Aller au contenu

Les jeux vidéo et la violence

Noter ce sujet


Invité Groenland

Messages recommandés

Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)

La violence dans les jeux vidéo fait rage ! Le gore, le sang et les zombies grouillent de partout. Pourtant cela n’a pas l’air de vraiment gêner qui que ce soit, ni les parents ni les gouvernements ni aucun autres acteurs social ne semble être préoccupé par le phénomène.

Est-ce que la violence virtuelle dans les jeux vidéo n’a aucun effet sur la psychologie des joueurs ? Ou bien au contraire cela serait peut-être bénéfique dans le sens où cela canaliserait notre violence dans des jeux virtuels pour éviter que cela s’exprime dans la vraie vie ?

Je me demande même si dans nos sociétés modernes la violence dans les jeux vidéo omniprésents dans la vie des jeunes ne serait pas devenu une « nécessité » pour le bon développement des personnes ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
150ans Posté(e)
Black Dog Membre 3 315 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

C'est faux de dire que personne ne s'en inquiète puisqu'il existe la classification PEGI qui permet d'aider les parents à savoir si un jeu est adapté à l'age de leur enfant, tout comme il existe une classification pour les films.

D'ailleurs plus personne ne s'inquiète de savoir si les films rendent violents parce qu'il est désormais admis par tout le monde que la violence dans un film n'est pas réelle mais fictive. Il en est de même pour les jeux vidéos, n'importe quel gamin qui a l'age de raison sait qu'un jeu vidéo n'est pas la réalité.

Par contre les images de guerre, d'attentats et de famine diffusées dans les JT de 20h sont elles bien réelles et son balancées sans avertissement après les résultats du dernier match de foot sur lequel la rédaction aura accordée les 5 ou 10 premières minutes du journal.

Modifié par Black Dog
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)
il y a 34 minutes, Black Dog a dit :

C'est faux de dire que personne ne s'en inquiète puisqu'il existe la classification PEGI qui permet d'aider les parents à savoir si un jeu est adapté à l'age de leur enfant, tout comme il existe une classification pour les films.

D'ailleurs plus personne ne s'inquiète de savoir si les films rendent violents parce qu'il est désormais admis par tout le monde que la violence dans un film n'est pas réelle mais fictive. Il en est de même pour les jeux vidéos, n'importe quel gamin qui a l'age de raison sait qu'un jeu vidéo n'est pas la réalité.

Par contre les images de guerre, d'attentats et de famine diffusées dans les JT de 20h sont elles bien réelles et son balancées sans avertissement après les résultats du dernier match de foot sur lequel la rédaction aura accordée les 5 ou 10 premières minutes du journal.

Toute ma question est là : Comment cela se fait que voir des headshots dans des jeux vidéo photoréalistes n'aurait soi-disant aucun effet néfaste sur la psychologie des joueurs (ceux à partir de 18 ans) mais que voir les corps des victimes d'attentats est effectivement problématique ? Ma question est comment est-ce possible ? Comment le cerveau fait la différence entre un headshot réaliste et réalisé par l'action du joueur lui-même et une image violente d'un attentat par exemple ?

Modifié par Groenland
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
150ans Posté(e)
Black Dog Membre 3 315 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Dans le cas d'un attentat le cerveau sait que c'est la réalité, dans le cas d'un jeu vidéo il sait que ça ne l'est pas. Tout le monde sait faire la différence entre les deux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, Black Dog a dit :

Dans le cas d'un attentat le cerveau sait que c'est la réalité, dans le cas d'un jeu vidéo il sait que ça ne l'est pas. Tout le monde sait faire la différence entre les deux.

Donc c'est une question de cadre ou de contexte. Le cerveau "sait" contextualiser un fait et ainsi le fait n'a pas la même signification pour le cerveau suivant le contexte. Mais dans l'absolu cette contextualisation ne fonctionne pas partout ou pour tous, sinon on aurait eu déjà le paradis sur terre.... Y-a-t-il un neurologue dans la salle ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
69ans Posté(e)
Gouderien Membre 21 426 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Groenland a dit :

La violence dans les jeux vidéo fait rage ! Le gore, le sang et les zombies grouillent de partout. Pourtant cela n’a pas l’air de vraiment gêner qui que ce soit, ni les parents ni les gouvernements ni aucun autres acteurs social ne semble être préoccupé par le phénomène.

Est-ce que la violence virtuelle dans les jeux vidéo n’a aucun effet sur la psychologie des joueurs ? Ou bien au contraire cela serait peut-être bénéfique dans le sens où cela canaliserait notre violence dans des jeux virtuels pour éviter que cela s’exprime dans la vraie vie ?

Je me demande même si dans nos sociétés modernes la violence dans les jeux vidéo omniprésents dans la vie des jeunes ne serait pas devenu une « nécessité » pour le bon développement des personnes ?

N'importe quoi! La violence dans les jeux vidéo est un sujet bateau... quasiment depuis l'apparition des jeux vidéo, sans vraiment que l'on ait réussi à démontrer les liens entre l'une et les autres. Les jeux vidéo c'est comme bien d'autres domaines de la culture (car on a trop tendance à oublier que c'en est un) : il y en a d'excellents et d'autres qui le sont nettement moins.

Modifié par Gouderien
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Je pense qu'en ce moment même, pour beaucoup, c'est justement l'échappée belle à une réalité devenue dangereusement anxiogène. Bien sûr les jeux vidéos favorisent la sédentarité, peuvent rendre dépendants, et oui aussi il ne s'agit pas de le nier, certaines productions inciteront à la violence. Mais il ne s'agit pas de jouer 15 heures par jour ! Je crois qu'il faut nuancer, et d'ailleurs des études plutôt récentes sont encore venues confirmer que les jeux vidéos améliorent les capacités cognitives. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
68ans Posté(e)
Frank_N Membre 1 889 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)

La question se posait déjà en 1992 quand est sorti "Wolfenstein 3D" qui est en quelque sorte l’ancêtre des "Doom Like". 

https://www.cap-concours.fr/enseignement/autour-de-l-enseignement/prevention/jeux-video-eviter-le-game-over-scolaire-prev12002#

Cette série de petits articles parlent des dangers des jeux vidéos et il y est dit que les cas où des joueurs arrivent à confondre le virtuel et la réalité sont extrêmement rares.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Frank_N a dit :

il y est dit que les cas où des joueurs arrivent à confondre le virtuel et la réalité sont extrêmement rares.

Oui heureusement, sinon on peut imaginer comme le cinéma serait dangereux, même sans interagir :mouai:

Je trouve les RS bien plus dangereux que les jeux vidéo moi. Et je serais curieuse de voir le temps que les gens passent sur les RS  Vs le temps passé sur jeu vidéo, à mon avis on serait surpris :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 12 997 messages
Fou échappé de l'asile‚ 32ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Groenland a dit :

Pourtant cela n’a pas l’air de vraiment gêner qui que ce soit, ni les parents ni les gouvernements ni aucun autres acteurs social ne semble être préoccupé par le phénomène. 

Oh que si, trop de médias ou de parents mal informés ont dit que les jeux vidéos rendent violent, qu'il y a trop de violence... C'est vu et revu. Mais quand il s'agit d'ouvrir sur la violence du cinéma, dans la TV (comme dit plus haut, ils n'hésitent pas à montrer les attentats en direct), il n'y a plus personne.

C'est comme tout, le problème n'est pas la violence dans les jeux vidéo (il y a un système de censure tel le CSA qui s'appelle le PEGI), mais dans tous les domaines c'est l'utilisation à outrance : même le sport quand il est à outrance, c'est une drogue et peut avoir comme effet secondaire de rendre violent et ça, on n'en entend pas parler.

il y a 17 minutes, Frank_N a dit :

les cas où des joueurs arrivent à confondre le virtuel et la réalité sont extrêmement rares. 

Tout à fait ! Ceux là ont plutôt de très gros problèmes mentaux qui n'aident pas (je dirais même qu'ils ont un déficit intellectuel et si ce n'est pas avec les jeux vidéo, c'est avec les films) et sont très violents de nature. Des études ont même démontré que les jeux vidéos ont même un effet catalyseur sur la violence (interdisez les jeux vidéos et la violence de rue montra forcément).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
68ans Posté(e)
Frank_N Membre 1 889 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, January a dit :

Oui heureusement, sinon on peut imaginer comme le cinéma serait dangereux, même sans interagir :mouai:

Je trouve les RS bien plus dangereux que les jeux vidéo moi. Et je serais curieuse de voir le temps que les gens passent sur les RS  Vs le temps passé sur jeu vidéo, à mon avis on serait surpris :) 

https://www.20minutes.fr/high-tech/2930599-20201212-pays-o-passe-plus-temps-reseaux-sociaux

Il semblerait qu'en France nous soyons assez modérés. Je n'ai jamais calculé le temps effectif que je passais à lire et écrire ici mais je serais sans doute surpris.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Kyoshiro02 a dit :

Oh que si, trop de médias ou de parents mal informés ont dit que les jeux vidéos rendent violent, qu'il y a trop de violence... C'est vu et revu.

Mais finalement c'est pas complètement "has been" cette posture ?  On s'en fiche en fait, c'est une poignée de gens qui n'ont rien compris, les mêmes que sur plein d'autres sujets. Peut être qu'on devrait les laisser pour ce qu'ils sont.

il y a 7 minutes, Kyoshiro02 a dit :

Ceux là ont plutôt de très gros problèmes mentaux qui n'aident pas

Peut être, pas sûr.

il y a 8 minutes, Kyoshiro02 a dit :

et sont très violents de nature.

Pas d'accord.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)
il y a 20 minutes, January a dit :

Oui heureusement, sinon on peut imaginer comme le cinéma serait dangereux, même sans interagir :mouai:

Je trouve les RS bien plus dangereux que les jeux vidéo moi. Et je serais curieuse de voir le temps que les gens passent sur les RS  Vs le temps passé sur jeu vidéo, à mon avis on serait surpris :) 

RS... RS...? Rapport sexuel ou Réseaux sociaux ? Ou bien les deux ?! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Groenland a dit :

RS... RS...? Rapport sexuel ou Réseaux sociaux ? Ou bien les deux ?! :D

Ah oui  il y en a qui ont des RS sur les RS. Ca c'est du romantisme :D

N'empêche ça devient compliqué d'établir une franche différence entre le virtuel et la réalité. 

"L'anomalie" (Goncourt 2020), c'est toute la question de ce livre, virtuel, réalité, avec bonus "l'identité" et l'égo. C'est un roman mais pour moi la philo y tient une place vraiment prépondérante et la réflexion laisse songeur..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 12 997 messages
Fou échappé de l'asile‚ 32ans
Posté(e)
il y a 32 minutes, January a dit :

Mais finalement c'est pas complètement "has been" cette posture ?  On s'en fiche en fait, c'est une poignée de gens qui n'ont rien compris, les mêmes que sur plein d'autres sujets. Peut être qu'on devrait les laisser pour ce qu'ils sont. 

Si, c'est comme tu dis, assez "has bien" et il y a encore aujourd'hui, même si ça tend à diminuer, une diabolisation des jeux vidéos alors qu'ils n'ont pas le monopole de la violence et de l'addiction. Le mieux pour comprendre les jeux vidéos et leur violence, c'est directement l'immersion.

Il y a 4 heures, Groenland a dit :

Est-ce que la violence virtuelle dans les jeux vidéo n’a aucun effet sur la psychologie des joueurs ? Ou bien au contraire cela serait peut-être bénéfique dans le sens où cela canaliserait notre violence dans des jeux virtuels pour éviter que cela s’exprime dans la vraie vie ? 

Si, ça a un effet et ce n'est pas à nier ou négliger. Tout dépend du sujet en question, de son état mental et de son environnement.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
17ans Posté(e)
Petit ours Membre 3 308 messages
Forumeur alchimiste‚ 17ans
Posté(e)

Alors pour commencer je ne pense pas que des jeux comme Animal Crossing, FIFA ou Zelda rendent les gens violent XD ( Et personnellement je recommence le jeu quand je fait de la peine a un PNJ virtuel )

Et meme pour les jeux violent… ‎Gengis Khan, Staline  et Hitler jouait a GTA ? 

Et expliquer moi comment Les Z event on rapporter plusieurs millions d'euro a des association caritative  si je Jeux vidéo rendent  les gens agressif .

PS : Le sujet est dans une mauvaise catégorie avoir une conservation de boomer de PMU n'est pas de la philosophie :) 

Ma logique pour les gens qui disent que les jeux vidéo rendent violent -  GeekQc.ca

Les Jeux Vidéo Rendent Violent Moi Jouant Au Tennis Sur WiiSports | Tennis  Meme on awwmemes.com

 

Moi entrain de construire une maison* | Skyrim memes, Skyrim funny, Video  games funny

Modifié par Petit ours
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
149ans Posté(e)
jul77 Membre 1 720 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

J'ignore si les films ou les jeux vidéos ont un impact sur la construction des mômes et notamment vis à vis de leur rapport à la violence. Mais, même si j'y connais rien en jeux vidéos (ça n'a jamais été mon truc) quand je vois certaines images, j'avoue que ça me laisse perplexe. Y a des mômes à peine plus haut que ça qui s'amusent à dégommer du zombie ou des militaires du camp adverse sans sourciller.

Les films, même chose. Suffit de mater un bon vieux films des années 60 ou 70 pour se rendre compte que la violence, au cinéma, elle n'a plus vraiment de limite. Aujourd'hui tu te contentes plus de tirer sur le gangster d'en face : tu lui tires dans le bide, tu violes sa femme, son chien et sa fille sous ses yeux puis tu l'écartèles entre deux bagnoles avant de le finir à coup d'extincteur.

J'ignore si cela a un impact ou pas sur le jeune public. Mais quand on voit une bagarre de rue.... on est quand même vachement proche de certaines images de films où on ne s'arrête pas jusqu'à ce que le sang ait envahi l'écran.

Aujourd'hui, certains mômes, dans certains coins, jouent à des trucs ultra-violents sans que papa ou maman, un oeil par dessus l'épaule, puissent "nuancer" un peu le jeu ou les images. Peut-être bien que du coup, dans la tête des mômes, la violence extrême devient un peu la norme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité riad**
Posté(e)
Invité riad**
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 6 heures, Groenland a dit :

Les jeux vidéo et la violence

Cool..:dance: un sujet ou le débatteur principal serait @Kyoshiro02, ça n'arrive que rarement sur le forum.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité riad**
Posté(e)
Invité riad**
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 3 heures, Groenland a dit :

 Ma question est comment est-ce possible ? Comment le cerveau fait la différence entre un headshot réaliste et réalisé par l'action du joueur lui-même et une image violente d'un attentat par exemple ?

Le mien ne fait aucune différence.

Il y a 3 heures, Black Dog a dit :

Dans le cas d'un attentat le cerveau sait que c'est la réalité, dans le cas d'un jeu vidéo il sait que ça ne l'est pas. Tout le monde sait faire la différence entre les deux.

Pas moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité riad**
Posté(e)
Invité riad**
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 3 heures, Groenland a dit :

Donc c'est une question de cadre ou de contexte. Le cerveau "sait" contextualiser un fait et ainsi le fait n'a pas la même signification pour le cerveau suivant le contexte. Mais dans l'absolu cette contextualisation ne fonctionne pas partout ou pour tous, sinon on aurait eu déjà le paradis sur terre.... Y-a-t-il un neurologue dans la salle ?

Voilà, des parties de cerveau peuvent faire la différence, d'autres non, là ou nos émotions sont fabriqués, la différence ne se fait pas, sinon les films et les jeux seront chiants, les jeux et les films violent ont sans doute un effet négatif sur certaines catégories de personnes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×