Aller au contenu

Messages recommandés

Fragnaz Invité 1 message
Baby Forumeur‚ 26ans
Posté(e)

Bonjour à toutes et à tous.

 

Je m'adresse à vous afin de débattre d'une chose qui me tiens à cœur depuis bien des années. L'égalité des sexes. Je le fait par intérêt, peut être égoïste ou pas. Je le fais pour relâcher un peu de mon dégout aussi. Néanmoins, j'aimerai qu'on me dise que j'ai tort. Alors s'il vous plaît... lisez moi. Critiquez moi. Apprenez moi. Faites moi part de vos expériences. Réagissez. Et pardonné mes éventuels maladresse qui pourraient peut être offenser des personnes.

Vous êtes pour la liberté des sexes. Vous voulez que les avantages sexués soit dissolue ? Que vôtre femme ait le même salaire que vous ? Vous avez appris l'écriture inclusive afin de faire des efforts. Vous participer à des manifestations afin de montrer votre soutient à cette cause noble ?

Et bien, je suis d'accord. Je suis absolument contre l'inégalité des salaires ! Je suis absolument pour le congé paternelle. Je suis aussi pour les couples réunissant toutes les identité-es.

Néanmoins, je suis absolument contre les codes de séductions actuelles. Pourquoi ? Parce que je pense qu'elles sont injuste. Je ne comprend pas pourquoi un homme n'a pas le droit d'accoster une femme dans la rue. Je comprend encore moins pourquoi ces mêmes femmes me souhaitent "bon courage" sur des applications de quand je leur explique que je ne suis pas entreprenant. Je ne comprend pas pourquoi les hommes timides ou passif doivent supporter des femmes expliquer qu'elles sont fatigué du patriarcat, mais pourtant incapable de faire le premier pas. Je ne comprends pas pourquoi les femmes ont le droit d'être passif et d'obtenir ce qu'elles souhaitent. Et pas les hommes. Ce privilège que vous détenez, que vous utiliser et dont vous vous plaignez (car oui, je comprend qu'être demandé partout et tout le temps doit être vraiment difficile à vivre, car comme vous, je n'aimerai pas ça). Je vous dis ça, non pas pour critiquer, juste pour dire que je ne comprend pas quelqu'un qui peut avoir de l'amour, qui peut avoir du sexe, qui peut avoir de l'attention me regarde, moi qui ne l'ai pas et me dise "Tu es un privilégié". Je ne suis pourtant pas prêt à voir mon salaire baisser de 25%, ni de devoir supporter à moi seul toutes les charges ménagères ... Je veux juste, que les femmes arrêtent d'être passif, qu'elles nous abordent. Je veux juste qu'elles nous arrachent ce rôle de chef. Qu'elles renversent des codes issu du patriarcat. Comment ? je ne sais pas trop. Car franchement si moi aussi, j'avais juste à choisir parmi mes prétendants. Je ne suis pas moche, je suis mignon, et quand je veux je peux. Quand je veux séduire quelqu'un je peux. Mais quand j'enlève ce masque de séducteur, que je veux juste être moi même. Quand je ne suis pas actif et envoutant, je ne suis rien. Si je ne fais pas l'effort d'être meilleur que les autres, de vous frustrer un peu, ou autre. Je ne suis rien qu'un "ah bah si tu veux pas faire l'effort de séduire, d'engager la conversation, d'être intéressant... bah bon courage..." mais à quel moment faites vous cet effort ? A quel moment lorsqu'on essai de vous laisser le rôle de leader dans la séduction vous le prenez ?

Je vous prie à toutes et à tous de me donner des retour. Surtout si vous être contre mon idée. Que vous pensez que mon mal être, que mon ressenti ne tient que de moi, je vous demande de me répondre de façon à ce que je puisse comprendre où est-ce que j'ai faux. Car je ne demande qu'une seul chose dans ce topic : Apprendre et découvrir.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
MarcThor Membre 751 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Bonjour Fragnaz.

Je suis d'accord avec toi concernant l'avantage important en faveur des femmes en ce qui concerne "l'intime"( le jeu de séduction etc) avec , tu ne l'as pas mentionné, une grande disparité concernant la "réussite" sur les sites internet (qui décuplent encore l'inégalité ...en plus de pratiquer des tarifs suivant le sexe, comme les boites de nuit etc, ce qui devrait etre interdit, mais, quand l'inégalité est dans ce sens...) et concernant l'avantage en faveur des hommes concernant les salaires dans le privé(ceux-ci s'investissant cependant d'après les enquêtes en moyenne davantage que les femmes, faisant plus d'heures tardives , plus d'astreintes et osant davantage négocier leurs salaires...).

Tu oublies toutefois d'énormes disparités sur des sujets très importants, comme par exemple:

-la certitude de paternité( 4 pour cent environ d'enfants élevés par un homme alors que c'est l'enfant d'un amant, sans parler des naissances d'enfants non déclarées au père, qui ne saura jamais qu'il a cet enfant ,ne pourra décider de l'élever...) alors qu'un test ADN et une recherche obligatoire du père remédieraient à cette injustice. Compte combien cela fait de paternités niées, c'est gigantesque.

- Pas d'accouchement "sous Y" pour les hommes (les femmes, avec l'accouchement sous X, ont le droit de refuser une maternité, pas les hommes. Mieux: ils n'ont pas le droit de demander un test pour établir leur paternité mais , à la demande d'une femme, on peut les t contraindre pour établir leur paternité...et leur réclamer de l'argent (le fameux enfant dans le dos).

-Les mutilations sexuelles(circoncision) tolérées sur les hommes , non sur les femmes (y compris l'excision du seul capuchon du clitoris , équivalent exact de la circoncision) , avec des morts d'enfants, des erreurs-ablations du pénis pour d'autres enfants, des mal-être etc. Toutes les mutilations devraient etre non tolérées.

-Les SDF sont à 80 pour cent des hommes.

-75 pour cent des suicides sont de la part des hommes.

- Si les violences entre conjoints sont davantage subies par les femmes, celles subies par les hommes en représentent quand meme 28 pour cent (149000) d'après l'ONDRP...en plus de n'etre quasiment jamais abordées dans les médias, elles  sont peu traitées; difficulté d'etre cru, 0 centre d'accueil,  centre d'éloignement pour leur conjointe, 0 numéro vert d'appel , complication en cas de divorce du fait de l'inégalité père-mère en JAF...Idem pour les viols (avec une définition toujours inégalitaire malgré une évolution)et agressions sexuelles, pourtant subis souvent aussi  par des hommes- la grande enquête de LARA STEMPLE sur le sujet est édifiante-(commis par des femmes en majeure partie), particulièrement sous-médiatisés, ou objets de moquerie dans les médias(films, séries etc...comme les paternités tues, les mutilations sexuelles sur hommes etc ).

- La misandrie et la présentation faussée dans les médias  avec des hommes seuls responsables de violence sur conjoint, seuls responsables de maltraitance sur les enfants (alors qu'elle est du fait des femmes dans 58 pour cent des cas), d'hommes seuls responsables de rapts d'enfants (alors que dans l'UE, ils sont du fait de femmes dans 75 pour cent des cas) etc etc

-L'immense injustice qui perdure en justice familiale(alors que nous frôlons le un divorce sur deux mariages, en plus des séparations), malgré de timides avancées(les lois pour une moindre iniquité étant systématiquement empêchées d'etre votées, ou coincées au sénat ou ailleurs par le puissant lobby néoféministe) , le système complexe créant une inégalité énorme entre père et mère , certaines mères n'en profitant pas , d'autres si, à coup de fausses déclarations, d'aliénation mentale etc; et par exemple: quand le père demande la garde alternée, elle est acceptée dans tous les cas si la mère est d'accord, refusée dans 75 pour cent des cas sinon (et , en ce cas, la garde est confiée à la mère qui a refusé tout compromis ...dans 95 pour cent des cas !)...le bilan est GIGANTESQUE avec 1300 suicides de pères par an en moyenne, 24 pour cent des enfants de divorcés ne voyant plus leur père(3 pour cent pour les mères) après quelques mois de divorce.

- La PMA pour toutes les femmes dés 18 ans remboursée par la sécu/GPA pour aucun homme: les femmes (sans problème médical) ont le droit d'etre seul parent et gratuitement  en utilisant le corps des hommes et pas le contraire (alors qu'une GPA altruiste gratuite le permettrait)... une SUPER APARTHEID obtenue par le lobby néoféministe.

Finalement , on lutte avec virulence, lois , argent et force médiatisation, contre les inégalités encore subies par les femmes dans les sphères publique et du travail (salaires, postes en politique...), très peu voire pas du tout(quand on n'en crée pas de nouvelles !) contre les inégalités toujours  subies par les hommes dans les sphères de l'intime et familiale, beaucoup plus profondes pourtant et souvent d'une importance incomparable, puisque portant sur les enfants.

 

Modifié par MarcThor
faute
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lysiev Membre 3381 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, Fragnaz a dit :

Bonjour à toutes et à tous.

 

Je m'adresse à vous afin de débattre d'une chose qui me tiens à cœur depuis bien des années. L'égalité des sexes. Je le fait par intérêt, peut être égoïste ou pas. Je le fais pour relâcher un peu de mon dégout aussi. Néanmoins, j'aimerai qu'on me dise que j'ai tort. Alors s'il vous plaît... lisez moi. Critiquez moi. Apprenez moi. Faites moi part de vos expériences. Réagissez. Et pardonné mes éventuels maladresse qui pourraient peut être offenser des personnes.

Vous êtes pour la liberté des sexes. Vous voulez que les avantages sexués soit dissolue ? Que vôtre femme ait le même salaire que vous ? Vous avez appris l'écriture inclusive afin de faire des efforts. Vous participer à des manifestations afin de montrer votre soutient à cette cause noble ?

Et bien, je suis d'accord. Je suis absolument contre l'inégalité des salaires ! Je suis absolument pour le congé paternelle. Je suis aussi pour les couples réunissant toutes les identité-es.

Néanmoins, je suis absolument contre les codes de séductions actuelles. Pourquoi ? Parce que je pense qu'elles sont injuste. Je ne comprend pas pourquoi un homme n'a pas le droit d'accoster une femme dans la rue. Je comprend encore moins pourquoi ces mêmes femmes me souhaitent "bon courage" sur des applications de quand je leur explique que je ne suis pas entreprenant. Je ne comprend pas pourquoi les hommes timides ou passif doivent supporter des femmes expliquer qu'elles sont fatigué du patriarcat, mais pourtant incapable de faire le premier pas. Je ne comprends pas pourquoi les femmes ont le droit d'être passif et d'obtenir ce qu'elles souhaitent. Et pas les hommes. Ce privilège que vous détenez, que vous utiliser et dont vous vous plaignez (car oui, je comprend qu'être demandé partout et tout le temps doit être vraiment difficile à vivre, car comme vous, je n'aimerai pas ça). Je vous dis ça, non pas pour critiquer, juste pour dire que je ne comprend pas quelqu'un qui peut avoir de l'amour, qui peut avoir du sexe, qui peut avoir de l'attention me regarde, moi qui ne l'ai pas et me dise "Tu es un privilégié". Je ne suis pourtant pas prêt à voir mon salaire baisser de 25%, ni de devoir supporter à moi seul toutes les charges ménagères ... Je veux juste, que les femmes arrêtent d'être passif, qu'elles nous abordent. Je veux juste qu'elles nous arrachent ce rôle de chef. Qu'elles renversent des codes issu du patriarcat. Comment ? je ne sais pas trop. Car franchement si moi aussi, j'avais juste à choisir parmi mes prétendants. Je ne suis pas moche, je suis mignon, et quand je veux je peux. Quand je veux séduire quelqu'un je peux. Mais quand j'enlève ce masque de séducteur, que je veux juste être moi même. Quand je ne suis pas actif et envoutant, je ne suis rien. Si je ne fais pas l'effort d'être meilleur que les autres, de vous frustrer un peu, ou autre. Je ne suis rien qu'un "ah bah si tu veux pas faire l'effort de séduire, d'engager la conversation, d'être intéressant... bah bon courage..." mais à quel moment faites vous cet effort ? A quel moment lorsqu'on essai de vous laisser le rôle de leader dans la séduction vous le prenez ?

Je vous prie à toutes et à tous de me donner des retour. Surtout si vous être contre mon idée. Que vous pensez que mon mal être, que mon ressenti ne tient que de moi, je vous demande de me répondre de façon à ce que je puisse comprendre où est-ce que j'ai faux. Car je ne demande qu'une seul chose dans ce topic : Apprendre et découvrir.

On a jamais interdit d'accoster une femme dans la rue, on demande juste que vous soyez respectueux envers notre personne.

Il y a des femmes qui font le premier, mais c'est mal vu par certains hommes. Tu crois vraiment que l'on obtient ce que l'on veut juste en claquant des doigts que les hommes nous tombent tout cuit dans le bec. Tu rêves là. 

On voudrait ne pas être passive, mais s'entendre dire que l'on est des allumeuse quand on veut séduire un homme, que l'on est des chaudasses, des salopes quand on parle de sexe comme vous messieurs. Et bien on se résigne à éviter de faire des vagues, pour ne pas être perçu comme cela.Je ne vois aucun privilège là dedans. 

Puis nous ne sommes pas toutes des femmes sûr d'elle, qui arrive à aborder un homme aussi facilement que tu sembles le croire. 

Moi je voudrais que les hommes nous laisse faire comme on veut, comme eux le font.

Déjà faut arrêter de dire que vous êtes des chefs car vous avez une queue entre les jambes. Vous êtes comme nous avec vos doutes, vos peines, vos joies.... Nous avons tous plus ou moins de difficulté à trouver l'amour.

Maiis faut arrêter de mettre ces difficultés sur le faites on est un homme ou une femme. Cela en devient chiant, et inutile. 

Tu crois que l'on a des tonnes de prétendants car on est une femme :smile2: c'est trop drôle ça.

En faites la plupart du temps vous pensez avoir ce rôle de leader, mais c'est faux :D 

Puis on est tous le chef de notre soupe :smile2:

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarcThor Membre 751 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, lysiev a dit :

On a jamais interdit d'accoster une femme dans la rue, on demande juste que vous soyez respectueux envers notre personne.

Il y a des femmes qui font le premier, mais c'est mal vu par certains hommes. Tu crois vraiment que l'on obtient ce que l'on veut juste en claquant des doigts que les hommes nous tombent tout cuit dans le bec. Tu rêves là. 

On voudrait ne pas être passive, mais s'entendre dire que l'on est des allumeuse quand on veut séduire un homme, que l'on est des chaudasses, des salopes quand on parle de sexe comme vous messieurs. Et bien on se résigne à éviter de faire des vagues, pour ne pas être perçu comme cela.Je ne vois aucun privilège là dedans. 

Puis nous ne sommes pas toutes des femmes sûr d'elle, qui arrive à aborder un homme aussi facilement que tu sembles le croire. 

Moi je voudrais que les hommes nous laisse faire comme on veut, comme eux le font.

Déjà faut arrêter de dire que vous êtes des chefs car vous avez une queue entre les jambes. Vous êtes comme nous avec vos doutes, vos peines, vos joies.... Nous avons tous plus ou moins de difficulté à trouver l'amour.

Maiis faut arrêter de mettre ces difficultés sur le faites on est un homme ou une femme. Cela en devient chiant, et inutile. 

Tu crois que l'on a des tonnes de prétendants car on est une femme :smile2: c'est trop drôle ça.

En faites la plupart du temps vous pensez avoir ce rôle de leader, mais c'est faux :D 

Puis on est tous le chef de notre soupe :smile2:

 

 

 

 

 

Tu crois vraiment que l'on obtient ce que l'on veut juste en claquant des doigts que les hommes nous tombent tout cuit dans le bec. Tu rêves là. Tu crois que l'on a des tonnes de prétendants car on est une femme :smile2: c'est trop drôle ça.

Personne n'a dit cela (pas @Fragnaz non plus), juste que c'est clairement moins difficile pour les femmes en moyenne car , dans la grande majorité des cas, la charge des premiers pas( donc du courage à avoir,  des "râteaux" potentiels...) est encore dévolue aux hommes ,n'est pas égalitaire, la position "d'attente" étant quand meme bien plus confortable; il souligne que, pour les hommes timides, cette inégalité est particulièrement prégnante...

Il y a des femmes qui font le premier, mais c'est mal vu par certains hommes. On voudrait ne pas être passive, mais s'entendre dire que l'on est des allumeuse quand on veut séduire un homme, que l'on est des chaudasses, des salopes quand on parle de sexe comme vous messieurs. Et bien on se résigne à éviter de faire des vagues, pour ne pas être perçu comme cela.Je ne vois aucun privilège là dedans. 

Franchement , à part des hommes et femmes se référent à d'autres cultures que notre culture occidentale, plus personne (ou presque, ne soyons pas binaires)-personnellement, je n'en connais pas-ne voit mal une femme osant faire le premier pas et les hommes non intéressés sont  clairement moins humiliants en général  en déclinant ( respectant le courage de cette femme et ayant eux-mêmes le plus souvent déjà été éconduits).

Moi je voudrais que les hommes nous laisse faire comme on veut, comme eux le font.

Tu crois sérieusement que "les hommes"(tous pareils évidemment) font toujours tout ce qu'ils veulent ?Et des hommes "vous" empêchent de faire quelque chose? Quoi?

Déjà faut arrêter de dire que vous êtes des chefs car vous avez une queue entre les jambes.

Wow...dans la meme veine, au sujet de garde d'enfants par exemple " déjà, faut arrêter de dire que vous êtes des chefs car vous avez une moule entre les jambes, non?"

Vous êtes comme nous avec vos doutes, vos peines, vos joies.... Nous avons tous plus ou moins de difficulté à trouver l'amour.

Nous sommes tout à fait d'accord. @Fragnazsignalait simplement que les habitudes avantagent en moyenne cependant les femmes dans la sphère de l'intime; ceci reste une réalité. En aucun cas cela veut dire que c'est facile pour toutes les femmes et difficile pour tous les hommes.

Maiis faut arrêter de mettre ces difficultés sur le faites on est un homme ou une femme. Cela en devient chiant, et inutile. 

Tu prêches un convaincu, c'est évidemment plus subtil mais cela peut jouer...et combien de fois lit-on, entend-on, que telle ou telle difficulté pour une femme, pour "les femmes" , est due au fait d'etre une femme? Et là, réagis-tu?

en faites la plupart du temps vous pensez avoir ce rôle de leader, mais c'est faux :D 

Tu penses ça sérieusement? De nos jours?...ça ne correspond pas à la totalité des hommes que je connais en tout cas (et ça fait du monde). Et, toujours en question familiale et de garde d'enfant, qui pense avoir le rôle de leader?

 

En particulier, toujours concernant les sphères de l'intime et du familial: le pourcentage de nullipares à 50 ans  hommes était stable depuis un siècle à 12 pour cent environ , idem pour celui des femmes à 9 pour cent environ ( certains et certaines ne souhaitant pas enfanter ou ne pouvant pas pour raison médicale ou n'ayant pas trouver de conjoint pour cela)...or, en 2013, le pourcentage est resté le meme pour les femmes mais celui pour les hommes a bondi à plus de 20 pour cent (avec une tendance à l'augmentation)! tu imagines le nombre d'hommes nullipares contre leur gré et l'inégalité  hommes-femmes sur ce sujet FONDAMENTAL dans une vie? Et ne  crois-tu pas que la loi inégalitaire PMA pour toutes sans problème médical  dés 18ans remboursée par la sécu/ GPA pour aucun , va accentuer fortement cette inégalité fondamentale dans la sphère de l'intime et du familial ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lysiev Membre 3381 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, MarcThor a dit :

Tu crois vraiment que l'on obtient ce que l'on veut juste en claquant des doigts que les hommes nous tombent tout cuit dans le bec. Tu rêves là. Tu crois que l'on a des tonnes de prétendants car on est une femme :smile2: c'est trop drôle ça.

Personne n'a dit cela (pas @Fragnaz non plus), juste que c'est clairement moins difficile pour les femmes en moyenne car , dans la grande majorité des cas, la charge des premiers pas( donc du courage à avoir,  des "râteaux" potentiels...) est encore dévolue aux hommes ,n'est pas égalitaire, la position "d'attente" étant quand meme bien plus confortable; il souligne que, pour les hommes timides, cette inégalité est particulièrement prégnante...

Il y a des femmes qui font le premier, mais c'est mal vu par certains hommes. On voudrait ne pas être passive, mais s'entendre dire que l'on est des allumeuse quand on veut séduire un homme, que l'on est des chaudasses, des salopes quand on parle de sexe comme vous messieurs. Et bien on se résigne à éviter de faire des vagues, pour ne pas être perçu comme cela.Je ne vois aucun privilège là dedans. 

Franchement , à part des hommes et femmes se référent à d'autres cultures que notre culture occidentale, plus personne (ou presque, ne soyons pas binaires)-personnellement, je n'en connais pas-ne voit mal une femme osant faire le premier pas et les hommes non intéressés sont  clairement moins humiliants en général  en déclinant ( respectant le courage de cette femme et ayant eux-mêmes le plus souvent déjà été éconduits).

Moi je voudrais que les hommes nous laisse faire comme on veut, comme eux le font.

Tu crois sérieusement que "les hommes"(tous pareils évidemment) font toujours tout ce qu'ils veulent ?Et des hommes "vous" empêchent de faire quelque chose? Quoi?

Déjà faut arrêter de dire que vous êtes des chefs car vous avez une queue entre les jambes.

Wow...dans la meme veine, au sujet de garde d'enfants par exemple " déjà, faut arrêter de dire que vous êtes des chefs car vous avez une moule entre les jambes, non?"

Vous êtes comme nous avec vos doutes, vos peines, vos joies.... Nous avons tous plus ou moins de difficulté à trouver l'amour.

Nous sommes tout à fait d'accord. @Fragnazsignalait simplement que les habitudes avantagent en moyenne cependant les femmes dans la sphère de l'intime; ceci reste une réalité. En aucun cas cela veut dire que c'est facile pour toutes les femmes et difficile pour tous les hommes.

Maiis faut arrêter de mettre ces difficultés sur le faites on est un homme ou une femme. Cela en devient chiant, et inutile. 

Tu prêches un convaincu, c'est évidemment plus subtil mais cela peut jouer...et combien de fois lit-on, entend-on, que telle ou telle difficulté pour une femme, pour "les femmes" , est due au fait d'etre une femme? Et là, réagis-tu?

en faites la plupart du temps vous pensez avoir ce rôle de leader, mais c'est faux :D 

Tu penses ça sérieusement? De nos jours?...ça ne correspond pas à la totalité des hommes que je connais en tout cas (et ça fait du monde). Et, toujours en question familiale et de garde d'enfant, qui pense avoir le rôle de leader?

 

En particulier, toujours concernant les sphères de l'intime et du familial: le pourcentage de nullipares à 50 ans  hommes était stable depuis un siècle à 12 pour cent environ , idem pour celui des femmes à 9 pour cent environ ( certains et certaines ne souhaitant pas enfanter ou ne pouvant pas pour raison médicale ou n'ayant pas trouver de conjoint pour cela)...or, en 2013, le pourcentage est resté le meme pour les femmes mais celui pour les hommes a bondi à plus de 20 pour cent (avec une tendance à l'augmentation)! tu imagines le nombre d'hommes nullipares contre leur gré et l'inégalité  hommes-femmes sur ce sujet FONDAMENTAL dans une vie? Et ne  crois-tu pas que la loi inégalitaire PMA pour toutes sans problème médical  dés 18ans remboursée par la sécu/ GPA pour aucun , va accentuer fortement cette inégalité fondamentale dans la sphère de l'intime et du familial ?

Mais tu crois que c'est pas difficile aussi pour une femme timide de faire le premier pas ?

Puis est que l'on vous demande explicitement de faire le premier pas. Il me semble que non . Même si certaines femmes pensent que  c'est à l'homme de faire le premier pas. Certains hommes sont convaincus qu'ils devraient  faire le premier pas car on leur a dit qu'il devrait en être ainsi vu leur statut d'homme.

Tu crois que c'est plus humiliant de prendre un râteau pour un homme que pour une femme ?

Ce prendre un coup de râteau cela fait mal , que l'on soit un homme ou une femme:smile2: ;)

Je parlais niveau séduction et amour quand je disais faire ce que l'on veut, car homme ou femme dans la vie on ne peut toujours faire ce que l'on veut y a des lois.  De plus on est dans la rubrique amour et séduction.

Et pour ce qui est des enfants je me sens pas une leader, parce que j'ai mis au monde mes enfants. 

Parfois c'est dur d'être une femme faut être réaliste. Et bien sûr c'est pas toujours facile d'être un homme aussi. Moi je suis pas de ces femmes qui ont des rancunes tenaces contre tout les hommes. Et il y a des hommes qui sont comme ces femmes à la rancune tendance envers les femmes.

Et oui je plaisantais. Je ne crois pas qu'il y est de leader entre l'homme et la femme. 

Et pour les questions de garde, et familiale , je ne suis pas juge des affaires familiales pour savoir si  d'un père ou d'une mère mérite ou pas la garde  de son enfant ou ses enfants. 

Puis le sujet c'était plus en rapport avec la séduction et l'amour.

En tout qu'à il y aura toujours des inégalités que l'on soit un homme ou une femme dans ce monde.

Faut essayer de vivre ensemble au mieux.

Mais est ce si important que cela soit l'homme ou la femme qui fasse le premier pas en amour ?

C'est évident pour personne de faire le premier pas. Surtout quand t'es timide. Je sais de quoi je parle.

Il est facile de discuter via internet quand t'es timide , mais quand t'es en face de la personne de chair et d'os cela l'est beaucoup moins.

Franchement c'est dur de trouver ou retrouver chaussure à son pieds. :smile2:

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarcThor Membre 751 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, lysiev a dit :

Mais tu crois que c'est pas difficile aussi pour une femme timide de faire le premier pas ?

Puis est que l'on vous demande explicitement de faire le premier pas. Il me semble que non . Même si certaines femmes pensent que  c'est à l'homme de faire le premier pas. Certains hommes sont convaincus qu'ils devraient  faire le premier pas car on leur a dit qu'il devrait en être ainsi vu leur statut d'homme.

Tu crois que c'est plus humiliant de prendre un râteau pour un homme que pour une femme ?

Ce prendre un coup de râteau cela fait mal , que l'on soit un homme ou une femme:smile2: ;)

Je parlais niveau séduction et amour quand je disais faire ce que l'on veut, car homme ou femme dans la vie on ne peut toujours faire ce que l'on veut y a des lois.  De plus on est dans la rubrique amour et séduction.

Et pour ce qui est des enfants je me sens pas une leader, parce que j'ai mis au monde mes enfants. 

Parfois c'est dur d'être une femme faut être réaliste. Et bien sûr c'est pas toujours facile d'être un homme aussi. Moi je suis pas de ces femmes qui ont des rancunes tenaces contre tout les hommes. Et il y a des hommes qui sont comme ces femmes à la rancune tendance envers les femmes.

Et oui je plaisantais. Je ne crois pas qu'il y est de leader entre l'homme et la femme. 

Et pour les questions de garde, et familiale , je ne suis pas juge des affaires familiales pour savoir si  d'un père ou d'une mère mérite ou pas la garde  de son enfant ou ses enfants. 

Puis le sujet c'était plus en rapport avec la séduction et l'amour.

En tout qu'à il y aura toujours des inégalités que l'on soit un homme ou une femme dans ce monde.

Faut essayer de vivre ensemble au mieux.

Mais est ce si important que cela soit l'homme ou la femme qui fasse le premier pas en amour ?

C'est évident pour personne de faire le premier pas. Surtout quand t'es timide. Je sais de quoi je parle.

Il est facile de discuter via internet quand t'es timide , mais quand t'es en face de la personne de chair et d'os cela l'est beaucoup moins.

Franchement c'est dur de trouver ou retrouver chaussure à son pieds. :smile2:

 

 

 

 

 

Tu crois que c'est plus humiliant de prendre un râteau pour un homme que pour une femme ?

Ce prendre un coup de râteau cela fait mal , que l'on soit un homme ou une femme:smile2: ;)

Mais tu crois que c'est pas difficile aussi pour une femme timide de faire le premier pas ?

J'ai écrit que si , tu peux vérifier. Mais pourquoi la société ne travaille pas à égaliser sur ce point et non toujours seulement quand les femmes ont encore un désavantage? Et sur internet , cette inégalité semble décuplée d'après les études en plus d'inégalités sur le paiement particulièrement injustes. Tout ceci contribue à renforcer l'inégalité pour les hommes nullipares, la plus inadmissible qui soit. Tu n'as pas répondu sur ce point...

Je parlais niveau séduction et amour quand je disais faire ce que l'on veut, car homme ou femme dans la vie on ne peut toujours faire ce que l'on veut y a des lois.  De plus on est dans la rubrique amour et séduction.

Il a été fait mention de salaires dans le sujet; on est loin d'"amour et séduction"...

Parfois c'est dur d'être une femme faut être réaliste. Et bien sûr c'est pas toujours facile d'être un homme aussi. Moi je suis pas de ces femmes qui ont des rancunes tenaces contre tout les hommes.

Tant mieux que tu ne sois pas ainsi. Ce n'est pas dur d'être un homme en 2020? Avec les attaques permanentes néoféministes dans les médias?La misandrie et la haine des hommes , de "l'homme blanc hétérosexuel" comme on dit, permanentes et banalisées voire mises à l'honneur?Les lois inégalitaires PMA/GPA obtenues? Les inégalités en justice familiale(1300 suicides de pères délaissés par an)?Les SDF(80 pour cent d'hommes)?lLes suicides(75 pour cent d'hommes)?Les nullipares contre leur gré(bien davantage des hommes)? etc etc

Et pour ce qui est des enfants je me sens pas une leader, parce que j'ai mis au monde mes enfants. 

Oui tant mieux. Cependant, de nombreuses femmes pensent que cela leur donne le droit à toutes les manipulations et de profiter de l'inadmissible inégalité père-mère(le livre de l'écrivain Raphael DELPARD à ce sujet est édifiant).Pourquoi là ne fait-on rien?

Et pour les questions de garde, et familiale , je ne suis pas juge des affaires familiales pour savoir si  d'un père ou d'une mère mérite ou pas la garde  de son enfant ou ses enfants. 

Tu sous-entends qu'il n'y a pas d'inégalité en justice familiale?Sérieusement?

 

En tout qu'à il y aura toujours des inégalités que l'on soit un homme ou une femme dans ce monde.

Faut essayer de vivre ensemble au mieux.

Nous sommes tout à fait d'accord. Mais pourquoi notre société ne traite-t-elle pas autant les inégalités subies par les hommes? Est-ce normal?

 

Mais est ce si important que cela soit l'homme ou la femme qui fasse le premier pas en amour ?

C'est évident pour personne de faire le premier pas. Surtout quand t'es timide. Je sais de quoi je parle.

C'est vrai. Voilà pourquoi il faudrait œuvrer pour que l'effort à ce niveau soit mieux réparti.

 

Il est facile de discuter via internet quand t'es timide , mais quand t'es en face de la personne de chair et d'os cela l'est beaucoup moins.

Franchement c'est dur de trouver ou retrouver chaussure à son pieds. :smile2:

Sans doute et pour de nombreuses personnes et de plus en plus...à croire qu'il va falloir être une pointure pour trouver à l'avenir!:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 11968 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 39ans
Posté(e)

Bonjour @Fragnaz,

Je veux bien échanger avec vous, seulement votre postulat de départ est faux.

Les hommes ont tout à fait le droit d'accoster les femmes dans la rue (et plus généralement dans l'espace public) et inversement (oui des femmes abordent aussi et sont à l'origine du couple). Ils l'ont toujours eu. Elles se le sont octroyées. Alors que vous venez à la rencontre de femmes -ou d'hommes- et leur faites une proposition, alors que vous êtes dans l'action, il faut bien entendre et admettre qu'il y a également un droit de réaction pour l'autre parti. Une réaction peut se manifester également par un refus (motivé ou non). 

Dès lors qu'il s'agit de renier ce droit de réaction (à autrui) -et c'est là que cela devient problématique- en manifestant de l'insistance, en dépit du refus ou de l'ignorance (nous ne sommes en principe pas sourdes), on parle communément de harcèlement de rue. La drague lourde n'existe pas. Le problème réside véritablement dans la façon dont certain-e-s vont encaisser ce refus (ou précisément ne pas l'encaisser).

Harceler quelqu'un, l'invectiver, le suivre, le prendre en chasse, le frapper, l'agresser physiquement, sexuellement alors qu'il a refusé une proposition (ou s'est abstenu de réagir) est d'une violence inouïe et relève de la misogynie, voire de la dingotterie parfois. Ce n'est pas en distillant de la haine, de la violence, que l'on amène l'autre à nous aimer. Surtout pas. Les femmes ne se traquent pas (les hommes non plus).

Plus vous multipliez les approches, plus vous tentez votre chance, plus vous vous exposez aussi à des refus. Alors que vous vous inscrivez sur des applications de rencontres, vous devenez un objet, un consommable soumis à la critique et à la comparaison. Vous n'êtes plus un sujet. Vous avez accepté de jouer le jeu. Quand on est "mignon", et même si non entreprenant, en principe, nul besoin de ces applications (ou autres sites de rencontres), qui, il faut bien l'écrire minent tout espoir et créent nombre de désabusés : fuyez-les !  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 9526 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)

Le rôle des femmes et des hommes ne changera jamais a mon avis, il faut s'y adapter ou renoncer a l'univers de la séduction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×