Aller au contenu

Pour en finir avec la propriété privée

Messages recommandés

Léna-Postrof Membre 7 026 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 13 heures, Crabe_fantome a dit :

On pourrait aussi se pencher sur pourquoi un artisan me vend une porte pour 3000€ alors qu'un mec qui les fabrique la vend à l'artisan pour 800€... Pourquoi une fenêtre, à priori du PVC et du verre, coute un bras et pourquoi le mec qui me la vend roule en Maserati alors que le mec qui me la pose roule en Clio? Je pense qu'il y a moyen de rendre les rénovations beaucoup plus accessible.

Celui qui te vend une porte à 3000€ a des charges (masse salariale, URSSAF, impôts diverses et variés, frais relatifs au fonctionnement de l'entreprise), prend des risques financiers et est pénalement responsable aussi, en autre chose, là où celui qui pose la fenêtre, pose la fenêtre et touche son salaire. Tu as bien pensé à coller ton autocollant France Insoumise sur ta Lada ? 

Un Scénic flambant neuf toutes options avoisine les 60000€. Il est possible de rouler en Maserati, en Ferrari, en Porsche pour cette même somme, ou pour moins cher, je t'accorde néanmoins que cela fait plus ostentatoire. Maintenant que tu es au jus, tu vas pouvoir également désormais envier la clientèle du "haut de gamme" Renault.

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Crabe_fantome Membre 28 640 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Léna-Postrof a dit :

Celui qui te vend une porte à 3000€ a des charges (masse salariale, URSSAF, impôts diverses et variés, frais relatifs au fonctionnement de l'entreprise), prend des risques financiers et est pénalement responsable aussi, en autre chose, là où celui qui pose la fenêtre, pose la fenêtre et touche son salaire. Tu as bien pensé à coller ton autocollant France Insoumise sur ta Lada ? 

Un Scénic flambant neuf toutes options avoisine les 60000€. Il est possible de rouler en Maserati, en Ferrari, en Porsche pour cette même somme, ou pour moins cher, je t'accorde néanmoins que cela fait plus ostentatoire. Maintenant que tu es au jus, tu vas pouvoir également désormais envier la clientèle du "haut de gamme" Renault.

Le mec qui vend la porte à 800€ au commercial a aussi des charges, les mêmes, et aussi des salariés... Avec ses 800€ il arrive à payer ses charges, à payer ses salariés et à se verser un bon salaire aussi... Le fait que je trouve déplacé qu'un intermédiaire marge à 400% ne fait pas de moi un communiste révolutionnaire. Après tu me diras que les gens sont libre de payer un produit margé à 400% et que personne ne les a forcé, mais moi ça me pose un problème de contribuable quand certaines boites orchestre un crédit d'impôt (donc un manque à gagné collectif) en vendant une pompe à chaleur ou une isolation margé à 400%. 

 

Je ne vois pas le rapport avec le prix des bagnoles, je te parle d'un même produit; une porte fabriquée par x et vendu 800€ qui est revendu à un pigeon 3000€ dans la foulée. Je ne compare pas une porte en sapin et une porte en titane... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fx. Membre 2 396 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Crabe_fantome a dit :

Le mec qui vend la porte à 800€ au commercial a aussi des charges, les mêmes, et aussi des salariés... Avec ses 800€ il arrive à payer ses charges, à payer ses salariés et à se verser un bon salaire aussi... Le fait que je trouve déplacé qu'un intermédiaire marge à 400% ne fait pas de moi un communiste révolutionnaire. Après tu me diras que les gens sont libre de payer un produit margé à 400% et que personne ne les a forcé, mais moi ça me pose un problème de contribuable quand certaines boites orchestre un crédit d'impôt (donc un manque à gagné collectif) en vendant une pompe à chaleur ou une isolation margé à 400%. 

 

Je ne vois pas le rapport avec le prix des bagnoles, je te parle d'un même produit; une porte fabriquée par x et vendu 800€ qui est revendu à un pigeon 3000€ dans la foulée. Je ne compare pas une porte en sapin et une porte en titane... 

C'est la même chose chez le dentiste ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 640 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, fx. a dit :

C'est la même chose chez le dentiste ...

D'une certaine manière oui... sauf que le dentiste est insuffisamment payé pour la plupart de ses actes, ceux qui sont encadré par la loi et remboursé par la sécu. S'il n'y avait que ça le dentiste ne pourrait pas s'acheter son siège bardé d'électronique. 23 euros le soin (idem chez le médecin) c'est honteux compte tenu des études et de l'investissement. Mon garagiste me prend 65 euros de l'heure juste en main d'oeuvre, il n'a ni la responsabilité ni les études sur 15 ans. Je ne dis pas qu'il est trop cher, je dis que les soins ne le sont pas assez. 

 

Du coup le dentiste se rattrape avec les soins "de confort". 

Modifié par Crabe_fantome

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 026 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)

Les rumeurs vont bon train en ce moment en ce qui concernerait une hausse des frais de notaire pour 2019 alors que le candidat Macron avait précisément promis de baisser ces mêmes droits de mutation. Parole, parole.

Actuellement, le marché de l'immobilier stagne ou est en perte de vitesse dans certaines régions, rien n'est fait pour que les propriétaires rénovent correctement avant vente et rien n'est fait non plus pour que que l'acheteur potentiel ne soit pas totalement démotivé d'acheter. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 026 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Crabe_fantome a dit :

Le mec qui vend la porte à 800€ au commercial a aussi des charges, les mêmes, et aussi des salariés... Avec ses 800€ il arrive à payer ses charges, à payer ses salariés et à se verser un bon salaire aussi... Le fait que je trouve déplacé qu'un intermédiaire marge à 400% ne fait pas de moi un communiste révolutionnaire. Après tu me diras que les gens sont libre de payer un produit margé à 400% et que personne ne les a forcé, mais moi ça me pose un problème de contribuable quand certaines boites orchestre un crédit d'impôt (donc un manque à gagné collectif) en vendant une pompe à chaleur ou une isolation margé à 400%. 

 

Je ne vois pas le rapport avec le prix des bagnoles, je te parle d'un même produit; une porte fabriquée par x et vendu 800€ qui est revendu à un pigeon 3000€ dans la foulée. Je ne compare pas une porte en sapin et une porte en titane... 

Comparaison n'est pas raison : la société est-elle de même structure, le nombre d'employés est-il similaire, les charges le sont-elles également, combien coûte le transport d'une porte vers le domicile d'un particulier ? 

La revente contribue aussi à créer de l'emploi, dans tous les domaines, mais il est vrai que l'on peut aussi supprimer tous les maillons de la chaîne et passer en direct... tu expliqueras à tout ce petit monde qu'il est bon pour aller pointer au chômage.  

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fx. Membre 2 396 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)
il y a 31 minutes, Crabe_fantome a dit :

D'une certaine manière oui... sauf que le dentiste est insuffisamment payé pour la plupart de ses actes, ceux qui sont encadré par la loi et remboursé par la sécu. S'il n'y avait que ça le dentiste ne pourrait pas s'acheter son siège bardé d'électronique. 23 euros le soin (idem chez le médecin) c'est honteux compte tenu des études et de l'investissement. Mon garagiste me prend 65 euros de l'heure juste en main d'oeuvre, il n'a ni la responsabilité ni les études sur 15 ans. Je ne dis pas qu'il est trop cher, je dis que les soins ne le sont pas assez. 

 

Du coup le dentiste se rattrape avec les soins "de confort". 

Ton garagiste a la responsabilité pénale de ta vie en cas de soucis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 640 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Léna-Postrof a dit :

Comparaison n'est pas raison : la société est-elle de même structure, le nombre d'employés est-il similaire, les charges le sont-elles également, combien coûte le transport d'une porte vers le domicile d'un particulier ? 

La revente contribue aussi à créer de l'emploi, dans tous les domaines, mais il est vrai que l'on peut aussi supprimer tous les maillons de la chaîne et passer en direct... tu expliqueras à tout ce petit monde qu'il est bon pour aller pointer au chômage.  

 

 

 

Le fabriquant a aussi des commerciaux qui se déplacent dans toute la France. Quand tu es particulier tu fais plutôt appel à une entreprise près de chez toi ou à une entreprise à l'autre bout de la France? Exactement. Le fabriquant déplace ses commerciaux et ses portes beaucoup plus loin que les intermédiaires.

 

Je ne critique pas les intermédiaires qui fluidifie la relation entre le fabriquant et le client, ils prennent une marge et c'est normal. Je parle d'une marge de 400% qui me semble exorbitante. Après tu peux justifier que l'intermédiaire aussi a le droit de rouler en Maserati alors que le fabriquant ne roule qu'en Volvo et que ça créé de l'emploi chez Maserati, et je te répondrais que les clients aussi aimeraient économiser sur leur porte pour faire tourner le commerce à leur profit. L'argent sera de toute manière dépensé, que ce soit au niveau du fabriquant, de l'intermédiaire ou du client. Après si tu déséquilibres les prix, les clients boudent la boucherie locale plus cher (mais de meilleure qualité) que le Lidl. L'intermédiaire trop cher fabrique donc du chômage aussi. Et tu expliqueras aux commerces de proximité que c'est mieux de faire tourner les usines de Mazerati. 

il y a 5 minutes, fx. a dit :

Ton garagiste a la responsabilité pénale de ta vie en cas de soucis.

Remplace garagiste par carrossier alors... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fx. Membre 2 396 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Crabe_fantome a dit :

Le fabriquant a aussi des commerciaux qui se déplacent dans toute la France. Quand tu es particulier tu fais plutôt appel à une entreprise près de chez toi ou à une entreprise à l'autre bout de la France? Exactement. Le fabriquant déplace ses commerciaux et ses portes beaucoup plus loin que les intermédiaires.

 

Je ne critique pas les intermédiaires qui fluidifie la relation entre le fabriquant et le client, ils prennent une marge et c'est normal. Je parle d'une marge de 400% qui me semble exorbitante. Après tu peux justifier que l'intermédiaire aussi a le droit de rouler en Maserati alors que le fabriquant ne roule qu'en Volvo et que ça créé de l'emploi chez Maserati, et je te répondrais que les clients aussi aimeraient économiser sur leur porte pour faire tourner le commerce à leur profit. L'argent sera de toute manière dépensé, que ce soit au niveau du fabriquant, de l'intermédiaire ou du client. Après si tu déséquilibres les prix, les clients boudent la boucherie locale plus cher (mais de meilleure qualité) que le Lidl. L'intermédiaire trop cher fabrique donc du chômage aussi. Et tu expliqueras aux commerces de proximité que c'est mieux de faire tourner les usines de Mazerati. 

Remplace garagiste par carrossier alors... 

Bref, si ça vous dérange pas d'en revenir au sujet.

Il y a 7 heures, fx. a dit :

Je viens de finir de lire le livre de Aymeric Caron, Utopia XXI, que je recommande à tout le monde !

Il y a de nombreuses propositions politiques pour une nouvelle société utopique, décroissance, droit des animaux humains et non humains, salaire universel, et semaine de travail de 15 heures, suppression des politiciens professionnels, transparence et contrôle de l’état par les citoyens très fort, permis de voter, etc.

 

Cependant je m’interroge sur une idée évoquée dans le livre, qui est la remise en cause totale du droit à la propriété privée immobilière (et non mobilière) et qui serait de facto nationalisé et géré par l’état et ou les communes.

Nous deviendrons donc tous locataire, mais en retour l’état garantirait l’accès aux logements à tous les français, à travers la gestion, l’entretien et le développement du parc immobilier national (terrain et bâtiment), ainsi que la garantie pour tous de pouvoir disposer d’un logement et ceci à un loyer suffisamment bas pour être accessible mais pouvant aussi permettre de financer l’entretien et les investissements futurs.

 

Cette proposition qui peut paraître choquante au premier abord peut en réalité avoir des effets très positifs, au-delà du simple fait de donner un toit à tous les français, cela luttera contre la spéculation immobilière qui ne pourra plus vraiment exister. De même que la rente immobilière sera supprimée, ce qui peut paraître injuste pour le « petit » investisseur qui a acheté un studio pour le mettre en location, mais devons-nous vraiment valoriser le fait de faire du profit sans rien produire réellement ? Juste parce que on a plus d’argent pour acheter ce que l’autre sera obligé de louer ? Ne vous inquiétez pas trop non plus pour votre confort, car ce système vous permettra quand même de louer une maison secondaire pour vos week-ends ou vacances si vous le souhaitez ou de pouvoir rester à vie dans le même logement tout en gardant la priorité à vos enfant pour récupérer le logement à votre mort (au passage fini les impôts sur l’héritage…).

 

Mais aussi protéger de l’accaparation des terres agricoles, espaces naturelles et ressources sous terrains, par des fonds financiers privés nationaux ou étranger. Les paysans garderont la propriété d’usages de leurs terres et la garantie de revenue convenable sera faite par l’état.

 

Je pense aussi à la galére que cela représente actuellement pour trouver un appartement, tous les justificatif que l’on doit donner et parfois inventer pour seulement avoir le droit à un logement (qui n’est d’ailleurs que rarement très proche de son lieu de travail) et devoir en suite faire passer presque la moitié de son revenu dans son budget logement.

C’est déjà très compliqué de pouvoir louer pour beaucoup de gens et encore plus pour devenir propriétaire. De plus si on arrives à devenir propriétaire quel avantage a-t-on réellement si on doit passer un grande partie de sa vie à rembourser un crédit, à payer des charges, taxes et impôts divers, plus les travaux de restauration ou d’amélioration de l’habitat que les années nous obligent à faire ?

 

Je pense donc qu’il serait plutôt intéressant pour le plus grand nombre, de nationaliser et interdire toute propriété immobilière et d'en confier sa gestion aux services publics, à condition bien sûr que l’état et les services publics deviennent réellement efficaces, transparents et sous contrôle citoyen mais surtout qui soit au service de la populations et non plus des classes dirigeante ou des puissances économiques et lobbies nationaux comme transnationaux.

 

Je cherche donc à avoir votre avis là-dessus mais aussi si vous avez des références à me donner, comme des auteurs, des juristes ou économistes qui auraient travaillé sur ce sujet ?

 

Merci !

 

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/remise-en-cause-de-la-propriete-200197

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 19 931 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, sush'bar a dit :

ainsi qu'un droit de fructus, Jacky.....au nom de l'égalité, de la justice sociale, et de l'interdiction pour quiconque de s'enrichir ou de posséder ce qui appartient à tous :8P:

Et c'est qui qui va la payer la maison ou l'appart? l'état?

C'est qui qui va faire les réparations et autres rafraichissements au fil du temps?

Ce que je paie m'appartient en propre!:baby:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fx. Membre 2 396 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)

Rousseau-DOI-copie-1.jpg

Ce n'est pas l'argent qui est l'origine du mal, selon Rousseau, mais c'est la propriété privée.
 Voici le fameux texte:

 

 

 

 

"Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d'horreurs n'eut point épargnés au  genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant un fossé, eût crié à ses semblables: Gardez-vous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne. Mais il y a grande apparence, qu'alors les choses en étaient déjà venues au point de ne pouvoir  plus durer comme elles étaient; car cette idée de propriété, dépendant de beaucoup d'idées antérieures qui n'ont pu naître que successivement, ne se forma pas tout d'un coup dans l'esprit humain. Il fallut faire bien des progrès, acquérir bien de l'industrie et des lumières, les transmettre et les augmenter d'âge  en âge, avant que d'arriver à ce dernier terme de l'état de nature".

 Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, seconde partie.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug1991 Membre 3 077 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

L'Etat est le pire gestionnaire qui existe compter sur lui pour se loger c'est vire dans un taudis assurer.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 29 387 messages
A ghost in the shell‚ 43ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, doug1991 a dit :

L'Etat est le pire gestionnaire qui existe compter sur lui pour se loger c'est vire dans un taudis assurer.

Tu n'as jamais dû voir la tronche des logements loués par les marchands de sommeil, qui relèvent bien du domaine privé ...

 

J'avoue ne pas avoir compris le passage suivant dans l'article:

 

Citation

Mais c’est là que le côté radical intervient : si quelqu’un veut racheter le bien à la valeur déclarée, le propriétaire est obligé de vendre. Si le terrain dans la vallée a été déclaré pour une valeur de 500 000 euros par son propriétaire, la société d’autoroute a le droit de l’acheter à ce prix. Ce système permet à la propriété d’être libérée du pouvoir de monopole des propriétaires et d’être utilisée par ceux qui peuvent en faire le meilleur usage d’un point de vue économique. Si la société d’autoroute est prête à payer 500 000 euros, cela veut dire que la valeur du terrain pour la société d’autoroute est supérieure.

 

En quoi être obligé de vendre ce qui nous appartient est une avancée ?

Est-ce que c'est une erreur de traduction ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug1991 Membre 3 077 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Nephalion a dit :

Tu n'as jamais dû voir la tronche des logements loués par les marchands de sommeil, qui relèvent bien du domaine privé ...

 

Si c'était l'Etat qui s'occupait de loger tout le monde ce genre de logement se banaliseraient.

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 29 387 messages
A ghost in the shell‚ 43ans
Posté(e)
à l’instant, doug1991 a dit :

Si c'était l'Etat qui s'occupait de loger tout le monde ce genre de logement se banaliseraient.

 

 

Pourtant, ce genre de logements est l'apannage de loueurs privés.

Comment ça se fait que ça ne le soit pas de la part de l'Etat qui gère pourtant nombre de logements ?

Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 19 931 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, fx. a dit :

Rousseau-DOI-copie-1.jpg

Ce n'est pas l'argent qui est l'origine du mal, selon Rousseau, mais c'est la propriété privée.
 Voici le fameux texte:

 

 

 

 

"Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d'horreurs n'eut point épargnés au  genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant un fossé, eût crié à ses semblables: Gardez-vous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne. Mais il y a grande apparence, qu'alors les choses en étaient déjà venues au point de ne pouvoir  plus durer comme elles étaient; car cette idée de propriété, dépendant de beaucoup d'idées antérieures qui n'ont pu naître que successivement, ne se forma pas tout d'un coup dans l'esprit humain. Il fallut faire bien des progrès, acquérir bien de l'industrie et des lumières, les transmettre et les augmenter d'âge  en âge, avant que d'arriver à ce dernier terme de l'état de nature".

 Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, seconde partie.

Celui qui abandonna ses mômes à l'état estimant que c'était à lui de s'en occuper?

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug1991 Membre 3 077 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Nephalion a dit :

Pourtant, ce genre de logements est l'apannage de loueurs privés.

Comment ça se fait que ça ne le soit pas de la part de l'Etat qui gère pourtant nombre de logements ?

Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

Des logements sociaux qui sont des taudis c'est pas ce qui manque. Les pires logements que j'ai vu c'étaient tous des logements gérés par le public.

Le public est incapable de gérer tous les logements, ca demande une gestion énorme et un budget énorme. 

On peut le voir au niveau du patrimoine sans le privée une bonne partie des bâtiments historiques auraient disparus faute de budget.

Comment on choisit qui va en appartement qui va en maison ? Cette question du choix du lieu qui ne pourra plus se faire.

Le progrès se fais par pragmatisme et par idéologie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 19 931 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Nephalion a dit :

Tu n'as jamais dû voir la tronche des logements loués par les marchands de sommeil, qui relèvent bien du domaine privé ...

 

J'avoue ne pas avoir compris le passage suivant dans l'article:

 

 

En quoi être obligé de vendre ce qui nous appartient est une avancée ?

Est-ce que c'est une erreur de traduction ?

 

L'état est le premier marchand de sommeil, vu qu'il fait placer dans des hôtels borgnes des familles car pas de place dans les HLM occupés par des gens qui n'y ont pas leur place mais préfèrent payer un sur loyer plutôt que de déménager...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gloup-gloup Membre 364 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a 31 minutes, fx. a dit :

"Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile.

Rien n'a changé, la propriété est toujours une superstition. On n'y croit que parce qu'elle est attestée par un prêtre notaire. La remettre en question passe donc par le soutien aux squatteurs, le bouchage de serrures, la pratique du vol et de la gratuité, la résistance aux huissiers, le vandalisme, etc...

On peut aussi attendre d'un improbable gouvernement élu par je ne sais quel miracle de l'alchimie votarde, l'hypothétique mise en oeuvre d'une éventuelle politique de justice sociale... Un jour, peut-être... Mais là encore, c'est du domaine de l'irrationnel!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 967 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
Le 16/05/2018 à 00:25, fx. a dit :

Pour combattre les inégalités de ressources et de patrimoine, deux économistes américains proposent une piste inédite et radicale : taxer tous les propriétaires et redistribuer l’argent sous forme de revenu universel.

 

Depuis la crise de 2008, les économistes sont plus que jamais sur la sellette pour avoir légitimé un système capitaliste instable qui ne profite qu’aux plus riches. Juste avant la crise, les économistes n’ont, il est vrai, guère étudié les sources d’instabilité économique et financière. Au contraire, beaucoup croyaient que la «grande modération» des crises économiques depuis 1985 allait continuer ad vitam aeternam. Tout le monde est donc tombé de haut en 2008.

Avant le succès des travaux de Thomas Piketty, Emmanuel Saez et de leurs coauteurs (1), l’étude des inégalités de revenu et de patrimoine n’était pas à la mode parmi les économistes, malgré la forte montée de ces inégalités. Les économistes contribuaient au «circulez, y a rien à voir». Depuis 2008, la situation a bien changé et de plus en plus de travaux s’intéressent à l’instabilité des marchés et aux inégalités.

Les économistes vont même plus loin et commencent à réfléchir à des réformes qui pourraient transformer le capitalisme de manière radicale tout en combattant les inégalités. Les nouveaux révolutionnaires de la pensée économique viennent notamment de l’Université de Chicago, renommée pour sa défense du marché libre et sa contribution à la pensée néolibérale. Eric Posner et Glen Weyl, respectivement professeur et ancien professeur à l’Université de Chicago, ont sorti un livre, Radical Markets (2), qui a l’ambition d’utiliser les mécanismes du marché pour combattre les dérives du capitalisme. Les auteurs commencent leur analyse par une attaque en règle de la propriété privée. La propriété, ce n’est peut-être pas (toujours) du vol, mais c’est le monopole. Un monopole, c’est quand il n’y a qu’un seul vendeur d’un produit ; le vendeur peut ainsi imposer un prix plus élevé que dans une situation de concurrence où un grand nombre de vendeurs essaient d’attirer le chaland. Pour les défenseurs du marché libre, le monopole est donc un crime.

Pour comprendre en quoi la propriété privée crée une situation de monopole, il faut se rendre compte que beaucoup de biens sont uniques. Ainsi, un terrain peut avoir une situation tout à fait particulière, au milieu d’une vallée entre deux montagnes. Si une société d’autoroute veut acheter ce terrain, le propriétaire peut imposer un prix très élevé parce que cette terre est indispensable à la construction ; le propriétaire pourrait même refuser la vente. Que faire ? La réponse des auteurs est qu’il faut taxer la propriété et obliger les propriétaires à vendre pour un prix raisonnable.

Les auteurs proposent de créer un nouvel impôt qui s’appliquerait à toute forme de propriété, sauf peut-être les effets personnels. Les propriétaires déclarent au fisc la valeur du bien, et ils payent un impôt proportionnel à la valeur de ce bien. Evidemment, si c’était le seul dispositif, les gens mettraient des valeurs très basses pour payer moins d’impôts.

Mais c’est là que le côté radical intervient : si quelqu’un veut racheter le bien à la valeur déclarée, le propriétaire est obligé de vendre. Si le terrain dans la vallée a été déclaré pour une valeur de 500 000 euros par son propriétaire, la société d’autoroute a le droit de l’acheter à ce prix. Ce système permet à la propriété d’être libérée du pouvoir de monopole des propriétaires et d’être utilisée par ceux qui peuvent en faire le meilleur usage d’un point de vue économique. Si la société d’autoroute est prête à payer 500 000 euros, cela veut dire que la valeur du terrain pour la société d’autoroute est supérieure.

Les revenus de cet impôt sur la propriété seront redistribués à tous, créant un revenu universel. Eric Posner et Glen Wey calculent qu’un taux de 7 % pour l’impôt sur la propriété serait adéquat. Un tel impôt lèverait une somme énorme égale à 20 % du PIB. Le revenu de cet impôt permettrait à une famille moyenne américaine de recevoir environ 20 000 euros par an, sans conditions. Etant donné que l’impôt sur la propriété tombe lourdement sur les plus riches, il réduirait les inégalités de revenu et de patrimoine.

Cet impôt est radical, parce qu’il transforme la notion de propriété privée en une notion de propriété collective qu’on loue au plus offrant. Le revenu universel qui est financé par cet impôt est le signe que la propriété appartient à tous. Voilà une proposition innovante qui mérite d’être débattue à un moment où la gauche manque d’idées neuves pour combattre les inégalités face à la montée du populisme.

(1) Rapport sur les inégalités mondiales, 2018, Le Seuil, 22,90 €.

(2) Radical Markets : Uprooting Capitalism and Democracy for a Just Society, Princeton University Press.

Cette chronique est assurée en alternance par Pierre-Yves Geoffard, Anne-Laure Delatte, Bruno Amable et Ioana Marinescu

 

http://www.liberation.fr/debats/2018/05/14/pour-en-finir-avec-la-propriete-privee_1650010

 

Je sens que ça va faire des gorges chaudes. ^^

Ou la capital, le libéralisme tord le coup au concepts de gauche. En plus ça ne détruit absolument pas le sens de propriété, ça l'empêche d'être un monopole exclusif.

Ensuite alors là j'ai bien rigoler par ce que l'article évoque certains bien personnel, j'imagine le prix d'une vieille culotte de type petit bateau bien crade, si c'est celle d'une actrice de cinéma, bien en vogue, c'est sur que ça risque de faire un tabac, mais pour fx, là c'est sur que ça vaudra pas grand chose. En fait l'article est d'un comique rare, car il parle progré révolution alors que ce type de société existe depuis des millénaire, chez les peuples dit primitifs. Ou la propriété est collective, un petit tours chez les amérindiens d’Amazonie, ou dans le pacifique sur Bornéo, bref un article pour nous affirmer que l'on vient d'inventer l'eau froide, il y a pas à dire c'est franchement fantastique époustouflant , vraiment ce que nos élites peuvent être géniales ça mérite pour le moins un Nobel, et tout les autres prix de la terre possible, comme celui de je te prends pour ce que tu es un abrutis.

L'article est si bien fait qu'il impose une marchandisation d'absolument tout, je me demande le prix estimé de la bêtise, par ce que là, il est absolu.

Quand à l'exemple de l'autoroute, c'est ça excellent exemple, me semble que cela existe déjà, c'est ce que l'on appelle, l'intérêt général, cette autoroute est un intérêt d'ordre public, c'est le meilleur moyen d'expropriation, pour acheter des clopinettes, des terrains, c'est comme ça que sous le baron Haussmann des millier de pauvres furent déposséder de leur terrain qui les faisait vivre au profits de gros bourgeois pour la spéculation immobilières. A cet intérêt d'ordre public, c'est comme ça que l'on se retrouve par ce que l'on a besoin d'un aéroport, à Notre Dame des Landes , pour le l'intérêt général, aux expropriations en tout genre.

Bref une idée conçus par un ultra libéralisme, me semble toujours très douteux, et quand je pense que certain tombent dans le panneau, par ce qu'on les prends pour ce qu'ils sont, et qu'ils refusent de voir qu'ils seront encore plus présurés qu'il ne le sont déjà, pour des illusions de promesses qui ne seront jamais tenu.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité