Aller au contenu

Violences conjugales : le point sur le bracelet anti-rapprochement

Noter ce sujet


Messages recommandés

Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 847 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

C'était l'un des dispositifs les plus emblématiques du Grenelle des violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement. Deux ans plus tard, son bilan est mitigé.

 

Seulement 245 bracelets activés depuis 2 ans

[...]

Un dispositif lourd à déployer 

Le principal enjeu de ce dispositif, c'est de l'appliquer. D'abord par la justice, car quand on est dans le cadre d'une procédure civile -et c'est le cas dans une grande majorité des affaires, le juge ne peut pas imposer le bracelet anti-rapprochement au conjoint violent. Il faut absolument son accord. Cela concerne donc surtout les cas les plus graves.

Mais c'est aussi une grosse contrainte pour les victimes qui n'ont pas la main sur le boîtier qui sonne dès que le conjoint violent est dans leur périmètre. Facteur de stress et parfois même un vrai boulet pour elles, certaines ont même demandé à arrêter le dispositif.

https://www.franceinter.fr/justice/violences-conjugales-pourquoi-les-bracelets-anti-rapprochement-ne-marchent-pas-autant-qu-espere

 

 

  • Like 1
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 42
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 8

  • 8

  • 7

  • 4

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

A priori le problème n'est pas du côté de la police mais plutôt de la justice.  Le truc qui n'allait pas depuis le départ : le juge ne peut pas imposer le bracelet anti-rapprochement au conjoint

C'est bien ce que je pointe du doigt oui, si on applique cette mesure uniquement aux cas les plus graves, et bien il n'y a pas besoin de l'accord du conjoint pour être équipé. C'est inepte.

C'est incompréhensible pour moi que la violence conjugale ne soit pas systématiquement considérée comme un délit grave avec mise en danger de la vie d'autrui par toutes les autorités concernées.

Images postées

Membre 73ans Posté(e)
hybridex Membre 4 682 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, January a dit :

C'était l'un des dispositifs les plus emblématiques du Grenelle des violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement. Deux ans plus tard, son bilan est mitigé.

 

Seulement 245 bracelets activés depuis 2 ans

[...]

Un dispositif lourd à déployer 

Le principal enjeu de ce dispositif, c'est de l'appliquer. D'abord par la justice, car quand on est dans le cadre d'une procédure civile -et c'est le cas dans une grande majorité des affaires, le juge ne peut pas imposer le bracelet anti-rapprochement au conjoint violent. Il faut absolument son accord. Cela concerne donc surtout les cas les plus graves.

Mais c'est aussi une grosse contrainte pour les victimes qui n'ont pas la main sur le boîtier qui sonne dès que le conjoint violent est dans leur périmètre. Facteur de stress et parfois même un vrai boulet pour elles, certaines ont même demandé à arrêter le dispositif.

https://www.franceinter.fr/justice/violences-conjugales-pourquoi-les-bracelets-anti-rapprochement-ne-marchent-pas-autant-qu-espere

 

 

Je ne comprends pas. Le porteur du bracelet contrevient à ses obligations. Il devrait être systématiquement interpellé, placé en garde à vue, jugé en procédure immédiate et mis au frais un temps suffisant sans sursis possible au moins à la première récidive

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 847 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

A priori le problème n'est pas du côté de la police mais plutôt de la justice. 

Le truc qui n'allait pas depuis le départ : le juge ne peut pas imposer le bracelet anti-rapprochement au conjoint violent. Il faut absolument son accord. 

A partir de là on n'est même pas surpris que les résultats ne soient pas ceux attendus. Toujours les choses à moitié, mais c'est un grave problème qui a fait l'objet d'un Grenelle hein ? Pfff.. 

 

  • Like 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 681 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Perso, le mec avec son masque, et son collier électrique, il me terrorise plus que le conjoint violent.
Déjà pour les chiens je trouve que c'est une honte.

Et vous êtes là, a vous plaindre du laxisme de la justice.

Vous savez, la violence féminine, elle est subtile, elle est pas physique, et pas moins douloureuse.
Je vous vois dans la généralisation. Jugeant tout les "conjoints violents" dans le même sac.
Tous coupables. Tous méritent la corde au cou ou à la cheville, et qu'ils aillent au mitard si ca suffit pas.

C'est pas ça la justice.
Et heureusement que c'est pas ça la justice.
Et heureusement qu'on colle pas un bracelet électronique à la cheville du premier venu parce qu’il correspond à la catégorie à bannir.
Mais vous inquiétez pas, même sans la loi, la police des moeurs lui fera suffisement payer.
Et en plus d'avoir perdu leur amour ils seront humiliés par vos soins.
Et ce sera complétement juste.

  • Colère 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
hybridex Membre 4 682 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, January a dit :

A priori le problème n'est pas du côté de la police mais plutôt de la justice. 

Le truc qui n'allait pas depuis le départ : le juge ne peut pas imposer le bracelet anti-rapprochement au conjoint violent. Il faut absolument son accord. 

A partir de là on n'est même pas surpris que les résultats ne soient pas ceux attendus. Toujours les choses à moitié, mais c'est un grave problème qui a fait l'objet d'un Grenelle hein ? Pfff.. 

 

C'est incompréhensible pour moi que la violence conjugale ne soit pas systématiquement considérée comme un délit grave avec mise en danger de la vie d'autrui par toutes les autorités concernées.

Il est d'intérêt public que les auteurs soient systématiquement poursuivis pénalement, c'est le boulot du procureur, avec ou sans plainte de la victime. On sait très bien que toutes ne sont pas en mesure de le faire.

il y a 3 minutes, QuatreEtCinq a dit :

Perso, le mec avec son masque, et son collier électrique, il me terrorise plus que le conjoint violent.
Déjà pour les chiens je trouve que c'est une honte.

Et vous êtes là, a vous plaindre du laxisme de la justice.

Vous savez, la violence féminine, elle est subtile, elle est pas physique, et pas moins douloureuse.
Je vous vois dans la généralisation. Jugeant tout les "conjoints violents" dans le même sac.
Tous coupables. Tous méritent la corde au cou ou à la cheville, et qu'ils aillent au mitard si ca suffit pas.

C'est pas ça la justice.
Et heureusement que c'est pas ça la justice.
Et heureusement qu'on colle pas un bracelet électronique à la cheville du premier venu parce qu’il correspond à la catégorie à bannir.
Mais vous inquiétez pas, même sans la loi, la police des moeurs lui fera suffisement payer.
Et en plus d'avoir perdu leur amour ils seront humiliés par vos soins.
Et ce sera complétement juste.

Ferais tu partie des salauds qui ont frappé leur compagne?

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 847 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

@QuatreEtCinq tu ferais mieux d'aller lire l'article en entier. 

Tu verras que le dispositif n'est appliqué qu'aux cas très graves. Mais si c'est encore trop pour toi ma foi.. 

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 681 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, hybridex a dit :

C'est incompréhensible pour moi que la violence conjugale ne soit pas systématiquement considérée comme un délit grave avec mise en danger de la vie d'autrui par toutes les autorités concernées.

Il est d'intérêt public que les auteurs soient systématiquement poursuivis pénalement, c'est le boulot du procureur, avec ou sans plainte de la victime. On sait très bien que toutes ne sont pas en mesure de le faire.

Ferais tu partie des salauds qui ont frappé leur compagne?

Non.

Je vais te raconter mon histoire.
Mon ex compagne m'a plusieurs fois frappé.
Cendrier, marteau, tabouret.
J'ai jamais réagis par la violence.

Encore même quand elle est revenue sourire me montrer ses photos de nu sur internet, je l'ai pas giflée.

Un soir elle m'a pété le nez avec en cendrier.
Mais si j'ai appellé les flics, c'est parcequ'elle s'était barricadée avec un couteau dans la chambre, et que j'avais peur qu'elle se fasse du mal.
Quand les flics sont arrivés, ils ont vu le sang par terre.
Je me suis fait plaqué au sol et menoté avant qu'on me pose la question à qui était le sang par terre.
C'était le miens. Et j'avais besoin d'aide, pour sa sécurité, pas pour la mienne.

Mais je vais te dire, la souffrance qui m'est resté en travers de la gorge, c'est la torture psychologique qu'elle m'a fait subir. La souffrance physique, même quand j'avais mal j'en avait rien à foutre.

Et tu sais quoi ? ca ne m'a pas empêché de l'aimer.
Et tu sais quoi ? ca ne m'a pas empêché de vouloir l'aimer encore.

Tu m'a jugé bien vite, avec tes préjugés de bon militant de la charia féministe.
Mais tu t'es trompé sur mon compte.
Ce qui m'intéresse, c'est l'intégrité.
Des coupables et des victimes.
En somme, la justice.

Heureusement que la peine de mort est abolie.
Heureusement que les coupables ont enfin le droit à des procès justes, qui ne les dénigrent pas.
C'est ça le progrès social. Et c'est toi l'archaïque.

Effectivement, la violence conjugale c'est grave.
C'est peut-être encore plus grave de laisser un tiers s’immiscer dans la vie d'un couple.
Si c'est nécéssaire, soit.

Maintenant il faut faire la différence entre la violence masculine et la violence féminine.

Je vois une montagne d'accablement à l'encontre des hommes violent physiquement.
Je ne vois rien, strictement rien à l'encontre de la violence psychologique.

Bon, toi, des femmes, t'as pas du en connaitre beaucoup, donc j'imagine qu'on peut pas te jeter la pierre si tu te fie à l'idéologie populaire.

Mais je vais te dire un truc t'en fait ce que tu veux.
Aujourd'hui les hommes n'ont plus le droit d'être des hommes.
Les femmes, ont de plus en plus d'outils pour être des femmes.

L'inégalité n'est pas celle proférée dans les médias.
L'inégalité, c'est que la femme décide de tout. L'homme n'a pas le droit même de contester l'autorité féminine.

Quand tu reconnaitra la violence subtile de l'agression psychologique, je te laisserais ouvrir ta gueule.
D'ici là prend garde à tes mots, j'ai encore beaucoup de réserve pour te faire avaler la pilule sur le sujet des inégalités et de la violence.

Et ne me juge pas. Le mec violent sur ce forum qui veut foutre le premier venu au mitard en comparution immédiate, c'est toi.

il y a 13 minutes, January a dit :

@QuatreEtCinq tu ferais mieux d'aller lire l'article en entier. 

Tu verras que le dispositif n'est appliqué qu'aux cas très graves. Mais si c'est encore trop pour toi ma foi.. 

 

Bien tenté la pirouette rhétorique.

Mais c'est pas ce que j'ai dit.
D'ailleurs je propose également un dispositif de muselière électronique pour les femmes aux propos pernicieux.
Moi aussi je touche ma bille en matière de répression légitime, t'as vu.

L'article, je l'ai lu.
Et heureusement qu'on ne prend des décisions aussi drastiques que pour les cas graves.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 847 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, QuatreEtCinq a dit :

Et heureusement qu'on ne prend des décisions aussi drastiques que pour les cas graves.

Voilà, merci. Tu peux redescendre. 

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 103ans Posté(e)
Atipique Membre 2 428 messages
Forumeur alchimiste‚ 103ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, January a dit :

le juge ne peut pas imposer le bracelet anti-rapprochement au conjoint violent. Il faut absolument son accord. Cela concerne donc surtout les cas les plus graves.

Et pourquoi pas? Je suppose qu'on ne demande pas leur accord avant de mettre les criminels violents en prison.

Alors pourquoi une autorisation pour un bracelet qui est bien moins contraignant qu'un séjour prison.

Et les conjoins violents donnent leur accord dans les cas les plus graves?

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 847 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

C'est bien ce que je pointe du doigt oui, si on applique cette mesure uniquement aux cas les plus graves, et bien il n'y a pas besoin de l'accord du conjoint pour être équipé. C'est inepte.

  • Like 2
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 847 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Globure a dit :

Il n'y a pas d'obligation de soin dans les jugements rendus ?

Je suppose qu'il doit parfois y en avoir, comme expliqué dans l'article il semblerait que chaque situation soit vraiment unique.  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
hybridex Membre 4 682 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, QuatreEtCinq a dit :

Non.

Je vais te raconter mon histoire.
Mon ex compagne m'a plusieurs fois frappé.
Cendrier, marteau, tabouret.
J'ai jamais réagis par la violence.

Encore même quand elle est revenue sourire me montrer ses photos de nu sur internet, je l'ai pas giflée.

Un soir elle m'a pété le nez avec en cendrier.
Mais si j'ai appellé les flics, c'est parcequ'elle s'était barricadée avec un couteau dans la chambre, et que j'avais peur qu'elle se fasse du mal.
Quand les flics sont arrivés, ils ont vu le sang par terre.
Je me suis fait plaqué au sol et menoté avant qu'on me pose la question à qui était le sang par terre.
C'était le miens. Et j'avais besoin d'aide, pour sa sécurité, pas pour la mienne.

Mais je vais te dire, la souffrance qui m'est resté en travers de la gorge, c'est la torture psychologique qu'elle m'a fait subir. La souffrance physique, même quand j'avais mal j'en avait rien à foutre.

Et tu sais quoi ? ca ne m'a pas empêché de l'aimer.
Et tu sais quoi ? ca ne m'a pas empêché de vouloir l'aimer encore.

Tu m'a jugé bien vite, avec tes préjugés de bon militant de la charia féministe.
Mais tu t'es trompé sur mon compte.
Ce qui m'intéresse, c'est l'intégrité.
Des coupables et des victimes.
En somme, la justice.

Heureusement que la peine de mort est abolie.
Heureusement que les coupables ont enfin le droit à des procès justes, qui ne les dénigrent pas.
C'est ça le progrès social. Et c'est toi l'archaïque.

Effectivement, la violence conjugale c'est grave.
C'est peut-être encore plus grave de laisser un tiers s’immiscer dans la vie d'un couple.
Si c'est nécéssaire, soit.

Maintenant il faut faire la différence entre la violence masculine et la violence féminine.

Je vois une montagne d'accablement à l'encontre des hommes violent physiquement.
Je ne vois rien, strictement rien à l'encontre de la violence psychologique.

Bon, toi, des femmes, t'as pas du en connaitre beaucoup, donc j'imagine qu'on peut pas te jeter la pierre si tu te fie à l'idéologie populaire.

Mais je vais te dire un truc t'en fait ce que tu veux.
Aujourd'hui les hommes n'ont plus le droit d'être des hommes.
Les femmes, ont de plus en plus d'outils pour être des femmes.

L'inégalité n'est pas celle proférée dans les médias.
L'inégalité, c'est que la femme décide de tout. L'homme n'a pas le droit même de contester l'autorité féminine.

Quand tu reconnaitra la violence subtile de l'agression psychologique, je te laisserais ouvrir ta gueule.
D'ici là prend garde à tes mots, j'ai encore beaucoup de réserve pour te faire avaler la pilule sur le sujet des inégalités et de la violence.

Et ne me juge pas. Le mec violent sur ce forum qui veut foutre le premier venu au mitard en comparution immédiate, c'est toi.

Bien tenté la pirouette rhétorique.

Mais c'est pas ce que j'ai dit.
D'ailleurs je propose également un dispositif de muselière électronique pour les femmes aux propos pernicieux.
Moi aussi je touche ma bille en matière de répression légitime, t'as vu.

L'article, je l'ai lu.
Et heureusement qu'on ne prend des décisions aussi drastiques que pour les cas graves.

Je ne l'avais pas fait exprès mais je te signale que je n'ai pas évoqué les violences exercées sur les femmes mais les violences conjugales.

C'est vrai, malheureusement, que ça existe dans les deux sens, et au moins aussi difficile à vivre pour la victime.

Je ne suis pas psy, c'est clair dans ma tête.

J'ai juste un avis que je ne me priverai certainement pas de donner.

L'amour pour moi n'a aucun sens si c'est un enfermement, je ne peux l'associer qu'à la liberté, pour moi comme pour l'être aimé.

Sors de cette prison!

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 681 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 58 minutes, hybridex a dit :

Je ne l'avais pas fait exprès mais je te signale que je n'ai pas évoqué les violences exercées sur les femmes mais les violences conjugales.

C'est vrai, malheureusement, que ça existe dans les deux sens, et au moins aussi difficile à vivre pour la victime.

Je ne suis pas psy, c'est clair dans ma tête.

J'ai juste un avis que je ne me priverai certainement pas de donner.

L'amour pour moi n'a aucun sens si c'est un enfermement, je ne peux l'associer qu'à la liberté, pour moi comme pour l'être aimé.

Sors de cette prison!

 

 

 

Le désir est libre, et involontaire.
L'amour est un engagement, et le fruit de la volonté.

Choisir de se consacrer à quelqu'un, c'est choisir à qui offrir sa liberté.
Et c'est la seule preuve d'amour que je puisse concevoir.

Vis ton amour léger.
Parle de l'amour comme la colombe qui survole le cimetière si tu crois que l'amour est léger.
Et divorce, autant de fois que ta boussole à copain pointera ailleurs.
C'est ton droit.

Mais s'il te plait. N'inflige pas aux autres les ravages de l'amour justifié par la psychanalyse.
De l'amour légal, et de l'amour tolérable.
L'amour n'a pas à avoir de sens.
Encore, le seul sens qu'il pourrait trouver, c'est justement l'engagement.
Par delà les intempéries internes et externes.

Ne te prive pas de dire ce que tu pense.
Ne me prive pas de dénigrer ce que tu pense.
A savoir,
Tu ne parle pas de l'amour.
Tu parle du désir.

Tes paroles pourraient faire voir un monde où personne ne s'engage auprès de personne.
Où la confiance n'existe pas.
Où l'on change de partenaire comme de chemise.
Où celui là qui a de l'influence sur l'autre n'est qu'un pathologique pn.
Et qu'il vaut mieux l'amour courtois et la consommation légère d'un désir passager.
Que la passion qui entretien un couple durant une vie.
Ce monde dont tu fais la promotion me dégoute profondément.

Et permet moi d'en douter, je ne crois pas que tout soit clair dans ta tête.
Je crois que tu es très fidèle aux valeurs à la mode, à défaut d'honorer ta concubine.
Mais je ne crois pas que ce soit le fruit de tes réflexions lucides.
Seulement de ton identification aux mouvements progressistes.
Qui promet un monde d'adultère joyeux et de vertu chaotique.

Non, désolé, mais pas désolé.
L'amour c'est pas la légèreté.
L'amour c'est pas le désir.
L'amour n'est pas une prison.
L'amour est un foyer.
Et pour entretenir son foyer, il faut ramener du bois, de la nourriture, de l'eau. C'est du travail.

Vas leur expliquer comme c'est bon de manger à tout les râteliers.
Moi j'aimerais ma femme.
Et si toi ou un autre s'amuse à la traiter de pn......
Moi y'a va jouer le patriarche très très dur envers les apôtres de la décadence.
Libre à toi, encore, de rejeter quelqu'un parce que l'a psychanalyse dit qu'il faut le bannir.
Mais surtout, surtout, surtout, surtout, ne viens pas parler d'amour, si d'aventure tu aime quand c'est justifié.
C'est pas à la logique, c'est pas à la science, c'est pas à la psychanalyse, c'est pas à la raison de te dire qui tu peux, qui tu dois, qui tu devrais aimer.

L'amour est aveugle.
La justice aussi.

Modifié par QuatreEtCinq
Ok j'suis aggresif.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 40ans Posté(e)
hanss Membre 25 992 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, QuatreEtCinq a dit :

Le désir est libre, et involontaire.
L'amour est un engagement, et le fruit de la volonté.

Choisir de se consacrer à quelqu'un, c'est choisir à qui offrir sa liberté.
Et c'est la seule preuve d'amour que je puisse concevoir.

Vis ton amour léger.
Parle de l'amour comme la colombe qui survole le cimetière si tu crois que l'amour est léger.
Et divorce, autant de fois que ta boussole à copain pointera ailleurs.
C'est ton droit.

Mais s'il te plait. N'inflige pas aux autres les ravages de l'amour justifié par la psychanalyse.
De l'amour légal, et de l'amour tolérable.
L'amour n'a pas à avoir de sens.
Encore, le seul sens qu'il pourrait trouver, c'est justement l'engagement.
Par delà les intempéries internes et externes.

Ne te prive pas de dire ce que tu pense.
Ne me prive pas de dénigrer ce que tu pense.
A savoir,
Tu ne parle pas de l'amour.
Tu parle du désir.

Tes paroles pourraient faire voir un monde où personne ne s'engage auprès de personne.
Où la confiance n'existe pas.
Où l'on change de partenaire comme de chemise.
Où celui là qui a de l'influence sur l'autre n'est qu'un pathologique pn.
Et qu'il vaut mieux l'amour courtois et la consommation légère d'un désir passager.
Que la passion qui entretien un couple durant une vie.
Ce monde dont tu fais la promotion me dégoute profondément.

Et permet moi d'en douter, je ne crois pas que tout soit clair dans ta tête.
Je crois que tu es très fidèle aux valeurs à la mode, à défaut d'honorer ta concubine.
Mais je ne crois pas que ce soit le fruit de tes réflexions lucides.
Seulement de ton identification aux mouvements progressistes.
Qui promet un monde d'adultère joyeux et de vertu chaotique.

Non, désolé, mais pas désolé.
L'amour c'est pas la légèreté.
L'amour c'est pas le désir.
L'amour n'est pas une prison.
L'amour est un foyer.
Et pour entretenir son foyer, il faut ramener du bois, de la nourriture, de l'eau. C'est du travail.

Vas leur expliquer comme c'est bon de manger à tout les râteliers.
Moi j'aimerais ma femme.
Et si toi ou un autre s'amuse à la traiter de pn......
Moi y'a va jouer le patriarche très très dur envers les apôtres de la décadence.
Libre à toi, encore, de rejeter quelqu'un parce que l'a psychanalyse dit qu'il faut le bannir.
Mais surtout, surtout, surtout, surtout, ne viens pas parler d'amour, si d'aventure tu aime quand c'est justifié.
C'est pas à la logique, c'est pas à la science, c'est pas à la psychanalyse, c'est pas à la raison de te dire qui tu peux, qui tu dois, qui tu devrais aimer.

L'amour est aveugle.
La justice aussi.

Oui tu es un peu agressif, je ne suis pas là pour me mêler du différent que tu as avec la personne que tu as citée mais pour le reste je partage ton point de vue sur toute la ligne. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Dedictio Membre 1 048 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Le bilan de cette mesure n'est pas surprenant puisqu'il n'est que gadget post-crime. Ce gouvernement aura tout misé sur l'après violence : numéro vert, bracelet, accueil, etc. etc. C'est certes louable pour les victimes, mais... cela n'empêche pas les victimes. Ce n'est qu'un tiers du problème dont la majeure partie se situe en amont : culture et éducation. Et là, zéro investissement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
hybridex Membre 4 682 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, QuatreEtCinq a dit :

Vis ton amour léger.
Parle de l'amour comme la colombe qui survole le cimetière si tu crois que l'amour est léger.
Et divorce, autant de fois que ta boussole à copain pointera ailleurs.
C'est ton droit.

Pour ta gouverne et bien que ma petite personne ne soit pas le sujet, saches que je suis engagé avec la même personne depuis plus de 48 ans et que cet engagement est un engagement conscient depuis le début, y compris dans les difficultés rencontrées par l'un ou l'autre.

En revanche cet engagement n'est pas possession, je n'ai pas tous les droits sur ma compagne et elle non plus sur moi.

J'ai donné un avis, en conscience, et tu en fais bien ce que tu veux, un avis n'est pas une leçon.

Au passage, pourquoi donc me prends-tu autant à partie. Pourquoi projettes tu sur moi toutes tes répulsions d'un mode de vie et de pensée dont tu ne sais en rien en quoi il me concerne.

Je t'ai posé une question qui me paraissait évidente dans le contexte, je ne crois pas avoir été agressif dans ma réponse.

Connais tu?

Citation

Tout est mystère dans l’Amour,
Ses flèches, son Carquois, son Flambeau, son Enfance.
Ce n’est pas l’ouvrage d’un jour
Que d’épuiser cette Science.
Je ne prétends donc point tout expliquer ici.
Mon but est seulement de dire, à ma manière,
Comment l’Aveugle que voici
(C’est un Dieu), comment, dis-je, il perdit la lumière ;
Quelle suite eut ce mal, qui peut-être est un bien ;
J’en fais juge un Amant, et ne décide rien.
La Folie et l’Amour jouaient un jour ensemble.
Celui-ci n’était pas encor privé des yeux.
Une dispute vint : l’Amour veut qu’on assemble
Là-dessus le Conseil des Dieux.
L’autre n’eut pas la patience ;
Elle lui donne un coup si furieux,
Qu’il en perd la clarté des Cieux.
Vénus en demande vengeance.
Femme et mère, il suffit pour juger de ses cris :
Les Dieux en furent étourdis,
Et Jupiter, et Némésis,
Et les Juges d’Enfer, enfin toute la bande.
Elle représenta l’énormité du cas.
Son fils, sans un bâton, ne pouvait faire un pas :
Nulle peine n’était pour ce crime assez grande.
Le dommage devait être aussi réparé.
Quand on eut bien considéré
L’intérêt du Public, celui de la Partie,
Le résultat enfin de la suprême Cour
Fut de condamner la Folie
A servir de guide à l’Amour.

Jean de La Fontaine

Moi, j'adore

Modifié par hybridex
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 100ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 18 830 messages
Piment doux‚ 100ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, QuatreEtCinq a dit :

Mais je vais te dire, la souffrance qui m'est resté en travers de la gorge, c'est la torture psychologique qu'elle m'a fait subir. La souffrance physique, même quand j'avais mal j'en avait rien à foutre.

La violence psychologique n'est pas l'apanage des femmes, certains hommes s'en tirent très bien. Et personne n'a mis physique et psy dans la balance, les 2 restent de la violence.

Il y a 2 heures, QuatreEtCinq a dit :

C'est pas à la logique, c'est pas à la science, c'est pas à la psychanalyse, c'est pas à la raison de te dire qui tu peux, qui tu dois, qui tu devrais aimer.

Tu as affaire à la justice à partir du moment où tu t'es plaint de maltraitance, toi ou ton/ta conjoint(e). Tout un tas de couples ont des rapports qui débordent dans tous les sens, c'est leur problème à partir du moment où il n'y a pas de dommage collatéraux, je pense surtout aux enfants.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 681 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 27 minutes, hybridex a dit :

Pour ta gouverne et bien que ma petite personne ne soit pas le sujet, saches que je suis engagé avec la même personne depuis plus de 48 ans et que cet engagement est un engagement conscient depuis le début, y compris dans les difficultés rencontrées par l'un ou l'autre.

En revanche cet engagement n'est pas possession, je n'ai pas tous les droits sur ma compagne et elle non plus sur moi.

J'ai donné un avis, en conscience, et tu en fais bien ce que tu veux, un avis n'est pas une leçon.

Au passage, pourquoi donc me prends-tu autant à partie. Pourquoi projettes tu sur moi toutes tes répulsions d'un mode de vie et de pensée dont tu ne sais en rien en quoi il me concerne.

Je t'ai posé une question qui me paraissait évidente dans le contexte, je ne crois pas avoir été agressif dans ma réponse.

Connais tu?

Moi, j'adore

Tu as raison, je suis bien agressif.
Et je te trouve inconséquent.

Quand on a ton age, on peut se permettre ces propos.
Car votre génération a grandi dans une certaine vertu. Peut-être trop.
Mais cela n'est en rien comparable aux problèmes sociaux lesquels font face à ma génération.

La libération des moeurs, même si j'la porte pas dans mon coeur, je la comprend, elle m'apparait logique, et même saine.
Seulement elle a fait du chemin depuis quelques années.
Et je ne crois pas que tu réalise, ni ce que représente l'amour léger en 2020, ni le diagnostic du pn.
Aujourd'hui, c'est pas comparable à un progrès social.
Aujourd'hui, je ne connais personne, sans exagérer, capable de tenir 48 ans de relation.
Aujourd'hui c'est pas la liberté. Aujourd'hui c'est le chaos.

Effectivement je t'ai jugé bien vite et pris à parti.
J'vais pas faire au cas par cas.
Si t'es pas conscient de la violence des moeurs ultra-libérés d'aujourd'hui, je peux pas te faire un reportage.
Moi j'y suis confronté, j'vais pas te jeter la pierre.
Mais hors de question que je te laisse discréditer plus encore la responsabilité morale.

Toi t'as rencontré une femme capable d'assumer 50 ans de relation.
Moi, si je prétend l'année, c'est presque un miracle.
Et j'ai pas envie de te voir dire que c'est sain.
Et j'ai pas envie de te voir encourager ce chaos relationnel.

L'engagement n'est pas possession, si tu veux.
L'engagement est quand même l'engagement.
Et l'engagement est la confiance.
Et j'vais pas te laisser dire que tu t'en remettrais si ta compagne de toujours devait te quitter pour un riche rentier demain.
Ce serait faux.


Tu n'es pas agressif, tu es très courtois.
Mais encore une fois inconséquent.
Et cela m'apparait d'encore plus de violence.
Ma violence ne regarde que nous deux.
Le chaos que tu encourage concerne tout les probables lecteurs.
Si j'ai le tort de mon impudence, tu as celui qui néglige tout les célibataires endurcis de cette ère.
Car c'est ce que fabrique la psychanalyse, et c'est ce que fabrique démoralisation sociale.
Loin de moi l'idée de te condamner. Loin de moi l'idée de t'offenser.
Mais je peux pas te laisser faire. Sinon, la nuit, je ne dors pas.
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×