Aller au contenu

Troncheabaffes

Membre
  • Compteur de contenus

    488
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    1,534 [ Donate ]

À propos de Troncheabaffes

  • Rang
    Forumeur survitaminé
  • Date de naissance 28/03/1969

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

1 295 visualisations du profil
  1. Vous venez de fermer un de mes sujets alors que je ne parlais pas des gilets jaunes mais de la violence policière commanditée par le gouvernement sur un des meneurs de cette contestation. Pour moi c'est inadmissible et je vais vous laisser entre vous puisqu'il n'est pas possible de s'exprimer en ces lieux. J'espère que vous êtes conscient que vous avez pris parti et que vous me ballonnez. Je regrette à présent d'avoir participé à votre forum. Je viendrais toute fois expliquer mon départ et votre façon arbitraire d'agire. Je ne vous demande même pas une réponse tellement je me doute que
  2. Bravo à eux. Il faut du courage pour le faire. Et vu que nos sociétés n'évolueront plus, que l'on fera payer la transition écologique aux peuples pendant que les industries continueront à polluer on a plutôt intérêt à tous s'y mettre car la pauvreté nous guette tous et ceci que l'on travaille ou pas. (Mais aussi par ce que ne pas jeter c'est non seulement plus intelligent mais ça nous apprend la récupération, la réparation et l'antipollution.)
  3. J'ai une vie spartiate. Je m'organise et j'aime me pousser à bout. Je vis avec peu et j'endure des conditions qui me font voir que la vie demande des efforts quotidiens. J'ai aussi une femme qui m'aime même si on ne s'entend pas toujours. Alors je vais faire avec ce que j'ai. J'ai en plus perdu ma soeur pour ce genre se soucie alors je suis bien informé contre quoi il me faut lutter. Le tout c'est d'en avoir la force.
  4. Le whisky je comprends mais pourquoi les cachets ? Je vous pose cette question car j'ai perdu ma soeur à cause des cachets. Si elle vous semble indiscrète ne me répondez pas.
  5. Peut-être ou perdre l'envie. Ne plus rien vouloir, ne plus rien désirer. Juste vivre comme un reclus.
  6. Cela ne m'est jamais arrivé pour des souffrances physiques (et j'ai été dans des états lamentables bien trop souvent). Mais suite à de la souffrance mentale où j'avais perdu beaucoup de notions cela m'est déjà arrivé. Il me semble être plus faible face à la souffrance psychologique. (il m'arrive des fois d'avoir peur de mourir de façon mental tout en étant toujours vivant.)
  7. Pour moi la mort est moins effrayante que la souffrance. Moi je n'ai jamais eu peur de mourir et pourtant je me suis surpris à aimer la vie à un tel point que je n'ai pas voulu mourir. Il me restait quatre mois à vivre et j'aurai pu refuser de suivre le protocole des soins que l'on engage contre des tumeurs cancéreuses. Ma santé n'est plus la même et mon avenir est incertain pourtant je me bagarre et je vis encore. On a beau ne pas avoir peur de mourir, instinctivement on supporte le pire donc la souffrance pour ne pas disparaitre. Car qu'est-ce que la mort si ce n'est en premier une dispariti
  8. Les gilets jaunes sont un mouvement de contestation et ça doit le rester. À chacun son rôle. Et l'État sait très bien que s'il arrive à politiser ce mouvement il le détruira car plus personne n'y croira.
  9. Troncheabaffes

    Le Diable ?

    Commence par te demander ce qui peut l'intéressé chez toi ou qu'est-ce qui t'intéresse chez lui et dis-toi que ce soit le diable ou pas car tu peux aussi être en train de péter un plomb, tu vas avoir des ennuis. Si cela se reproduit demande de l'aide médicale et pourquoi pas quelques conseils à des hommes de foie. Fait gaffe aux charlatans et bon courage à toi. (Retourne accompagné de quelqu'un de confiance au lieu où tu as eu cette vision et observes le et ses environs, tu y trouveras peut-être une explication logique.)
  10. Pauvre gars ! C'est vrai que l'imbécilité est une maladie trop dure à soigner.
  11. je pense que votre mental a décroché à un moment donné, je vois pas bien où, mais il a décroché... Alors re-lit ce que tu dis. Les gens ne vivent pas grace à leurs parents et leurs parents ne sont pas responsable de la misère que leur gouvernement leurs fait subir. Ne me prends pas pour une nouille. Je décroche quand on me fait des réponses stupides et je prends la peine de répondre à une de tes réponses stupide. Je ne compte pas sur mes parents pour ne pas faire de bêtises vu qu'ils sont déjà mort et enterrés.
  12. Un casseur ne laisse plus de place au désespoir. Il n'a aucune place dans cette société pour ceux qui ne font aucun profit et je pense que beaucoup d'entre nous deviendrons des casseurs. Il suffit de voir comment ce (et les précédents) gouvernement traitent leurs concitoyens. Nous ne sommes pas né pour faire du profit pour les bougeois. La planète s'en plaint vue sa pollution et nous aurons à mourir ou nous battre contre cette économie mafieuse.
  13. C'est grâce à ces petits cons abandonnés de tous que l'avenir se fera. On obtient rien si tout est paisible. Il faut montrer à ce gouvernement que l'on est prêt à mourir que de se laisser faire. Et on s'est déjà trop laissé faire. Vive les casseurs, eux au moins ne lâchent rien dans leur désespoir.
  14. C'est un excellent argument pour entrer en guerre civile, par ce que nous avons tous notre amour-propre et se faire mettre à l'amende de cette façon ne va pas arranger la situation. Qui fait du bénéfice et qui crève tous les fins de mois ?!
×