Aller au contenu

Fin de l'école à domicile : un coup de massue pour les familles concernées

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
Doïna Membre+ 11 829 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Emmanuel Macron a annoncé, ce vendredi 2 octobre, que l’instruction scolaire à domicile sera, à partir de la rentrée 2021, « strictement limitée, notamment aux impératifs de santé », et qu’elle deviendra donc obligatoire au sein de l’école dès l’âge de 3 ans. 50 000 enfants font actuellement école à la maison. « Un coup de massue », dénonce Jean-Paul Bouquet, porte-parole de l’association LAIA (Libres d’apprendre et d’instruire autrement).

Que vous inspire l’annonce d’Emmanuel Macron ?

(...)

Il s’agit, selon le président de la République, de lutter contre le séparatisme.

Pour le porte-parole de l'association LAIA

"C’est un vrai coup de bulldozer que passe Macron.

Le Président nie notre individualité. Il dit : vous n’avez pas le droit d’être des personnes qui font des choix de vie ; vous devez avant tout être des républicains. Je ne suis pas d’accord : moi, je suis d’abord une personne. C’est comme si on interdisait de manger, au prétexte qu’il y a parfois des produits chimiques dans la nourriture. On est des pions sur un échiquier que Macron pousse à sa guise."

Lui a donné des cours à sa fille à la maison jusqu’à ce qu’elle obtienne son brevet :

"À la maison, elle avait deux heures de cours par jour, dit-il. Scolarisée, elle aurait six heures de cours, avec les devoirs, on arrivait facilement à 8 heures, c’est plus qu’un adulte. Là, elle avait du temps pour faire du théâtre, du cheval, de la musique, de s’épanouir."

Article entier

Et aussi :

Fin annoncée de l'instruction à la maison, des familles de Loire et de Haute-Loire sous le choc

Les familles veulent défendre un droit inscrit dans la Constitution :

Certains, comme Robert, parlent d'une "atteinte à un droit fondamental de la Constitution". Cet altiligérien, ancien enseignant, a arrêté d'envoyer son fils de huit ans à l'école depuis deux ans et demi. Pour une raison simple à ses yeux : "le système scolaire ne répond pas aux besoins des enfants qui sortent du cadre traditionnel." Son fils est diagnostiqué à haut potentiel, une situation mal comprise et mal gérée dans la plupart des classes qu'il a fréquentées. (...)

Une mère de famille est sceptique sur les raisons qui poussent le gouvernement : "Est-ce que cette histoire de séparatisme leur sert de prétexte pour une énième attaque contre l'instruction en famille ? En tout cas, on ne vas pas se laisser faire, on a de l'énergie pour se battre." Une énergie qu'elle préférerait pourtant mettre au service de ses enfants.

Le projet de loi sur la fin de l'instruction à domicile sera débattu en Conseil des ministres le 9 décembre, puis discuté au Parlement au premier semestre 2021.

***

Que pensez-vous personnellement de la décision d'E. Macron ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 73
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Bonne décision !

On va réouvrir les usines à chausse pied. Déja que je trouvais inhumain la scolarité à 3 ans .. il n'y aura même plus de derrogation possible .. Faire rentrer de force tous les enfants dans

Qu'y a t-il d'inhumain pour un gamin ou une gamine de 3 ans d'aller à la maternelle?

Invité Jane Doe.
Posté(e)
Invité Jane Doe.
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)

Je pense qu il n y avait pas assez de contrôle, trop de dérive et donc dans un soucis de protection de l enfant c'est une bonne décision. 

C est navrant par contre que ces abus viennent " sanctionner" des parents qui étaient sérieux et cohérents dans leur démarche

Après quizz des enfants handicapés dont l éducation nationale ne veut pas, ceux là par contre on s en fou qu ils n aillent pas à l école même lorsque leurs parents le veulent....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Je parlais récemment avec @new caravage et nous disions que si nous devions avoir des enfants aujourd'hui, nous ne les enverrions certainement pas à l'école. Bon bah voilà, on serait puni, pas possible de faire autrement. 

J'en avait parlé, dans le village s'est "montée" une sorte d'enseignement parallèle à l'école, quelques parents qui font "l'école à la maison", chacun partageant sa connaissance auprès des enfants des autres. Alors là eux, ils vont faire la g....

Et les enfants ? Ceux qui ont déjà huit, neuf ans, une quinzaine d'années, et qui ne sont jamais allés à l'école, qu'est ce que ça va donner ? 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)

Oui bon c'est juste un certain type d'enseignement parental qui est visé, Macron ne pouvait pas séparer le bon grain de l'ivraie.

          C'est dommage pour certains de payer les écarts de minorités .

                   

Après l'éduc nat va devoir faire de gros efforts d'adaptation !!

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Je trouve que les préfets devraient accepter des dérogations pour que certains enfants terminent leur cycle (primaire, secondaire, etc) à la maison et ne soient pas forcés de faire leur rentrée prochaine en classe. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Sittelle Membre 5 909 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)

On va réouvrir les usines à chausse pied.

Déja que je trouvais inhumain la scolarité à 3 ans .. il n'y aura même plus de derrogation possible ..

Faire rentrer de force tous les enfants dans des moules identique .. c'est en briser une bonne partie..

Modifié par Sittelle
  • Like 3
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, January a dit :

Je trouve que les préfets devraient accepter des dérogations pour que certains enfants terminent leur cycle (primaire, secondaire, etc) à la maison et ne soient pas forcés de faire leur rentrée prochaine en classe. 

Il me semble que le projet de loi ne soit présenté aux deux chambres qu'en décembre ce qui compte tenu des débats et des rotations entre l'assemblée et le sénat plus les votes (jamais forcément acquis!) laisse largement le temps aux écoles à la maison de se préparer!

              Au moins jusqu'en 2022 et d'ici là!

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, January a dit :

Bah il a dit rentrée 2021.. :unknw:

 

Ce ne serait pas la première fois qu'il dit une chose et que rien ou le contraire ne se fasse .

          

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Mórrígan Membre 12 482 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)

Je ne suis pas vraiment convaincue par un discours, tenu dans un bureau, par un chef de l'État en fin de mandat... Cela donne le sentiment d'un "sous sujet" ou bien il s'agit allègrement de le bâcler.

Qui va s'occuper de remettre ces enfants déscolarisés dans la boucle ? Qui va s'en charger et contrôler ? Va t-on augmenter le budget de l'Éducation nationale ? Recruter et mieux former ? Comment cela va t-il se passer concrètement ? 

Pour le reste, les enfants qui ne pourront se présenter à l'école de la République, pour des raisons médicales, auront toujours classe à domicile, comme c'est le cas actuellement. Les autres enfants sont effectivement marginalisés, parfois pour des questions religieuses, mais pas que... il y a un malêtre certain chez des élèves pris en grippe autant par des enseignants, que leurs camarades. Que fait-on vraiment contre le harcèlement scolaire ? À quand une prise de conscience collective ? 

Son intervention a néanmoins tourné autour de ces questions somme toutes religieuses. Cela ressemble tout de même bien à du clientélisme, en vue d'une réélection. 

Modifié par Léna-Postrof
Au singulier, c'est mieux.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 829 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Perso, je suis partagée : je reconnais que l'enfant a besoin d'être socialisé, que ce n'est pas forcément sain pour lui d'être toujours au domicile familial, mais je pense aussi à ces enfants de photographes, de documentaristes, de journalistes, du cirque, de représentants, etc. qui suivent leurs parents partout (parfois à l'autre bout du monde). Je pense aussi aux enfants TED ou autres pour lesquels les parents n'ont pas trouvé d'école adaptée, ainsi qu'aux enfants de ruraux qui n'ont pas d'école à proximité. Comme d'habitude, Macron est demeuré dans le cliché : apprentissage à domicile = secte. Cela dit, je ne crois pas que le sénat validera.

Il y a 5 heures, January a dit :

Je parlais récemment avec @new caravage et nous disions que si nous devions avoir des enfants aujourd'hui, nous ne les enverrions certainement pas à l'école.

Quand on voit certaines écoles, la violence qui règne dedans, on peut comprendre que des parents renoncent à y envoyer leur progéniture. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
104ans Posté(e)
January Modérateur 52 858 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 32 minutes, Léna-Postrof a dit :

Cela ressemble tout de même bien à du clientélisme, en vue d'une réélection. 

Absolument d'accord avec ton propos, clientélisme.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
60ans Posté(e)
Alain75 Membre 23 351 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 60ans
Posté(e)

Bonne idée. Ca évitera les enseignements par des familles de religieux radicaux, créationnistes et autres traine la grolle.

Mes enfants sont passés par l'école, leur mère et moi de même, et tout c'est bien passé pour tout le monde. 

Modifié par Alain75
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Alain75 a dit :

Bonne idée. Ca évitera les enseignements de religieux radicaux, créationnistes et autres traine la grolle.

Mes enfants sont passés par l'école, moi de même, et tout c'est bien passé pour tout le monde. 

Tout à fait et de toutes les religions TJs Mormons,sectes diverses  et juifs ultra aussi il ne faut pas cibler que une seule dérive communautariste.

              Après sans préparer l'éduc nat ça va ètre compliqué .

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Mórrígan Membre 12 482 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Doïna a dit :

Perso, je suis partagée : je reconnais que l'enfant a besoin d'être socialisé, que ce n'est pas forcément sain pour lui d'être toujours au domicile familial, mais je pense aussi à ces enfants de photographes, de documentaristes, de journalistes, du cirque, de représentants, etc. qui suivent leurs parents partout (parfois à l'autre bout du monde). Je pense aussi aux enfants TED ou autres pour lesquels les parents n'ont pas trouvé d'école adaptée, ainsi qu'aux enfants de ruraux qui n'ont pas d'école à proximité. Comme d'habitude, Macron est demeuré dans le cliché : apprentissage à domicile = secte. Cela dit, je ne crois pas que le sénat validera.

Quand on voit certaines écoles, la violence qui règne dedans, on peut comprendre que des parents renoncent à y envoyer leur progéniture. 

Des enfants, dont les parents sont amenés à beaucoup bouger, en raison de leur carrière professionnelle, vont pourtant bien à l'école. C'est tout à fait possible. En ce qui concerne les autistes, il y a des établissements dédiés et il existe des transports même en milieux ruraux. Des internats, dès le collège. 

Par contre, s'il est question de ramener tous ces enfants déscolarisés dans le circuit, il va falloir des moyens financiers. 

Je suis d'accord en ce qui concerne ta dernière phrase. De plus en plus de parents privilégient l'enseignement privé. Les enfants ne sont pas forcément épargnés par la méchanceté. La violence est sévèrement condamnée.  

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Sittelle Membre 5 909 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Léna-Postrof a dit :

Des enfants, dont les parents sont amenés à beaucoup bouger, en raison de leur carrière professionnelle, vont pourtant bien à l'école. C'est tout à fait possible. En ce qui concerne les autistes, il y a des établissements dédiés et il existe des transports même en milieux ruraux. Des internats, dès le collège. 

Par contre, s'il est question de ramener tous ces enfants déscolarisés dans le circuit, il va falloir des moyens financiers. 

Je suis d'accord en ce qui concerne ta dernière phrase. De plus en plus de parents privilégient l'enseignement privé. Les enfants ne sont pas forcément épargnés par la méchanceté. La violence est sévèrement condamnée.  

C'est très loin de la réalité du terrain malheureusement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Mórrígan Membre 12 482 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Sittelle a dit :

C'est très loin de la réalité du terrain malheureusement.

Le car passe à 6h40 le matin et revient vers 18h. 

Les enfants des campagnes sont scolarisés. 

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×