Aller au contenu

Messages recommandés

yourself91 Membre 126 messages
Forumeur inspiré‚ 115ans
Posté(e)

.....

Intuition et analyse : 2 fonctions cérébrales distinctes
Analyse et intuition seraient donc deux fonctions cérébrales bien distinctes. Janet Metcalf, elle, l'a prouvé de manière assez amusante en donnant à résoudre à des participants un problème analytique — de type algèbre — ou intuitif. Ce dernier consistait à réussir à dessiner quatre arbres de manière à ce qu'ils soient équidistants les uns des autres. "Vous aurez beau essayer de les ranger en carré, en cercle, rien ne marchera, explique-t-elle. Soudain, vous aurez probablement un flash : utiliser trois dimensions au lieu de deux !" Autrement dit, planter un arbre au sommet d'une colline et les trois autres en contrebas, en triangle équilatéral. "Pour parvenir à cette solution, vous devez dépasser l'idée préconçue selon laquelle les arbres doivent être plantés sur une surface plane." Pour comparer les processus de réflexion entre les candidats en charge de résoudre le problème analytique et les autres, la chercheuse les a régulièrement interrompus pour leur demander s'ils "chauffaient". Résultat : alors que les sujets qui s'attaquaient à des problèmes analytiques "sentaient" venir doucement la solution, ceux qui planchaient sur le problème intuitif ne ressentaient rien… jusqu'à la révélation finale !

Car leur cerveau conscient n'a pas "vu" la solution arriver, contrairement à celui des autres. "La chose la plus intéressante que nous ayons observée est que si, lors de la résolution d'un problème intuitif, une personne ressent qu'elle se rapproche de la solution, cela prédit qu'elle va bientôt produire… une mauvaise réponse !", commente Janet Metcalf.

Des décisions intuitives fondées sur l’expérience 
Comment fonctionne cette intelligence rapide, cette connaissance inconsciente ? La réponse pourrait bien venir du Riken Brain Science Institute à Tokyo (Japon) qui a observé le cerveau des joueurs de shogi (échecs japonais). Les chercheurs ont découvert que celui des joueurs qui "intuite" active deux zones, impliquées dans la cartographie et dans la mémoire. "L'intuition a donc deux moteurs, analyse Christophe Haag. Le premier, lié à l'expertise, se met en route lorsqu'on se retrouve dans une situation archiconnue, où l'on a cent fois sur le métier remis son ouvrage. Quand l'expertise est en panne, que l'on se retrouve dans une situation inédite, le second moteur lié à la mémoire (souvent émotionnelle) se met en marche. Il fouille alors à toute vitesse dans le catalogue des souvenirs personnels à la recherche d'un événement “proxi” c'est-à-dire assez proche en termes de contexte de la situation que vous vivez présentement."

C'est exactement ce que l'équipe de Christophe Haag a constaté lors d'une étude de terrain, publiée dans European Management (2011), menée auprès de réalisateurs de cinéma dans des périodes tendues de tournage. "En situation d'urgence, les décideurs prennent des décisions intuitives qui reposent sur leur expertise ou sur des expériences émotionnelles antérieures, ou sur des émotions immédiates lorsque la situation n'est pas familière." Le chercheur expose ainsi le cas de Jeremy, un réalisateur américain, face à une actrice démissionnaire qui met en péril la production. Pris de court, il se met à intimider la jeune femme jusqu'à ce qu'elle cède. "Il a choisi cette tactique de “gros bras” sans prendre en considération d'autres options, car la menace avait réactivé chez lui une expérience émotionnelle antérieure." Elle l'avait en effet brusquement ramené à son adolescence lorsque, membre d'un gang à Los Angeles, il s'était fait kidnapper et s'en était sorti indemne en agressant ses agresseurs. "Comme lui, face à une situation inédite, nous faisons appel à nos souvenirs émotionnels, enregistrés dans la base mémorielle. Et nous appliquons aussitôt une solution qui a fonctionné par le passé dans une situation proche." 

......

source

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Répy Membre 13801 messages
scientifique‚
Posté(e)

Ce n'est pas nouveau qu'en science on dit volontier :

"l'intuition trouve, le raisonnement démontre".

l'intuition est produite par l'inconscient et le raisonnement est produit par le conscient.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 11248 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Dans l'intuition, il y a de l'humeur. Si l'humeur était différente, l'intuition le serait aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 1775 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a une heure, Répy a dit :

Ce n'est pas nouveau qu'en science on dit volontier :

"l'intuition trouve, le raisonnement démontre".

l'intuition est produite par l'inconscient et le raisonnement est produit par le conscient.

L'intuition est tout le temps induite par les raisonnements passés malgré tout.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
narcejo Membre 712 messages
Forumeur forcené‚ 41ans
Posté(e)

Fallait vraiment que l'espace de travail soit petit.

dessiner quatre arbres de manière à ce qu'ils soient équidistants les uns des autres. "Vous aurez beau essayer de les ranger en carré
 

Parce que moi dans carré et équidistances, je vois un pléonasme.

La même chose m'a fait songer à ça :

https://agriculture.gouv.fr/un-verger-en-cercle-pour-reduire-les-pesticides

 

Citation

 planter un arbre au sommet d'une colline et les trois autres en contrebas, en triangle équilatéral

Le problème que je vois, c'est que l'exercice n'était pas le même pour les intuitifs et les analytiques, et aucune solution vraiment nouvelle n'émerge avant que les questions ne se soient posées au départ, le principal critère, c'est non pas s'il existe une solution mais comment éviter, en général, les mauvaises.

 Il fouille alors à toute vitesse dans le catalogue des souvenirs personnels à la recherche d'un événement “proxi” 

Là, je vois mieux la différence. Il y a ceux qui appliquent la maxime :

éliminer l'impossible, même l'improbable sera probablement exact (pas tout à fait la bonne citation d'un détective célèbre de l'époque victorienne)

Et il y a ceux qui s'en foutent, dès le départ, du problème, le "regard extérieur", dans "la variété andromède" (un roman), dit si mes souvenirs sont bons théorie de l'étranger, apportant forcément une solution 

"La chose la plus intéressante que nous ayons observée est que si, lors de la résolution d'un problème intuitif, une personne ressent qu'elle se rapproche de la solution, cela prédit qu'elle va bientôt produire… une mauvaise réponse !"

C'est ce que j'explique ; la démarche à la base, et cela correspond par exemple à la situation quand je recherche un objet que j'ai perdu, dans mon expérience, c'est : qu'est ce que j'ai probablement fait qu'il ne fallait pas faire. Après, je me mets en scène dans ma mémoire (on part du principe qu'en général je ne perds pas des objets), et en cas d'échec j'accuse quelqu'un d'autre de se moquer. Après, je réalise que faire porter le chapeau n'est pas la solution, et en évitant d'en vouloir en quelqu'un d'autre, là une multitude de solutions apparaissent. 

En fait, quand on est distrait émotionnellement, on a tendance effectivement à faire exactement les mêmes choses qu'avant.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 1760 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Répy a dit :

Ce n'est pas nouveau qu'en science on dit volontier :

"l'intuition trouve, le raisonnement démontre".

l'intuition est produite par l'inconscient et le raisonnement est produit par le conscient.

Faux, l’inconscient n’existe que dans le monde vu par le cerveau droit. Ce que le despotisme de la pensée logique et verbale nomme inconscient c’est cela que le rationaliste veut réduire en esclavage : la pensée non verbale, niée par les « scientifiques »

Celui-là parle la parole de ses maîtres. C’est un soumis à l’ordre de l’analytique et de la pensée bidon freudienne. Les siens dominent le monde aujourd’hui et leur tyrannie froide à tuer la connaissance par le sentiment précipite le monde dans un abime.

il y a une heure, Virtuose_en_carnage a dit :

L'intuition est tout le temps induite par les raisonnements passés malgré tout.

Encore un soumis béat à ses déterminations analytiques. Ici règne la pensée conventionnelle et minéralisée dans les savoirs du XX eme siècle.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 1775 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Annalevine a dit :

Encore un soumis béat à ses déterminations analytiques. Ici règne la pensée conventionnelle et minéralisée dans les savoirs du XX eme siècle.

 

Ton phrasé ampoulé d'une vacuité abyssale m'avait manqué.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 13592 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

examiner aussi tout les cas de figures possible , plonger dans ses références et connaissances personnelle . 

il est connus aussi le fameux: c'est bête , mais il fallait y penser .

il y à aussi le temps de réflexion . une situation ou il faut trouver une solution rapidement sous peine de problèmes graves , allant jusqu'à en faire une question de vie ou de mort ?

je ne saurais l'expliqué mais , il me semble que le fameux hasard et la nécessité serait frère et soeur jumeaux ? et cela pour pratiquement tout .

le hasard serait libre mais la nécessité orienté . un peut comme un jeu de construction ou toutes les pièces existe pour monter n'importe quoi mais , il ni à que certaines pièces utiles pour une construction particulière mais , dans la réalité , certaines de ces pièces se transforme entre temps et ne seraient plus adaptée sur un temps soit libre ou déterminé ?

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 1760 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

L’obscurantisme des valétudinaires du forum me surprendra toujours, on est en 2020 pas en l’an 1900.

Croire qu’il n’existe de conscience que verbale en dit long sur la paresse d’esprit des vieillards. 

Tout expliquer par l’analytique quand on sait aujourd’hui que l’analytique n’est qu’une forme parmi d’autre d’appréhension du monde me laisse pantois.

Assujettir  l’intuition à une vue analytique de l’intuition me fait rire, c’est tout simplement détruire l’intuition.
 

L’imbécillité fière d’elle même est salutaire : elle réveille celui ou celle qui y est confronté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 13801 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Annalevine a dit :

L’obscurantisme des valétudinaires du forum me surprendra toujours, on est en 2020 pas en l’an 1900.

Croire qu’il n’existe de conscience que verbale en dit long sur la paresse d’esprit des vieillards. 

Tout expliquer par l’analytique quand on sait aujourd’hui que l’analytique n’est qu’une forme parmi d’autre d’appréhension du monde me laisse pantois.

Assujettir  l’intuition à une vue analytique de l’intuition me fait rire, c’est tout simplement détruire l’intuition.
 

L’imbécillité fière d’elle même est salutaire : elle réveille celui ou celle qui y est confronté.

Se cramponner à ces vieilles lunes de "cerveau droit sensible" et "cerveau gauche logique" montre une ignorance profonde des neurosciences actuelles.

mais ce vieux cliché suffit à la grande philosophe du forum qui oublie de mettre ses connaissances à jour.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 1775 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Annalevine a dit :

L’obscurantisme des valétudinaires du forum me surprendra toujours, on est en 2020 pas en l’an 1900.

Croire qu’il n’existe de conscience que verbale en dit long sur la paresse d’esprit des vieillards. 

Tout expliquer par l’analytique quand on sait aujourd’hui que l’analytique n’est qu’une forme parmi d’autre d’appréhension du monde me laisse pantois.

Assujettir  l’intuition à une vue analytique de l’intuition me fait rire, c’est tout simplement détruire l’intuition.
 

L’imbécillité fière d’elle même est salutaire : elle réveille celui ou celle qui y est confronté.

Ce qui est rigolo, c'est que tu dises ça alors que tes connaissances scientifiques ne dépassent les années 1700. Il n'y a qu'à voir les conneries que tu racontes sur la logique pour s'en convaincre. Quand on veut traiter les autres d'imbéciles, chose qui me semble d'ailleurs insultante et contraire au règlement, il faudrait essayer de ne pas cacher sa propre médiocrité sous un style pompeux sans essence et sans génie.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Name Membre 1319 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Annalevine a dit :

L’obscurantisme des valétudinaires du forum me surprendra toujours, on est en 2020 pas en l’an 1900.

Quelle que soit l'époque, l'inconnu est généralement associé à l'obscur, peut être un système de défense. Je pense que le mental se protège ainsi de l'intuitif. 

il y a 4 minutes, Annalevine a dit :

Croire qu’il n’existe de conscience que verbale en dit long sur la paresse d’esprit des vieillards.

Personne ne nie que la conscience ne se limite pas au verbal, beaucoup trop pensent que le verbal est l'unique expression de cette conscience.

il y a 4 minutes, Annalevine a dit :

Tout expliquer par l’analytique quand on sait aujourd’hui que l’analytique n’est qu’une forme parmi d’autre d’appréhension du monde me laisse pantois.

C'est l'analytique qui explique, d'où le décalage entre réalité et perception.

il y a 4 minutes, Annalevine a dit :

Assujettir  l’intuition à une vue analytique de l’intuition me fait rire, c’est tout simplement détruire l’intuition.

L'intuition est un appel à la conscience, c'est pourquoi le mental cherche à l'analyser pour la comprendre, quand il n'y a rien à comprendre.

il y a 4 minutes, Annalevine a dit :

L’imbécillité fière d’elle même est salutaire : elle réveille celui ou celle qui y est confronté.

C'est sûr que question suffisance, tu es éveillé v:p

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 1760 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

Ce sujet sur le cerveau en roue libre me permet de passer aux travaux pratiques dans le laboratoire culturel français, toujours figé dans la pensée d’il y a cent ans. 
 
Ce sujet sur le cerveau est une alerte pour moi. Si je n'explique pas précisément les choses à ceux que j’instruis, la nouvelle génération, ils risquent de tomber dans les fondrières au fond desquelles  pataugent ceux qui et celles qui sont encore ici, les autres étant partis ou ayant été bannis ( le despotisme et la délation feront toujours bander ou mouiller). 


Il  y a bien une diversité cérébrale des centres de pensée. Bien sûr ici dans le royaume de l’obscurantisme il n’y a qu’un centre cérébral : la pensée qu’ils appellent rationnelle ( la seule consciente pour ces zouaves).

Pourtant les expériences faites par les américains ( ouh là là des scientifiques américains  en plus nobélisés il faut se garder des américains nobélisés n’est ce pas  les zouaves !) qui ne sont pas des expériences de psy  mais bien des expériences sur des cerveaux grâce à l’étude possibles de cas extrêmes ( les cerveaux divisés) nous montre bien qu’il y a au moins deux centres de pensée. L’une verbale et temporelle, l’autre muette et spatiale.  Correspondant chacune à une zone cérébrale distincte. Ce qui n’est pas rien !

Il est donc nécessaire d’abord d’accepter qu’il existe des centres cérébraux de pensée autonome, autonome oui ! ( ouh la pensée unique rationnelle française, elle disjoncte quand elle lit ça) 

 Il n’est pas possible de réduire l’une à l’autre de même qu’il n’est pas possible de réduire le bras droit au bras gauche. 
 

Nous avons deux centres de pensée dont les facultés ne sont pas les mêmes. L’hémisphère spatial n’est pas réductible à l’hémisphère temporel par exemple. 

Bon je sais le public d’ici est largué. Mais le public d’ici me sert à mieux préciser les choses pour ceux à qui je m’adresse.
 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 13801 messages
scientifique‚
Posté(e)

p'tain, elle gonfle autant que la grenouille de la fable !

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 1775 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Répy a dit :

p'tain, elle gonfle autant que la grenouille de la fable !

Vivement que la grenouille finisse sur Pluton!

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 13592 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonsoir 

il semble que tout ne peut se comparer , mais peut peut-être se compléter ?

la science est une chose , elle doit-être strict et précise . l'intellectuel doit être libre et peut s'aventurer en terrain inconnu sans avoir à justifier le comment  ni le pourquoi ?

bonne soirée

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 3102 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Annalevine a dit :

Ce sujet sur le cerveau en roue libre me permet de passer aux travaux pratiques dans le laboratoire culturel français, toujours figé dans la pensée d’il y a cent ans. 
 
Ce sujet sur le cerveau est une alerte pour moi. Si je n'explique pas précisément les choses à ceux que j’instruis, la nouvelle génération, ils risquent de tomber dans les fondrières au fond desquelles  pataugent ceux qui et celles qui sont encore ici, les autres étant partis ou ayant été bannis ( le despotisme et la délation feront toujours bander ou mouiller). 


Il  y a bien une diversité cérébrale des centres de pensée. Bien sûr ici dans le royaume de l’obscurantisme il n’y a qu’un centre cérébral : la pensée qu’ils appellent rationnelle ( la seule consciente pour ces zouaves).

Pourtant les expériences faites par les américains ( ouh là là des scientifiques américains  en plus nobélisés il faut se garder des américains nobélisés n’est ce pas  les zouaves !) qui ne sont pas des expériences de psy  mais bien des expériences sur des cerveaux grâce à l’étude possibles de cas extrêmes ( les cerveaux divisés) nous montre bien qu’il y a au moins deux centres de pensée. L’une verbale et temporelle, l’autre muette et spatiale.  Correspondant chacune à une zone cérébrale distincte. Ce qui n’est pas rien !

Il est donc nécessaire d’abord d’accepter qu’il existe des centres cérébraux de pensée autonome, autonome oui ! ( ouh la pensée unique rationnelle française, elle disjoncte quand elle lit ça) 

 Il n’est pas possible de réduire l’une à l’autre de même qu’il n’est pas possible de réduire le bras droit au bras gauche. 
 

Nous avons deux centres de pensée dont les facultés ne sont pas les mêmes. L’hémisphère spatial n’est pas réductible à l’hémisphère temporel par exemple. 

Bon je sais le public d’ici est largué. Mais le public d’ici me sert à mieux préciser les choses pour ceux à qui je m’adresse.
 

Je ne sais pas si majoritairement on nie l'existence d'une pensée non verbale mais désigner un hémisphère spatial et un hémisphère temporel,  je ne pense pas que tu l'ai vu récemment chez des chercheurs américains nobélisés.

 

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vicen Membre 263 messages
Forumeur activiste‚ 33ans
Posté(e)

Intuition First, Reasoning Second (Jonathan Haidt)

Le problème, c'est que le raisonnement tendra à vouloir justifier l'intuition, plutôt que de la remettre en doute.

 

Modifié par Vicen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yourself91 Membre 126 messages
Forumeur inspiré‚ 115ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Vicen a dit :

Intuition First, Reasoning Second (Jonathan Haidt)

Le problème, c'est que le raisonnement tendra à vouloir justifier l'intuition, plutôt que de la remettre en doute.

 

Pourquoi la remettre en doute ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 13801 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, Annalevine a dit :

....Pourtant les expériences faites par les américains ( ouh là là des scientifiques américains  en plus nobélisés il faut se garder des américains nobélisés n’est ce pas  les zouaves !) qui ne sont pas des expériences de psy  mais bien des expériences sur des cerveaux grâce à l’étude possibles de cas extrêmes ( les cerveaux divisés) nous montre bien qu’il y a au moins deux centres de pensée. L’une verbale et temporelle, l’autre muette et spatiale.  Correspondant chacune à une zone cérébrale distincte. Ce qui n’est pas rien !...

La "gross philosph" a découvert les conclusions des études des prix Nobels américians d'il y a 30 ans.

C'était une découverte sensationnelle à l'époque. Cependant d'extrapolation en extrapolation par des gens qui manquaient de rigueur, on en est arrivé dans le grand public à une séparation "rigoureuse" entre les deux cerveau gauche et droite, bien au-delà de ce qu'avaient découvert les initiateurs de cette étude. Ces dernières informations devenues simplistes sont ancrées dans le cerveau (lequel) de la philosophe.

Elle ignore que depuis 30 ans on a découvert le détail des neurotransmetteurs et surtout le scan du cerveau par tomographie aux positrons. Et là ça modifie le bel arangement  "gauche/droite du cerveau idéal".

On est capable maintenant d'analyser en détail le rôle de l'hypocampe, de l'amydale,  du corps strié.... L'imbrication et la spécialistion des voies de mémorisation et de décision est beaucoup plus complexe que ce que l'on pensait il y a 30 ans. Tout le cerveau fonctionne pour différentes tâches. C'est un peu comme la vision pour lesquelle les aires de réception sont croisées : les deux moitiés gauche de rétine des deux yeux vont dans le lobe oculaire droit et les deux moitiés droite de rétine vont dans le lobe oculaire gauche. Et puis le coup de grâce pour les gauchers leur cerveau fonctionne comme celui des droitiers ! Il y a seulement une préférence pour le geste précis de la main. Cependant le "gauchisme" existe aussi pour d'autres organes : le pied quel est votre pied d'appel ? Quel est votre oeil directeur ? votre oreille directrice ?

On peut être droitier de la main et gaucher de l'oeil ou de l'oreille. Quand au pied d'appel, si vous sautez en hauteur en "ciseaux", il est le pied gauche pour le droitier c'est ce pied qui reste le plus longtemps au sol pour donner la plus forte impulsion. Idem pour tenir un manche de pelle : quelle est la main qui est la plus proche de la pelle. Si vous labourez avec le bèche, avec quel pied allez-vous pousser la bèche dans le sol ?

Bref l'hyper spécialisation des deux cerveaux annoncée il y a 30 ans est une version ultra simplifiée d'une réalité bien plus complexe !

Donc se cramponner à ce schéma devenu simpliste montre une ignorance profonde des connaissances plus récentes dans ce domaine.

Avec de telles lacunes, il n'y a donc pas lieu des jouer la savante et surtout d'employer un ton ironique, supérieur et méprisant  !

Les lacunes ça peut toujours se combler mais le ton méprisant  doit être modifié surtout quand il n'a pas lieu d'être sur un forum de discussion.

Modifié par Répy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×