Aller au contenu

Une "oscillation" de l'orbite de la Lune dans les années 2030 : des conséquences terribles sur Terre selon la Nasa

Noter ce sujet


Messages recommandés

Annonces
Maintenant
Sérial Banneur 47ans Posté(e)
Tequila Moor Sérial Banneur 11 988 messages
`‚ 47ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, Umpokito a dit :

Il y a tellement de bonnes nouvelles ces derniers temps que l'on va finir par s'ennuyer.

  • Like 1
  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 017 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a une heure, Umpokito a dit :

Qu'est-ce que c'est qu'une oscillation de l'orbite lunaire ?????

L'orbite lunaire suit les lois de Kepler. En astronomie les orbites sont très bien définie et ne changent pas au gré des divers caprices donc le mot "oscillation ne convient pas !

Incinaison de l'orbite de la Lune sur le plan de l'écliptique (plan de l'orbite terrestre) : de 4,99° à 5,30°  actuellement c'est environ 5,14°. Inclinaison moyenne de l'équateur lunaire sur l'écliptique 1,543°. Ces deux angles sont très faibles.

Les actions gravitationnelles qui en déculent varient comme le produit des sinus de ces deux angles. Autrement dit les variations gravitationnelles seront infîmes de l'ordre du 1/1000.

Pas de quoi chambouler l'action des marées qui dépendent bien davantage du cumul des actions Lune+/- Soleil qui varient comme l'inverse du carré de leurs distances à la Terre.

Les tables des horraires et des hauteur d'eau délivrées par le SHOM selon la formule trouvée par Laplace en 1805 sont toujours d'une très grande précision.

L'hypothèse de la Nasa qui relate un événement qui se produit tous les 18,6 années n'a jamais été perçu comme une anomalie dans les prévisions des amplitudes des marées depuis 2 siècles de prévisions.

Dans 10 ans le niveau moyen des océans aura monté de 3,6 cm. Est-ce qu'une telle élévation du niveau de la mer cumulée à une amplitude de marée de coefficient de 120 et une montée moyenne de 5 m va noyer les terres basses ?

5+0,036 c'est encore très voisin de 5 m !

À mon avis c'est encore une annonce du genre "coucou fais-moi peur".

 

 

  • Like 6
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 674 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Le réchauffement climatique va amplifier la force gravitationnelle.

Faut oser l'écrire çà . L'auteur doit être un de ces écolos, qui ne jure que par ses sacs poubelles verts, bleus,blancs ou noirs qu'il s'applique à ranger dans de gros containers fabriqués par des industriels à la solde des différents ministres de l' écologie. POUAH !!!

 

  • Like 1
  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 017 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 1 minute, azad2B a dit :

Le réchauffement climatique va amplifier la force gravitationnelle.

Faut oser l'écrire çà . 

Oui elle est forte cette connerie.

tout à mes "oscillations lunaires" je n'avais pas vu cette monstruosité. Quel peut être le lien entre réchauffement  et gravitation ? Aucun bien sûr.

L'auteur de cette bévue n'a pas le niveau d'un bac scientifique. C'est bien ce que je répète inlassablement : les journaleux n'ont pas le niveau pour aborder les questions scientifiques surtout quand ils écrivent dans des médias qui se veulent "scientifiques" en particulier "futura-sciences".

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 67ans Posté(e)
Umpokito Membre 2 041 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Répy a dit :

À mon avis c'est encore une annonce du genre "coucou fais-moi peur".

 

Ça vient de la NASA; dis, tu veux te battre avec eux?:smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 017 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Umpokito a dit :

Ça vient de la NASA; dis, tu veux te battre avec eux?:smile2:

 Il faudrait d'abord lire le texte original de la Nasa alors que l'article cité dans le lien d'ouverture est une version de journaliste.

Cependant aucun scientifique ne peut prétendre que le changement climatique va modifier l'action gravitationnelle !

Enfin pourquoi grossir les éventuels effets des "oscillations" alors qu'elle surviennent de façon cyclique tous les 18,6 ans. On n'a jamais observé dans les archives des hauteurs de marée une telle périodicité ! Les marins dans les ports auraient été les premiers à l'observer si elle avait été supérieure à 10 cm. d m^me pour les marégraphes enregistreurs.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 67ans Posté(e)
Umpokito Membre 2 041 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Répy a dit :

 Il faudrait d'abord lire le texte original de la Nasa alors que l'article cité dans le lien d'ouverture est une version de journaliste.

Cependant aucun scientifique ne peut prétendre que le changement climatique va modifier l'action gravitationnelle !

Enfin pourquoi grossir les éventuels effets des "oscillations" alors qu'elle surviennent de façon cyclique tous les 18,6 ans. On n'a jamais observé dans les archives des hauteurs de marée une telle périodicité ! Les marins dans les ports auraient été les premiers à l'observer si elle avait été supérieure à 10 cm. d m^me pour les marégraphes enregistreurs.

Qui a dit que, je te cite:"Le changement climatique va modifier l'action gravitationnelle"? La gravitation de la lune est cyclique et réglée comme une horloge(18.6 ans) et n'y toi ni moi n'y pouvons rien. Cependant, la fonte hâtive des glaces des pôles contribuera aussi sur ces dangers de marées énormes!:cool:

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
qkv Membre 1 603 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 58 minutes, Répy a dit :

Qu'est-ce que c'est qu'une oscillation de l'orbite lunaire ?????

L'orbite lunaire suit les lois de Kepler. En astronomie les orbites sont très bien définie et ne changent pas au gré des divers caprices donc le mot "oscillation ne convient pas !

Incinaison de l'orbite de la Lune sur le plan de l'écliptique (plan de l'orbite terrestre) : de 4,99° à 5,30°  actuellement c'est environ 5,14°. Inclinaison moyenne de l'équateur lunaire sur l'écliptique 1,543°. Ces deux angles sont très faibles.

Les actions gravitationnelles qui en déculent varient comme le produit des sinus de ces deux angles. Autrement dit les variations gravitationnelles seront infîmes de l'ordre du 1/1000.

Pas de quoi chambouler l'action des marées qui dépendent bien davantage du cumul des actions Lune+/- Soleil qui varient comme l'inverse du carré de leurs distances à la Terre.

Les tables des horraires et des hauteur d'eau délivrées par le SHOM selon la formule trouvée par Laplace en 1805 sont toujours d'une très grande précision.

L'hypothèse de la Nasa qui relate un événement qui se produit tous les 18,6 années n'a jamais été perçu comme une anomalie dans les prévisions des amplitudes des marées depuis 2 siècles de prévisions.

Dans 10 ans le niveau moyen des océans aura monté de 3,6 cm. Est-ce qu'une telle élévation du niveau de la mer cumulée à une amplitude de marée de coefficient de 120 et une montée moyenne de 5 m va noyer les terres basses ?

5+0,036 c'est encore très voisin de 5 m !

À mon avis c'est encore une annonce du genre "coucou fais-moi peur".

 

 

Le coucou , il est déjà la pour la nature ; et 2 au carré ; pas besoin de la lune pour avoir du dantesque ; juste au niveau du climat déjà ; et je parle pas du vivant ; on entre dans un scénario irréversible .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 7 029 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

de toute façon ,je serais probablement ,mort !

donc aprés moi le déluge !!

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 017 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Umpokito a dit :

Qui a dit que, je te cite:"Le changement climatique va modifier l'action gravitationnelle"? La gravitation de la lune est cyclique et réglée comme une horloge(18.6 ans) et n'y toi ni moi n'y pouvons rien. Cependant, la fonte hâtive des glaces des pôles contribuera aussi sur ces dangers de marées énormes!:cool:

la force gravitationnelle dépend de l'inverse du carré de la distance du centre de masse de la lune au centre de masse de la Terre. C'est la loi de Newton découverte en 1687.

le changement climatique n'affectera en rien ce phénomène de physique fondamentale.

ce qui est cyclique ce sont :

- la révolution de la Lune autour de la Terre durée : 27,3 jours sur une ellipse.

- l'inclinaison de la lune par rapport à son plan de rotation autour de la Terre de 5° à 5,30°.

- l'inclinaison de son plan de rotation par rapport au plan de rotation d ela Terre autour du Soleil eviron 1,5°.

l'ensemble de ces phénomènes périodiques donne un phénomène périodique global de période 18,6 années.

Puisque le facteur premier -et de loin- est la distance Terre-Lune, les oscillations de période 18,6 années n'apportent pas de variations majeures et détectables dans les hauteurs d'eau des marées sinon les marégraphes installés depuis 2 siècles l'auraient observée.

En conséquence les effets gravitationnels annoncés sont bidon.

A mon avis le journaleux qui a écrit le premier papier a fait une salade qu'il a attribué à la Nasa.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Pierrot89 Membre 3 477 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Que de grosses bêtises sur ce site.

Répy donne la bonne explication concernant les lois de Kepler.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
Elbaid1 Membre 1 177 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

 "La combinaison de la force gravitationnelle de la Lune, de l’élévation du niveau de la mer et du changement climatique va entraîner des inondations sur les côtes du monde entier", affirme le chercheur Bill Nelson dans un communiqué visible sur le site de la Nasa."

bin tant mieux , et si ça pouvait survenir en plein ete et noyer les touristes par dessus le marché se serait encore mieux .

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 017 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, Pheldwyn a dit :

Merci pour le lien en anglais.

Mon opinion n'a pas changé : les amplitudes de marées ne dpendent pas des petites oscillations de la Line par rapport à l'écliptique mais seulment de l'inverse du carré de la distance Terre-Lune modulée par l'influence gravitationnelle du soleil et qui est du m^me type mathématique.

Les auteurs de l'article semblent ignorer la loi d'attraction universelle de Newton en 1687 et la formule donnant la périodicité et le coefficient astronomique trouvée par Laplace en 1805.

Ils ont voulu faire un papier à sensation. Mais rien, absolument rien ne montre dans les archives maritimes des marégraphes ne montre une périodicité de 18,6 ans dans les hauteurs des marées.

Bref, une fakenews totalement non scientifique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 35ans Posté(e)
Jean-EB Membre 508 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

Bonjour,

cet article scientifique est très intéressant. Il dit bien que le cycle tidal de 18,6 ans, combiné au réchauffement climatique actuel, a de fortes chances, lors de certains mois et à certaines saisons, d'augmenter sur les côtes américaines le nombre d'épisodes d'inondation de manière importante. Cette augmentation en fréquence lors des marées hautes est envisagée dans les décennies à venir et se produira lors des valeurs hautes du signal de l'harmonique ou, si l'on préfère et pour faire beaucoup plus simple, quand le cycle de 18,6 ans sera autour de son maximum. L’augmentation rapide des événements d'inondations dans certaines régions côtières des Etats-Unis pourrait commencer au mitan des années 2030. L'avenir climatique pour nos sociétés, sous l'aspect des inondations de marée notamment (aussi devrais-je dire), n'est pas réjouissant si ces chercheurs ont raison. 

Jean

Modifié par Jean-EB
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 017 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, Jean-EB a dit :

cet article scientifique est très intéressant. Il dit bien que le cycle tidal de 18,6 ans, combiné au réchauffement climatique actuel, a de fortes chances, lors de certains mois et à certaines saisons, d'augmenter sur les côtes américaines le nombre d'épisodes d'inondation de manière importante. Cette augmentation en fréquence lors des marées hautes est envisagée dans les décennies à venir et se produira lors des valeurs hautes du signal de l'harmonique ou, si l'on préfère et pour faire beaucoup plus simple, quand le cycle de 18,6 ans sera autour de son maximum. L’augmentation rapide des événements d'inondations dans certaines régions côtières des Etats-Unis pourrait commencer au mitan des années 2030. L'avenir climatique pour nos sociétés, sous l'aspect des inondations de marée notamment (aussi devrais-je dire), n'est pas réjouissant si ces chercheurs ont raison. 

Je parie que s'il y a des inondations dans le sud-est des USA elle seront davantage dues à des raisons climatiques et géographiques que par l'action gravitationnelle de la Lune.

D'abord la Floride et le delta du Mississipi ont une altitude très faible. Déjà ces contrées sont malmenées par les survagues accompagnant les cyclones tropicaux. Si la température augmente dans les pemiers mètre de l'océan, l'évaporation ser aplus intense et la violence des cyclones va augmenter. Cela soulèvera le niveau de l'océan par la diminution barométrique mais aussi les vents forts vont lever des vagues plus puissantes.

Encore une fois la Lune n'y sera pour rien ! D'ailleurs l'article en anglais ne donne pas de preuve scientifique à ces "oscillations gravitationnelles"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 35ans Posté(e)
Jean-EB Membre 508 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

Vous avez raison Répy, les raisons climatiques (le réchauffement induisant une élévation du niveau des mers) est bien mentionné comme étant une cause des inondations de marée. Il est indiqué que le cycle de 18,6 ans amplifiera les effets de l'élévation du niveau des mers par des inondations plus fréquentes sur les côtes américaines (et pas uniquement les côtes de la Floride et de la Louisiane). 

Le cycle de 18,6 ans et ses effets sur les marées terrestre est pourtant bien connu et assez bien documenté. D'ailleurs l'article cite les sources idoines sur ce cycle orbital lunaire. Je m'aperçois que seul un commentaire de l’article a été posté ici et non l’article lui-même. Il est ici : Rapid increases and extreme months in projections of United States high-tide flooding, Thompson et al., 2021. On lira dans la bibliographie de l'article les références citées dans les renvois 15, 16 et 17 (articles récents, respectivement de 2014, 2011 et 2021) pour se faire une idée du cycle de 18,6 ans et de la part de celui-ci dans les amplitudes de marées. 

Jean

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×