Aller au contenu

La salariée de Tati s’était suicidée : son ex-directrice condamnée à un an de prison avec sursis pour harcèlement moral

Messages recommandés

Kyoshiro02 Animateur 8 367 messages
Fou échappé de l'asile‚ 29ans
Posté(e)

L’ancienne directrice du magasin historique du quartier populaire parisien de Barbès a été condamnée ce mercredi à un an de prison avec sursis. Elle est tenue pour responsable, avec la société, pour la mort de France Javelle, qui s'est suicidée en 2012.

https://www.lci.fr/societe/la-salariee-de-tati-s-etait-suicidee-son-ex-directrice-condamnee-a-un-an-de-prison-avec-sursis-pour-harcelement-moral-2092984.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1531320976

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Kyoshiro02 Animateur 8 367 messages
Fou échappé de l'asile‚ 29ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, January a dit :

L'ex-directrice a été lâche jusqu'au bout. Même pas là à son procès !  Une honte. 

Plus de détails : https://www.20minutes.fr/justice/2305963-20180711-ancienne-directrice-tati-condamnee-an-prison-sursis-apres-suicide-employee

 

Oui, seulement 1 an et demi avec surcis pour avoir aidé à donner la mort, c'est pas cher payé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Troncheabaffes Membre 252 messages
Forumeur activiste‚ 49ans
Posté(e)

Il y a eu un long dépérissement pour cette femme et personne n'a bronché.

:aie:{ Allé bosse ! T'a raison de faire tes huit heures, ton salaire c'est le salaire de la peur. ) 

Modifié par Troncheabaffes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 12 181 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Le problème est que les gens n'osent pas ce mettre en arrêt-maladie; n'osent pas aller à l'Inspection du Travail ou voir le médecin du travail. Remarquez, avant mon arrêt de janvier 2001; et malgré un mois d'arrêt en mai 2000, ni la CFDT, ni la Médecine du Travail, ni l'Inspection du Travail n'ont bougé. Et mon directeur m'a dit qu'il valait mieux avoir trop de boulot que aucun. :D.

J'ai un tas de réponses négatives à mes recherches d'emploi précédant 2001. Comptable, employé de bureau, responsable de maison de retraite, chef de gare maritime dans une ile... Il faut tenter le coup ! Ca maintient l'espoir.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 362 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

la vie d'une salariée ne vaut que 1 ans avec sursis ? je trouve ça lamentable ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

La somme des dommages versée à la famille est moitié moins que la somme versée par la ville de Paris à cette dame qui avait trébuché et s'était cassé le pied sur un trottoir mal entretenu

Je n'y entends goutte dans ces décisions de justice mais parfois je les trouve un tantinet scandaleuses. 

En comparant les deux articles, j'ai un peu l'impression qu'il y a deux justices bien distinctes. Mais peut être que je suis dans l'erreur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 34 863 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Ben ça n'a rien à voir, ce ne sont déjà pas les mêmes tribunaux, les mêmes responsabilités, les mêmes préjudices :unknw:

Pars du principe qu'en droit, aucune situation n'est comparable à une autre, aucune.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Ouai je sais bien que tu as raison January, mais j'ai tellement de peine pour cette malheureuse victime qui va touché moitié moins qu'une personne qui s'est juste cassé un pied et qui, sous prétexte de ce préjudice n'a pas pu honorer tous ses contrats professionnels. C'est mon émoticône qui s'exprime là :( 

C'est une triste et déplorable histoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mia Adaxo Membre 7 914 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Excusez moi mais c'est trop drôle :

La famille a attendu pendant six ans ce moment. En janvier 2012, France Javelle, salariée chez Tati, en pleine détresse, s’était suicidée en avalant un puissant détergent. Elle avait laissé des lettres accablant sa supérieure.

 

Bref , je pars du principe que quand un patron fait chier ben faut le faire chier à son tour ,

arrêts maladies (surtout en plein boom) , retards .....erreurs.......

 

Sinon , 1 an avec sursis , c'est l’hôpital qui se fout de la charité.....

Décidément , ça ne sert plus à rien d'être juger dans un tribunal

Quelle tristesse , c'est une humiliation pour la famille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 34 863 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Mia Adaxo a dit :

Bref , je pars du principe que quand un patron fait chier ben faut le faire chier à son tour ,

arrêts maladies (surtout en plein boom) , retards .....erreurs.......

 

Je ne suis pas d'accord. Quand un patron fait chier on prend soin de soi d'abord. Et ce n'est pas pour l'emmerder qu'on va se mettre en arrêt, non, et surtout pas saboter le travail ! Pour qu'il ait gain de cause ensuite ?? 

Il faut que beaucoup, beaucoup de gens apprennent à dire NON, apprennent à dire STOP. Oui je sais, c'est pas si simple quand on court après 30 euros et qu'on a besoin de sa paie, je sais. Mais bon sang au moins, prenez soin de vous ! Oui, mettez-vous à l'arrêt. Pas si simple non plus ? Ok, alors si on ne peut rien faire, on se suicide et c'est tout ? Soyons sérieux, stop, lorsqu'on sait dire non, et stop, les gens en face le sentent très bien et sont beaucoup moins enclins à jouer aux salopards, garantie sur facture. 

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mia Adaxo Membre 7 914 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 27 minutes, January a dit :

Je ne suis pas d'accord. Quand un patron fait chier on prend soin de soi d'abord. Et ce n'est pas pour l'emmerder qu'on va se mettre en arrêt,

Si , parce que beaucoup hésitent à se mettre en arrêt de peur que ce ne soit encore pire après

Donc , prendre un arrêt pour soi , quitte à ce que ça fasse chier le patron

Citation

non, et surtout pas saboter le travail !

De toute façon , elle était accusée de mal faire son travail , on ne l'a mettait pas au courant exprès de

certaines choses pour que cela retombe sur elle ensuite , etc etc

A ce niveau là , ya plus grand chose à faire :

1) Tu subis

2) Tu prends ton compte (pas de chômage le temps de trouver autre chose)

3) Tu te fais licencier (chômage le temps de trouver autre chose)

Citation

Pour qu'il ait gain de cause ensuite ?? 

En se suicidant , qui a eu gain de cause ?

Je peux te dire , ça me ferait bien chier de me suicider pour un patron

Citation

Il faut que beaucoup, beaucoup de gens apprennent à dire NON, apprennent à dire STOP. Oui je sais, c'est pas si simple quand on court après 30 euros et qu'on a besoin de sa paie, je sais. Mais bon sang au moins, prenez soin de vous ! Oui, mettez-vous à l'arrêt. Pas si simple non plus ? Ok, alors si on ne peut rien faire, on se suicide et c'est tout ? Soyons sérieux, stop, lorsqu'on sait dire non, et stop, les gens en face le sentent très bien et sont beaucoup moins enclins à jouer aux salopards, garantie sur facture.

Tout à fait d'accord avec ceci

 

Modifié par Mia Adaxo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 30 267 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

J'ai toujours eu du mal à comprendre comment on peut accepter tout ce qu'elle a enduré, juste pour un boulot, et en arriver au suicide.

Bon après, c'est probablement la même démarche qu'une femme battue qui ne part pas, mais étonnamment dans ce sens là je le comprends mieux. Disons que pour moi les enjeux de la vie perso, les enfants, les sentiments malgré tout et parfois les menaces de mort du conjoint sont autant de facteurs dissuasifs.

Bref, tout ça pour dire que j'ai eu affaire à ce type de personnes, dans une moindre mesure, et comme j'étais toute jeune et toute fraîche dans le monde du travail j'ai fait museau les premiers mois. Par contre quand la coupe a été pleine j'ai explosé, mais avant j'avais joué ma fouille merde pour avoir quelques arguments à lui opposer à cette salope. J'ai eu une paix royale ensuite. Bon, j'en suis partie dans les 4 mois qui ont suivi, mais le fait est qu'il n'y a qu'un truc que ces gens comprennent, c'est de leur rentrer dans la gueule.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 34 863 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, Mia Adaxo a dit :

Donc , prendre un arrêt pour soi

C'est bien ce que j'ai dit. Pas dans l'optique que ça fasse ch! le patron. 

il y a 26 minutes, Mia Adaxo a dit :

A ce niveau là , ya plus grand chose à faire :

1) Tu subis

2) Tu prends ton compte (pas de chômage le temps de trouver autre chose)

3) Tu te fais licencier (chômage le temps de trouver autre chose)

Toujours pas d'accord même si je sais que ce n'est pas simple. 

il y a 27 minutes, Mia Adaxo a dit :

En se suicidant , qui a eu gain de cause ?

 

Mais non ! Quelqu'un qui réagit, qui sait dire non, il est en procédure bien avant de se suicider et du coup, il ne s'agit pas de donner du biscuit au patron en sabotant son travail ! 

Non mais... MIA ! C'est pas la question que "ça ferait bien ch! de se suicider pour un patron" ! Nom de dieu !! C'est un drame absolu, on ne se suicide pas pour un boulot c'est clair, on ne se suicide pas à cause de quelqu'un qui t'a traîné dans la merde et qui t'a déboulonné au point que tu ne veuilles plus que mourir.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 19 703 messages
Greuh‚ 37ans
Posté(e)

Pensez quand même que le harcèlement par quelqu'un de pervers se fait sur des mois, voire des années, mais surtout il est insidieux, un harcèlement ce n'est pas un raz de marée mais une infiltration qui vous sape petit a petit, vous faisant glisser imperceptiblement vers une situation qu'auparavant vous auriez jugée inadmissible

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 34 863 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
à l’instant, The_Dalek a dit :

Pensez quand même que le harcèlement par quelqu'un de pervers se fait sur des mois, voire des années, mais surtout il est insidieux, un harcèlement ce n'est pas un raz de marée mais une infiltration qui vous sape petit a petit, vous faisant glisser imperceptiblement vers une situation qu'auparavant vous auriez jugée inadmissible

Oui.  Et la spécialité de ces gens est de dire quand l'employé explose : "mais si vous aviez dit plus tôt que quelque chose n'allait pas on en aurait parlé !" 

C'est dégueulasse. Dégueulasse.. Et ils ne choisissent pas leurs victimes par hasard faut pas rêver..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 19 703 messages
Greuh‚ 37ans
Posté(e)
à l’instant, January a dit :

Oui.  Et la spécialité de ces gens est de dire quand l'employé explose : "mais si vous aviez dit plus tôt que quelque chose n'allait pas on en aurait parlé !" 

C'est dégueulasse. Dégueulasse.. Et ils ne choisissent pas leurs victimes par hasard faut pas rêver..

Je confirme, c'est une forme de prédation morale et mentale, on s'attaque toujours a la proie isolée et/ou faible, profitant du fait que le reste du groupe soit ne verra rien, soit détournera le regard.

Le plus répugnant est lorsque le manipulateur est convaincu qu'il fait ça pour le bien de sa victime, pour le/la pousser a réagir et se rebeller, alors même que s'ils le font le prédateur va alors se déchaîner 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 30 267 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)
à l’instant, January a dit :

Et ils ne choisissent pas leurs victimes par hasard faut pas rêver..

Oui et non. J'ai une copine qui a quitté une boîte ça fait un an maintenant, sa manager c'était un tyran. Mais la vraie de vrai, celle qui t'empêche de prendre ta pause déj' le midi, celle qui t'empêche d'aller acheter un sdw avec tes collègues, celles qui te charge la mule comme jamais et qui passe son temps à te rabaisser.

Bah aussi étonnant que cela puisse paraître, elle était comme ça avec absolument tout le monde, sans distinction. Hommes / femmes, expérimentés ou non, caractère affirmé ou non, elle y allait avec tellement de culot et de sévérité, que même les caractères forts s'écrasaient. Bon par contre, le personnel tourne tous les 8 mois en moyenne, elle en est à 2 procès pour harcèlement moral et rien ne la calme, elle s'en tamponne le coquillard et la maison mère à Londres ne bronche pas....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 19 703 messages
Greuh‚ 37ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, titenath a dit :

Oui et non. J'ai une copine qui a quitté une boîte ça fait un an maintenant, sa manager c'était un tyran. Mais la vraie de vrai, celle qui t'empêche de prendre ta pause déj' le midi, celle qui t'empêche d'aller acheter un sdw avec tes collègues, celles qui te charge la mule comme jamais et qui passe son temps à te rabaisser.

Bah aussi étonnant que cela puisse paraître, elle était comme ça avec absolument tout le monde, sans distinction. Hommes / femmes, expérimentés ou non, caractère affirmé ou non, elle y allait avec tellement de culot et de sévérité, que même les caractères forts s'écrasaient. Bon par contre, le personnel tourne tous les 8 mois en moyenne, elle en est à 2 procès pour harcèlement moral et rien ne la calme, elle s'en tamponne le coquillard et la maison mère à Londres ne bronche pas....

Le cas m'a l'air différent, de ce que tu dis ça m'évoque plutôt quelqu'un qui confond efficacité et brutalité, si la maison mère ne réagit pas c'est simplement que le calcul méthode/bénéfice est favorable, en revanche si l'entreprise se trouve condamnée a verser trop d'indemnités et de dommages et intérêts, la elle réagira

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 34 863 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, titenath a dit :

Oui et non. J'ai une copine qui a quitté une boîte ça fait un an maintenant, sa manager c'était un tyran. Mais la vraie de vrai, celle qui t'empêche de prendre ta pause déj' le midi, celle qui t'empêche d'aller acheter un sdw avec tes collègues, celles qui te charge la mule comme jamais et qui passe son temps à te rabaisser.

Bah aussi étonnant que cela puisse paraître, elle était comme ça avec absolument tout le monde, sans distinction. Hommes / femmes, expérimentés ou non, caractère affirmé ou non, elle y allait avec tellement de culot et de sévérité, que même les caractères forts s'écrasaient. Bon par contre, le personnel tourne tous les 8 mois en moyenne, elle en est à 2 procès pour harcèlement moral et rien ne la calme, elle s'en tamponne le coquillard et la maison mère à Londres ne bronche pas....

Bah les caractères n'étaient pas assez forts alors.. :mouai: Bon y a des fous, parce que à ce niveau-là on ne peut plus les appeler autrement. Mais je te garantis, mets moi en face d'une personne comme ça : je ne m'écraserai pas. Elle ira se faire foutre. Et probablement que moi aussi, mais par le licenciement : rien d'autre. 

Ca a l'air présomptueux je sais bien, mais ce genre de salop!rie j'ai pratiqué. Deux fois. Deux procès. Deux fois ce sont eux qui sont allés se faire foutre. Parce qu'à malin, malin et demi. 

Tu vois ce que je trouve moche dans ces affaires c'est que les gens harcelés ne connaissent pas leurs droits d'une part et finalement ne sont pas assez "vicieux" pour se mettre à l'abri.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité