Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'parler'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

12 résultats trouvés

  1. Récemment j’avais ouvert un sujet sur la phonétique française et j’ai beaucoup hésité à inclure le présent message dans le dit sujet, néanmoins afin qu’un maximum de francophones prennent conscience de l’existence de quatre voyelles nasales phonétique j’ouvre un nouveau sujet. En Français il y a quatre voyelles nasales à savoir /ɑ̃/ comme Blanc, /ɔ̃/ comme Long, /ɛ̃/ comme Matin et /œ̃/ comme Brun. Cependant beaucoup de Français ne font plus la différence entre les sons /ɛ̃/ et /œ̃/ et donc par exemple il ne font plus la différence entre «Brun» et «Brin» ou encore «Emprunt» et «Empreint» et ils ont tendance à prononcer «Aucun» comme si ce mot s’écrivait «Aucain». Et quand on écoute les médias ou encore les youtubeurs francophones on réalise alors hélas l’ampleur du désastre. Cependant un youtubeur connu demeure une exception intéressante, il s’agit de Frédéric Molas aussi appelé «Le Joueur Du Grenier», ce dernier prononce en effet correctement et naturellement sans forcer les quatre voyelles nasales. En tant que personne vivant en Suisse j’ai tout de suite été sensible à cela, la plupart des gens ici font bien la différence entre les quatre voyelles nasales tout comme en Belgique et au Québec. Et si Frédéric Molas la fait aussi c’est parce qu’il est de Perpignan c’est-à-dire d’une région où l’accent sudiste maintient bien quatre voyelles nasales dans la prononciation courante. Or chers amis Français, particulièrement vous les Français de la Moitié Nord à commencer par nos amis les Parisiens, je vous invite à redécouvrir la voyelle nasale qui vous manque grâce à quelques extraits des vidéos du joueur du grenier. Pour ce faire je mets ci-dessous en lien de vidéos du Joueur du Grenier aux moments spécifiques des phrases où il prononce le son /œ̃/ que vous devez identifier, ainsi qu’une retranscription écrite des phrases à écouter avec mise en caractère gras du son /œ̃/ à reconnaitre. Exemple 1 : Le mot «Aucun» (avec trois extraits de la même vidéo): Extrait 1 à 7 Minutes et 1 Seconde de la vidéo: «Et pendant cette scène de recherche entre guillemets, plus aucun personnage ne parle, il ne se passe rien.» Ici faite bien la différence entre le /œ̃/ du mot «Aucun» et le son /ɛ̃/ du mot «Rien». Extrait 2 à 14 minutes et 3 Secondes de la vidéo: «Bref au passage il n’aura l’aide d’aucun autre supersoldat comme lui car le Docteur Vaselli ne tenait pas de journal [Extrait du film commenté] Et d’ailleurs aussi il n’aura le renfort d’aucun autre soldat tout court parce que Pfffffff!» Extrait 3 à 20 minute et 1 seconde: «Et pendant ce temps-là, le président qui n’était surveillé par absolument aucun garde, s’échappe de sa cellule.» Exemple 2 : Le mot «Un»: Extrait à 25 secondes de la vidéo: «Ceci est un journal, information de partout dans le monde joouup dans le papier. Lire le papier pour l’information c’est comme Internet sans le porno.» Ici faite bien la différence entre le son /œ̃/ du mot «Un» avec le son /ɛ̃/ du mot «Information». Exemple 3 : Les mots «Emprunt» et «Emprunter»: Extrait à 3 minutes et dix secondes de la vidéo: «Du coup en fin de journée on a pu directement rembourser l’emprunt histoire de ne pas payer d’intérêts. Hé c’est quand même bien pratique ces banques où tu peux emprunter et rembourser dans la même journée.» Ici la différence entre le son /œ̃/ du mot «Emprunt» et du mot «Emprunter» avec le son /ɛ̃/ du mot «Fin» , du mot «Intérêt» et du mot «Bien». À vous de nous dire si vous faites bien la différence.
  2. Quelqu'un m'a dit un jour au cours d'une conversation: "L'important n'est pas tant ce qu'on dit, mais le moment où on le dit. Ce n'est pas la forme qui compte, mais le bon timing" Sur le coup, j'ai failli tout nier en bloc, mais j'ai enregistré l'info parce que je ne pouvais pas l'analyser et en extraire son essence de façon satisfaisante. J'ai alors testé, et je peux appliquer cette phrase quasiment à chaque situation. Je ne dis pas que c'est une vérité, je ne pense pas que la vérité existe, mais c'est un point de vue tout à fait logique et pertinent il me semble, non? Qu'en dites-vous?
  3. Hello tout le monde, Pendant ce confinement, je cherche quelqu'un pour fangirler avec moi sur des séries ou autre.
  4. Bonjour à vous, J'ai 22 ans et je suis à la recherche de solution sur comment sortir de ma zone de confort qui n'est pas en réalité confortable, je reste beaucoup trop souvent chez moi tout seul et je m'ennuie très vite. Malgré cela je préfère, j'arrive pas à aller voir les gens, puis même si j'y arrive je suis pas à l'aise avec. J'ai très peu d'amis et je dois dire que pour l'instant il n'y a que 2 avec qui je suis régulièrement sauf qu'on parle tout le temps de la même chose et on fait tout le temps la même chose et je commence à m'ennuyer. Mais malgré l'ennuie qui s'installe je n'arrive pas à aller voir ailleurs je préfère rester là. Tout ça me fait souffrir, j'ai l'impression d'être en contradiction avec moi même avec ce que je veux réellement comme une boucle. Je ne sais pas comment faire! merci pour votre aide
  5. Bonjour aux lecteurs, lectrices ^^ Pour vous est - ce normal qu'une personne fasse confiance à un adulte autres que sa propre famille ? Que cette personne se confie à une autre personne que sa famille ? Comment vous pouvez savoir si vous pouvez réellement faire confiance à une personne ? A vos claviers ! c;
  6. Bonsoir tout le monde, j’ai 17 ans et je voudrais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur. Tout d’abord, je suis quelqu’un de très renfermé. Je ne fais jamais paraître mes sentiments. Jamais je n’en parle, dès que cela arrive je me bloque. Et ça depuis toujours, mais surtout avec ma mère. Ma mère est très absente. Elle travaille énormément, je ne la vois quasiment jamais. Mon père également travaille beaucoup, et ma grande sœur a quitté la maison cette année, je me retrouve donc souvent toute seule. Cela m’affecte beaucoup, même si je suis quelqu’un de solitaire de base. Il faut savoir aussi que mes parents ne s’entendent pas bien du tout, mais ils vivent encore ensemble. Mon père est alcoolique, ma mère dépressive et moi et ma sœur on est au milieu de cela depuis toutes petites. On a vécu beaucoup de drames familiale, ce qui fait Rainier une ambiance très pesante. Ce qui m’a même fait déclencher depuis près d’un an de la boulimie vomitive, et ça tous les jours, ce qui me fatigue énormément. Je vous avoue que je ne sais plus quoi faire... J’ai perdu ma joie de vivre, je suis toujours de mauvaise humeur, je dors mal et je me sens donc toujours fatiguée... J’aimerais en parler à ma mère ou aller voir un psychologue pour parler de tout cela, mais jamais je n’arriverai à lui dire. Jamais. Je n’arrive pas à lui parler et à lui exprimer ce que je ressens, j’ai comme un blocage qui est impossible de débloquer. Le fait d’exprimer ce que je ressens est pour moi un manque de force. En réfléchissant, je pense que ça vient de ma mère, qui depuis petite nous a toujours dit à ma sœur et à moi de ne jamais rien faire paraître. C'est-à-dire que lorsqu’il se passait des choses entre mes parents, des situations de crise, jamais il ne fallait faire paraître tout cela auprès d'autres, de ma famille, de mes amis etc.Ce qui m’a beaucoup affecter par le fait que je devais tout garder pour moi et ça depuis toujours. Je pense que ce n'est en quelque sorte, à cause de cela que depuis j’ai un bloquage avec ça. Ma mère est une personne adorable, elle fait tout ce qu’elle peut pour ma sœur et moi, mais j’ai l’impression qu’elle se rend compte de tout ça, qu’elle voit le fait que je ne suis pas bien mais je pense qu’elle n’ose pas m’en parler. Ce qui me rend triste parce que j’ai l’impression qu’elle s’en fiche. Enfin j’aimerais Tellement m’en sortir, ça me pourrit la vie, mes crises de boulimies, ma situation familiale, le manque de communication... J’ai l’impression d’être d’en une spirale infernale... Aidez moi à en voir plus clair, car je me sens de plus en plus mal. Merci d’avance pour vos réponses, espérant ne pas avoir été trop ennuyeuse.
  7. Sélenba

    Distraction tardive

    Le début de soirée...quel moment déprimant. Que faites-vous pour vous changer les idées lorsque vous vous retrouvez seuls le soir venu sans avoir prévu quoi que ce soit pour passer le temps avant d'aller dormir ? Envoyez-moi un petit message si vous voulez partager votre soirée avec moi.
  8. alaque1

    Apprenez du monde.

    Bonjour, je m’appelle Toni Laqué. Je suis espagnol, né à Barcelone. Actuellement, je vis en Angleterre, avec nos deux enfants. Toni Jr a quinze ans et Eva en a douze. Sa mère, ma femme, habite dans le sud de l’Espagne. Je suis ingénieur géologue et j’aime mon métier: géotechnique et fondations spéciales. J’aime voyager, connaître la culture locale, apprendre des langues et boire du bon vin, apprenez du monde et de sus habitants!
  9. Calla

    L'adolescence

    Bonjour aux lecteurs / lectrices ^^ J'aimerais parlé de l'adolescence, que vous partagez votre expérience, comment avez vous fait ? Car l'adolescence est souvent une période pas facile pour la personne... A vos claviers ! ^^
  10. Bonjour, Alors, comme je m'ennuie, je vais vous parler de mes souvenirs des gens de la campagne que j'ai connus. Des gens parfois assez mystérieux, pour ne pas dire, mystiques... En les côtoyant, j'avais appris que les croyances en la sorcellerie et à l'envoûtement n'avaient pas disparu dans les campagnes françaises. Cela m'avait étonnée de voir des ruraux s'échanger entre eux des adresses de sourciers, de rebouteux ou de désenvoûteurs par exemple. J'en connaissais un qui se plaignait d'un mauvais sort : il entendait des sifflements dans ses oreilles, et de plus tout allait mal pour lui depuis un certain temps. Il lui en arrivait tous les jours, une fois il faillit même se faire décapiter par un placard qui glissa du mur d'un coup, pareil à un couperet de guillotine, à l'instant où il était penché en dessous. Pour ses sifflements dans les oreilles il avait d'ailleurs été renvoyé comme une balle de flipper d'un médecin à l'autre, avait même été ausculté par d'assez éminents spécialistes, sans compter les radios, analyses et examens, sans résultat : on ne trouvait pas d'où cela venait, tout était normal dans ses oreilles. Persuadé que c'était une femme avec qui il était en froid dans la famille, qui lui avait jeté un sort, puisqu'elle avait une réputation de sorcière, il avait donc fini par faire venir un type avec un pendule, qui l'avait examiné puis lui avait dit ce qu'il fallait faire pour que son calvaire cesse. Depuis cette période sombre de sa vie, il ne sortait plus sans ses protections, des genres de gri-gri qui pendaient à son cou en permanence sous sa chemise, parmi lesquels était une médaille de sainte bénie chaque année, un carré de camphre, une gousse d'ail, et puis je ne sais plus quoi encore. Dans la campagne, voire à la lisière des zones urbaines, on trouvait donc encore des jeteurs de sorts au siècle du premier pas sur la Lune et de la bombe atomique. Une tante m'avait raconté que, petite, elle avait été témoin d'un fait étrange : un sorcier qui avait confectionné une poupée à l'effigie d'un homme. Dans le milieu je crois même qu'on appelle ça une dagyde, ou encore un voult. Quand cet homme passait devant chez lui, le sorcier s'acharnait avec une aiguille sur l'effigie, et l'homme se mettait à courir en faisant des gestes avec ses bras comme pour se protéger de coups. Mensonge ou vérité ? C'est à vous, qui me lisez, d'en décider, comme dirait Collodi. Plus récemment, j'ai encore entendu parler d'un arbre en Hurepoix (près de Paris) sur les branches duquel les gens viennent nouer des linges de leurs malades en faisant des voeux de guérison, de bêtes liées la tête en bas dans le jardin ou le verger d'un paysan détesté, pour lui porter malheur... De personnes possédant leur grimoire dans un coin secret de leur grenier ou de leur cave, et s'en servant à l'occasion. Le petit et le grand Albert seraient encore des grimoires appréciés dans le monde rural, mais il en existerait de pires dans le genre... Autrement dit, des grimoires qui sentiraient vraiment le soufre ! Et vous, familiers du monde rural ou pas, avez-vous déjà été confronté à ces choses-là ? Ou témoins de faits similaires ? Mr Pierre Dulong, maire de la commune de Ligardes (Gers), magnétiseur et exorciste.
  11. Bonjour, Allo quoi ? Eh bien Le père de Nabilla a honte de sa fille ! La belle bimbo brune des Anges de la Télé-réalité 5 fait beaucoup parler d'elle en ce moment : sa poitrine a même fait tourner l'œil unique de Jean-Marie Le Pen, qui serait prêt à virer à la gauche de la gauche de Mélanchon pour avoir droit d'y envoyer les mains !:wink: Son papa -Khouttir Benattia- (le papa de Nabilla, pas celui de Jean-Marie hein) aurait donc plutôt des raisons d'en être fier. Pourtant non, puisqu'au lieu de ça, il se plaint :ohmy: : Kouthir Benattia, sort pour la première fois de son silence dans le magazine Closer en kiosques cette semaine. Celui qui habite toujours à Annemasse tire à boulets rouges sur sa descendance. « Elle n'a pas inventé la poudre », assure son père « Ma fille me fait honte. Je ne comprends pas l'engouement qu'elle suscite, elle n'a pas inventé la poudre. C'est un produit de la société de consommation », lâche-t-il dans les colonnes de l'hebdomadaire. « Tout ça va durer six mois ! Et ensuite elle se retrouvera seule ! », enchaîne-t-il évoquant la popularité fulgurante de sa fille. Cet homme qui a divorcé de la mère de Nabilla fait porter une certaine responsabilité à son ex-épouse. Selon lui, « elle l'a toujours encouragé dans ce genre de vie ». Nabilla avait déjà évoqué dans quelques-uns de ces entretiens ces relations difficiles avec son père. Interviewée dans le ELLE, elle avait qualifié son père de « psychorigide ». «Cela fait cinq ans que je n'ai plus de nouvelles. Aujourd'hui encore, je rêve qu'il m'appelle. Son absence est un manque terrible, a-t-elle confié. Il nous avait imposé de choisir un camp. Son camp. Au risque de ne plus jamais le revoir. J'ai choisi la sécurité de ma mère » Il n'aura pas fallu bien longtemps pour qu'il fasse reparler de lui mais ... par médias interposés.
  12. Bonjour, je souhaite maitriser et valoriser mon francais parlé, je serais reconnaissante si quelqu un aura l amabilité de m aider, merci par avance.
×