Aller au contenu

Perturbation à l'école : le maire décide de fermer

Messages recommandés

January Animatrice 31 898 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Deux enfants de 6 et 7 ans perturbent leur école, le maire décide de la fermer

Depuis plusieurs mois, deux enfants de 6 et 7 ans scolarisés au sein de l'établissement perturbent le bon fonctionnement des classes. Photo d'illustration Julio Pelaez

Depuis plusieurs mois, deux enfants de 6 et 7 ans scolarisés au sein de l'établissement perturbent le bon fonctionnement des classes.

Ainsi, avec cette fermeture, l'édile souhaite attirer l’attention de l’administration sur la difficulté de prendre en charge ces deux écoliers difficiles.

Il y a quelques jours c'est un incident "de trop qui a fait sauter le couvercle de la marmite qui bouillait depuis longtemps", confie-t-il.

Un de ces deux élèves, en classe de CP, a tenté de quitter la classe en plein cours. En voulant l’intercepter, son enseignante a trébuché et a percuté un portemanteaux. Elle s’est ouvert le front sur dix centimètres, nécessitant la pose de vingt-cinq points de suture.

https://www.ledauphine.com/france-monde/2018/05/22/deux-enfants-de-6-et-7-ans-perturbent-leur-ecole-le-maire-decider-de-la-fermer

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Mr Wolfe Membre 4 821 messages
Serial shooter‚ 51ans
Posté(e)

Mode "vieux con on"

- j'ai connu l'époque ou le maître te foutait une baffe direct si tu te comportais mal... et t'avais pas intérêt à le dire en rentrant chez toi sinon c'était "mot compte double"...

Ah ben non, aujourd'hui même les parents n'ont plus le droit de mettre une baffe à leur môme....

Et pourtant, il y a des fois...

Mode "vieux con off"

 

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaïa Membre 3 683 messages
Very Inutile Personne‚ 36ans
Posté(e)

S’ils ont des avs c’est qu’il y a un soucis reconnu à la base, pas sur que le coup de pied aux fesses soit suffisant dans ce cas là. 

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 31 898 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

On ne met pas des baffes à des enfants qui présentent une pathologie, ça ne sert à rien (on ne met pas de baffe tout court).

En revanche il faut arrêter de vouloir à tout prix "l'école (la même) pour tous", on voit bien que ça ne marche pas, ces deux élèves seront en échec scolaire dans quelques toutes petites années ; parce qu'il n'était pas possible pour eux de s'adapter à un enseignement lambda. 

En attendant il mettent les autres élèves et les personnels en danger. Ce n'est pas tolérable. Il est nécessaire d'accueillir ces élèves particuliers ailleurs et autrement. 

 

  • Like 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 16 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
à l’instant, January a dit :

On ne met pas des baffes à des enfants qui présentent une pathologie, ça ne sert à rien (on ne met pas de baffe tout court).

En revanche il faut arrêter de vouloir à tout prix "l'école (la même) pour tous", on voit bien que ça ne marche pas, ces deux élèves seront en échec scolaire dans quelques toutes petites années ; parce qu'il n'était pas possible pour eux de s'adapter à un enseignement lambda. 

En attendant il mettent les autres élèves et les personnels en danger. Ce n'est pas tolérable. Il est nécessaire d'accueillir ces élèves particuliers ailleurs et autrement. 

 

Ils ont besoin d'éducateurs spécialisés dans une structure faite pour eux!

Conçue, pensée pour ces enfants là!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 10 074 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Il a fermé l'école et sa gueule. Surtout ne pas perturber le Corps Enseignant. Cela risquerait de gâcher les 16 semaines annuelles.

"Eh ! Bébert; il faudrait peut-être que tu prennes les 15 jours qu'il te reste !"

"Comment veux-tu ? Gérard, de chez Machin S.A m'a envoyé deux commandes à honorer pour le 20 juin !"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 3 167 messages
Un Marx et ça repart‚ 30ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, January a dit :

On ne met pas des baffes à des enfants qui présentent une pathologie, ça ne sert à rien (on ne met pas de baffe tout court).

Un des collèges où j'ai travaillé a accueilli un élève présenté comme hyperactif. Au départ, le principal et le principal adjoint étaient contents parce qu'ils l'avaient rencontré, qu'ils avaient joué les mecs durs et qu'ils pensaient l'avoir suffisament impressionné pour qu'il se tienne bien...

Le résultat a été une ca-ta-strophe.

Ces enfants ne fonctionnent pas comme les autres, l'autorité, qu'elle soit physique (le châtiment corporel) ou symbolique n'a qu'un effet limité en effet. 

Pourtant les essais d'inclusion continuent. Parce que les structures sont tout à fait insuffisantes pour l'accueil de ces pauvres gamins... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 743 messages
Forumeur forcené‚ 69ans
Posté(e)

Il y a des enfants qui ont besoin d'un autre encadrement que celui d'une classe d'école standard.

Dans le cas présent ces élèves bénéficiaient d'Assistantes de Vie Scolaire à temps plein ce qui signale des cas particulièrement difficiles. C'est l'AVS qui devrait prendre en charge les difficultés du gamin. Le problème c'est que ces AVS, précaires et peu ou pas formées, sans statut bien défini, sans que les relations avec les enseignants soit claires ne sont pas en condition de réaliser correctement leurs missions.

Je ne sais pas dire si  des structures spécialisées sont préférables ou pas pour ces enfants mais le bricolage pratiqué en France met tous les acteurs en situation difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 743 messages
Forumeur forcené‚ 69ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, Mr Wolfe a dit :

Mode "vieux con on"

- j'ai connu l'époque ou le maître te foutait une baffe direct si tu te comportais mal... et t'avais pas intérêt à le dire en rentrant chez toi sinon c'était "mot compte double"...

Ah ben non, aujourd'hui même les parents n'ont plus le droit de mettre une baffe à leur môme....

Et pourtant, il y a des fois...

Mode "vieux con off"

 

C'était déjà hors la loi avant que tu naisses pour les enseignants et l'efficacité de l'autorité parentale n'a jamais été en rapport avec le nombre de baffes qu'ils administraient, sinon mes enfants seraient délinquants au lieu d'être cadres sup.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
apis 32 Membre 4 749 messages
68tarde même pas repentie‚ 63ans
Posté(e)

Je trouve ça navrant.

Aucun enseignant ne devrait être laissé seul face à une difficulté qu'il exprime, en plus.

Mais aucun enfant "extra-ordinaire" ne devrait plus être rejeté de l'école pour tous !

Ca me rappelle mes débuts en classe d'adaptation ouverte où mais collègues, à tout progrès que je relevais, répondait : oui mais quand même, il n'a rien à faire dans une école normale. Depuis, les enseignants ont bien évolué, il y a les équipes éducatives et les AVS ( qui ne sont toujours pas professionnalisés, malgré les promesses). Et les enseignants spécialisés ont plus ou moins disparu des école, on n'y rencontre guère d'éducateur... C'est une histoire de moyens.

Car il est préférable que les enfants à besoins particuliers et ceux qui sont plus "faciles"se côtoient en milieu ordinaire, qu'ils aient une image réelle de la société telle qu'elle se présente, dans la diversité.

ouf, presque deux ans que je suis à la retraite, et presque autant de temps que je n'avais déroulé cet argumentaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
apis 32 Membre 4 749 messages
68tarde même pas repentie‚ 63ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, hybridex a dit :

Il y a des enfants qui ont besoin d'un autre encadrement que celui d'une classe d'école standard.

Dans le cas présent ces élèves bénéficiaient d'Assistantes de Vie Scolaire à temps plein ce qui signale des cas particulièrement difficiles. C'est l'AVS qui devrait prendre en charge les difficultés du gamin. Le problème c'est que ces AVS, précaires et peu ou pas formées, sans statut bien défini, sans que les relations avec les enseignants soit claires ne sont pas en condition de réaliser correctement leurs missions.

Je ne sais pas dire si  des structures spécialisées sont préférables ou pas pour ces enfants mais le bricolage pratiqué en France met tous les acteurs en situation difficile.

L'école standard ? A part à ceux qui ont déjà tout en potentialité et dans leur environnement, à qui correspond-elle ?

On se préoccupe des enfants qui posent problème par la violence de leur comportement.

Et se qui se fondent dans la masse, qui ne gênent pas, mais ne réussissent pas, ou souffrent à l'école ?

"Peut mieux faire"  Que faudrait-il pour qu'un élève fasse mieux? C'est un peu facile de leur laisser cette responsabilité et de s'en laver les mains.

C'est au système scolaire en tant qu'institution que chaque élève puisse donner le meilleur de lui même.

Et à chaque fois qu'on avance de trois pas, on se dépêche de reculer de deux.

Alors, évidemment, on n'avance pas très vite.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 2 743 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, Mr Wolfe a dit :

Ah ben non, aujourd'hui même les parents n'ont plus le droit de mettre une baffe à leur môme....

A propos des parents, j'imagine bien qu'avant d'en arriver à devoir fermer l'école, ils ont dû être convoqués par le directeur afin de les sensibiliser sur le rôle essentiel d'éducateurs qu'ils doivent exercer sur leur progéniture.

Car ces parents sont entièremenr responsables des comportements de ces deux "bambins"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 16 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, apis 32 a dit :

Je trouve ça navrant.

Aucun enseignant ne devrait être laissé seul face à une difficulté qu'il exprime, en plus.

Mais aucun enfant "extra-ordinaire" ne devrait plus être rejeté de l'école pour tous !

Ca me rappelle mes débuts en classe d'adaptation ouverte où mais collègues, à tout progrès que je relevais, répondait : oui mais quand même, il n'a rien à faire dans une école normale. Depuis, les enseignants ont bien évolué, il y a les équipes éducatives et les AVS ( qui ne sont toujours pas professionnalisés, malgré les promesses). Et les enseignants spécialisés ont plus ou moins disparu des école, on n'y rencontre guère d'éducateur... C'est une histoire de moyens.

Car il est préférable que les enfants à besoins particuliers et ceux qui sont plus "faciles"se côtoient en milieu ordinaire, qu'ils aient une image réelle de la société telle qu'elle se présente, dans la diversité.

ouf, presque deux ans que je suis à la retraite, et presque autant de temps que je n'avais déroulé cet argumentaire...

Mais il peut y avoir une classe pour les cas spéciaux d'enfants hyper actifs ou autre dans l'école dite normale...

Ils seraient tous en contact à l'extérieur, récré et peut-être vie scolaire en dehors des cours!

L'un n'empêche pas l'autre!

Mais leur rythme scolaire ne peut pas être le même...

à l’instant, versys a dit :

A propos des parents, j'imagine bien qu'avant d'en arriver à devoir fermer l'école, ils ont dû être convoqués par le directeur afin de les sensibiliser sur le rôle essentiel d'éducateurs qu'ils doivent exercer sur leur progéniture.

Car ces parents sont entièremenr responsables des comportements de ces deux "bambins"...

Un enfant hyper actif est difficile autant pour les parents que pour les éducateurs!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
apis 32 Membre 4 749 messages
68tarde même pas repentie‚ 63ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Morfou a dit :

Mais il peut y avoir une classe pour les cas spéciaux d'enfants hyper actifs ou autre dans l'école dite normale...

Ils seraient tous en contact à l'extérieur, récré et peut-être vie scolaire en dehors des cours!

L'un n'empêche pas l'autre!

Mais leur rythme scolaire ne peut pas être le même...

Un enfant hyper actif est difficile autant pour les parents que pour les éducateurs!

On a connu les" classes poubelles" où on regroupait tous les enfants que l'école rejetaient : les hyperactifs avec les trisomiques, les autistes, ceux dont on ne savait pas encore qu'il étaient dyslexiques ou dyspraxiques...  leur rapport avec les enfants des autres classes n'étaient pas faciles!

Maintenant, il y a les ULIS qui peuvent gérer leur emploi du temps, alléger les temps en grand groupe. Mais tous les enfants sont d'abord rattachés à une classe ordinaire.

Et apparemment ces enfants ne dépendent pas d'une structure ULIS. A savoir pourquoi...

Modifié par apis 32

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 734 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 34ans
Posté(e)

La directrice de l'école maternelle de mon fils, qui est aussi sa maîtresse, a ce type de problème avec...mon fils. Le Petit Rameau est d'un dynamisme à toute épreuve et qui a tendance à confondre le lancer de ballon autorisé et le lancer de jouets interdit. De plus, il écoute quand bon lui semble et il ne peut s'empêcher de faire des choses dont il sait qu'il ne doit pas faire. En plus de cela, à bientôt quatre ans, il connait son alphabet en français et en anglais, reconnait toutes les lettres et les chiffres et quand il est décidé, peut compter jusqu'à 50. Il pose des questions qu'on attends pas à son âge, a une très bonne mémoire et il a la même taille les enfants de la grande section mais il est difficilement gérable.

Elle a du faire savoir à son inspectrice qu'elle ne pouvait plus assurer la sécurité des enfants avec une tornade comme mon fils en précisant que la présence d'une AVS à la prochaine rentrée est iNDISPENSABLE pour le bien du Petit Rameau et des autres écoliers. Son inspectrice lui a répondu... de lui faire relire le règlement de l'école :facepalm:. Il sait très bien ce qu'il doit faire ou pas et connait les interdits et pourtant, il ne peut s'empêcher de les enfreindre.

Je comprends la réaction de ce directeur et le ras-le-bol face à des technocrates qui ne sont pas sur terrain pour apprécier les difficultés que rencontre les enseignants avec des enfants particuliers.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
apis 32 Membre 4 749 messages
68tarde même pas repentie‚ 63ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Morfou a dit :

Un enfant hyper actif est difficile autant pour les parents que pour les éducateurs!

Oui, et le travail avec ces parents "à fleur de peau" est de longue haleine. D'abord dans le déni, il s'apprivoisent petit à petit et arrivent à faire confiance à l'équipe éducative, à condition de ne pas se sentir, une fois de plus, rejetés à travers leur enfant ...

il y a 1 minute, Noisettes a dit :

La directrice de l'école maternelle de mon fils, qui est aussi sa maîtresse, a ce type de problème avec...mon fils. Le Petit Rameau est d'un dynamisme à toute épreuve et qui a tendance à confondre le lancer de ballon autorisé et le lancer de jouets interdit. De plus, il écoute quand bon lui semble et il ne peut s'empêcher de faire des choses dont il sait qu'il ne doit pas faire. En plus de cela, à bientôt quatre ans, il connait son alphabet en français et en anglais, reconnait toutes les lettres et les chiffres et quand il est décidé, peut compter jusqu'à 50. Il pose des questions qu'on attends pas à son âge, a une très bonne mémoire et il a la même taille les enfants de la grande section mais il est difficilement gérable.

Elle a du faire savoir à son inspectrice qu'elle ne pouvait plus assurer la sécurité des enfants avec une tornade comme mon fils en précisant que la présence d'une AVS à la prochaine rentrée est iNDISPENSABLE pour le bien du Petit Rameau et des autres écoliers. Son inspectrice lui a répondu... de lui faire relire le règlement de l'école :facepalm:. Il sait très bien ce qu'il doit faire ou pas et connait les interdits et pourtant, il ne peut s'empêcher de les enfreindre.

Je comprends la réaction de ce directeur et le ras-le-bol face à des technocrates qui ne sont pas sur terrain pour apprécier les difficultés que rencontre les enseignants avec des enfants particuliers.

Dans le cas de signes de précocité, un examen, et peut-être un suivi psychologique semble plus adapté que la présence d'une AVS qui risquerait de...  l'agacer et qui risque de souffrir !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 16 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 1 minute, apis 32 a dit :

On a connu les" classes poubelles" où on regroupait tous les enfants que l'école rejetaient : les hyperactifs avec les trisomiques, les autistes, ceux dont on ne savait pas encore qu'il étaient dyslexiques ou dyspraxiques...  leur rapport avec les enfants des autres classes n'étaient pas faciles!

Maintenant, il y a les ULIS qui peuvent gérer leur emploi du temps, alléger les temps en grand groupe. Mais tous les enfants sont d'abord rattachés à une classe ordinaire.

Et apparemment ces enfants ne dépendent pas d'une structure ULIS. A savoir pourquoi...

Mon second fils, dyslexique a fréquenté l'école normale de tous! je n'ai pas connu les classes poubelles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 734 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 34ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, versys a dit :

A propos des parents, j'imagine bien qu'avant d'en arriver à devoir fermer l'école, ils ont dû être convoqués par le directeur afin de les sensibiliser sur le rôle essentiel d'éducateurs qu'ils doivent exercer sur leur progéniture.

Car ces parents sont entièremenr responsables des comportements de ces deux "bambins"...

Je ne sais pas si tu as lu l'article mais il est précisé que les deux écoliers "perturbateurs" bénéficient chacun d'une AVS à temps pleine. S'ils ont besoin chacun d'une AVS à temps plein, c'est que leurs troubles sont sérieux et qu'il est malvenu de rendre les parents responsables de l'état de santé de leur enfant qui doivent culpabiliser assez comme ça.

Le problème n'est pas tant les enfants mais l’Éducation Nationale qui ne veut pas mettre les moyens pour que des gamins particuliers puisse avoir une scolarité en tenant en compte leur état de santé ou leur potentiel intellectuel.

 

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
apis 32 Membre 4 749 messages
68tarde même pas repentie‚ 63ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Morfou a dit :

Mon second fils, dyslexique a fréquenté l'école normale de tous! je n'ai pas connu les classes poubelles?

Parce qu'il avait une famille qui a essayé de comprendre ses difficultés et a eu, sans doute, recours à un orthophoniste pour l'aider à les contourner.

J'ai un peu connu les classes de perfectionnement et de transition . A moins de 80 de QI, on était gagnant sans beaucoup d'autres investigation et ... c'est facile d'avoir un QI faible, avec un trouble non reconnu et des années de désespérance scolaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 2 743 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, Noisettes a dit :

Je ne sais pas si tu as lu l'article mais il est précisé que les deux écoliers "perturbateurs" bénéficient chacun d'une AVS à temps pleine. S'ils ont besoin chacun d'une AVS à temps plein, c'est que leurs troubles sont sérieux et qu'il est malvenu de rendre les parents responsables de l'état de santé de leur enfant qui doivent culpabiliser assez comme ça.

Le problème n'est pas tant les enfants mais l’Éducation Nationale qui ne veut pas mettre les moyens pour que des gamins particuliers puisse avoir une scolarité en tenant en compte leur état de santé ou leur potentiel intellectuel.

 

Autant pour moi... Je n'avais pas noté que ces enfants souffraient d'une pathologie particulière.

Dans ce cas, leur admission dans une structure adaptée s'impose, afin qu'ils puissent poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité