Aller au contenu

La malédiction de l'EPR


Messages recommandés

Gouderien Membre 15137 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)

C'est ce qu'on appelle un "running gag" : on a découvert de nouvelles malfaçons dans l'EPR de Flamanville. Leur réparation devrait retarder d'encore deux ans la mise en service de ce pharaonique projet. On imagine que Chinois, Russes et Américains vont bien rigoler, eux qui sont déjà largement en avance sur nous dans ce domaine. Ceux qui risquent de rire jaune, par contre, ce sont les Anglais, à qui on a osé vendre à prix d'or notre technologie à la noix! Du coup la mise en service (hypothétique) de l'EPR est à présent prévue pour 2024, soit avec 12 ans de retard et des milliards d'euros de dépassement de budget. Qui plus est, Macron ne pourra pas, au cours de son mandat, lancer la construction de nouveaux EPR comme le souhaitait EDF, car avant de prendre une telle décision, il voudrait quand même avoir la preuve que cette technologie fonctionne.


Vraiment, les énergies renouvelables, il n'y a que ça de vrai!:bo:

Modifié par Gouderien
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
BELUGA Membre 7776 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Non, mais il y a erreur de langage: c'est pas une malédiction, c'est de l'incompétence...

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 30730 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

Sans forcément voir tout en noir, ça fait parti du boulot que de faire des testes et rencontrer des soucis improbables. Mais s'appuyer sur ces échecs, c'est ce qui a permit de vendre des EPR partout dans le monde. Ensuite il y a le projet ITER de fusion nucléaire qui est aussi testé. L'avenir n'est pas à l'énergie solaire, mais à l'énergie atomiques (fission et fusion) reproduit artificiellement. Dans un monde bien fait j'aurais adoré qu'une éolienne apporte l'énergie suffisante pour nourrir une ville et ses entreprises, mais le fait est qu'on a besoin d'encore plus d'énergies. Surtout dans un monde où les énergies fossiles puent et polluent, si on peut retrouver un air pur ce serait une sacrée victoire. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15137 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, BELUGA a dit :

Non, mais il y a erreur de langage: c'est pas une malédiction, c'est de l'incompétence...

Effectivement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Américains et Russes s'ils rient, doivent tout de même rire moins jaune que ne rient les Chinois. Ceux-ci sont en effet les premiers au monde à posséder une centrale de type EPR en fonctionnement depuis quelques mois. Et c'est la France qui en a été le maître d' oeuvre. La future centrale de Flamanville qui a couté non pas 6 ou 7 milliards de coût de construction mais sept de milliards de surcoût, est équipée de cette fameuse cuve dotée de soudures maintenant inaccessibles  à cause de celles qui les ont suivies et dont on sait qu'elles souffrent potentiellement de malfaçons. Imaginez le dilemme devant lequel se trouvent les concepteurs face aux accusations qui leurs seraient reprochées en cas d' accident après la mise en service. Et je crois, mais ça reste à vérifier que la centrale EPR qui tourne en Chine n' a pas encore été lancée à son régime maximum. Et en cas d' accident, le rire des Chinois pourrait bien être bien plus triste que les pleurs d' EDF et de ses actionnaires.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15137 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Crabe_fantome a dit :

Sans forcément voir tout en noir, ça fait parti du boulot que de faire des testes et rencontrer des soucis improbables. Mais s'appuyer sur ces échecs, c'est ce qui a permit de vendre des EPR partout dans le monde. Ensuite il y a le projet ITER de fusion nucléaire qui est aussi testé. L'avenir n'est pas à l'énergie solaire, mais à l'énergie atomiques (fission et fusion) reproduit artificiellement. Dans un monde bien fait j'aurais adoré qu'une éolienne apporte l'énergie suffisante pour nourrir une ville et ses entreprises, mais le fait est qu'on a besoin d'encore plus d'énergies. Surtout dans un monde où les énergies fossiles puent et polluent, si on peut retrouver un air pur ce serait une sacrée victoire. 

L'énergie solaire n'est qu'une des nombreuses formes d'énergies renouvelables. Et ça, ça marche, contrairement à l'EPR et compagnie. L'acharnement d'EDF dans le domaine du nucléaire tient de la fuite en avant.

il y a 2 minutes, azad2B a dit :

Américains et Russes s'ils rient, doivent tout de même rire moins jaune que ne rient les Chinois. Ceux-ci sont en effet les premiers au monde à posséder une centrale de type EPR en fonctionnement depuis quelques mois. Et c'est la France qui en a été le maître d' oeuvre. La future centrale de Flamanville qui a couté non pas 6 ou 7 milliards de coût de construction mais sept de milliards de surcoût, est équipée de cette fameuse cuve dotée de soudures maintenant inaccessibles  à cause de celles qui les ont suivies et dont on sait qu'elles souffrent potentiellement de malfaçons. Imaginez le dilemme devant lequel se trouvent les concepteurs face aux accusations qui leurs seraient reprochées en cas d' accident après la mise en service. Et je crois, mais ça reste à vérifier que la centrale EPR qui tourne en Chine n' a pas encore été lancée à son régime maximum. Et en cas d' accident, le rire des Chinois pourrait bien être bien plus triste que les pleurs d' EDF et de ses actionnaires.

Le problème des Chinois, c'est qu'ils n'ont pas encore assimilé cette culture du "zéro défaut" que les Japonais (par exemple) ont maîtrisé depuis des décennies. Cela dit, quand on voit les déboires de l'EPR de Flamanville, on se demande si on a des leçons à leur donner...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 2715 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Gouderien a dit :

Le problème des Chinois, c'est qu'ils n'ont pas encore assimilé cette culture du "zéro défaut" que les Japonais (par exemple) ont maîtrisé depuis des décennies. Cela dit, quand on voit les déboires de l'EPR de Flamanville, on se demande si on a des leçons à leur donner...

En effet.

C'est bien pourquoi on n'imagine pas un accident nucléaire survenant au Japon. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 30730 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Gouderien a dit :

L'énergie solaire n'est qu'une des nombreuses formes d'énergies renouvelables. Et ça, ça marche, contrairement à l'EPR et compagnie. L'acharnement d'EDF dans le domaine du nucléaire tient de la fuite en avant.

Personne n'est pour le nucléaire, c'est gros, c'est moche, ça peut être dangereux... mais je ne vois pas comment tu peux chauffer 70 millions de français avec des panneaux solaires et faire tourner nos entreprises et nos industries en plein mois de février. EDF n'est pas plus con que n'importe qui, si demain ils réalisent qu'une éolienne et un panneau solaire est moins cher, plus autonome, avec un meilleur rendement, ils ne se feraient pas chier à être le meilleur du monde en matière nucléaire. Oui parce que c'est EDF que Fukushima appelle pour leur dire "vous aviez raison sur vos recommandations, est ce que vous auriez une solution pour colmater les fuites". 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15137 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, Condorcet a dit :

En effet.

C'est bien pourquoi on n'imagine pas un accident nucléaire survenant au Japon. 

On en a déjà parlé… L'accident de Fukushima, outre qu'il est survenu dans une centrale de technologie américaine, montre qu'on ne pense jamais à tout. Il n'existe pas de centrale indestructible. Après, tout est une question de choix de société : quels risques est-on prêts à prendre (enfin plutôt à faire prendre par les populations), qu'est-ce qu'on va faire des déchets, qu'est-ce qu'on va faire des vieilles centrales etc. Tout ça pour faire marcher… nos brosses à dent électriques dont, il est vrai, on ne saurait se passer!:smile2: Sans oublier bien sûr l'aspect économique des choses.

il y a 16 minutes, Crabe_fantome a dit :

Personne n'est pour le nucléaire, 

Ah si, il y a au moins la direction d'EDF!:D

Modifié par Gouderien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 30730 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Gouderien a dit :

Ah si, il y a au moins la direction d'EDF!:D

Le but de toute direction c'est de faire du bon travail, que ce soit pour l'argent, pour garder son poste ou les deux. Même total commence à réfléchir à l'après pétrole parce que Total sait (à la louche) combien de réserves accessibles il y a encore, ils ont les scénarios possibles en fonction du prix du baril. Si EDF met au point une nouvelle technique pour fabriquer de l'énergie, c'est tout bénéf pour eux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 2715 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Crabe_fantome a dit :

Personne n'est pour le nucléaire, c'est gros, c'est moche, ça peut être dangereux... mais je ne vois pas comment tu peux chauffer 70 millions de français avec des panneaux solaires et faire tourner nos entreprises et nos industries en plein mois de février. EDF n'est pas plus con que n'importe qui, si demain ils réalisent qu'une éolienne et un panneau solaire est moins cher, plus autonome, avec un meilleur rendement, ils ne se feraient pas chier à être le meilleur du monde en matière nucléaire. Oui parce que c'est EDF que Fukushima appelle pour leur dire "vous aviez raison sur vos recommandations, est ce que vous auriez une solution pour colmater les fuites". 

Sauf qu'ensuite la Cogema s'est mis parfaitement minable sur son intervention et a finit par se faire éjecter du Japon.

La Cogema surfait sur la réputation, l'excellence française en matière de nucléaire pour s'endormir sur ses lauriers et finalement descendre aux enfers. Un mélange d'arrogance et d'aveuglement qui a fort sortir de son métier premier (historiquement c'est EDF qui sait construire). Ensuite divers déboires sont intervenus, investissement douteux coté minerais, perte de compétence industrielle par 15 ans sans construction de centrales (merci les écolos - après ils pourraient avoir l'honnêteté de raser les murs plutôt de critiquer les conséquences qu'ils ont eux-même provoquées), bref arrogance, perte de compétence puis désastre industriel, et finalement on ne sais plus bien construire.

Sinon le photovoltaïque c'est très bien vu que ça fait 1.5% de l'électricité et donc moins de 1% du panier énergétique total. En plus c'est rentable et moins cher dès que l'état subventionne les 2/3 du prix de rachat de l'électricité. C'est quand même pas dur de faire un truc rentable ou encore à pas cher : suffit de le subventionner à mort.

En fait le futur probable avec ce flot d'inepties qui courent dans les croyances de la population - le politique faisant plus ou moins ce qui le fait élire à savoir essayer d'y répondre - c'est que le niveau de vie ne va pas perdre dans 30 ans 5 à 10% mais plutôt 20 à 30%. Les solutions seront moins complexes que de construire les centrales de l'avenir : il suffira de traiter les GJ (ou toute autre surprise populaire imprévue) à balles réelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 2500 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Malgré quelques déboires , le nucléaire est quasi unanimement considérée comme l'énergie d'avenir dans le monde développé (Chine, Inde, Japon, Russie, Royaume Uni, Tchéquie, Pologne, Biélorussie, Egypte, EAU, Brésil, USA ... soir environ 70 réacteurs en construction ou en projet.

Les énergies renouvelables de type éolien à terre ou off shore, le photovoltaïque ne représentent que environ 3 % de la production d'électricité mondiale (quasi aussi 3,5 %) en France, grâce à de très généreuses subventions (près du tiers du cout soit pour la France un surcout pour le consommateur de 6 milliards d'euros par an (CSPE) soit 71 milliards d'euros pour la France depuis le début des subventions. Quel gâchis qui aurait pu être utilisé ailleurs (santé, impôts, taxes, ...).

Le nucléaire c'est encore 71 % de la production d'électricité en France à un cout très inférieur aux autres modes de production d'énergie et sans émissions de CO2 ni d'autres gaz à effet de serre ou préjudiciables à la santé (oxydes d'azote, poussières microniques...).

 

Si vous divisez le cout de l'investissement d'un EPR 1650 expérimentale (environ 11 milliards d'euros) par sa production de KWh pendant 60 ans, vous observerez que le cout d'amortissement reste très faible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 30730 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Condorcet a dit :

Sauf qu'ensuite la Cogema s'est mis parfaitement minable sur son intervention et a finit par se faire éjecter du Japon.

La Cogema surfait sur la réputation, l'excellence française en matière de nucléaire pour s'endormir sur ses lauriers et finalement descendre aux enfers. Un mélange d'arrogance et d'aveuglement qui a fort sortir de son métier premier (historiquement c'est EDF qui sait construire). Ensuite divers déboires sont intervenus, investissement douteux coté minerais, perte de compétence industrielle par 15 ans sans construction de centrales (merci les écolos - après ils pourraient avoir l'honnêteté de raser les murs plutôt de critiquer les conséquences qu'ils ont eux-même provoquées), bref arrogance, perte de compétence puis désastre industriel, et finalement on ne sais plus bien construire.

Sinon le photovoltaïque c'est très bien vu que ça fait 1.5% de l'électricité et donc moins de 1% du panier énergétique total. En plus c'est rentable et moins cher dès que l'état subventionne les 2/3 du prix de rachat de l'électricité. C'est quand même pas dur de faire un truc rentable ou encore à pas cher : suffit de le subventionner à mort.

En fait le futur probable avec ce flot d'inepties qui courent dans les croyances de la population - le politique faisant plus ou moins ce qui le fait élire à savoir essayer d'y répondre - c'est que le niveau de vie ne va pas perdre dans 30 ans 5 à 10% mais plutôt 20 à 30%. Les solutions seront moins complexes que de construire les centrales de l'avenir : il suffira de traiter les GJ (ou toute autre surprise populaire imprévue) à balles réelles.

Je n'ai aucun écho sur la cogéma/areva/orano mais ce n'est pas EDF.

 

Sur les subventions du photovoltaïque, je trouve que c'est de l'argent perdu dans le sens où les plaques chinoises valent que dalle, acheté une poignée d'euro par des entreprises françaises... Lesquelles décrochent un "partenaire bleu ciel EDF" pour endormir les gens, les saouler avec 40 appels par jour et par foyer, leur envoyer des commerciaux aux dents longues, vendre un crédit en faisant croire aux gens que c'est gratuit (subventionné par nos impôts) et vendre ces panneaux chinois à prix d'or ensuite à des particuliers qui ont l'impression d'avoir fait une bonne affaire et qui n'ont pas encore réalisé qu'il ont une courgette épineuse bien enfoncé dans le rectum. C'est aussi moralement très discutable quand le connard de chef d'entreprise vient motiver ma pote employée au phoning (bonjour je suis Juliette Durand, avez vous reçu notre doc sur vos droits à l'énergie gratuite?) avec sa nouvelle Maserati et son nez plein de coke pendant qu'elle est payé 900 euros par mois pour un 30h hebdo.

 

Si l'Etat devait mieux subventionner, il devrait aussi réguler la marge des produits qu'il paye avec notre pognon. Mais comme ça se fait avec les médicaments remboursés par la sécu.

 

Quand au niveau de vie c'est quelque chose à voir... certains disent qu'il faut baisser notre niveau de vie, moi je pense qu'il faut arrêter de faire des enfants parce qu'un enfant non né, c'est un humain en moins qui pollue moins. Question de choix. Mais je ne crois pas à la régression, au moins parce que je suis plutôt rationnel et pragmatique et que je sais que notre soleil va épuiser son hydrogène d'ici 4/5 milliards d'année et qu'il faudra être très très loin d'ici quand ça arrivera. Et ça implique de l'énergie en recherche, expérimentation et construction pour pouvoir évacuer des milliards de personnes de la planète. On est large... mais le compte à rebours est enclenché. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BadKarma Membre 9708 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 56ans
Posté(e)

C' est cette étonnante étanchéité des frontières qui sera plutôt rassurante pour les pays frontaliers de l' Hexagone  en cas d' accident majeur... :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 33018 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, BELUGA a dit :

Non, mais il y a erreur de langage: c'est pas une malédiction, c'est de l'incompétence...

Lorsque j'ai arrêté de travailler et que j'ai vu la qualité des nouveaux arrivants bosseurs... On s'est dit, avec les potes... c'est la fin d'une période de boulot consciencieux !

Nous n'étions pas exceptionnels, juste comme il faut !

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité