Trop d'assistanat en France ?

Sondage Faire travailler gratuitement les RMIstes.   63 membres ont voté

  1. 1. Sondage Faire travailler gratuitement les RMIstes.

    • Pour
      23
    • Contre.
      40

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je dois bosser pour avoir mon salaire je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour d autres ?.

Il faut se sentir utile dans la vie afin de ne pas céder a l oisiveté.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Salut à tous

Ha vous m'avez déterré un vieux post du 22 janvier 2007 :snif: , il y a du nouveau ?

En me relisant avec un an de recul je trouve mon post très mal formulé travailler gratuitement/assistanat le titre était un peu racoleur je vous l'accorde :snif: . J'aurai peut-être du poser la question comme ça:

Trouveriez vous normal qu'en échange d'un rmi les ayants droits soient sollicités pour une petite activité profitable à la commune ?

Enfin toujours et-il que c'est pas demain la veille que le gouvernement va nous pondre un texte la-dessus trop impopulaire.

------------------

A vu de nez ta proposition pourrait en tenter quelques uns et pourtant je n'irai pas dans ce sens.

Prenons les communes gérées par des députés maires, toutes couleurs politiques confondues.

Ces collectivités bénéficient déjà de tous les contrats possible et inimaginables.

Donc comme députés, ils sont sensés agir en faveur de l'emploi. Mais en tant que maires ce sont les premiers fournisseurs de la précarité.

Parce que pour ce qui est des emplois qualifiants pouvant déboucher sur un job péreinne; mon cul!

traîner ces personnes de petits boulots en petits boulots c'est déplacer le probléme dans le temps.

D'ailleurs nous allons très vite nous en rendre compte.

Je pense que dans 5 ou 6 ans environ nous allons assister à la mise en place de véritables institutions de type soupe populaire.

Les populations précarisées vieillissent aussi vite que les autres et quand elles vont commencer à liquider leurs retraites ça risque de faire des dégats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Marre de bosser pour ces assistés.

T'inquiètes, c'est vraiment pas pour eux que tu bosses.

et se permettent de partir aux sports d'hivers chaque année, entre autre...

Je crois qu'environ 11% des français partent aux sports d'hiver.

Et, bizarrement, je ne pense pas que ces 11% soient composés pour l'essentiel de RMIstes ...

Sinon, faire travailler les RMIstes ?

Ah ben oui, je suis complètement d'accord, en leur offrant un boulot à temps plein, payé au SMIC (voir plus, évidemment).

Non mais sérieusement, vous imaginez ? Quand je vois des gens qui galèrent de nos jours avec des SMICS de misère pour s'en sortir, vous pensez réellement que ce serait une solution ? Qu'ils gagnent 2 fois moins ?

(et quel que soit le temps de travail, 450 ¿ par mois pour vivre, qu'on ait passé son temps à regarder la télé ou à bosser pour la mairie, c'est beaucoup trop peu !!).

Déjà, il faudrait une prise en charge, ne serait-ce que des transports : lorsque tu gagnes 450/mois ¿ et que tu as par exemple 105 ¿ de carte orange (pour quelqu'un habitant en idf, zone5 - grande banlieue - et travaillant à paris ou autre part en idf), ça fait déjà un sacré trou. Même en lui remboursant 50% du titre (et donc, qui paye la note ?), cela représente 12% du revenu mensuel, uniquement pour aller travailler.

Et pour manger le midi ? Fini le riz tous les midi, notre nouveau travailleur aura quoi, des tickets restaurants ? A moitié ajoutés à son revenu (40 ¿ par mois en plus, qui paye ?), et à moitié à sa charge ?

Et les mères de famille, elles font quoi de leur gamins, deux jours et demi par semaine ??

Enfin, je cherche des raison pratiques, mais l'idée me semble tellement immorale et injustifiée !

Franchement, voir les RMIstes comme les nantis de notre sociétés niveau aide social ... quand on suppose que par exemple certains chômeurs doivent toucher 3000 ¿ par mois pendant 3 ans, on peut se poser quelques questions sur les priorités (mais comme d'hab, on tape toujours ceux qui sont les plus bas).

En gros, cela rimerait surtout à augmenter ce que coûtent les RMIstes à l'état, et à précariser davantage leur situation, les forçants à accepter n'importe quel travail précaire, les enfermant davantage, pour gagner autant que ce que l'Etat jugeait auparavant comme un minimum vital ?

Bref, en gros, donner aussi le droit à l'Etat d'exploiter des travailleurs précaires et pas chers, quand pas mal de grosses boites usent et abusent de manière déjà scandaleuses des stages payés au lance pierre ?

Franchement, je ne vois là aucunement une solution, simplement un mépris encore plus pesant envers les RMIstes, une manière de ne pas résoudre le problème.

Et surtout, oui, ce serait une nouvelle forme d'exploitation humaine honteuse.

Je dois bosser pour avoir mon salaire je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour d autres ?.

Il faut se sentir utile dans la vie afin de ne pas céder a l oisiveté.

Oui, sauf qu'il y a un minimum.

Il faut que le fait de travailler te permette de vivre, que tu en tires quelquechose.

Le RMI ne doit pas devenir un sous-salaire pour des sous-employés qui ne sont pas en situation de travailler normalement (même s'ils le demandent).

Le RMI est une aide accordée justement à ceux qui sont en dehors du circuit, qui ne touchent pas d'allocations chômage, et qui ne sont malheureusement pas en situation de trouver un emploi.

C'est un minimum (et réellement un minimum) permettant de s'en sortir (même pas vraiment en fait), le but étant de ne pas rester dans cette situation, et de retrouver un emploi. Le RMI ne devrait être que transitoire (on pourrait discuter sur le fait de s'intéresser de près au RMIstes de longue date, histoire de les aider davantage à retrouver une activité professionnelle).

Mais à partir du moment où l'on fait travailler les RMIstes, on accepte dès lors leur statut comme naturel : des gens en France ferait donc partie d'une sous-catégorie d'actifs, qui bossent la moitié des autres, pour ne pas gagner suffisament pour s'en sortir.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Sur ton raisonnement je suis d accord sauf que quand tu a droit au RMI tu a droit aussi a l aide au logement,transport,téléphone pour trouver du travail,tickets repas .............. .

Donc si le but n est pas de précariser un peut plus les RMISte je ne trouve pas inintéressant de leur demander un minimum en échange.

Bien entendu le but n est pas de créer une nouvelle catégorie de travailleurs sous payé mais bel et bien de donner a ces gens là une meilleure estime d eux même et une meilleure image.

Cette solution n est pas prioritaire la priorité étant de meilleurs salaires afin qu il y ai un véritable écart entre RMI et SMIC et surtout aussi, bien évidement l emploi.

Des chômeurs qui touche 3000 euros par mois cela ne me choque pas car qui dis chômage dis cotisations donc ils ne l ont pas volé de plus la duré de l allocation chômage est calculé suivant un c¿fficient sur ta durée de travail.

Donc ne surtout pas refaire l éternel amalgame entre RMISte et chômeurs.

Aujourd hui le soucis c est que le système permet de toucher autant qu RMI qu au SMIC voire plus et bien entendu il y a ceux qui en profite (mais aussi ceux qui ont plus de fierté).

Donc a mon sens l idée de faire travailler les RMISte un minimum de temps pour la commune dans laquelle ils dépendent je trouve cela pas bête.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Déjà, il faudrait une prise en charge, ne serait-ce que des transports : lorsque tu gagnes 450/mois ¿ et que tu as par exemple 105 ¿ de carte orange (pour quelqu'un habitant en idf, zone5 - grande banlieue - et travaillant à paris ou autre part en idf), ça fait déjà un sacré trou. Même en lui remboursant 50% du titre (et donc, qui paye la note ?),
75% sont pris en charge pour un bénéficiaire de la cmu :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
L'escalade... terme pot pourri.... il y'a deux ans je disais a tout le monde qu'avec Sarko on irait vers une escalade de connerie... tout le monde se foutait de ma gueule....

1/ En faisant des prédictios au pif, on finit forcément par tomber juste. Pour une fois où avez visé juste, combien de fois avez-vous été dans l'erreur ?

2/ Avez-vous vraiment dit cela ? Pouvez-vous nous le prouvez ? Ou alors est-ce une prédiction a posteriori ?

3/ On ne peut pas parler d'escalade de la connerie avec Sarkozy, vu qu'il avait été clair dè le début là dessus. Un certan nomre de message ici montrent qu'on a rien escaladé, qu'on était au sommet dès le début (voir les sujets sur Sarkozy et la laïcité, ou sur la position de la Ligue des Droitds de l'Homme vis à vis de Sarkozy).

Marre de bosser pour ces assistés.

T'inquiètes, c'est vraiment pas pour eux que tu bosses.

et se permettent de partir aux sports d'hivers chaque année, entre autre...

Je crois qu'environ 11% des français partent aux sports d'hiver.

Et, bizarrement, je ne pense pas que ces 11% soient composés pour l'essentiel de RMIstes ...

Sinon, faire travailler les RMIstes ?

Ah ben oui, je suis complètement d'accord, en leur offrant un boulot à temps plein, payé au SMIC (voir plus, évidemment).

Non mais sérieusement, vous imaginez ? Quand je vois des gens qui galèrent de nos jours avec des SMICS de misère pour s'en sortir, vous pensez réellement que ce serait une solution ? Qu'ils gagnent 2 fois moins ?

(et quel que soit le temps de travail, 450 ¿ par mois pour vivre, qu'on ait passé son temps à regarder la télé ou à bosser pour la mairie, c'est beaucoup trop peu !!).

Parce que maintenant, tu crois peut-être qu'ils ont beaucoup ?

Ils sont au RMI, je te le rapelle... Bref, ils ont très peu. Ce qui est proposé ici ne va pas diminuer leur revenus.

Au contraire, cette activité serait bénéfique à la société (qui disposerait d'une masse de travail supplémentaire). La société aurait donc plus de moyens à sa disposition pour agir. Est-ce mal ?

De même, est-ce mal de demander une petite contribution en terme de travail en échange d'un revenu minimum ?

Il ne s'agit pas de faire travailler dur des gens au RMI, mais de leur faire contribuer à nourrir la société qui les nourrit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TDN57 Membre 531 messages
Forumeur forcené‚ 31ans
Posté(e)

Je suis contre cette technique pour les RMIstes, mais c'est clair que l'état fait trop d'assistanat.

Sinon, tu devrais proposer ca, mais pour les tolards, je pense que ca aurait plus de succès... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Pour les taulards on est dans une autre dimension la dimension punitive qui na rien a voir avec celle debatue ici a savoir une petite contribution contre rénumération.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mescaline Membre 7 155 messages
Ensuite, il ne s'est plus rien passé.‚ 30ans
Posté(e)

le probleme c'est que l'etat n'a que peu de reponses a donner aux gens se trouvant en situation précaire. du coup, pas mal de personnes se retrouvent au rmi alors que ce n'est pas adapté pour elles. par exemple, les personnes rencontrant de graves problemes de santé qui les empechent d'acceder a un travail, mais qui ne peuvent prétendre à l'AAH. les personnes de plus de 50 qui se retrouvent au chomage et qui ne retrouve pas d'emploi, car "trop vieux", ou encore les personnes avec des récépissé de 3 mois renouvelables que les patrons refusent d'embaucher dans la peur que les papiers ne soient pas renouvelés.

donc forcement, meme si le but du rmi est d'etre une passerelle, une étape, beaucoup y restent pendant de nombreuses années. simplement parce qu'il n'y pas 36 réponses pour ces personnes. mais ce n'est pas pour autant que ces personnes restent chez elles a ne rien faire.

obliger les personnes au rmi a faire "une activité profitable pour la commune" c'est les stigmatiser encore plus. ils doivent garder leur libre choix.

le rmiste est quelqu'un qui passe ses journees a glander chez lui : ca s'appelle un préjugé.

seulement une infime part des personnes au rmi se conforte dedans et en profite.

dans notre société, l'une des normes importantes est le travail. lorsqu'on rencontre quelqu'un, l'une des premieres questions porte sur le travail que fait l'autre. etre au chomage, etre au rmi, dans la representation des gens, c'est une tare. les gens qui entrent dans les services sociaux, ils n'y entrent pas avec le sourire loin de la, ils ont honte d'y venir et de demander de l'aide.

trop d'assistanat par l'etat ? non. bien au contraire. certes il existe beaucoup d'aides financieres, d'allocations... mais les enveloppes baissent d'années en années, les criteres se durcissent d'annees en annees. de plus, les travailleurs sociaux évaluent chaque situation avant de faire les demandes. ils sont la pour aider la personne a ce qu'elle s'en sorte, mais aussi a ce qu'elle ne se retrouve plus dans la meme situation. le but est qu'elle soit autonome et non qu'elle revienne chaque mois. c'est pourquoi les aides sont demandées lorsqu'il n'y a pas d'autre moyen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

On est tous d accord sur l analyse il n y a pas de soucis là dessus.

La priorité est de trouver un emploi c est clair mais tant que les aides seront égales voire supérieure a ce que peut gagner un SMICard on s expose a des dérives même si elles ne sont pas représentatives de la majorité.

Le lien avec le travail est indispensable ce genre de "travaux" garde la personne en contact avec celui ci et comme tu le dis lui permet d avoir une meilleure estime de lui et des autres de lui.

Bien entendu ce n est que provisoire le but etant l émploi.

Le RMI doit être une mesure temporaire qui aide à se remettre en situation de travail. Si les bénéficiaires du RMI n'arrivent pas à se réinsérer rapidement, et qu'ils sont de bonne foi, il est tout à fait normal qu'on leur propose en échange de participer à la vie de la collectivité en donnant des heures ou des jours de travail pour une cause. L'assistanat n'a jamais été productif, il faut donc que les collectivités, l'état pensent à certaines actions de ce type pour que les RMIstes puissent travailler un tout petit peu pour le bien de la collectivité. Ce n'est pas trop leur demander et cela leur permet aussi de se sentir capable de faire autre chose que d'attendre les fins de mois.

Mais attention aux dérives il ne faut pas que celà remplace des emplois et que celà reste dans le cadre public et d un temps de travail minime.

C est une solution pour accompagner le RMI le but étant qu il y en ai le moins possible.

Il faut simplement faire en sorte que chaque personne en France ai un revenu par son travail.

Le jour ou un travailleur français perds son emploi, la société mets tout en oeuvre pour lui retrouver un emploi car

n'onblions pas que la société est responsable du chomage, de la misère. que c'est à la société de trouver des solutions digne pour les personnes avec une réelle politique de l emploi.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

au lieu de rester à glandouiller pour certains chez eux (j'en connais pas mal qui s'adonnent à ogame et forums&co pendant ce temps "libre") sans pour autant chercher "activement" un taf autant que ces gens là fassent un petit quelquechose...

au moins, ça donnerait le bon exemple aux gamins...

attention je ne fais pas de généralité! des faignasses il y en a partout, ça me titille juste que ces gens là (les RMIstes qui sont des faignasses, pas les RMIstes en général) ne foutent rien en échange, si ce n'est attendre que ça tombe...

10h par semaine pour rendre la ville plus propre, ou pour mettre ses compétences au service de la communauté, ça ne tuera personne, et ça pourrait remettre les gens dans une dynamique de recherche active d'emploi :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Sur ton raisonnement je suis d accord sauf que quand tu a droit au RMI tu a droit aussi a l aide au logement,transport,téléphone pour trouver du travail,tickets repas .............. .

Donc si le but n est pas de précariser un peut plus les RMISte je ne trouve pas inintéressant de leur demander un minimum en échange.

Bien entendu le but n est pas de créer une nouvelle catégorie de travailleurs sous payé mais bel et bien de donner a ces gens là une meilleure estime d eux même et une meilleure image.

Cette solution n est pas prioritaire la priorité étant de meilleurs salaires afin qu il y ai un véritable écart entre RMI et SMIC et surtout aussi, bien évidement l emploi.

Des chômeurs qui touche 3000 euros par mois cela ne me choque pas car qui dis chômage dis cotisations donc ils ne l ont pas volé de plus la duré de l allocation chômage est calculé suivant un c¿fficient sur ta durée de travail.

Donc ne surtout pas refaire l éternel amalgame entre RMISte et chômeurs.

Aujourd hui le soucis c est que le système permet de toucher autant qu RMI qu au SMIC voire plus et bien entendu il y a ceux qui en profite (mais aussi ceux qui ont plus de fierté).

Donc a mon sens l idée de faire travailler les RMISte un minimum de temps pour la commune dans laquelle ils dépendent je trouve cela pas bête.

Toi, je t'aime! :snif:

au lieu de rester à glandouiller pour certains chez eux (j'en connais pas mal qui s'adonnent à ogame et forums&co pendant ce temps "libre") sans pour autant chercher "activement" un taf autant que ces gens là fassent un petit quelquechose...

au moins, ça donnerait le bon exemple aux gamins...

attention je ne fais pas de généralité! des faignasses il y en a partout, ça me titille juste que ces gens là (les RMIstes qui sont des faignasses, pas les RMIstes en général) ne foutent rien en échange, si ce n'est attendre que ça tombe...

10h par semaine pour rendre la ville plus propre, ou pour mettre ses compétences au service de la communauté, ça ne tuera personne, et ça pourrait remettre les gens dans une dynamique de recherche active d'emploi ;)

Toi aussi! :o:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)

Le pb étant que l'assistanat est tellement poussé qu'on en oublie d'assiter les personnes qui en ont besoin ponctuellement sous pretexte qu'il y a beaucoup plus malheureux.

Faites des enfants tous les 6 ans de différents pères afin de pouvoir bénéficier du maximum d'aide (mère isolée, pension, alloc....). Si le père gagne le smic, ce n'est pas grave , on va pouvoir le ponctionner, c'est normal, vous ne travaillez pas.

Un logement plus grand. Pas de problème vous etes prioritaire. Pas la peine de nettoyer votre logement laisser crade, les services sociaux sont là.

Pas besoin de voiture, faites appel aux service sociaux afin qu'ils vous transporte gratuitement dans les différents services.

En cas de pb, il y a les pompiers à 600¿ l'intervention.

Il y a eu plainte parce que vous ne vous occupez pas de vos gamins qui sont obligés de piquer dans les magasins pour manger parce que vous bouffez tout le poignon. Nous vous laissons encore quelques chances de vous en sortir (une dizaine au moins) et tans pis si vos gamins finissent délinquants.

Le père de vos enfants et polygame. Ne vous inquietez pas. Il vivra avec une de ses épouses mais nos services sociaux vont se charger de vous trouver un logement dans le même immeuble que le siens. Et puis vous savez, nous demanderons aux services sociaux de casser quelques cloisons pour loger tout ce petit monde.

post récapitulatif de différentes situations véccues

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Le pb étant que l'assistanat est tellement poussé qu'on en oublie d'assiter les personnes qui en ont besoin ponctuellement sous pretexte qu'il y a beaucoup plus malheureux.

Faites des enfants tous les 6 ans de différents pères afin de pouvoir bénéficier du maximum d'aide (mère isolée, pension, alloc....). Si le père gagne le smic, ce n'est pas grave , on va pouvoir le ponctionner, c'est normal, vous ne travaillez pas.

Un logement plus grand. Pas de problème vous etes prioritaire. Pas la peine de nettoyer votre logement laisser crade, les services sociaux sont là.

Pas besoin de voiture, faites appel aux service sociaux afin qu'ils vous transporte gratuitement dans les différents services.

En cas de pb, il y a les pompiers à 600¿ l'intervention.

Il y a eu plainte parce que vous ne vous occupez pas de vos gamins qui sont obligés de piquer dans les magasins pour manger parce que vous bouffez tout le poignon. Nous vous laissons encore quelques chances de vous en sortir (une dizaine au moins) et tans pis si vos gamins finissent délinquants.

Le père de vos enfants et polygame. Ne vous inquietez pas. Il vivra avec une de ses épouses mais nos services sociaux vont se charger de vous trouver un logement dans le même immeuble que le siens. Et puis vous savez, nous demanderons aux services sociaux de casser quelques cloisons pour loger tout ce petit monde.

post récapitulatif de différentes situations véccues

Alors là, ma coccinelle, tu m'épates! :snif:

Il est vrai que la France détient le record de stupidité dans ce domaine.

Mais les assistés ont raison d'en profiter : tant que l'on est assez bête pour leur donner, ils prennent, c'est évident!

Et les idiots comme nous qui cotisent pour leur permettre de se vautrer dans la paresse... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Des chômeurs qui touche 3000 euros par mois cela ne me choque pas car qui dis chômage dis cotisations donc ils ne l ont pas volé de plus la duré de l allocation chômage est calculé suivant un c¿fficient sur ta durée de travail.

Donc ne surtout pas refaire l éternel amalgame entre RMISte et chômeurs.

Aujourd hui le soucis c est que le système permet de toucher autant qu RMI qu au SMIC voire plus et bien entendu il y a ceux qui en profite (mais aussi ceux qui ont plus de fierté).

Ce n'est pas vraiment un coefficient ... si je ne me trompes pas (mais bon, j'avoue que je ne me suis pas tenu au courant dernièrement), si tu as travaillé 16 mois avant de te retrouver au chomage, tu perçois tes allocations pendant 23 mois.

Et j'avoue que je suis moins choqué que l'état file 450 ¿ à quelqu'un en difficulté (qui n'aurait rien sinon), plutôt que 3000 ¿ à quelqu'un qui, se retrouvant en situation de chomâge, doit bien comprendre que l'état n'est pas là pour assumer un rythme de vie au dessus de la moyenne (bien évidemment, on pourrait quand même octroyer cette somme si la personne a un crédit, ou des dépenses incontournables, mais si c'est pour allez changer son plasma contre un autre pour mieux profiter de ces journées payés par l'état e trâler sur les RMIstes... ah zut, je tombe dans ce que je dénonce, certains préjugés ... :snif: ).

Et sinon, autre idée, pourquoi ne pas faire travailler les chômeurs touchant des allocations, justement ? Ca leur permettrait de garder un contact avec le monde du travail, tout en ayant l'impression de nourrir la société qui les nourrit :snif:

Ah, oui, eux ils ont cotisés, c'est ça ?

Bon, alors on attend qu'ils aient touchés le montant de leur cotisation en ce cas, non ? Quatre-cinq mois, et hop, au turbin pour les collectivités.

Et puis comme ils touchent plus que les RMIstes en allocations, ça équilibre ...

Non ?

@axel

Un rien caricatural, mais il est vrai que tous ces abus existent, je le sais bien.

Mais cela ne doit pas remettre en cause le RMI et son mode d'attribution.

Par contre, cela devrait nous amené à un peu changer les choses ...

Je penses pour ma part que l'éclatement des services d'aides, les différents allocations à droite à gauche, ... outre coûter chers en terme de logistique, ont comme lacunes de voir apparaître ces abus.

Si l'on clarifiait un peu les systèmes, et que l'on puisse connaître de manière claire les ressources, les besoins d'un foyer, et par la même les aides octroyées, on aurait certainement moins de "jeu" administratif, de déclaration alternées suivant les cas, etc ... Et peut-être la possibilités de mieux échelonner les allocations suivant des règles modifiables plus souplement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)
Des chômeurs qui touche 3000 euros par mois cela ne me choque pas car qui dis chômage dis cotisations donc ils ne l ont pas volé de plus la duré de l allocation chômage est calculé suivant un c¿fficient sur ta durée de travail.

Donc ne surtout pas refaire l éternel amalgame entre RMISte et chômeurs.

Aujourd hui le soucis c est que le système permet de toucher autant qu RMI qu au SMIC voire plus et bien entendu il y a ceux qui en profite (mais aussi ceux qui ont plus de fierté).

Ce n'est pas vraiment un coefficient ... si je ne me trompes pas (mais bon, j'avoue que je ne me suis pas tenu au courant dernièrement), si tu as travaillé 16 mois avant de te retrouver au chomage, tu perçois tes allocations pendant 23 mois.

Et j'avoue que je suis moins choqué que l'état file 450 ¿ à quelqu'un en difficulté (qui n'aurait rien sinon), plutôt que 3000 ¿ à quelqu'un qui, se retrouvant en situation de chomâge, doit bien comprendre que l'état n'est pas là pour assumer un rythme de vie au dessus de la moyenne (bien évidemment, on pourrait quand même octroyer cette somme si la personne a un crédit, ou des dépenses incontournables, mais si c'est pour allez changer son plasma contre un autre pour mieux profiter de ces journées payés par l'état e trâler sur les RMIstes... ah zut, je tombe dans ce que je dénonce, certains préjugés ... :snif: ).

Et sinon, autre idée, pourquoi ne pas faire travailler les chômeurs touchant des allocations, justement ? Ca leur permettrait de garder un contact avec le monde du travail, tout en ayant l'impression de nourrir la société qui les nourrit :snif:

Ah, oui, eux ils ont cotisés, c'est ça ?

Bon, alors on attend qu'ils aient touchés le montant de leur cotisation en ce cas, non ? Quatre-cinq mois, et hop, au turbin pour les collectivités.

Et puis comme ils touchent plus que les RMIstes en allocations, ça équilibre ...

Non ?

@axel

Un rien caricatural, mais il est vrai que tous ces abus existent, je le sais bien.

Mais cela ne doit pas remettre en cause le RMI et son mode d'attribution.

Par contre, cela devrait nous amené à un peu changer les choses ...

Je penses pour ma part que l'éclatement des services d'aides, les différents allocations à droite à gauche, ... outre coûter chers en terme de logistique, ont comme lacunes de voir apparaître ces abus.

Si l'on clarifiait un peu les systèmes, et que l'on puisse connaître de manière claire les ressources, les besoins d'un foyer, et par la même les aides octroyées, on aurait certainement moins de "jeu" administratif, de déclaration alternées suivant les cas, etc ... Et peut-être la possibilités de mieux échelonner les allocations suivant des règles modifiables plus souplement.

Désolé mais ce n'est en rien caricatural. Je me base sur des faits précis et avérés.

Bien entendu, c'est un condensé de ce qui se passe.

J'ai oublié de parler des personnes qui arrêtent de travailler pour beneficier des aides sociales. Lié au fait que ne pas travailler rapporte autant que de bosser

et aussi des chomeurs qu'on oblige à travailler. Que l'employeur doit acheminer devant la porte de leur lieu de travail et qui n'en foutent pas une car il n'ont pas demandé à travailler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carat Membre 2 374 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Pour en revenir à faire travailler gratuitement les rmistes :

Je pense que cela se fait déjà ,

certains d'entre eux ne ramassent ils pas les papiers (entre autre)

dans la rue , à l'aide d'une pince et d'un charriot ?

Je m'aperçois que ce sont toujours les mémes !

Cela devrait etre à tour de role (ou méme tout le monde).

Peut etre ont ils le droit de refuser ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choucrouteman Membre 3 597 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

je propose aussi de retablir l'esclavage!!!comme ça plus de smicards plus de rmistes plus de sdf.les handicapés on on les tue des la naissance.et plus d'assistanat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

Ce topic me fait marrer dans toute sa longueur.

La plupart des gens demandent du boulot, alors, imaginez les faire travailler gratos...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Des chômeurs qui touche 3000 euros par mois cela ne me choque pas car qui dis chômage dis cotisations donc ils ne l ont pas volé de plus la duré de l allocation chômage est calculé suivant un c¿fficient sur ta durée de travail.

Donc ne surtout pas refaire l éternel amalgame entre RMISte et chômeurs.

Aujourd hui le soucis c est que le système permet de toucher autant qu RMI qu au SMIC voire plus et bien entendu il y a ceux qui en profite (mais aussi ceux qui ont plus de fierté).

Ce n'est pas vraiment un coefficient ... si je ne me trompes pas (mais bon, j'avoue que je ne me suis pas tenu au courant dernièrement), si tu as travaillé 16 mois avant de te retrouver au chomage, tu perçois tes allocations pendant 23 mois.

Et j'avoue que je suis moins choqué que l'état file 450 ¿ à quelqu'un en difficulté (qui n'aurait rien sinon), plutôt que 3000 ¿ à quelqu'un qui, se retrouvant en situation de chomâge, doit bien comprendre que l'état n'est pas là pour assumer un rythme de vie au dessus de la moyenne (bien évidemment, on pourrait quand même octroyer cette somme si la personne a un crédit, ou des dépenses incontournables, mais si c'est pour allez changer son plasma contre un autre pour mieux profiter de ces journées payés par l'état e trâler sur les RMIstes... ah zut, je tombe dans ce que je dénonce, certains préjugés ... :snif: ).

Et sinon, autre idée, pourquoi ne pas faire travailler les chômeurs touchant des allocations, justement ? Ca leur permettrait de garder un contact avec le monde du travail, tout en ayant l'impression de nourrir la société qui les nourrit :snif:

Ah, oui, eux ils ont cotisés, c'est ça ?

Bon, alors on attend qu'ils aient touchés le montant de leur cotisation en ce cas, non ? Quatre-cinq mois, et hop, au turbin pour les collectivités.

Et puis comme ils touchent plus que les RMIstes en allocations, ça équilibre ...

Non ?

@axel

Un rien caricatural, mais il est vrai que tous ces abus existent, je le sais bien.

Mais cela ne doit pas remettre en cause le RMI et son mode d'attribution.

Par contre, cela devrait nous amené à un peu changer les choses ...

Je penses pour ma part que l'éclatement des services d'aides, les différents allocations à droite à gauche, ... outre coûter chers en terme de logistique, ont comme lacunes de voir apparaître ces abus.

Si l'on clarifiait un peu les systèmes, et que l'on puisse connaître de manière claire les ressources, les besoins d'un foyer, et par la même les aides octroyées, on aurait certainement moins de "jeu" administratif, de déclaration alternées suivant les cas, etc ... Et peut-être la possibilités de mieux échelonner les allocations suivant des règles modifiables plus souplement.

Mias le fait qu ils aient cotisé fait toute la différence mon cher car au bout d un certain temps ils n auront plus rien et la somme qu ils touche durant leur chômage est lié a ce qu ils gagnaient durant leur activité.

Donc ne mélangons pas RMIStes et Chômeurs ce n est pas comparable d autant plus que les chômeurs doivent trouver du travail car si ils refusent+ de deux fois un job leur correspondant on leur suprime le chômage ce qui n est pas le cas du RMI.

Donc rien de similaire entre les deux situations.

Comme en Allemagne une obligation d'un travail d'intérêt public avec suffisamment de temps pour rechercher un emploi.

Les RMIstes ne sont pas tous des glandeurs ont est d accord mais cette solution est un petit plus avec une réelle politique de l emploi.Oui je suis partisan que si toute peine mérite salaire, toute 'paie ou subvention ou assistance'soit une contrepartie dune tache,de plus tout le monde sait très bien qu'il n'y a rien de plus dévalorisant que d'être assiste et inutile.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant