses? Lol. Et pour apprendre à se protéger, je propose des stages d'entrainement au pétage de rotule (en plus les articulations ça se remet jamais vraiment bien ) plutôt que de choisir de se rhabiller et de rester chez soi. Tout simplement parce que souvent c'est au domicile qu'est le problème et que la tenue n'y change rien.
  2. cricket

    Homosexualité - A-t-on le droit de ne pas aimer ?

    Bah rien . Tout dépend de leur éducation. Oui ça c'est dû à la fixation des homophobes sur la sexualité. Deux hommes ensemble c'est forcément égal à de la bestialité sexuelle, et évidemment à la sodomie sauvage (coucou le "pétage d'anus" tant cité). Les lesbiennes passent mieux parce qu'elles ne sont pas prises au sérieux. La sexualité féminine étant forcément douce et frivole, deux femmes, mhooo c'est mignon. Les femmes ne couchent ensemble que pour se chauffer en attendant qu'un homme viril vienne les pénétrer, c'est bien connu. Les réactions face à des lesbiennes peuvent être beaucoup moins sympathiques lorsque l'abruti réalise qu'elles sont réellement lesbiennes et donc que non il ne participera pas à leur ébats et ne les soignera pas de leur homosexualité par sa sainte verge. Vu que n'a pas répondu à mes nombreuses questions précédentes, j’étais persuadée d'être en ignore list, ce qui n'est apparemment pas le cas. Je retente donc une énième fois ma chance : Qu'est ce qui t'es "imposé" ? Verbalement : dire qu'on est homosexuel? Parler de son/sa partenaire? Raconter que notre copine est une reine des cunni et sa technique infaillible pour nous faire jouir? Discuter de notre homme/femme idéal? Visuellement : se promener en couple en se tenant la main? S'embrasser? Se faire sucer sur la table en plein repas de noel en famille chez mamie? Porter un t-shirt arc-en-ciel?
  3. cricket

    N'est-on pas en train de tout gâcher ?

    J'avoue, il manquerait plus que certains veuillent nous présenter leurs recettes et expliquer quoi faire et comment pour rencontrer quelqu'un. Rien de pire pour couper toute spontanéité que de vouloir contrôler les rencontres, les formaliser. Oups.
  4. cricket

    Harcèlement téléphonique par un opérateur

    Pourquoi? Le marché du travail est ce qu'il est, on n'a pas toujours le choix d'un métier qui nous plait. Personnellement j'ai démissionné, mais non sans péter un câble avant. Ça m'avait rendu dingue de faire une vente abusive s'en même m'en être rendue compte tellement on me poussait au cul pour être toujours plus offensive. Un jour où les résultats n’étaient pas là (et bien sûr qu'on te l'affiche devant tout l’équipe le matin avant la prise de poste, histoire de bien te foutre les boules pour toute la journée) je me suis mise à gueuler que ce " n'est PAS MON PROBLEME si le prestataire veut pas se rendre à compte que son produit c'est DE LA MERDE" et je suis partie en pleurant, incapable de reprendre mon poste puisque je fondais en larmes rien qu'à l'idée de remettre les pieds sur le plateau. Franchement c'est honteux d'obliger ses employés à se soumettre clairement à une humiliation. Et c'est aussi puant que de demander à des opérateurs de chanter pour nous en tant que client. Bref, relativise, se faire démarcher n'est pas si horrible, en tout cas ça l'est bien moins que de démarcher. De mon coté je n'ai plus de fixe, et mon portable est toujours en silencieux, alors on ne me dérange jamais. Mais quand je recevais des coups de fil de démarchage, j’étais toujours polie mais très directive dans la conversation, après avoir écouté la présentation " Bonjour, non ne suis pas intéressée, bonne journée à vous au revoir *raccroche* " et on ne me harcelait jamais. Et je peux te dire que ce genre d'appel même si c'est un échec commercial, c'est un soulagement pour l’opérateur. Il ne s'en est pas pris plein la tête, mais surtout il pourra classer ton numéro plutôt que de devoir te rappeler. Bref tout le monde est content.
  5. cricket

    Homosexualité - A-t-on le droit de ne pas aimer ?

    De quelle période et de quel endroit parles tu? C'est compliqué d'expliquer pourquoi les homosexuels se sont cachés si on ne sait ni où ni quand. On peut déjà citer l'avènement de religions qui les ont considéré comme des abominations, ou des dictatures qui ont de grandes idées sur ce que doivent être un homme pur et une famille saine. De quel passage en force parles tu? Le mariage pour tous? Comme on l'a également fait avec les homosexuels dans les années 40, pour rester dans le thème. Merci mais ne t'inquiète pas pour eux, les homosexuels ont très bien remarqué qu'ils restaient des gens qui n'aiment pas ça et qui adorent le leur faire savoir. Mais c'est tout l'inverse, l'autorisation du mariage homosexuel c'est justement ne plus s'occuper du genre des protagonistes. C’était n'autoriser que le mariage hétérosexuel qui créait une différence de droit suivant les genres concernés. Ah le retour de l'anus, décidément les homosexuels ne pensent qu'à ça. Et moi donc ! Depuis quand les homosexuels se battent pour la liberté (enfin plus que les autres je veux dire)? La liberté de se marier, ça ne marche pas? Et s'ils ne se battaient pas uniquement pour la Liberté mais aussi pour l'Egalité des droits, et la Fraternité de pas se faire péter la gueule? Nous avons une belle inversion de la culpabilité ici. Les homosexuels ayant eu à subir des moqueries sont des victimes. Les enfants des homosexuels ayant à subir des moqueries sont également des victimes. Mais ils ne sont pas victimes de leurs parents, ce ne sont pas eux qui les insultent, mais bien leurs camarades ! Dans ce cas on devrait interdire d'adoption les roux, parce qu'ils sont aussi moqués par les enfants, et puis les très petits, les très grands, ceux avec des boutons, les gens avec des lunettes, les trop gros.... Ce sont à ceux qui se moquent d'apprendre à se taire ou à en subir les conséquences, ce ne sont pas aux autres d'aller se cacher. La violence verbale n'est pas acceptable, et supprimer des droits à un quelqu'un juste à cause du qu'en dira t'on est stupide. Tu disais que les enfants sont sans filtre, mais ils sont surtout le reflet de la pensée de leurs parents ou de ce qu'ils ont entendu en général. Personnellement j'aimerais que tu précises comme quelques intervenants te l'ont demandé, ce que tu considères comme une provocation concernant l'homosexualité, j'explique : Puisque le sujet ne parle pas de Gay Pride et que pourtant tu parles régulièrement de s'exhiber et de revendiquer, je ne comprends pas du tout à quoi tu fais allusion. Est ce tenir la main de son partenaire ? L'embrasser? Affirmer simplement qu'on préfère les hommes/femmes? Draguer ouvertement quelqu'un de même sexe dans la rue? Bref j'aimerais bien un exemple concret de ce qu'est une "vision homosexuelle". (je crois avoir vu passer cette expression)
  6. cricket

    Harcèlement téléphonique par un opérateur

    Celui qui te harcèle au téléphone n'a pas vraiment le choix, à part la démission évidemment. Par contre jamais elle n'aurait dû te laisser ce type de message vocal et te rappeler 9 fois de suite, là elle outrepasse clairement son rôle. Pour ce qui est de raccrocher au nez tu ne seras ni le premier ni le dernier. J'ai déjà fait ce métier, et c'est quotidien de mal se faire recevoir, et c'est compréhensible. Par contre je te dis direct que cela ne changera rien au nombre de coup de fil que tu reçois. Tant que la démarcheuse n'a pas réussi à t'avoir au téléphone et que tu n'as pas répondu clairement que tu n'es pas intéressé, ton numéro repartira dans le fichier, et après un petit tour ressortira pour qu'on te rappelle. L'envoyer chier dès la présentation défoule mais ne réglera rien, voire est contre productif. Parce que c'est elle qui décidera si elle qualifie l'appel en "répondeur" ou en "coupure" pour le relancer, ce qui est d'autant plus tentant quand on sait pertinemment que l'appel n'a pas coupé mais que ça a raccroché et qu'on est fâché (ce qui a l'air d'être son cas vu qu'elle a carrément osé laisser un message vocal de ce type).
  7. cricket

    Ces hommes qui se comportent comme vos copines

    Oui, enfin pleurer comme une madeleine lorsqu'on à un bouton sur le nez, c'est pas un comportement de femme. C'est un comportement immature, narcissique et superficiel, tout juste digne d'une adolescente complexée. Je n'ai pas envie non plus d'avoir des copines qui se comportent de cette façon. Il est évident qu'on n'aurait pas grand chose à se dire si ses seuls intérêts sont sa petite personne et les ragots du voisinage. @Vilaine Cela ne me poserait pas problème de parler cycle féminin ou mode avec un homme. Tout comme une femme, tout dépend de la conversation elle même et non du thème. Après à titre personnel, je ne me passionne pas vraiment pour ces sujets donc à moins de rendre l’échange enrichissant, il y a des chances pour que ça m'ennuie très rapidement, et ce peu importe mon interlocuteur. Pour ce qui est du fait que la conversation ne corresponde pas au stéréotype de genre, j'en ai foutrement rien à battre. Je préfère parler mécanique avec une femme qui a des connaissances très pointues plutôt qu'avec un homme qui ne s’intéresse qu'à faire vrombir son moteur sans savoir comment il fonctionne. Il en est de même pour un sujet comme la mode. Discuter technique ou inspiration artistique avec un couturier est sûrement cent fois plus passionnant que de feuilleter des magazines avec une copine qui se contente d'un "beau/pas beau" en tournant les pages négligemment.
  8. cricket

    Homosexualité - A-t-on le droit de ne pas aimer ?

    En tout cas si j'en faisais un topic, je ne l’appellerais pas " a t'on le droit de ne pas aimer l'homosexualité".
  9. cricket

    Horrible: Bébé décapité à la naissance

    C'est des jumeaux ! Oh non juste l'autre morceau, oups. J'imagine le choc.
  10. cricket

    Homosexualité - A-t-on le droit de ne pas aimer ?

    C'est ça qui est "drôle" dans l'histoire. C'est que ce sont les homophobes eux même qui se focalisent sur les pratiques sexuelles des homosexuels, car rien que la vue d'un couple les amènent à visualiser ce qu'ils font sous la couette. Deux hommes qui affirment être en couple et paf ils partent au quart de tour "Pouark ça ne nous regarde pas ce que vous faites de votre cul !". Mais qui leur a parlé de cul, on se le demande? Heureusement qu'il ne fantasment pas autant à chaque couple hétéro qu'ils croisent, ça deviendrait des obsédés sexuels.
  11. cricket

    Homosexualité - A-t-on le droit de ne pas aimer ?

    Ah bah puisque c'est avéré... Comment se caractérise la provocation et le passage en force concrètement? De quoi es tu forcé, que t'impose t'on? A part le fait de ne pas manquer de respect aux gens en te mêlant de ce qui ne te regarde pas. Bien sûr que si. Deux hommes ou deux femmes qui se tiennent la main dans la rue peuvent se prendre des réflexions voir être agressés. Il n'y a pas besoin de s'exhiber sexuellement pour cela (et c'est d'ailleurs interdit...) . Je comprends que certaines personnes peuvent être gênées de démonstrations d'affection publiques (miam les ados qui se lèchent la glotte dans le bus :3) mais dans ce cas il est question de pudeur personnelle, et on détourne la tête qu'il s'agisse d'un couple hétérosexuel ou homosexuel. Se promener en couple ou affirmer à des connaissances qu'on préfère les hommes ou les femmes n'a rien à voir avec déballer les détails de sa vie sexuelle. Quand un homme parle au détour d'une conversation de sa copine ou de son type de femmes, il n'y aura personne pour s'en offusquer. Pourquoi cela deviendrait de suite une revendication voire une provocation de faire la même chose en parlant d'autres hommes? Et une provocation à quoi d'ailleurs, à la violence?
  12. C'est dégueulasse de remonter en portant les restes du chien mort.
  13. cricket

    Maintenance ForumFr 02/05/18

    @Caez J'ai un bug concernant les sujets auxquels j'ai participé, ils ne sont pas tous marqués d'une étoile. Les post de la rubrique sexualité n'apparaissent ni dans les sujets auxquels j'ai participé, ni dans mon contenu. Bon courage.
  14. C'est clair. Quand je pense au capitalisme poussé à son comble je vois plutôt le brevetage du vivant, la privatisation des ressources naturelles, la destruction environnementale, les trafics d'esclaves etc... Mais non apparemment c'est que les prostituées dont tout le monde se fout en temps normal (voire dont on glorifie "l'utilité publique") soient vierges. Ce qu'il faut pas lire.
  15. Dès la première phrase de l'article, je doute que je ne vais pas être d'accord avec le traitement du sujet. Ce qui est choquant n'est pas tant qu'on veuille vendre sa virginité pour plusieurs millions de dollars, mais que quelqu'un soit capable d' y mettre ce prix. Très peu de monde s'offusque de la prostitution, mais dès qu'on y rajoute un hymen, là ça deviendrait inacceptable? Et pas pour l'acheteur mais pour celles qui "seraient prêtes à se vendre". Ce serait donc encore aux femmes d'avoir de la morale pour les deux sexes? Bon et bien cliquons : Les clients de prostituées sont des victimes aveuglées par les charmes des femmes tentatrices. Nul doute qu'un type capable de sortir plusieurs millions de dollars pour acheter la virginité d'une femme, soit l'homme le plus à plaindre du monde. Le pauvre. Portrait comparatif des jeunes prostituées, puis de leur client : Superficielle, fainéante, impatiente, cherchant la gloire et l'argent facile. Amateur d'art, recherchant la qualité et la pureté, nostalgique de sa jeunesse, protecteur. Je devrais recevoir une médaille au chocolat pour mon flair infaillible d'article puant.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation