Aller au contenu

Messages recommandés

olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)

On vante souvent la légitimité des peuples à devenir mettre de leur destin.
Mais faut-il vraiment écouter le peuple.

 

 

Modifié par Nephalion
Suppression de la publicité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
jimmy45 Membre 6582 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, olwlt95 a dit :

On vante souvent la légitimité des peuples à devenir mettre de leur destin.
Mais faut-il vraiment écouter le peuple.
 

 

Quand vous commencez par citer Daniel Cohn Bendit franchement ça ne vous donne pas une très grosse crédibilité. Bonjour la référence philosophique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 7762 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, olwlt95 a dit :

On vante souvent la légitimité des peuples à devenir mettre de leur destin.
Mais faut-il vraiment écouter le peuple.
 

 

Citez plutôt Drouet, Levavasseur ou Nicolle...

Ces "penseurs" vous éclaireront sur les bienfaits salutaires de la Souveraineté Populaire et sur les meilleurs moyens de l'imposer à l'ensemble d'une population "pas convaincue" au départ... 

Mais qui deviendra forcément enthousiaste au bout d'un moment...

Modifié par Nephalion
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, olwlt95 a dit :

On vante souvent la légitimité des peuples à devenir mettre de leur destin.
Mais faut-il vraiment écouter le peuple.
 

 

Bah si on souhaite défendre la démocratie, oui. 

L’auteur semble avoir un point de vue contradictoire : il reproche au peuple de mettre au pouvoir des gouvernements autoritaires et donc de s’attaquer à la démocratie, tout en remettant en question la légitimité du peuple et donc en s’attaquant lui-même à la démocratie.

Modifié par Nephalion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 9355 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Autant de têtes, autant d'idées. Et la somme des souhaits ne forme pas la société.

"Instruit par l'expérience que l'amour du bien-être est le seul mobile des actions humaines, l'homme se trouva en état de distinguer les occasions rares où l'intérêt commun devait le faire compter sur l'assistance de ses semblables, et celles plus rares encore où la concurrence devait le faire défier d'eux." Origine de l'Inégalité Parmi les Hommes. JJ Rousseau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, versys a dit :

Citez plutôt Drouet, Levavasseur ou Nicolle...

Ces "penseurs" vous éclaireront sur les bienfaits salutaires de la Souveraineté Populaire et sur les meilleurs moyens de l'imposer à l'ensemble d'une population "pas convaincue" au départ... 

Mais qui deviendra forcément enthousiaste au bout d'un moment...

 

L'extrême droite qui prône les valeurs morales, se veut garant de l'ordre et de la sécurité, a montré lors de la crise des gilets jaunes qu'elle faisait partie de ceux qui voulaient casser la république. Comme l'extrême gauche.
Et les islamistes dans tout ça?
Peut-être qu'ils attendent tapis dans l'ombre tel un scénario houellebecquien...
Une France qui se déchire est une aubaine pour eux.
On verra si les gilets jaunes "révolutionnaires", "insoumis", "qui ne lachent rien" auront le courage de descendre dans la rue si les islamistes tentent de s'emparer du pouvoir.
Il est toujours plus facile d'affronter la police d'un gouvernement républicain et démocratique que de s'attaquer aux vrais méchants...

il y a 45 minutes, Talon 1 a dit :

Autant de têtes, autant d'idées. Et la somme des souhaits ne forme pas la société.

"Instruit par l'expérience que l'amour du bien-être est le seul mobile des actions humaines, l'homme se trouva en état de distinguer les occasions rares où l'intérêt commun devait le faire compter sur l'assistance de ses semblables, et celles plus rares encore où la concurrence devait le faire défier d'eux." Origine de l'Inégalité Parmi les Hommes. JJ Rousseau

Effectivement l'intérêt général ne doit pas être la juxtaposition des intérêts particuliers.
Un gouvernement qui cherche à satisfaire tout le monde et qui finalement mécontente tout le monde.

Modifié par Nephalion
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Scipion0610 a dit :

Bah si on souhaite défendre la démocratie, oui. 

L’auteur semble avoir un point de vue contradictoire : il reproche au peuple de mettre au pouvoir des gouvernements autoritaires et donc de s’attaquer à la démocratie, tout en remettant en question la légitimité du peuple et donc en s’attaquant lui-même à la démocratie.

C'est tout à fait cela.
Personnellement je ne crois plus en la démocratie. Elle mène souvent à la dictature
Le fait de mettre en place des gouvernements autoritaires dans des pays où justement règne la liberté, n'est ce pas une aspiration inconsciente à la soumission et à l'obéissance?
Le peuple remet en cause ses élites (qui au demeurant sont loin d'être irréprochables) mais est prêt à obéir au doigt et à l'oeil à des dictateurs au petit pied.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 7762 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, olwlt95 a dit :

L'extrême droite qui prône les valeurs morales, se veut garant de l'ordre et de la sécurité, a montré lors de la crise des gilets jaunes qu'elle faisait partie de ceux qui voulaient casser la république. Comme l'extrême gauche.
Et les islamistes dans tout ça?
Peut-être qu'ils attendent tapis dans l'ombre tel un scénario houellebecquien...
Une France qui se déchire est une aubaine pour eux.
On verra si les gilets jaunes "révolutionnaires", "insoumis", "qui ne lachent rien" auront le courage de descendre dans la rue si les islamistes tentent de s'emparer du pouvoir.
Il est toujours plus facile d'affronter la police d'un gouvernement républicain et démocratique que de s'attaquer aux vrais méchants...

Votre citation de Michel Houellebecq est fort opportune...

J'ai déja dit, ici, que pour le moment, les islamistes observent d'un oeil curieux et intéressé les agissements du mouvement Gilets Jaunes.

Car tout ce qui vise à plonger notre pays dans le chaos va dans le sens du projet hégémonique islamiste. On pourrait résumer par : djihadistes/Ultra GJs même combat.

Du coup, le scénario anticipé par Houellebecq dans "Soumission" devient de moins en moins improbable...

Dans ce cas, nos héroïques jaunes regretteront les temps heureux où ils se faisaient parfumer aux lacrimos par les CRS, car les radicalisés façon talibans n'ont pas vraiment les mêmes méthodes pour refroidir les ardeurs contestataires... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, olwlt95 a dit :

C'est tout à fait cela.
Personnellement je ne crois plus en la démocratie. Elle mène souvent à la dictature
Le fait de mettre en place des gouvernements autoritaires dans des pays où justement règne la liberté, n'est ce pas une aspiration inconsciente à la soumission et à l'obéissance?
Le peuple remet en cause ses élites (qui au demeurant sont loin d'être irréprochables) mais est prêt à obéir au doigt et à l'oeil à des dictateurs au petit pied.

 

Et du coup, si tu ne crois plus en la démocratie, quel type de système prônerais-tu?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, versys a dit :

Votre citation de Michel Houellebecq est fort opportune...

J'ai déja dit, ici, que pour le moment, les islamistes observent d'un oeil curieux et intéressé les agissements du mouvement Gilets Jaunes.

Car tout ce qui vise à plonger notre pays dans le chaos va dans le sens du projet hégémonique islamiste. On pourrait résumer par : djihadistes/Ultra GJs même combat.

Du coup, le scénario anticipé par Houellebecq dans "Soumission" devient de moins en moins improbable...

Dans ce cas, nos héroïques jaunes regretteront les temps heureux où ils se faisaient parfumer aux lacrimos par les CRS, car les radicalisés façon talibans n'ont pas vraiment les mêmes méthodes pour refroidir les ardeurs contestataires... :D

Je suis tout à fait d'accord. Et ces "gilets jaunes" qui se présentent aujourd'hui comme des résistants à "la dictature macronienne" se rangeront à mon avis pour une bonne partie du côté des islamistes. Ou du moins ne s'y opposeront pas.
Tiens tiens, ça fait penser à une certaine période de l'histoire :dry:

il y a 9 minutes, Scipion0610 a dit :

Et du coup, si tu ne crois plus en la démocratie, quel type de système prônerais-tu?

 

Hélas, je pense que l'on va vers un régime autoritaire. Qui est peut-être un mal nécessaire.
Paradoxalement pour lutter contre les extrêmes (de gauche, de droite ou pire islamistes) et redresser la France, il faut un régime fort. Une sorte d'extrême centre" moderne.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 12671 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

que veut le Peuple ? vivre bien de son travaille .que tout le monde respect la règle du jeux ( les grosses sociétés , les gens très riches , les politiciens et beaucoup d'autres ) .

pour les grosses sociétés et les gens très riches : il faut que leurs impôts soit " raisonnables " c'est à dire , pas 75 pour cent mais un pourcentage raisonnable .ceux qui investisse en France un certain capital , ne paieront pas d'ISF .

qu'un gouvernement qui veut être respecter , ne produisent pas des nouvelles taxes sous des prétextes genre : réchauffement climatique ou autres . laisser les Maires juger du bien fonder de fixer les vitesses autorisées dans leurs communes et bien d'autres choses .

bonne journée

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, olwlt95 a dit :

 

Hélas, je pense que l'on va vers un régime autoritaire. Qui est peut-être un mal nécessaire.
Paradoxalement pour lutter contre les extrêmes (de gauche, de droite ou pire islamistes) et redresser la France, il faut un régime fort. Une sorte d'extrême centre" moderne.

Pour lutter contre les extrêmes, il faudrait être soi-même extrême ? Cela ne pose-t-il pas un problème de crédibilité ? En gros, pour moi, c’est un peu: Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Scipion0610 a dit :

Pour lutter contre les extrêmes, il faudrait être soi-même extrême ? Cela ne pose-t-il pas un problème de crédibilité ? En gros, pour moi, c’est un peu: Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Il y a l'extrémisme idéologique et celui relatif à l'organisation de la société.
L'"extrême centre" a existé principalement durant deux périodes de l'histoire: Le Bonapartisme et la Restauration. Il s'agissait de concilier les acquis de la révolution française et les revendications des royalistes. Seul un exécutif fort et il faut le dire, un régime autoritaire, a permis de maintenir cet équilibre dans un contexte de modération politique.
L'autoritarisme est il immoral et oppressif?
Je ne le pense pas. Le fonctionnement démocratique a ses limites. Et il faut reconnaitre que plusieurs secteurs de la société ne fonctionnement pas selon ce modèle. Mais au contraire sur un mode directif et hiérarchique. L'armée, la police, l'école et le monde de l'entreprise. Même si ici aussi le leadership et l'autorité sont parfois remis en cause (l'autorité des professeurs notamment).
J'irai même plus loin en disant qu'un contrôle social sur l'individu est nécessaire. Notre démocratie nous offre une très grande liberté. Mais qu'a t-on fait de celle-ci?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 6582 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, olwlt95 a dit :

Personnellement je ne crois plus en la démocratie. Elle mène souvent à la dictature

Donc pour éviter que la démocratie ne mène à la dictature vous défendez directement la dictature ?

Du grand n'importe quoi.

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 1399 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, olwlt95 a dit :

On vante souvent la légitimité des peuples à devenir mettre de leur destin.
Mais faut-il vraiment écouter le peuple.

 

 

Bonjour,

Votre mère peut transcender votre génome et votre patrimoine éducatif.

Votre nation peut transcender votre citoyenneté et votre culture.

Vos médecins et votre Dieu peuvent transcender votre créature.

Etc…

Mais personne ne peut transcender votre libre arbitre.

 

Et si la société et son organisation consistent à aliéner votre libre arbitre, alors vous êtes en droit de vous rebeller.

Et croyez-moi, la puissance d’un homme aliéné en vaut dix.

Cordialement, Fraction.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, jimmy45 a dit :

Donc pour éviter que la démocratie ne mène à la dictature vous défendez directement la dictature ?

Du grand n'importe quoi.

 

 

Il y a une différence entre dictature et un régime autoritaire. Tout régime autoritaire ou non est au service d'un socle de valeurs. Ce sont ces valeurs qui comptent.
Défendre de façon inconditionnelle des valeurs n'est pas scandaleux. Si cela passe par un régime autoritaire, pourquoi pas?
Aucun problème pour moi.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, olwlt95 a dit :

Il y a l'extrémisme idéologique et celui relatif à l'organisation de la société.
L'"extrême centre" a existé principalement durant deux périodes de l'histoire: Le Bonapartisme et la Restauration. Il s'agissait de concilier les acquis de la révolution française et les revendications des royalistes. Seul un exécutif fort et il faut le dire, un régime autoritaire, a permis de maintenir cet équilibre dans un contexte de modération politique.
L'autoritarisme est il immoral et oppressif?
Je ne le pense pas. Le fonctionnement démocratique a ses limites. Et il faut reconnaitre que plusieurs secteurs de la société ne fonctionnement pas selon ce modèle. Mais au contraire sur un mode directif et hiérarchique. L'armée, la police, l'école et le monde de l'entreprise. Même si ici aussi le leadership et l'autorité sont parfois remis en cause (l'autorité des professeurs notamment).
J'irai même plus loin en disant qu'un contrôle social sur l'individu est nécessaire. Notre démocratie nous offre une très grande liberté. Mais qu'a t-on fait de celle-ci?

 

Mais cela ne remplace-t-il pas des luttes idéologiques par la voie démocratique, par des luttes idéologiques par la force ?

J’ajouterais que la démocratie n’a strictement rien de figé. C’est un concept en constante évolution. Personnellement je crois profondément en la démocratie mais je considère que les systèmes se revendiquant démocratiques ne le sont plus, justement parce qu’ils n’ont pas suivi cette évolution.

Je ne comprend pas vraiment ta critique « du peuple » qui finalement a selon ton analyse la même envie que toi: un système autoritaire. La différence est uniquement idéologique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olwlt95 Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)
à l’instant, Fraction a dit :

Bonjour,

Votre mère peut transcender votre génome et votre patrimoine éducatif.

Votre nation peut transcender votre citoyenneté et votre culture.

Vos médecins et votre Dieu peuvent transcender votre créature.

Etc…

Mais personne ne peut transcender votre libre arbitre.

 

Et si la société et son organisation consistent à aliéner votre libre arbitre, alors vous êtes en droit de vous rebeller.

Et croyez-moi, la puissance d’un homme aliéné en vaut dix.

Cordialement, Fraction.

C'est intéressant. Mais la notion de libre arbitre est contestable.
L'individu croit faire des choix qui lui appartiennent alors qu'il ne fait parfois que répondre à des normes sociales.
Dans sa façon de consommer, de s'habiller, de concevoir sa relation aux autres, et même de penser...
Esclave de la technologie, des réseaux sociaux, du dikat du paraitre...
La société fixe le cadre et l'individu exprime son libre arbitre dans ce cadre.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, olwlt95 a dit :

Il y a une différence entre dictature et un régime autoritaire. Tout régime autoritaire ou non est au service d'un socle de valeurs. Ce sont ces valeurs qui comptent.
Défendre de façon inconditionnelle des valeurs n'est pas scandaleux. Si cela passe par un régime autoritaire, pourquoi pas?
Aucun problème pour moi.
 

Tu peux nous expliquer cette différence ? Là, je ne vois pas.

Par ailleurs, défendre quelles valeurs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité