Aller au contenu

rokutonoken

Membre
  • Contenus

    1164
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de rokutonoken

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 03/30/1974

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. J'ai trouvé la publication d'origine: https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2019GH000237 pas évident à comprendre, mais au moins il y a moyen d'arriver aux études de référence. Ce qu'ils oublient, c'est qu'en 2100 une bonne partie de la population mondiale sera morte de faim à cause des sécheresses, ce n'est pas sûr que les pays du nord accueillent gentiment les populations des pays devenus désertiques et on se sera entre-tués pour les dernières gouttes de pétrole. Moins de populations, donc moins d'élèves en classe, donc moins de CO2 produit, problème résolu !
  2. D'après Wikipedia: "Le mot environnement est polysémique, c'est-à-dire qu'il a plusieurs sens différents. Ayant le sens de base de ce qui entoure, il peut prendre le sens de cadre de vie, de voisinage, d'ambiance, ou encore de contexte (en linguistique)1. L'environnement au sens d'environnement naturel qui entoure l'homme est plus récent et s'est développé dans la seconde moitié du XXe siècle. "
  3. Futura-Science fait référence à cet article: https://phys.org/news/2019-12-higher-carbon-dioxide.html sur une recherche effectuée par une équipe réunissant des scientifiques de 3 universités: University of Colorado Boulder, the Colorado School of Public Health and the University of Pennsylvania
  4. d'après la vitesse de votre réaction, je pense que vous n'avez pas lu les articles auxquels je fais référence: "La concentration moyenne de CO2 dans l'air extérieur est de l'ordre de 300 à 400 ppm" dans https://ccnse.ca/documents/practice-scenario/le-dioxyde-de-carbone-dans-lair-intérieur
  5. C'est amusant que vous ne compreniez pas que les 400 PPM sont une moyenne pour de l'air pris à l'extérieur https://ccnse.ca/documents/practice-scenario/le-dioxyde-de-carbone-dans-lair-intérieur "Concernant les effets intrinsèques du CO2, une récente étude expérimentale chez l’Homme suggère un effet du CO2 sur la performance psychomotrice (prise de décision, résolution de problèmes) à partir de 1000 ppm."D'après cet article : https://www.anses.fr/fr/content/dioxyde-de-carbone-co2-dans-l’air-intérieur
  6. A la base, c'est une étude de l'American Geophysical Union, mais je suis sûr que vous êtes plus intelligent que tous ces géophysiciens...
  7. Dans cet article https://www.futura-sciences.com/sante/breves/cerveau-co2-nuit-aussi-nos-capacites-intellectuelles-1714/ , ils ont fait exprès de prendre le pire des scénarios, ça sent le complot des médias pour nous faire avoir peur du CO2 ! La lutte contre le CO2 ça fait vendre des voitures électriques et ça permet de taxer les véhicules les plus polluants. Si on devait lutter contre les particules, c'est mettre à la casse beaucoup de véhicules, installer des aspirateurs à particules sur les freins de tous les véhicules et changer notre agriculture qu'il faudrait faire, c'est politiquement beaucoup moins facile.
  8. Plus vite on se met à économiser le pétrole, moins vite on arrivera au moment où la production mondiale ne suffira plus à faire marcher l'économie mondiale.
  9. Extrait: "Les intérêts financier sont considérables au regard des investissements pour produire des biens « neutres en CO2 », du coût phénoménal de la « nécessaire transition énergétique » ou des droits d’émission de CO2." Parce que les fabricants de voitures + les pays pétroliers n'ont pas des intérêts financiers considérables ? Si on met de côté le réchauffement climatique, il y a d'autres raisons de vouloir décarboner: - les réserves de pétrole ne sont pas infinies, nous brûlons des molécules qui, un jour, nous manqueront pour produire des médicaments. - le CO2 est produit à partir de l'O2 de l'air et respirer plus de CO2 et moins d'O2 c'est pas super bon pour la santé. - les gens meurent pour qu'on puisse exploiter le charbon, mais bon, c'est pas grave ça se passe en Pologne et en Chine ! - le plastique se dégrade en microparticules que nous respirons et nous mangeons, on suspecte ce genre de microparticules dans la maladie d'Alzheimer.
  10. Ce qui compte c'est la vraie valeur de ce que nous achetons, le vrai prix des burgers que nous consommons, c'est le prix des années que nous avons perdu en mourant prématurément d'une crise cardiaque ! Je suis plus clair là ?
  11. Avant, l'obésité était un signe de richesse, maintenant, aux US, ce sont les pauvres qui sont le plus touchés par l'obésité https://liguecontrelobesite.org/actualite/aux-etats-unis-lobesite-frappe-les-enfants-qui-vivent-en-dessous-du-seuil-de-pauvrete/ la définition de la pauvreté s'est complexifié, à revenu égal, une personne sachant se nourrir sainement sera en meilleure santé qu'un mangeur de burgers et risquera donc moins de se ruiner en frais médicaux ensuite.
  12. Nous produisons de la nourriture en masse grâce au pétrole, d'après Jancovici, le pic pétrolier mondiale est passé, donc la production mondiale de pétrole ne peut que diminuer, alors que la demande augmente avec la population, il y a un moment ou ça va poser un gros problème.
  13. le travailleur pauvre peut s'acheter toujours plus de choses pour polluer toujours plus, privilégier le niveau de vie présent au détriment de la survie de l'espèce à long terme, est-ce que c'est éthique?
  14. Je ne vois pas comment on peut dire que le français est éthique alors qu'il soutient des dictatures par ses achats. Il existe une machine à désosser le poulet https://www.ici-japon.com/robots/la-machine-a-desosser-le-poulet-en-2-5-secondes/ on finira bien par faire une machine à découper une vache
  15. Je ne sais pas comment étaient les écoles chinoises quand Xi Jinping était jeune, mais actuellement se sont des usines à créer de parfaits petits robots obéissants, ça m'étonnerait qu'on leur enseigne la pensée critique et à remettre en cause les traditions.
×