Aller au contenu

Le travail ... et après ?!

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 55ans Posté(e)
brooder Membre 4 408 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)

Pour ceux qui estime avoir fait leur "devoir", il reste à pouvoir "vivre".

Si je prend mon exemple car je l'estime "exemplaire", le problème a été de trouver ma place après avoir fait mon devoir !

Dans un contexte de méritocratie, faire son devoir restait imaginable. Les contraintes étaient rationnelles car les héritages entre les gens étaient clairement définies. Ce n'était pas simplement des problèmes politiques mais des différences culturelles. La compétition était fertile !

Or il semble maintenant que la "lutte" devienne invisible, les différences sont devenues infranchissables entre les décideurs et les exécutants.

Il n'y a plus à mon sens de gagnants !

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 16 599 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, brooder a dit :

Il n'y a plus à mon sens de gagnants !

Alors ne jouez plus.

A20.jpg

  • Like 1
  • Haha 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
brooder Membre 4 408 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Talon 1 a dit :

Alors ne jouez plus.

 

Le travail est pourtant le meilleur remède !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 21ans Posté(e)
Ohissa Membre 1 575 messages
Forumeur alchimiste‚ 21ans
Posté(e)

Bonjour

Le travail serait super sympa si nos robots effectués toutes les tâches ingrates du quotidien. Quant aux seniors dépendants une rémunération en conséquence pour ceux qui se dévouent. Idem pour les soignants et autres  services régaliens. 

Y arriverons nous ? 

Bonne journée

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
puceau Membre 5 952 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 76ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, brooder a dit :

Le travail est pourtant le meilleur remède !

 

Le travail, c'est la santé. Alors, laissons-le aux malades:D

  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
brooder Membre 4 408 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Ohissa a dit :

Bonjour

Le travail serait super sympa si nos robots effectués toutes les tâches ingrates du quotidien. Quant aux seniors dépendants une rémunération en conséquence pour ceux qui se dévouent. Idem pour les soignants et autres  services régaliens. 

Y arriverons nous ? 

Bonne journée

L'exemple des entrepôts de livraison de colis nous montre que les taches restant aux humains sont loin d'être celles les plus intéressantes !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Lovery Membre 16 713 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 18 minutes, puceau a dit :

Le travail, c'est la santé. Alors, laissons-le aux malades:D

 

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 16 599 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, brooder a dit :

Le travail est pourtant le meilleur remède !

 

La profession est un des éléments de la personnalité, avec la filiation (enfant de roi :)), la culture, la richesse, la famille, etc...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
brooder Membre 4 408 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Talon 1 a dit :

La profession est un des éléments de la personnalité, avec la filiation (enfant de roi :)), la culture, la richesse, la famille, etc...

On m'a toujours enseigné que le travail était au dessus de tout, même de la famille !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 16 599 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, brooder a dit :

On m'a toujours enseigné que le travail était au dessus de tout, même de la famille !

 

Il manque des échelons à votre échelle. Vous avez une famille pour travailler, ou vous travaillez pour la famille ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
brooder Membre 4 408 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Talon 1 a dit :

Il manque des échelons à votre échelle. Vous avez une famille pour travailler, ou vous travaillez pour la famille ?

Je ramène de l'argent à la famille.

 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 22 042 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, brooder a dit :

Le travail est pourtant le meilleur remède !

 

Si on veut se préparer à la retraite, je préconise la fainéantise (ou le chômage, qui est de la fainéantise involontaire).

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 15 637 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

De mon point de vue, le rapport au travail s'est décalé d'une nécessité "vitale" a un des éléments d'équilibre dans la vie.

La valeur travail s'est diluée d'un côté en idolatrant des hommes qui ont réussi à s'en extraire, les joueurs de foot, acteurs....qui marchent à la vocation passion.

La Française des jeux dont le succès contient le désir d'affranchissement.

Et de l'autre par un grand écart entre des patrons multi milliardaires pointés en exemples comme en coupables parce qu'ils se jouent du ... capital et de l'autre par des employés desabusés qui n'ont pas l'envie d'être pris pour des couillons sous un vernis de charte d'entreprise.

Le travail est un de ces mots totems qui regroupe aussi bien des passionnés que des désabusés voire des exploités, suffit de voir des logisticiens qui obéissent à une machine en entendant 50 mots de vocabulaire robotique dans une journée 

Du coup....on trouve d'un côté des jeunes qu'on protège d'une vraie recherche de vocation et d'orientation et qui se pointent a 25 ballets quasi ignares de la valeur travail après 5 ans standardisés de boîtes à normalisation...et de l'autre avec des papys qu'on va laisser jusqu'a 64 ballets minimum dans des conditions de carrière extrêmement discutables....

On fuit le travail jeune et on s'en retrouve exclu plus vieux sur l'hymne de travail....famille...manque encore patrie disons...et on retrouve un cocktail assez dégoulinant d'hypocrisie 

La vraie valeur, c'est la passion et l'énergie 

Si on travaille pour travailler...on a donné ce nom a ce qu'on a raté

C'est essentiel mais ce n'est pas suffisant 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Lowy.. Membre 911 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 22 heures, brooder a dit :

Pour ceux qui estime avoir fait leur "devoir", il reste à pouvoir "vivre".

Si je prend mon exemple car je l'estime "exemplaire", le problème a été de trouver ma place après avoir fait mon devoir !

Dans un contexte de méritocratie, faire son devoir restait imaginable. Les contraintes étaient rationnelles car les héritages entre les gens étaient clairement définies. Ce n'était pas simplement des problèmes politiques mais des différences culturelles. La compétition était fertile !

Or il semble maintenant que la "lutte" devienne invisible, les différences sont devenues infranchissables entre les décideurs et les exécutants.

Il n'y a plus à mon sens de gagnants !

 

C'est dans la cour des réseaux , que la sélection se fait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
italove Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Il y a 22 heures, brooder a dit :

Pour ceux qui estime avoir fait leur "devoir", il reste à pouvoir "vivre".

Si je prend mon exemple car je l'estime "exemplaire", le problème a été de trouver ma place après avoir fait mon devoir !

Dans un contexte de méritocratie, faire son devoir restait imaginable. Les contraintes étaient rationnelles car les héritages entre les gens étaient clairement définies. Ce n'était pas simplement des problèmes politiques mais des différences culturelles. La compétition était fertile !

Or il semble maintenant que la "lutte" devienne invisible, les différences sont devenues infranchissables entre les décideurs et les exécutants.

Il n'y a plus à mon sens de gagnants !

 

Les gagnants font comme moi, faire un boulot qui plaît, profiter de la vie et de la famille, avoir toujours le sourire, même dans les moments difficiles et aussi ne pas être jaloux de son prochain :bo:

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 53ans Posté(e)
lepequenot Membre 3 466 messages
Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche‚ 53ans
Posté(e)

Tout sacrifier pour son boulot afin de gravir les échelons vers le sommet et à un moment se rendre compte que tout ça c'est une belle connerie et qu'il vaut mieux profiter de ce qu'on a et des bons moments avec la famille et les amis. C'est ce qui m'est arrivé et aujourd'hui je ne regrette pas d'avoir stoppé la spirale infernale, je me contente du poste déjà pas si mal qui est le mien et je ne cherche pas a obtenir mieux, j'ai une vie très confortable et aucun souci matériel alors pourquoi vouloir plus au détriment des plaisirs de la vie. Je déconseille vivement aux jeune ingénieurs de se lancer dans une quête effrénée de reconnaissance car ils tomberont toujours sur des individus issus d'écoles de commerce qui auront le dents plus longues qu'eux et seront mieux armés pour naviguer vers les hautes sphères. Aujourd'hui l'argent règne en maitre alors les ingénieurs sont destinés à rester dans leurs bureau d'études et les financiers à diriger, les Francis Bouygues c'est fini, maintenant on veut des "king du business" peu importe si on fait des conneries pourvu que ça rapporte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 483 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Le 04/07/2021 à 11:40, brooder a dit :

Pour ceux qui estime avoir fait leur "devoir", il reste à pouvoir "vivre".

Si je prend mon exemple car je l'estime "exemplaire", le problème a été de trouver ma place après avoir fait mon devoir !

Dans un contexte de méritocratie, faire son devoir restait imaginable. Les contraintes étaient rationnelles car les héritages entre les gens étaient clairement définies. Ce n'était pas simplement des problèmes politiques mais des différences culturelles. La compétition était fertile !

Or il semble maintenant que la "lutte" devienne invisible, les différences sont devenues infranchissables entre les décideurs et les exécutants.

Il n'y a plus à mon sens de gagnants !

 

C'est une question du passée ça. Je crois que le problème fondamental pour les jeunes actuels, ça reste de pouvoir vivre tout en faisant son devoir. A l'heure actuelle, une telle prouesse est compliquée. On aboutit soit à l’avilissement moral soit au non-vivre. Il est en revanche sûr que la fertilité d'un tel système est proche du néant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
brooder Membre 4 408 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)

Si j'en reviens à l'intitulé du sujet (devoir et mérite), le devoir reste sans le mérite. On ne peut plus faire son devoir sans tomber dans des griffes ennemies.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×