Aller au contenu

"Crépuscule" (De Macron) par Juan Branco

Messages recommandés

soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)

Concernant le texte de Juan Branco "crépuscule", voici le lien officiel de la version définitive. Ce texte détaille donc comment la candidature de Macron a été élaborée en plusieurs phases et années dans un contexte d'endogamie politique et financière, reliant des intérêts très singuliers, à la possibilité que le futur président accomplisse en résultante une politique au service des promoteurs de cette candidature.
On découvre ainsi que la démocratie, telle que nous la concevons, est détournée de ses buts et enjeux, pour ne devenir plus qu'un outil de promotion d'un groupe affilié à des intérêts communs qui ne concernent absolument plus ceux de la société dans son ensemble.


Nous découvrons aussi la rapacité d'un petit groupe de personnes d'une médiocrité affligeante dont le seul but est de faire une OPA sur le bien commun, se torchant littéralement des notions comme république et démocratie.


En conclusion, ce texte éclaire la situation d'octobre 2018 qui mena à se révolter contre une nébuleuse mal définie mais ressentie à travers les traits d'une politique menée dans la morgue et le mépris, le "grand débat" annoncé restant, bien sûr et dans cet esprit, qu'un outil de tentative de régulation d'une révolte en cours pour revenir aux buts envisagés dès le départ du mandat présidentiel.

  • Like 7
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
LouiseAragon Membre 14 293 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Juan_Branco  Qui est Juan Branco ? 

 

(...) Un État que l’on retrouve aujourd’hui et sans hasards, en une période où le peuple réclame ses droits, non plus dévoué à ce bien commun, mais au maintien de l’ordre, c’est-à-dire de l’existant, et de ceux qui y ont placés les leurs. Y compris pour desservir les populations . (...)

http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf  

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 6 136 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, soloandsolo a dit :

Ce texte est de salubrité publique.

A lire d'une fesse distraite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10 132 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 47 minutes, soloandsolo a dit :

Concernant le texte de Juan Branco "crépuscule", voici le lien officiel de la version définitive. Ce texte détaille donc comment la candidature de Macron a été élaborée en plusieurs phases et années dans un contexte d'endogamie politique et financière, reliant des intérêts très singuliers, à la possibilité que le futur président accomplisse en résultante une politique au service des promoteurs de cette candidature.
On découvre ainsi que la démocratie, telle que nous la concevons, est détournée de ses buts et enjeux, pour ne devenir plus qu'un outil de promotion d'un groupe affilié à des intérêts communs qui ne concernent absolument plus ceux de la société dans son ensemble.


Nous découvrons aussi la rapacité d'un petit groupe de personnes d'une médiocrité affligeante dont le seul but est de faire une OPA sur le bien commun, se torchant littéralement des notions comme république et démocratie.


En conclusion, ce texte éclaire la situation d'octobre 2018 qui mena à se révolter contre une nébuleuse mal définie mais ressentie à travers les traits d'une politique menée dans la morgue et le mépris, le "grand débat" annoncé restant, bien sûr et dans cet esprit, qu'un outil de tentative de régulation d'une révolte en cours pour revenir aux buts envisagés dès le départ du mandat présidentiel.

J'ai toujours était persuadé que le phénomène Macron était une sorte d'OPA sur l'Etat pour servir les intérêts d'une nomenklatura à la française.

Je crois que c'est loupé et je félicite la clairvoyance et la réaction des français.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 9 632 messages
scientifique‚
Posté(e)

Macron est arrivé au pouvoir pour trois raisons :

- déception de la droite de Sarkosy et surtout de Fillon dans le final électoral

- évictions de Stauss Khan-la-quequette par le scandale que l'on sait.

- Hollande, le tout mou et ses attermoiments multiples.

Derrière Attali, des financiers, des gens de pouvoir de l'ombre ont propulsé Macron, brillant cerveau mais nul en politique de terrain.

Fort de son score contre la Le Pen, il a appliqué des méthodes d'énarques. Ces méthodes sont scientifiquement efficaces mais humainement insupportables.

Bilan, le couvercle de la marmite "France" a explosé !

Si Macron partait, on créerait une vacance institutionnelle qui serait incapable de résoudre les problèmes économiques et sociétaux qui agitent la France actuellement.

Donc, ne touchons pas aux pouvoirs politiques en place et essayons de modérer les conséquences des décisions économiques nécessaires et que de toutes façons il faudra bien développer un jour sauf à dispaarîitre de la liste des pays dynamiques de la planète

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, bibifricotin a dit :

J'ai toujours était persuadé que le phénomène Macron était une sorte d'OPA sur l'Etat pour servir les intérêts d'une nomenklatura à la française.

Je crois que c'est loupé et je félicite la clairvoyance et la réaction des français.

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge pour autant, d'une part parce que depuis la rentrée une stratégie d'abaissement de l'expression manifestante publique se met en place (décrédibiliser et réprimer) avec une autre stratégie de pseudo-démocratie participative avec "le grand débat" et d'autres part parce que le danger sous-jacent qui guette est d'aboutir à une seule réponse qui devienne radicalement populiste en lieu et place de la reprise en main des institutions de la démocratie.

 

Modifié par soloandsolo
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, Répy a dit :

Macron est arrivé au pouvoir pour trois raisons :

- déception de la droite de Sarkosy et surtout de Fillon dans le final électoral

- évictions de Stauss Khan-la-quequette par le scandale que l'on sait.

- Hollande, le tout mou et ses attermoiments multiples.

Derrière Attali, des financiers, des gens de pouvoir de l'ombre ont propulsé Macron, brillant cerveau mais nul en politique de terrain.

Fort de son score contre la Le Pen, il a appliqué des méthodes d'énarques. Ces méthodes sont scientifiquement efficaces mais humainement insupportables.

Bilan, le couvercle de la marmite "France" a explosé !

Si Macron partait, on créerait une vacance institutionnelle qui serait incapable de résoudre les problèmes économiques et sociétaux qui agitent la France actuellement.

Donc, ne touchons pas aux pouvoirs politiques en place et essayons de modérer les conséquences des décisions économiques nécessaires et que de toutes façons il faudra bien développer un jour sauf à dispaarîitre de la liste des pays dynamiques de la planète

Vous n'avez pas tort de rappeler le contexte dans lequel Macron a été possible, rien n'arrive si ce n'est à point nommé. Le phénomène est pourtant inédit dans la faculté à vouloir réduire "la divergence d'intérêts" (voir la définition de la démocratie par Paul Ricoeur) par l'arbitrage démocratique (les institutions) à un "nouveau monde" effaçant le clivage '(droite-gauche), ce qui nous a conduit en quelques mois à un clivage cinglant de la société directement dans la rue, puisque l'expression politique habituelle a été invalidée par la "doctrine" macroniste. A vouloir effacer le réel il est revenu de façon violente tel un retour du refoulé.

L'état des lieux est un désastre.

Modifié par soloandsolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 9 632 messages
scientifique‚
Posté(e)

Cependant les multiples couriers envoyés à l'Elysée de François Hollande sont actuellement dépuouillés par des politologues agréés. La crise des gilets jaunes était déjà perceptible et annoncée sous F Hollande.

Elle ne date donc pas de Macron même si celui-ci n'a rien fait pour l'atténuer

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
à l’instant, Répy a dit :

Cependant les multiples couriers envoyés à l'Elysée de François Hollande sont actuellement dépuouillés par des politologues agréés. La crise des gilets jaunes était déjà perceptible et annoncée sous F Hollande.

Elle ne date donc pas de Macron même si celui-ci n'a rien fait pour l'atténuer

Dans le sujet que j'aborde avec le texte de Juan Branco et suite à votre remarque, on peut faire la distinction entre le contexte (réponse que je donne ci-haut) et l'élaboration de la candidature de Macron, ce qu'elle eut de singulier relativement à l'existant, son envisagé comme facteur déclenchant à un instant T, l'état des lieux d'une démocratie ayant basculée dans l'oligarchie .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 4 888 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Après le CREPUSCULE DE MACRON, voici :

L'AURORE DE :France:MARINE LE PEN:France:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, versys a dit :

Après le CREPUSCULE DE MACRON, voici :

L'AURORE DE :France:MARINE LE PEN:France:

Je le souhaite pas, tout comme je ne souhaite pas avoir gardé le choléra pour ne pas attraper la peste. Je crois que le débat va beaucoup plus loin que le choix entre deux options politiques après l'utopie macronisme du ni droite ni gauche, mais réside dans la capacité que nous aurons à redonner un sens effectif aux institutions de la Vième république.

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 6 584 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, soloandsolo a dit :

Ce texte détaille donc comment la candidature de Macron a été élaborée en plusieurs phases et années dans un contexte d'endogamie politique et financière, reliant des intérêts très singuliers, à la possibilité que le futur président accomplisse en résultante une politique au service des promoteurs de cette candidature.

La théorie du "grand-complot-de-la-finance" pour faire arriver Macron au pouvoir ne tient pas une seconde.

Macron est arrivé au pouvoir en grande partie "grâce" aux sympathisants UMP qui étaient tellement persuadés de leurs "victoire annoncée" qu'ils ont choisi lors de leur primaire un candidat clivant très à droite (Fillon) plutôt qu'un candidat centriste plus rassembleur (Juppé).

Avec une candidature Juppé, Macron ne se serait même pas présenté.

Et, pour ce qui est de Fillon, il est bon de se rappeler quelques faits que certains semblent avoir (déjà ...) oubliés:

- C'est bel et bien LUI qui était le candidat très activement soutenu par le "grand" patronat et "la finance" et pas Macron. Il suffit juste de relire les programmes des deux candidats pour comprendre facilement pourquoi, celui de Fillon REELLEMENT ultra-libéral faisant passer celui de Macron pour quasi gauchiste (n'oublions d'ailleurs pas que c'est justement ce pseudo "gauchisme" qui a été reproché à Juppé par les militants fillonistes lors de la primaire).

- Sa chute libre d'intentions de vote date d'AVANT le début du "Pénélopegate", puisqu'elles n'ont céssé de baisser, le faisant passer de 31% d'intentions de vote en décembre 2016 à 21% d'intention de votes fin janvier 2017, donc au moment où vont débuter les révélations du Canard.

A partir du moment où il est devenu on ne peut plus clair que Fillon n'avait plus aucune chance de l'emporter, que le patronat et la finance aient reporté leur soutient plutôt à Macron qu'à Le Pen ou Mélenchon relève juste de la logique, pas du complot.
:cool:

PS/
Juan Branco, cadre et candidat LFI aux législatives de 2017 (battu dès le premier tour).
Dont on ne peut bien évidemment pas contester la TOTALE impartialité politicienne.
:smile2:

Modifié par frunobulax
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
il y a 35 minutes, frunobulax a dit :

La théorie du "grand-complot-de-la-finance" pour faire arriver Macron au pouvoir ne tient pas une seconde.

Macron est arrivé au pouvoir en grande partie "grâce" aux sympathisants UMP qui étaient tellement persuadés de leurs "victoire annoncée" qu'ils ont choisi lors de leur primaire un candidat clivant très à droite (Fillon) plutôt qu'un candidat centriste plus rassembleur (Juppé).

Avec une candidature Juppé, Macron ne se serait même pas présenté.

Et, pour ce qui est de Fillon, il est bon de se rappeler quelques faits que certains semblent avoir (déjà ...) oubliés:

- C'est bel et bien LUI qui était le candidat très activement soutenu par le "grand" patronat et "la finance" et pas Macron. Il suffit juste de relire les programmes des deux candidats pour comprendre facilement pourquoi, celui de Fillon REELLEMENT ultra-libéral faisant passer celui de Macron pour quasi gauchiste (n'oublions d'ailleurs pas que c'est justement ce pseudo "gauchisme" qui a été reproché à Juppé par les militants fillonistes lors de la primaire).

- Sa chute libre d'intentions de vote date d'AVANT le début du "Pénélopegate", puisqu'elles n'ont céssé de baisser, le faisant passer de 31% d'intentions de vote en décembre 2016 à 21% d'intention de votes fin janvier 2017, donc au moment où vont débuter les révélations du Canard.

A partir du moment où il est devenu on ne peut plus clair que Fillon n'avait plus aucune chance de l'emporter, que le patronat et la finance aient reporté leur soutient plutôt à Macron qu'à Le Pen ou Mélenchon relève juste de la logique, pas du complot.
:cool:

PS/
Juan Branco, cadre et candidat LFI aux législatives de 2017.
Dont on ne peut bien évidemment pas contester la TOTALE impartialité politicienne.
:smile2:

Il ne suffit pas de dire que Juan Branco a une orientation politique pour décrédibiliser son texte, bien sûr il exerce son sens critique à partir d'une position politique.

Cet écrit est argumenté de façon factuelle par des faits précis qui, pour le moins et à ce stade de révélation, devrait faire l'objet de contre enquêtes journalistiques étayant ou invalidant ce qu'il rapporte (faisant rapport).

Par ailleurs si vous écoutez son entretien que j'ai mis en vidéo, il ne fait pas le récit d'un complot, c'est à dire le fait d'un petit groupe de personnes se réunissant en catimini pour ourdir, mais comment à la faveur d'un contexte politique que vous décrivez et d'accointances endogamiques à l'intérieur d'une sphère politique et financière, sphère qui s'est saisie d'une opportunité, un système s'est créé pour lancer une "OPA" (c'est moi qui le dénomme ainsi).

Ce système ne nait pas de façon spontanée, les éléments qui s'y rapportent sont déjà existants : polarisation financière des groupes de presse, endogamie au sein des filières d'études menant au poste de pouvoir, corruption larvée entre éléments de l'état et certains groupes financiers. Le fait véritablement imputable à Macron et ceux avec qui il va engager une campagne élective, est de faire une synthèse avec l'ensemble de ces éléments présents.

Il est certain que le climat politique était assez mûr pour vendre cette idée d'une réunification de la société en déniant son clivage dans le réel de l'espace social.

A mon sens, l'état actuel de la société a lui seul rend compte de la véracité de la thèse de Juan Branco.

Modifié par soloandsolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 6 584 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, soloandsolo a dit :

Par ailleurs si vous écoutez son entretien que j'ai mis en vidéo, il ne fait pas le récit d'un complot, c'est à dire le fait d'un petit groupe de personnes se réunissant en catimini pour ourdir, mais comment à la faveur d'un contexte politique que vous décrivez et d'accointances endogamiques à l'intérieur d'une sphère politique et financière, sphère qui s'est saisie d'une opportunité, un système s'est créé pour lancer une "OPA" (c'est moi qui le dénomme ainsi).

Bien sur ...
Il ne fait pas le récit d'un complot ... mais d'un "petit groupe se réunissant en catimini pour lancer une OPA sur le pouvoir".
Ce qui, en gros, est JUSTEMENT la définition d'un complot.
:smile2:

Qui plus est, les "complotistes" sont SUPER forts puisqu'ils avaient même prévus des années à l'avance l'élimination de Juppé à la primaire UMP et le "Pénélopegate", qui disqualifieraient le candidat LR pourtant unanimement présenté, jusqu'à à peine 5 mois avant le scrutin, comme le vainqueur incontestable de la présidentielle.
:cool:
 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, frunobulax a dit :

Bien sur ...
Il ne fait pas le récit d'un complot ... mais d'un "petit groupe se réunissant en catimini pour lancer une OPA sur le pouvoir".
Ce qui, en gros, est JUSTEMENT la définition d'un complot.
:smile2:

Qui plus est, les "complotistes" sont SUPER forts puisqu'ils avaient même prévus des années à l'avance l'élimination de Juppé à la primaire UMP et le "Pénélopegate", qui disqualifieraient le candidat LR pourtant unanimement présenté, jusqu'à à peine 5 mois avant le scrutin, comme le vainqueur incontestable de la présidentielle.
:cool:
 

Vous me citez à contre-sens de ce que j'ai écrit, en tronquant la citation vous lui faites dire le contraire de ce que j'ai écrit.  Voici ma phrase : " il ne fait pas le récit d'un complot, c'est à dire le fait d'un petit groupe de personnes se réunissant en catimini pour ourdir, mais comment à la faveur d'un contexte politique que vous décrivez et d'accointances endogamiques à l'intérieur d'une sphère politique et financier "

Vous avez déplacé le mais....

Bref...Si vous souhaitez argumenter en contre évitez de manipuler ce qui est écrit, merci.

 

Modifié par soloandsolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 6 584 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, soloandsolo a dit :

Vous me citez à contre-sens de ce que j'ai écrit, en tronquant la citation vous lui faites dire le contraire de ce que j'ai écrit.  Voici ma phrase : " il ne fait pas le récit d'un complot, c'est à dire le fait d'un petit groupe de personnes se réunissant en catimini pour ourdir, mais comment à la faveur d'un contexte politique que vous décrivez et d'accointances endogamiques à l'intérieur d'une sphère politique et financier "

Vous avez déplacé le mais....

Bref...Si vous souhaitez argumenter en contre évitez de manipuler ce qui est écrit, merci.

 

Je vous rappelle quand même que le "contexte politique" dont il est question, à savoir la disqualification évidente de Fillon, n'a eu lieu que 4 mois avant la date de la consultation alors que Branco affirme que cette pseudo "conspiration" remonterait à "bien avant 2016".

Dans sa pseudo démonstration assez grotesque, ne reposant QUE sur l"amitié entre Niel et Macron, Branco semble avoir TOTALEMENT "oublié" que Fillon (qui, au passage, malgré le désaccord de Sarko, a signé le décret permettant la création de Free Mobile !) était AUSSI candidat, ultra favori, et soutenu par "un puissant réseau de grands patrons":
Henri de CASTRIES (AXA), Pierre DANON (Numéricable), Stanislas de Bentzmannn (Devoteam), Anne Méaux (Image 7), Alain Afflelou (Afflelou), Jean-Paul Faugère (CNP Assurances), Patrick Pouyanné (Total), Marc Ladreit de Lacharrière (Fimalac), Henri Lachmann (Schneider Electric), etc.

"François Fillon : le candidat des banquiers et des grands patrons, c'est lui."
MARIANNE - 23/11/2016
https://www.marianne.net/politique/francois-fillon-le-candidat-des-banquiers-et-des-grands-patrons-c-est-lui

Après, libre à chacun d'utiliser des grands mots savants ("accointances endogamiques à l'intérieur d'une sphère politique et financier" rires !) pour décrire une évidence: la plus grande proximité du patronat et de la finance avec un candidat de centre droit (Macron) qu'avec les deux autres candidats potentiellement éligibles d’extrême droite et gauche (Le Pen et Mélenchon).

Modifié par frunobulax
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pluc89 Membre 769 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Directeur de cabinet par Aurélie Filippetti lors de la campagne de François Hollande pour l'élection présidentielle française de 2012, en juin 2017, il se présente au premier tour des législatives, sous l'étiquette France Insoumise,

Très investi contre le président de la République française Emmanuel Macron,

Il faut toujours se poser les questions : quoi, qui, quand, comment, pourquoi, où, combien.

Je trouve que frunobulax répond à certaines de ces questions. Cela resitue bien le personnage Juan Branco à sa juste place

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10 132 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a une heure, frunobulax a dit :

 

Dans sa pseudo démonstration assez grotesque, ne reposant QUE sur l"amitié entre Niel et Macron, Branco semble avoir TOTALEMENT "oublié" que Fillon (qui, au passage, malgré le désaccord de Sarko, a signé le décret permettant la création de Free Mobile !) était AUSSI candidat, ultra favori, et soutenu par "un puissant réseau de grands patrons":
Henri de CASTRIES (AXA), Pierre DANON (Numéricable), Stanislas de Bentzmannn (Devoteam), Anne Méaux (Image 7), Alain Afflelou (Afflelou), Jean-Paul Faugère (CNP Assurances), Patrick Pouyanné (Total), Marc Ladreit de Lacharrière (Fimalac), Henri Lachmann (Schneider Electric), etc.

 

Si Fillon était l'ultra favori de la droite, je pense qu'il n'aurait pas pu être le favori des français. Son élection n'était absolument pas jouée et il est très possible que nos "élites" aient fait la même analyse en le faisant tomber et sortir leur joker.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 58ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, frunobulax a dit :

TOTALEMENT "oublié" que Fillon (qui, au passage, malgré le désaccord de Sarko, a signé le décret permettant la création de Free Mobile !)

Avez-vous lu le texte de Branco ? Je ne crois pas...

Il fait bien état (page 12) de cette signature et explique le pourquoi : l'aversion de Sarkozy pour Xavier Niel, un Sarkozy proche de Bouygues, Fillon mettant Niel entre lui et Sarkozy. Niel, opportuniste, qui jouera la carte Macron ensuite (depuis une proximité voire une amitié qui date de loin).

Pour le reste Branco ne parle pas d'une conspiration (comme il ne parle pas de complot), mais de Macron qui avance ses pions dans un but qui n'est pas gagné d'avance. Ce but (si vous aviez lu le texte) étant d'arriver à faire l'impasse sur le clivage politique gauche/droite qui oblige à des alternances et donc à des périodes de retrait du pouvoir pour les uns et les autres.

Des mots savants ? Un vocabulaire tout au plus soutenu pour un débat qui en vaut la peine. Mais c'est déjà mieux de tenter de me ridiculiser sur ce point plutôt que de trafiquer mes citations comme vous l'avez fait plus haut, ce qui en dit long sur le pourquoi de vos interventions dans ce débat.

Il y a 9 heures, frunobulax a dit :

 

"François Fillon : le candidat des banquiers et des grands patrons, c'est lui."
MARIANNE - 23/11/2016
https://www.marianne.net/politique/francois-fillon-le-candidat-des-banquiers-et-des-grands-patrons-c-est-lui

 

Exact : comment le dossier Fillon est-il arrivé dans la presse ? A ce jour je crois que personne ne sait répondre à cette question.

Modifié par soloandsolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité