Aller au contenu

Que pensez-vous des gens qui truffent leur vocabulaire de mots et d'expressions en anglais, au point de rendre leurs propos quasi-incompréhensibles?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 103 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)

En bref, que pensez-vous du franglais, quand il est utilisé à haute dose, spécialement dans le contexte du travail? Et comment réagissez-vous?

Étant à la retraite depuis déjà quelques années, il est bien possible que j'ai un ou deux trains de retard quant à l'évolution du monde du travail, et que le langage ci-dessus décrit soit en fait celui qui domine à présent dans les entreprises. Comment survivre dans ces conditions? Est-ce qu'on s'habitue? Est-on tenté de s'exprimer à son tour comme ça, de n'utiliser qu'un français châtié, ou au contraire de renchérir encore et de ne parler que dans la langue de J.K. Rowling (et, accessoirement de Shakespeare)? L'usage intensif d'un mauvais anglais n'est-il, comme je le pense, que le triple résultat du snobisme, de la bêtise et d'une volonté de désinformation? A quoi on me répondra peut-être : mondialisation oblige. Elle a bon dos, la mondialisation! Comme dit l'autre, je pose la question.

Modifié par Gouderien
  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 56
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 7

  • 6

  • 6

  • 4

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Je trouve ça complètement nul.  La langue française est l'une des plus riche en vocabulaire. 

Oh yes!

En bref, que pensez-vous du franglais, quand il est utilisé à haute dose, spécialement dans le contexte du travail? Et comment réagissez-vous? Étant à la retraite depuis déjà quelques années, il

Images postées

Membre 33ans Posté(e)
Prosarko Membre 1 339 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Gouderien a dit :

En bref, que pensez-vous du franglais, quand il est utilisé à haute dose, spécialement dans le contexte du travail? Et comment réagissez-vous?

Étant à la retraite depuis déjà quelques années, il est bien possible que j'ai un ou deux trains de retard, et que le langage ci-dessus décrit soit en fait celui qui domine à présent dans les entreprises. Comment survivre dans ces conditions? Est-on tenté de s'exprimer à son tour comme ça, de n'utiliser qu'un français châtié, ou au contraire de renchérir encore et de ne parler que dans la langue de J.K. Rowling (et, accessoirement de Shakespeare)? L'usage intensif d'un mauvais anglais n'est-il, comme je le pense, que le triple résultat du snobisme, de la bêtise et d'une volonté de désinformation? A quoi on me répondra peut-être : mondialisation oblige. Elle a bon dos, la mondialisation! Comme dit l'autre, je pose la question.

Je trouve ça complètement nul. 

La langue française est l'une des plus riche en vocabulaire. 

  • Like 7
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Yemaia Membre 2 742 messages
Amae‚
Posté(e)

Ciboire de crisss ! Insupportable tous ces peoples. 

Je les hais ! Pouah ! De la vermine ! 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 59ans Posté(e)
Kid_Ordinn Membre 5 093 messages
Forumeur discret‚ 59ans
Posté(e)
il y a 29 minutes, Gouderien a dit :

En bref, que pensez-vous du franglais

Nothing :sleep:

Plus sérieusement,tout le monde ou presque se sert du franglais et ce,sans même s'en rendre compte...De nombreux mots font partie du language courant

Les caddys,les parkings,bref j'arrête là

  

Modifié par Kid_Ordinn
  • Like 1
  • Merci 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 74ans Posté(e)
G2LLOQ Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)

Je parle anglais moyennement , le globish  , j'ai vécu et travaillé a l'export ;

en France beaucoup de gens truffent  leurs phrases de mots anglais , mais sont incapables de sortir une phrase entière correcte  !!     is not it  ?

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 103 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
il y a 1 minute, G2LLOQ a dit :

Je parle anglais moyennement , le globish  , j'ai vécu et travaillé a l'export ;

en France beaucoup de gens truffent  leurs phrases de mots anglais , mais sont incapables de sortir une phrase entière correcte  !!     is not it  ?

Oh yes!

  • Like 4
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 60ans Posté(e)
K-sos Membre 456 messages
Forumeur survitaminé‚ 60ans
Posté(e)

Le franglais, qui ne date pas d'hier (ainsi j'ai retrouvé dans un journal de 1866 le mot pickpocket), est un véritable fléau, mettant une partie de la population (dont moi) dans un état de paria : "Oh, il ne sais pas ce que c'est, le con !".

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 103 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)

Il y a une douzaine d'années, du temps où j'habitais encore à Paris, un jour de grève de métro, je sors de chez moi pour aller bosser à pied. Un type m'arrête, jeune, environ 25 ans, bien habillé (genre "jeune cadre dynamique") et me pose une question dans un jargon franco-anglais absolument indéchiffrable; on devinait que c'était un Français, mais dans sa phrase un mot sur deux était en anglais. Je suppose qu'il voulait dire quelque chose du genre : "Où est le centre-ville?", ou à peu près. J'étais tellement écroulé de rire que j'ai été absolument incapable de lui répondre, il a dû penser que j'étais l'idiot du coin. Après je me suis dit : j'ai été bête, j'aurais dû lui répondre directement en anglais. 

Je crois qu'au-dessus de trois-quatre mots en anglais dans une phrase française, je suis incapable de garder mon sérieux.

Modifié par Gouderien
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 476 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Les Anglais aussi nous volent nos mots, et nous les récupérons avec un autre sens.

La bougette était une sacoche pendue à la ceinture par deux bretelles. Elle battait la cuisse, d'où son nom français. Ces voleurs l'ont récupéré et l'ont adaptée à leur accent. C'est revenu en France sous le vocable "budget". Le votre est positifs ?

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 103 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Talon 1 a dit :

Les Anglais aussi nous volent nos mots, et nous les récupérons avec un autre sens.

La bougette était une sacoche pendue à la ceinture par deux bretelles. Elle battait la cuisse, d'où son nom français. Ces voleurs l'ont récupéré et l'ont adaptée à leur accent. C'est revenu en France sous le vocable "budget". Le votre est positifs ?

C'est vrai que c'est un échange permanent, depuis le Moyen-Âge.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 476 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Gouderien a dit :

C'est vrai que c'est un échange permanent, depuis le Moyen-Âge.

Favorisé par ces Normands sans-patrie.:rolle:

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 14 315 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)
il y a 49 minutes, Kid_Ordinn a dit :

Nothing :sleep:

Plus sérieusement,tout le monde ou presque se sert du franglais et ce,sans même s'en rendre compte...De nombreux mots font partie du language courant

Les caddys,les parkings,bref j'arrête là

  

Tout à fait, sans compter tous les usages informatiques qui ne sont qu'en anglais. 

  • Like 2
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 14 315 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)

Mots anglais utilisés en Français ...

il y a une heure, Gouderien a dit :

En bref, que pensez-vous du franglais, quand il est utilisé à haute dose, spécialement dans le contexte du travail? Et comment réagissez-vous?

Étant à la retraite depuis déjà quelques années, il est bien possible que j'ai un ou deux trains de retard quant à l'évolution du monde du travail, et que le langage ci-dessus décrit soit en fait celui qui domine à présent dans les entreprises. Comment survivre dans ces conditions? Est-ce qu'on s'habitue? Est-on tenté de s'exprimer à son tour comme ça, de n'utiliser qu'un français châtié, ou au contraire de renchérir encore et de ne parler que dans la langue de J.K. Rowling (et, accessoirement de Shakespeare)? L'usage intensif d'un mauvais anglais n'est-il, comme je le pense, que le triple résultat du snobisme, de la bêtise et d'une volonté de désinformation? A quoi on me répondra peut-être : mondialisation oblige. Elle a bon dos, la mondialisation! Comme dit l'autre, je pose la question.

snobisme L’usage de ce mot remonte au XVIIIe siècle, en Angleterre. A cette époque, il désignait la contraction du latin «sine nobilitate» (sans noblesse), écrit «s.nob.», présent sur les registres d’inscription de l’université de Cambridge. 

Comme tout le monde, tu utilises des mots d'origine anglaise, sans même t'en rendre compte ;)

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 7 475 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

ça m'énerve !!

c'est rien de le dire !!

méme à la péche , les noms ,les mesures anglaises !!!

exemple la péche à la mouche :  la longueur des  cannes  est  indiquée en pieds et en pouces !!!

 carpe la puissance : en ibs    !

au lancer :  

les leurres   =  spinnerbait ,   stickbait ,  etc !!!!!

je vous épargne la liste !!!!

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 103 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, soisig a dit :

Mots anglais utilisés en Français ...

snobisme L’usage de ce mot remonte au XVIIIe siècle, en Angleterre. A cette époque, il désignait la contraction du latin «sine nobilitate» (sans noblesse), écrit «s.nob.», présent sur les registres d’inscription de l’université de Cambridge. 

Comme tout le monde, tu utilises des mots d'origine anglaise, sans même t'en rendre compte ;)

 

Je sais bien, mais c'est comme tout, c'est une question de mesure.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 103ans Posté(e)
Atipique Membre 2 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 103ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Kid_Ordinn a dit :

Nothing :sleep:

Plus sérieusement,tout le monde ou presque se sert du franglais et ce,sans même s'en rendre compte...De nombreux mots font partie du language courant

Les caddys,les parkings,bref j'arrête là

  

Et en Suisse, le mot "soldes" est souvent remplacé par "sale". Les supérettes sont "open" au lieu d'être "ouverts", etc. Sans parler des magasins de  vêtements qui utilisent l'anglais à tire-larigot.

En revanche, ils nous piquent aussi pas mal de mot français; en particulier dans le domaine de la cuisine et des vins, sans toujours les comprendre d'ailleurs: 

N'importe quel vin rouge devient un "Burgundy"

Les "entrées" deviennent le plat principal et les mots "cordon bleu" ou "a la carte" deviennent des mots génériques à fourrer n'importe où.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Sittelle Membre 6 938 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)

Ben c'est déjà compliqué de comprendre des phrases simples dans les langues que je maîtrise alors quand c'est mélangé :gurp:  .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 393 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Gouderien a dit :

En bref, que pensez-vous du franglais, quand il est utilisé à haute dose, spécialement dans le contexte du travail? Et comment réagissez-vous?

Étant à la retraite depuis déjà quelques années, il est bien possible que j'ai un ou deux trains de retard quant à l'évolution du monde du travail, et que le langage ci-dessus décrit soit en fait celui qui domine à présent dans les entreprises. Comment survivre dans ces conditions? Est-ce qu'on s'habitue? Est-on tenté de s'exprimer à son tour comme ça, de n'utiliser qu'un français châtié, ou au contraire de renchérir encore et de ne parler que dans la langue de J.K. Rowling (et, accessoirement de Shakespeare)? L'usage intensif d'un mauvais anglais n'est-il, comme je le pense, que le triple résultat du snobisme, de la bêtise et d'une volonté de désinformation? A quoi on me répondra peut-être : mondialisation oblige. Elle a bon dos, la mondialisation! Comme dit l'autre, je pose la question.

Ces gens me gonflent !

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×