Aller au contenu

y a-t-il assez de foyer pour les femmes battues ou violees?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 53ans Posté(e)
anna011 Membre 279 messages
Forumeur activiste‚ 53ans
Posté(e)

je voudrais savoir justement si il y a assez de foyer en France pour les femmes battues ou violees ? Moi à mon avis il doit pas en avoir suffisamment parce que je pense a Valérie bacot je suppose que vous en avez tous entendu parler celle qui a été violée et qui a subi un long calvaire avec son violeur   je pense aussi à Jacqueline sauvage qui avait tué aussi son mari comme quoi elle ne se sont  pas partis tout de suite puisque puisqu' elles avaient peut etre peur de se retrouver peut-être dans la rue et elle connaissait personnes d'autres  pour les sauver. 

j'aimerai entendre vos témoignages qu'en pensez-vous ? je vous remercie..

Modifié par anna011
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • anna011 a modifié le titre en y a-t-il assez de foyer pour les femmes battues ou violees?
Annonces
Maintenant
  • Réponses 64
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 13

  • 7

  • 7

  • 5

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

en même temps, ce genre de foyer ne devrai pas exister. à partir du moment où il y a violence avérée, la victime devrait pouvoir rester chez elle, et l'agresseur éloigné, soit en l'emprisonnant, soit

Coucou Iris, nous avons recueilli notre fille et les 3 enfants, tu te rappelles j'l'avais dit sur l'autre forum.... elle est retournée dans sa maison et l'autre connard d'alcoolo de chasseur est parti

Dans l'idéal, oui, mais on en est là. L'important serait déjà d'avoir des accueils d'urgence et en quantité suffisante, dédiés au court terme. Après, effectivement, ton idée devrait permettr

Membre 41ans Posté(e)
micro-onde Membre 6 970 messages
son et lumière‚ 41ans
Posté(e)

Voila pourquoi je suis contre le mariage et pour le concubinage avec chacun son appart ça évite les situations compliquées:on se dispute ?allez hop chacun chez soi et on voit le lendemain 

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ Posté(e)
Doïna Membre+ 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Cela doit dépendre des villes. Je sais qu'à Marseille, les foyers d'accueil pour les femmes maltraitées ne sont pas assez nombreux et ne peuvent les accueillir toutes. Visiblement, ce n'est pas la priorité de sa mairie.

  • Like 1
  • Triste 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 906 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, soisig a dit :

en même temps, ce genre de foyer ne devrai pas exister. à partir du moment où il y a violence avérée, la victime devrait pouvoir rester chez elle, et l'agresseur éloigné, soit en l'emprisonnant, soit en lui faisant porter un bracelet électronique, lui interdisant de s'approcher de la victime, à moins de 100 km. Ainsi, dès qu'il entrerait dans le périmètre interdit, la police serait aussitôt alertée, et devrait intervenir aussitôt. 

Dans l'idéal, oui, mais on en est là.

L'important serait déjà d'avoir des accueils d'urgence et en quantité suffisante, dédiés au court terme.

Après, effectivement, ton idée devrait permettre de rapidement remettre ces femmes chez elles ... le problème, il faut que la justice reconnaisse la culpabilité de l'agresseur, et ça, ça ne se fait pas en 5 min.

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 53ans Posté(e)
anna011 Membre 279 messages
Forumeur activiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 37 minutes, Doïna a dit :

Cela doit dépendre des villes. Je sais qu'à Marseille, les foyers d'accueil pour les femmes maltraitées ne sont pas assez nombreux et ne peuvent les accueillir toutes. Visiblement, ce n'est pas la priorité de sa mairie.

je pense que dans toute la France ça doit être pareil c'est pour ça que les femmes maltraitées ne pensent pas en premier au foyer d'accueil je pense elles doivent s imaginer que si elles sont battues et bien'elles se retrouveront à la rue...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 53ans Posté(e)
anna011 Membre 279 messages
Forumeur activiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Pheldwyn a dit :

Dans l'idéal, oui, mais on en est là.

L'important serait déjà d'avoir des accueils d'urgence et en quantité suffisante, dédiés au court terme.

Après, effectivement, ton idée devrait permettre de rapidement remettre ces femmes chez elles ... le problème, il faut que la justice reconnaisse la culpabilité de l'agresseur, et ça, ça ne se fait pas en 5 min.

je pense que les foyers d'hébergement c'est en priorité pour les immigrés mais c'est pas une question de racisme que je dis ça  ça m'est arrivé d'avoir connu une brésilienne et elle a téléphoné à la police parce qu'elle avait un problème avec son copain qui était français et elle a bien eu un foyer d'urgence et je pense que les Français on a pas ça et c est ça le  problème.   et je pense comme Valérie baco , elle qui a bien été soumise et viole elle a donc rien pu faire jusqu'à tue ce violeur  20 ans après et c'est triste pour elle l'a eu la vie gachee

  • Confus 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 503 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

On parle de quoi exactement ? La plupart ne portent pas plainte, comment voulez-vous qu'elles soient protégées ? C'est par là qu'il faut commencer. Le "pourquoi elles ne portent pas plainte".

Les places elles se trouvent. S'il n'y en a pas en structure, en appartement relais, on héberge en hôtellerie. Mais il faut qu'une procédure soit engagée. 

Faire référence à Valérie Bacot est une énormité. Sa "construction" ne lui aurait jamais permis de partir. Ne pas l'avoir compris c'est dommage.. Et des comme elles il y en a beaucoup. Elles ne peuvent pas partir. Il y en aura toujours des cas comme ça, malheureusement.

Alors il vaut mieux faire référence à la multitude qui ne font pas parler d'elles et qui peuvent elles, avec le soutien adapté, porter plainte et partir. 

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 906 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)

C'est parfois plus simple de pouvoir être aidée pour porter plainte., et être sûre de ne pas rentrer voir son agresseur après l'avoir fait. 

Bref, l'accueil doit pouvoir être en amont de la procédure, non ?

Modifié par Pheldwyn
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 53ans Posté(e)
anna011 Membre 279 messages
Forumeur activiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 30 minutes, soisig a dit :

en même temps, ce genre de foyer ne devrai pas exister. à partir du moment où il y a violence avérée, la victime devrait pouvoir rester chez elle, et l'agresseur éloigné, soit en l'emprisonnant, soit en lui faisant porter un bracelet électronique, lui interdisant de s'approcher de la victime, à moins de 100 km. Ainsi, dès qu'il entrerait dans le périmètre interdit, la police serait aussitôt alertée, et devrait intervenir aussitôt. 

je pense a Valérie bacot alors si elle avait appelé la police son agresseur aurait été retire je pense mais pour combien de temps ?  je pense qu elle avait trop peur puisqu' elle était trop surveilléz par son proxenete c est pour ça qu elle ne les a pas appelles...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 503 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
à l’instant, Pheldwyn a dit :

Bref, l'acceuil doit pouvoir être en amont de la procédure, non ? 

Il l'est aussi, bien sûr, mais sans plainte, pas de possibilité.  Je te donne un exemple. Madame appelle au 39 19 et est orientée vers une association. L'association la reçoit et en priorité va lui expliquer que sans plainte et constat légiste, il n'y aura rien de possible et surtout, qu'elle se rend coupable... d'un abandon du domicile conjugal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 906 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, anna011 a dit :

je pense que les foyers d'hébergement c'est en priorité pour les immigrés mais c'est pas une question de racisme 

Pourquou tu penses cela ? 😶

Les foyers d'hébergement sont la pour celles qui en ont besoin ! 

Ma soeur (qui n'est pas plus immigrée que moi) y a eu recours par le passé avec mes nièces car son compagnon d'alors était alcoolique et violent. 

il y a 2 minutes, January a dit :

Il l'est aussi, bien sûr, mais sans plainte, pas de possibilité.  Je te donne un exemple. Madame appelle au 39 19 et est orientée vers une association. L'association la reçoit et en priorité va lui expliquer que sans plainte et constat légiste, il n'y aura rien de possible et surtout, qu'elle se rend coupable... d'un abandon du domicile conjugal.

Bah justement, ces foyers peuvent la guider vers ces démarches nécessaires. 

Quand à l'abandon de domicile, là c'est d'un point de vue legislatif : il faudrait pouvoir créer des exceptions, lorsqu'il s'agit de se protéger d'un danger (même si non avéré). 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 503 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

C'est fait. Parfois les victimes sont reçues pendant longtemps, elles sont aidées, leur départ est préparé, et elles portent plainte. Ca peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 

Oui et ça existe aussi, mais pas sans danger avéré, et je suis d'accord avec ça. Je peux t'expliquer pourquoi : la victime elle-même doit prendre en main certaines choses, il ne faut pas tout faire à leur place, et les preuves, les témoignages, c'est à elle de les réunir, même si elle sera aidée, conseillée, c'est elle qui doit le faire. C'est capital pour la suite de sa prise en charge, pour sa reconstruction. 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 42ans Posté(e)
Beebee Membre 594 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, January a dit :

C'est fait. Parfois les victimes sont reçues pendant longtemps, elles sont aidées, leur départ est préparé, et elles portent plainte. Ca peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 

Oui et ça existe aussi, mais pas sans danger avéré, et je suis d'accord avec ça. Je peux t'expliquer pourquoi : la victime elle-même doit prendre en main certaines choses, il ne faut pas tout faire à leur place, et les preuves, les témoignages, c'est à elle de les réunir, même si elle sera aidée, conseillée, c'est elle qui doit le faire. C'est capital pour la suite de sa prise en charge, pour sa reconstruction. 

Je vais poser une question bête parce que y'a un truc que je ne comprends pas : une femme va porter plainte contre son compagnon avec des traces de coups, des récits effrayants, etc. Il va y avoir enquête, en France, on a la présomption d'innocence, ça ne me pose aucun problème. Mais on ne peut pas demander à quelqu'un de retourner vivre avec celui qui la viole, qui la bat, qui bat les enfants (avec présomption) il me semble.

Ma question stupide est la suivante : mais put... de bor... de mer...., pourquoi serait-ce à la (prétendue) victime de partir de chez elle le temps de la procédure si c'est son domicile plutôt que le (prétendu) bourreau? Avec un changement de clé immédiat évidemment?

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 503 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Beebee a dit :

Ma question stupide est la suivante : mais put... de bor... de mer...., pourquoi serait-ce à la (prétendue) victime de partir de chez elle le temps de la procédure si c'est son domicile plutôt que le (prétendu) bourreau? Avec un changement de clé immédiat évidemment?

Ca aussi, c'est capital pour la suite, la reconstruction. Rares sont les associations à combattre là dessus. Elles savent que très souvent, les victimes ne veulent surtout pas se retrouver chez elle.  Monsieur saura où sa victime se trouve, c'est pas un changement de clé qui l'arrêtera si jamais. Le mettre dehors moi je suis pas contre si la victime le demande, mais il faut le loger. Parce-que s'il se retrouve sous les ponts ça va pas forcément le calmer... 

Toujours de façon législative, si c'est le domicile conjugal... Monsieur n'est pas "virable". C'est pour ça qu'on prend en charge madame et les éventuels enfants. Le département peut être prévenu aussi dès lors qu'il y a des mineurs. Et une procédure peut être lancée très vite maintenant (divorce, droit de visite et d'hébergement etc..).

 

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
hanss Membre 24 357 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Un cas d’une femme battue qui ne doit pas être isolé. 
Elle se fait frapper par son compagnon c’est la fois de trop. Elle part alors qu’elle n’était jamais partie avant. Elle se réfugie chez sa mère. Elle a 5 enfants, elle n’a pas d’autres choix que de les laisser derrière elle. Cela dure depuis plusieurs semaines. Elle est chez sa mère, les enfants sont avec leur père mais les grands vont voir leur mère ils sont autonomes, ils vont en cours et viennent la voir. La petite elle ne peut pas et le père la tient en « otage »Il ne la laisse pas aller voir sa mère. La police ne peut rien faire, il n’y a pas de décisions de justice encore à faire respecter. Les démarches de divorce sont à peine lancées. Elle n’a pas d’appartement pour les recevoir encore. Conclusion elle ne voit pas sa petite et elle est sur le point de craquer et va peut être retourner là bas. 
Tout ne se règle pas avec la loi malheureusement. 

Il y a 1 heure, Doïna a dit :

Cela doit dépendre des villes. Je sais qu'à Marseille, les foyers d'accueil pour les femmes maltraitées ne sont pas assez nombreux et ne peuvent les accueillir toutes. Visiblement, ce n'est pas la priorité de sa mairie.

Il me semble que c’est le département qui gère ce type de structure. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 70ans Posté(e)
Morfou Membre 40 358 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
il y a 43 minutes, anna011 a dit :

je pense a Valérie bacot alors si elle avait appelé la police son agresseur aurait été retire je pense mais pour combien de temps ?  je pense qu elle avait trop peur puisqu' elle était trop surveilléz par son proxenete c est pour ça qu elle ne les a pas appelles...

Elle était conditionnée...son jeune âge au tout début de son histoire et c'est pas sa famille qui l'a aidé!

 

Il y a 1 heure, Doïna a dit :

Cela doit dépendre des villes. Je sais qu'à Marseille, les foyers d'accueil pour les femmes maltraitées ne sont pas assez nombreux et ne peuvent les accueillir toutes. Visiblement, ce n'est pas la priorité de sa mairie.

Ce sont peut-être les femmes maltraitées qui sont trop nombreuses?

il y a 45 minutes, January a dit :

Il l'est aussi, bien sûr, mais sans plainte, pas de possibilité.  Je te donne un exemple. Madame appelle au 39 19 et est orientée vers une association. L'association la reçoit et en priorité va lui expliquer que sans plainte et constat légiste, il n'y aura rien de possible et surtout, qu'elle se rend coupable... d'un abandon du domicile conjugal.

Et d'abandon d'enfants si elle en a et les emmène avec elle...la loi n'est pas faite pour les femmes...

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 503 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Morfou a dit :

Elle était conditionnée...son jeune âge au tout début de son histoire et c'est pas sa famille qui l'a aidé!

Merci. Bah ça rentre pas dans la tête de tout le monde malheureusement. 

  • Like 1
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 57ans Posté(e)
Placid88 Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 57ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Beebee a dit :

Je vais poser une question bête parce que y'a un truc que je ne comprends pas : une femme va porter plainte contre son compagnon avec des traces de coups, des récits effrayants, etc. Il va y avoir enquête, en France, on a la présomption d'innocence, ça ne me pose aucun problème. Mais on ne peut pas demander à quelqu'un de retourner vivre avec celui qui la viole, qui la bat, qui bat les enfants (avec présomption) il me semble.

Ma question stupide est la suivante : mais put... de bor... de mer...., pourquoi serait-ce à la (prétendue) victime de partir de chez elle le temps de la procédure si c'est son domicile plutôt que le (prétendu) bourreau? Avec un changement de clé immédiat évidemment?

peu être car c'est le "bourreau" qui paye le loyer .....

  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 13 292 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)
il y a une heure, Pheldwyn a dit :

 

Après, effectivement, ton idée devrait permettre de rapidement remettre ces femmes chez elles ... le problème, il faut que la justice reconnaisse la culpabilité de l'agresseur, et ça, ça ne se fait pas en 5 min.

Tu sais, quand les flics interviennent parce qu'une femme est battue, le soucis est qu'il se retrouve en garde à vue, et en attendant son procès, il est libre de rentrer chez lui. Et c'est la que ça ne va pas. ça devrait être comparution immédiate, et mesures d'éloignement, immédiates aussi ;)

il y a 53 minutes, anna011 a dit :

je pense a Valérie bacot alors si elle avait appelé la police son agresseur aurait été retire je pense mais pour combien de temps ?  je pense qu elle avait trop peur puisqu' elle était trop surveilléz par son proxenete c est pour ça qu elle ne les a pas appelles...

Dans cette affaire, ça été une succession de fautes de la justice, et des services sociaux. Il a été condamné quand il l'a violée, alors qu'elle n'avait que 12 ans, et dès sa libération, rien n'a été mis en place pour qu'il reste à distance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×