Aller au contenu

Pourquoi le racisme dans le football est condamné à disparaître


Messages recommandés

Petit ours Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚ 15ans
Posté(e)

En sélectionnant des joueurs selon des critères racistes, les clubs se tirent une balle dans le pied. Seuls comptent le talent et le prix des recrues.

http://www.slate.fr/story/152846/football-racisme-economie

Ce weekend, le célèbre agent Mino Raiola a encore fait parler de lui en déclarant que «le racisme était toujours présent dans le football». Lors d'une interview pour le magazine suédois Expressen, il a affirmé:

«Les gens disent qu’il n’y a pas de discrimination, or les joueurs noirs sont constamment discriminés. C’est une discrimination consciente. Cela vient de ce monde de “bâtards”. On croit penser correctement, mais on a des stéréotypes que l’on justifie. Quand les gens me posent des questions sur les joueurs noirs, ils les comparent toujours à quelqu’un: “Est-ce qu’il est comme Pogba? Comme Balotelli? Comme Lukaku?” Je n’entends jamais de question: “Est-ce qu’il est comme Toivonen ? Comme Ibra ? Comme Beckham ?”»

D'après lui, les joueurs noirs seraient encore sanctionnés pour leur couleur de peau, malgré leur force et leur talent. On leur en demanderait plus que les blancs, et on les sanctionnerait davantage en cas de faute ou d'erreur.

Pourtant, ce «racisme conscient» est infondé et totalement contreproductif. Instaurer une discrimination sur la base de la couleur plutôt que sur la performance et la compétence est un non-sens complet et une erreur dans le sport professionnel, caractérisé par une forte rationalité et une quête continue de résultat.n foot, les choses s'améliorent... un peu

 

Dans le football, cette absurde discrimination a longtemps été observée mais a eu tendance à s'amoindrir avec le temps, comme l'avait prédit Kenneth J. Arrow.

Dans son livre L'économie expliquée par le foot, l'économiste Espagnol Ignacio Palacios-Huerta a en effet montré que les dirigeants de clubs ont, consciemment ou inconsciemment, compris l'erreur de la stigmatisation et du racisme.

Entre la saison 1978-1979 et la saison 2009-2010, la proportion de joueurs noirs en Angleterre est passée de 1% à quasiment 30%.

En étudiant, avec les outils de l'économétrie, les variables explicatives de la performance et l'efficience économique des équipes, Palacios-Huerta a constaté que les équipes non-discriminantes, comme Tottenham ou Arsenal, des précurseurs dans les années 1980, bénéficiaient d'un avantage absolu par rapport à la concurrence.

Elles optaient, puisque non racistes, pour des joueurs noirs, aussi bons que des blancs, mais à un prix inférieur. Elles tiraient donc profit de leur acte et maximisaient leur efficience.

 

La quête de résultat contre le racisme

Heureusement, du fait de la concurrence, la sélection raciste a quasiment disparu au profit d'une sélection purement sportive.

Le phénomène a d'ailleurs commencé à évoluer au début des années 1990, lorsque la plupart des grands clubs anglais sont entrés en bourse. À ce moment-là, la logique de rentabilité est passée au premier plan, au même niveau que la logique sportive: il fallait gagner tout en empochant le plus d'argent possible, être lucratif.

Ainsi les clubs ont renforcé leur rationalité et ont opté pour des joueurs compétents, à un prix respectant l'équilibre du marché. Ils ne devaient pas dépasser leur valeur réelle et correspondre précisément à leur niveau sportif.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Talon 1 Membre 8511 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Petit ours a dit :

Ainsi les clubs ont renforcé leur rationalité et ont opté pour des joueurs compétents, à un prix respectant l'équilibre du marché. Ils ne devaient pas dépasser leur valeur réelle et correspondre précisément à leur niveau sportif.

Discours de marchand d'esclaves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eugène Iste Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)

Heureusement, du fait de la concurrence, la sélection raciste a quasiment disparu au profit d'une sélection purement sportive.

==========

A Petit ours .... bin, quand on regarde les équipes, on y voit plus que du "noir" en majorité. Le racisme disparaîtra peut être lorsque les blancs cesseront de payer leurs places dans les tribunes ( pour n'y voir jouer que des blacks, faut il être bête )

ps : et à condition qu'il n'y ait pas trop d'arabes non plus

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit ours Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚ 15ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Talon 1 a dit :

Discours de marchand d'esclaves.

Avant c'était pire 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spirale Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

je vois pas trop pourquoi les blancs qui aiment le foot refuseraient d'y aller s'il n'y a que des noirs ? propos racistes.... en sport il y a des disciplines où les noirs sont plus nombreux que les blancs (course à pied par ex) çà n'empêche personne de regarder et saluer les exploits.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 4159 messages
Devezh mat‚ 126ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Eugène Iste a dit :

A Petit ours .... bin, quand on regarde les équipes, on y voit plus que du "noir" en majorité. Le racisme disparaîtra peut être lorsque les blancs cesseront de payer leurs places dans les tribunes ( pour n'y voir jouer que des blacks, faut il être bête )

ps : et à condition qu'il n'y ait pas trop d'arabes non plus

Le racisme disparaîtra quant il n'y aura plus de cons à écrire de tels propos ! 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eugène Iste Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, soisig a dit :

Le racisme disparaîtra quant il n'y aura plus de cons à écrire de tels propos ! 

quand 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kakome Membre 389 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Il n'y a pas de racisme spécifique au foot .

Il n'y a que des pauvres mecs certainement pas brillants au collège ou au lycée , qui sont là par ce qu'il y a la TV .

Si demain le rugby le supplante en termes de contrats TV juteux , ces incultes iront au rugby .

Taper au porte monnaie il n'y a que ça .

En prendre 10 au hasard derrière la prochaine banderole injurieuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bcbg Membre 8377 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

En parlant de racisme , Lilian Thuram vient de créer une belle polémique 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 1075 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Le 05/09/2019 à 07:15, Petit ours a dit :

En sélectionnant des joueurs selon des critères racistes, les clubs se tirent une balle dans le pied. Seuls comptent le talent et le prix des recrues.

http://www.slate.fr/story/152846/football-racisme-economie

Ce weekend, le célèbre agent Mino Raiola a encore fait parler de lui en déclarant que «le racisme était toujours présent dans le football». Lors d'une interview pour le magazine suédois Expressen, il a affirmé:

«Les gens disent qu’il n’y a pas de discrimination, or les joueurs noirs sont constamment discriminés. C’est une discrimination consciente. Cela vient de ce monde de “bâtards”. On croit penser correctement, mais on a des stéréotypes que l’on justifie. Quand les gens me posent des questions sur les joueurs noirs, ils les comparent toujours à quelqu’un: “Est-ce qu’il est comme Pogba? Comme Balotelli? Comme Lukaku?” Je n’entends jamais de question: “Est-ce qu’il est comme Toivonen ? Comme Ibra ? Comme Beckham ?”»

D'après lui, les joueurs noirs seraient encore sanctionnés pour leur couleur de peau, malgré leur force et leur talent. On leur en demanderait plus que les blancs, et on les sanctionnerait davantage en cas de faute ou d'erreur.

Pourtant, ce «racisme conscient» est infondé et totalement contreproductif. Instaurer une discrimination sur la base de la couleur plutôt que sur la performance et la compétence est un non-sens complet et une erreur dans le sport professionnel, caractérisé par une forte rationalité et une quête continue de résultat.n foot, les choses s'améliorent... un peu

 

Dans le football, cette absurde discrimination a longtemps été observée mais a eu tendance à s'amoindrir avec le temps, comme l'avait prédit Kenneth J. Arrow.

Dans son livre L'économie expliquée par le foot, l'économiste Espagnol Ignacio Palacios-Huerta a en effet montré que les dirigeants de clubs ont, consciemment ou inconsciemment, compris l'erreur de la stigmatisation et du racisme.

Entre la saison 1978-1979 et la saison 2009-2010, la proportion de joueurs noirs en Angleterre est passée de 1% à quasiment 30%.

En étudiant, avec les outils de l'économétrie, les variables explicatives de la performance et l'efficience économique des équipes, Palacios-Huerta a constaté que les équipes non-discriminantes, comme Tottenham ou Arsenal, des précurseurs dans les années 1980, bénéficiaient d'un avantage absolu par rapport à la concurrence.

Elles optaient, puisque non racistes, pour des joueurs noirs, aussi bons que des blancs, mais à un prix inférieur. Elles tiraient donc profit de leur acte et maximisaient leur efficience.

 

La quête de résultat contre le racisme

Heureusement, du fait de la concurrence, la sélection raciste a quasiment disparu au profit d'une sélection purement sportive.

Le phénomène a d'ailleurs commencé à évoluer au début des années 1990, lorsque la plupart des grands clubs anglais sont entrés en bourse. À ce moment-là, la logique de rentabilité est passée au premier plan, au même niveau que la logique sportive: il fallait gagner tout en empochant le plus d'argent possible, être lucratif.

Ainsi les clubs ont renforcé leur rationalité et ont opté pour des joueurs compétents, à un prix respectant l'équilibre du marché. Ils ne devaient pas dépasser leur valeur réelle et correspondre précisément à leur niveau sportif.

 

Bonjour,

Le football oppose des nations entre elles, des régions entre elles, des communes entre elles.

Il est donc prévisible que le nationalisme et le régionalisme envenime le monde du football, par des vindictes véhémentes, et des banderoles insultantes.

Un supporteur parisien qui n'est pas anti-marseillais est un parisien qui n'a pas d'âme.

Oui, la tribune de Boulogne du Parc des Princes a commis quelques outrages envers la loi.

Mais ne jugeons pas trop vite l'enthousiasme des supporteurs alcoolisés.

Le racisme footballistique n'a rien de politique, il est folklorique et ludique.

 

Quant aux comportement des clubs de football, j'aimerais signifier que le racisme privé n'est pas condamnable tant qu'il est non-dit, hors-champ.

Il est comparable au racisme immobilier :

 Je suis propriétaire d'un studio, et je ne souhaite pas louer ma chambre à un noir.

Mais qui peut me condamner ?

J'ai bien le droit de choisir mon locataire, tout comme un employeur a bien le droit de choisir ses employés.

 

Mais le racisme footballistique est aussi contre-productif, comme vous l'avez signifié :

Si la majorité des clubs sont racistes, alors les joueurs noirs vont être sous-côtés.

Mais alors, le club qui embauchera des noirs le fera à moindre frais, et sa rentabilité sera donc supérieure aux clubs racistes.

C'est ce qu'on appelle le darwinisme des marchés : la vertu gagne toujours à la fin.

 

Cordialement, Fraction.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit ours Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚ 15ans
Posté(e)
Le 05/09/2019 à 10:04, Eugène Iste a dit :

Heureusement, du fait de la concurrence, la sélection raciste a quasiment disparu au profit d'une sélection purement sportive.

==========

A Petit ours .... bin, quand on regarde les équipes, on y voit plus que du "noir" en majorité. Le racisme disparaîtra peut être lorsque les blancs cesseront de payer leurs places dans les tribunes ( pour n'y voir jouer que des blacks, faut il être bête )

ps : et à condition qu'il n'y ait pas trop d'arabes non plus

Eu...y'a beaucoup beaucoup de joueur blanc un (Beckham,Messi,Griemann,Ronaldo,Giroud,De Jong,Alonso,Ramos,Ibra,Toivonen....) il y'a des sports comme la NBA ou la course ou presque tous les sportifs de haut niveau sont noirs et il on un public blanc tous le monde ne pense pas ainsi  après ils peuvent regarder le ski,le hockey sur glace,le tennis,le rugby,le Hand...  bon   il y'a toujours des personnes  non blanche mais ils seront "bien représenter" .

Il y a 22 heures, kakome a dit :

Il n'y a pas de racisme spécifique au foot .

Il n'y a que des pauvres mecs certainement pas brillants au collège ou au lycée , qui sont là par ce qu'il y a la TV .

Si demain le rugby le supplante en termes de contrats TV juteux , ces incultes iront au rugby .

Taper au porte monnaie il n'y a que ça .

En prendre 10 au hasard derrière la prochaine banderole injurieuse

Je ne sais pas  trop comment ça se passe dans les autres sports mais oui plus un sport attire de personnes plus il prend de l'importance plus il risque de connaitre des dérives  . 

Sinon je pense qu'il faut sanctionné les personnes raciste.

Le 05/09/2019 à 09:29, Talon 1 a dit :

Discours de marchand d'esclaves.

:unknw:

Modifié par Petit ours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité