Aller au contenu

rokutonoken

Membre
  • Contenus

    120
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de rokutonoken

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 30/03/1974

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Si vous ne comprenez pas ce que je vous dit, cherchez sur Google, ou alors pour commencer regardez cette vidéo sur la partie "récompense" du SRR et les problèmes qu'elle peut engendrer
  2. Un titre bien pute à clics, mais c'est pour la bonne cause, nous n'allons pas détruire la planète, nous allons la rendre invivable pour notre espèce. Pour ceux qui veulent savoir pourquoi, une petite vidéo: Sébastien Bohler est un peu est un peu trop optimiste, il oublie que les enfants apprennent par mimétisme, éduquer un enfant en lui apprenant la sobriété et l'altruisme alors qu'il sera entouré d'autres enfants qui n'appliqueront pas forcément ces principes, ça va être dur. Il faudrait garder les enfants loin du monde réel tout en leur explicant comment les gens sont soumis à un petit machin situé dans leur tête. Dire que nous sommes soumis au fonctionnement de zones de notre cerveau va à l'encontre du système philosophico-religieux dans lequel nous baignons tous les jours, encore une difficulté. Il oublie aussi que les agences de marketing utilisent de plus en plus le neuromarketing pour activer notre striatum quand nous voyons une publicité et nous pousser à consommer un produit. En regardant cette vidéo on comprend pourquoi le capitalisme est le système dominant, il va dans le sens de nos désirs les plus primaires. On comprend aussi que le capitalisme va entraîner notre perte. ça y est je dramatise encore, alors que je pense qu'avec le réchauffement climatique on va vers de plus en plus de tensions sur les ressources naturelles, donc insatisfaction de nos désirs primaires, donc révolutions et guerres. Enfin, je trouve que c'est une erreur que de parler seulement de la partie "Récompense" de notre Système Récompense / Renforcement (SRR) car la partie "Renforcement" de notre cerveau a pour fonction de renforcer les réseaux de neurones de perception et d'interprétation de notre environnement, de la réalité, quand on voit les fanatiques religieux qui sont prêts à tuer tous ceux qui ne partagent pas leur vision de la réalité, on peut penser que c'est une fonction très importante.
  3. Votre première phrase, je ne vois pas son rapport avec ma réponse. C'est simple, pour avoir une pensée cohérente, il suffit de s'appuyer exclusivement sur la science.Si je commence à parler du Système Récompense / Renforcement (SRR) de notre cerveau, votre SRR va justement rentrer en action, votre cerveau va moins recevoir de dopamine, vous allez vous sentir mal et arrêter complètement de réfléchir à ce que je dis.
  4. D'après Frédéric Lordon, si on compte les abstentions et les votes blancs, il est passé au premier tour avec 10% des voix des votants, 24% en chiffres officiels, ça fait de 90 à 76% de votants qui ne voulaient pas voter pour lui. Au deuxième tour les gens ont été obligés de voter contre Le Pen, alors arrêtez de nous parler de majorité.
  5. Moi je pense qu'un bon philosophe doit avoir une pensée 100% cohérente, il ne peut pas faire une analyse pertinente sur un sujet et être complètement dans l'erreur sur un autre sujet, la réalité est un tout cohérent, quand vous pensez la réalité, votre pensée doit ête cohérente.
  6. "Sociopathe" me semble être le terme qui qualifie ce genre de personne.
  7. Vous me dites que pour juger Bruckner, il faudrait lire tout son oeuvre et ce n'est pas par ce qu'il ne dit que des bêtises dans la vidéo qu'il est nul, s'il n'est pas capable de réfléchir avant de parler, il ferait mieux de ne pas participer à un débat.
  8. Un "bon" philosophe qui pense qu'interdire les manifestations va empêcher les gilets jaunes de manifester, c'est une blague ?
  9. Suis-je parano ou complotiste ? J'ai bien l'impression que Macron a eu du mal à ne pas rigoler quand Pascal Bruckner lui dit que le pays va vers l'anarchie. Je vous mets la vidéo, ça se passe à 13 min 26, donnez moi votre avis. et une capture d'écran:
  10. Un titre bien pute à clics, mais c'est pour la bonne cause, nous n'allons pas détruire la planète, nous allons la rendre invivable pour notre espèce. Pour ceux qui veulent savoir pourquoi, une petite vidéo: Sébastien Bohler est un peu est un peu trop optimiste, il oublie que les enfants apprennent par mimétisme, éduquer un enfant en lui apprenant la sobriété et l'altruisme alors qu'il sera entouré d'autres enfants qui n'appliqueront pas forcément ces principes, ça va être dur. Il faudrait garder les enfants loin du monde réel tout en leur expliquant comment les gens sont soumis à un petit machin situé dans leur tête. Dire que nous sommes soumis au fonctionnement de zones de notre cerveau va à l'encontre du système philosophico-religieux dans lequel nous baignons tous les jours, encore une difficulté. Il oublie aussi que les agences de marketing utilisent de plus en plus le neuro-marketing pour activer notre striatum quand nous voyons une publicité et nous pousser à consommer un produit. En regardant cette vidéo on comprend pourquoi le capitalisme est le système dominant, il va dans le sens de nos désirs les plus primaires. On comprend aussi que le capitalisme va entraîner notre perte. Ça y est je dramatise encore.... avec le réchauffement climatique on va vers de plus en plus de tensions sur les ressources naturelles, donc insatisfaction de nos désirs primaires, donc révolutions et guerres, si tout va bien un fou ne va pas commencer une guerre nucléaire, donc pas de quoi dramatiser ! Enfin, je trouve que c'est une erreur que de parler seulement de la partie "Récompense" de notre Système Récompense / Renforcement (SRR) car la partie "Renforcement" de notre cerveau a pour fonction de renforcer les réseaux de neurones de perception et d'interprétation de notre environnement, de la réalité, quand on voit les fanatiques religieux qui sont prêts à tuer tous ceux qui ne partagent pas leur vision de la réalité, on peut penser que c'est une fonction très importante.
  11. On dit "rodomontades". Vous croyez que je frime ? C'est juste la réalité, le potager à l'ancienne où on passait sont temps à travailler la terre et mettre de l'engrais n'est que le fruit de l'ignorance et du mercantilisme. Je n'ai rien inventé, on appel ça l'Agroécologie, allez chercher sur Google, même l'Inra en parle, pour des cultures à grande échelle.
  12. Justement, j'essaye de vivre en consommant le minimum, quand j'ai besoin de quelque chose j'essaye de le faire moi-même. J'ai commencé un potager, mais au lieu d'aller acheter du matériel et des fertilisants dans un magasin, je m'appui sur mes connaissances scientifiques pour m'en passer. Certaines plantes comme le trèfle enrichissent le sol en azote, donc à l'endroit où pousse naturellement le trèfle, je vais mettre des plants qui ont besoin d'un sol azoté. Les plants, je vais essayer de ne pas les acheter en les récupérant dans la nature près de chez moi, comme ça je sais que ce sont des plants parfaitement acclimatés à ma région. Saviez vous que les feuilles d'ortie sont comestibles et contiennent beaucoup d'éléménts nécessaire à notre santé ? Les orties aiment les terrains azotés donc je vais en faire pousser au milieu des trèfles. La science nous dit que les plantes poussent très bien dans la nature sans travail du sol, grâce à un système microbien complexe et fragile et nous nous passons notre temps à perturber tout ça en travaillant la terre avec des machines, ensuite nous compensons la perte de fertilité en rajoutant des engrais. J'ai cherché quelle plante que je consomme souvent et qui pourrait pousser sur un sol non-travaillé. D'après internet on peut faire pousser des pommes de terre sur le sol, à condition de les couvrir avec une bonne couche de paille ou de gazon coupé. Il ne faut pas croire tout ce que dit internet, mais je vais simplement faire l'expérience, ça ne coûte pas grand chose, je récupère des pommes de terre que j'achète et qui finissent toujours par germer et j'ai une pelouse. Comme quoi, faire un potager peut devenir un travail d'intelligence et de connaissances !
  13. On voit à quel point vous êtes matérialiste, pour vous, vivre = consommer ! Connaissant la neurologie, je comprends que le système récompense-renforcement de votre cerveau déforme la réalité, donc je ne pourrais jamais vous convaincre. Le plus drôle c'est que beaucoup de gilets jaunes ont aussi le cerveau lessivé par les pubs, mais eux, quand ils consomment, ils se retrouvent à ne pas pouvoir finir le mois, résultat ils sont frustrés et ça les énerve.
  14. Dans ma famille, avoir une maison, un potager, quelques poules, c'était la normalité quand on arrivait à la retraite. Maintenant les retraités sont comme les gamins, on les a gavé de pubs, alors ils veulent le 4x4, le camping-car, pouvoir voyager comme ils veulent, en résumé des matérialistes égocentriques qui en n'ont rien à faire de la pollution qu'ils produisent en voyageant ou en venant avec leur 4x4 faire des courses.
  15. Oui, avoir un savoir faire qui vaut son pesant d'or vous donne un pouvoir par rapport à un employeur, maintenant le savoir faire qui vaut le plus c'est maîtriser l'intelligence artificielle, mais une fois que les machines auront la capacité de maîtriser tous les savoir faires manuels ou intellectuels, que va-t-il rester ? Je vais être gentil, la seule utilité des footballeurs c'est d'encourager les gamins à faire du sport, mais bon à se gaver de pubs pour des produits sucrés et à les manger, leurs capacités sportives risquent d'être limitées.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité