Aller au contenu

MSF confirme : Israel utilise des munitions dévastatrices 


Ironik

Messages recommandés

Nouveau, 68ans Posté(e)
Ironik Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 68ans‚
Posté(e)
MSF confirme : Israel utilise des munitions dévastatrices 

On ne sait pas si le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques, mais ce qui est sûr c’est que les snipers israéliens provoquent "des blessures dévastatrices d’une sévérité inhabituelle, extrêmement complexes à soigner et qui laisseront de lourdes séquelles à la majorité des patients", confirment les professionnels de Médecins Sans Frontières (MSF) présents à Gaza. Mais là, le silence est d’or.
 
Depuis le 1er avril, les équipes de Médecins Sans Frontières à Gaza ont accueilli en soins postopératoires près de 500 personnes blessées par balles lors de la « Marche du retour ». En trois semaines, l’association a traité plus de patients que lors de toute l’année 2014, qui avait pourtant connu l’offensive israélienne de l’été 2014.

Et le personnel médical de MSF fait état de blessures dévastatrices d’une sévérité inhabituelle, extrêmement complexes à soigner et qui laisseront de lourdes séquelles à la majorité des patients.

" Dans les cliniques prodiguant des soins postopératoires spécialisés, l’énorme majorité des patients - des hommes pour la plupart, mais aussi quelques femmes et des enfants - présente des blessures d’une sévérité inhabituelle aux membres inférieurs.

« Les os ont littéralement été pulvérisés » déclare Thierry, chirurgien MSF à Gaza

Les équipes médicales MSF constatent notamment un niveau extrême de destruction des tissus et des os, et des orifices de sortie de balles démesurés, qui peuvent avoir la taille d’un poing. « Chez la moitié des 500 victimes de tirs que nous avons prises en charge, la balle a littéralement détruit les tissus après avoir pulvérisé l’os, explique Marie-Elisabeth Ingres, Cheffe de mission MSF en Palestine, les patients doivent subir des opérations chirurgicales extrêmement complexes, et nombre d’entre eux auront des séquelles à vie. »

La prise en charge de ces blessures est en effet très lourde. Au-delà des soins infirmiers réguliers, les patients auront souvent besoin d’opérations chirurgicales supplémentaires, et de très longues périodes de kinésithérapie et de rééducation. De nombreux patients garderont des déficits fonctionnels à vie et certains risquent encore l’amputation, faute de soins suffisants à Gaza, s’ils ne parviennent pas à obtenir les autorisations nécessaires pour se faire soigner en dehors de Gaza.

Pour faire face à cet afflux massif de patients, MSF a renforcé son dispositif sur place, augmenté le nombre de lits de ses trois cliniques et recruté et formé du personnel médical supplémentaire. Une quatrième clinique ouvrira bientôt ses portes dans le centre de la bande de Gaza afin d’accueillir les patients originaires de cette zone.

Dans l’urgence, MSF a également déployé une équipe de chirurgiens (vasculaire, orthopédique et de chirurgie reconstructrice) et d’anesthésistes, pour opérer ou réopérer les cas les plus sévères. Ces équipes travaillent actuellement aux côtés des équipes des hôpitaux publics d’Al-Shifa et Al-Aqsa.

Source :  https://www.msf.fr/actualites/gaza-des-blessures-par-balle-inhabituelles-et-devastatrices
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!, 77ans Posté(e)
puceau Membre 6 430 messages
77ans‚ Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!,
Posté(e)

De deux choses l'une: ou les fabricants de balles de fusil sont de plus en plus performants dans l'art de détruire ou les médecins sont de moins en moins performants dans l'art de soigner:D

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 900 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
il y a 45 minutes, puceau a dit :

De deux choses l'une: ou les fabricants de balles de fusil sont de plus en plus performants dans l'art de détruire ou les médecins sont de moins en moins performants dans l'art de soigner:D

 

Tout à fait convaincant , on en redemande :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 3 heures, PINOCCHIO a dit :

Tout à fait convaincant , on en redemande :smile2:

Où l’on voit que tu n’as absolument rien compris à la vidéo qui se termine par le message suivant. 

 «  Stop the bullets, kill the gun. » de la camgagne au Royaume Uni, «  Guns kill : kill guns » , Les armes tuent, supprimez les armes. 

Et se marrer comme tu le fais sur ce sujet, est indécent, et prouve ton manque d’humanisme. Merci d’aller troller ailleurs. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 900 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
il y a 2 minutes, Ines Presso a dit :

Où l’on voit que tu n’as absolument rien compris à la vidéo qui se termine par le message suivant. 

 «  Stop the bullets, kill the gun. » de la camgagne au Royaume Uni, «  Guns kill : kill guns » , Les armes tuent, supprimez les armes. 

Et se marrer comme tu le fait sur ce sujet, est indécent. Merci d’aller troller ailleurs. 

Mais bien sur , je croyais voir la tête du type éclatée , je suis resté sur ma faim, d'où mon smiley rigoleur, car en fait la vidéo de la balle, ça sert à quoi, toi la maligne ? :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Marxiste tendance Groucho, 61ans Posté(e)
Alain75 Membre 26 762 messages
61ans‚ Marxiste tendance Groucho,
Posté(e)
Il y a 2 heures, PINOCCHIO a dit :

je croyais voir la tête du type éclatée , je suis resté sur ma faim

Pas trop déçu j'espère....:o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Greuh, 41ans Posté(e)
The_Dalek Membre 21 012 messages
41ans‚ Greuh,
Posté(e)

Le type de blessures décrites ressemble beaucoup a celles faites par des balles a fragmentation ou munitions a shrapnels, on a rarement fait plus atroce depuis la balle Minié. Il s'agit de munitions spécifiquement antipersonnel.

Un point me chiffonne quand même, qui exactement sont les victimes de ces tirs ? Parce que ce point la est très obscur dans l'article concerné, si ce sont des civils ça n'a pas le même sens que s'il s'agit de militaires ou membres d'une organisation paramilitaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
Antichrist Membre 1 631 messages
Forumeur Débutant‚ 54ans‚
Posté(e)

"suka !!!!"...y en a qui decouvre la guerre...apres 5000 ans de civilisation

ils pensaient sans doute que les "tavor" israeliens balancaient des fraises tagada...:rolle:

 

bon on resume...

-attaque à la kalash sur des passants qui attendent le bus...bien

-egorgement au couteau...bien

-lancement de roquette de rpg9 a l'aveugle depuis gaza sur des ecoles...bien

par contre riposte pour mettre hors d'etat de nuire les ennemies d'israel...pas bien

:gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Debout les morts..., 73ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 31 395 messages
73ans‚ Debout les morts...,
Posté(e)
Il y a 15 heures, Ironik a dit :
MSF confirme : Israel utilise des munitions dévastatrices 

On ne sait pas si le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques, mais ce qui est sûr c’est que les snipers israéliens provoquent "des blessures dévastatrices d’une sévérité inhabituelle, extrêmement complexes à soigner et qui laisseront de lourdes séquelles à la majorité des patients", confirment les professionnels de Médecins Sans Frontières (MSF) présents à Gaza. Mais là, le silence est d’or.
 
Depuis le 1er avril, les équipes de Médecins Sans Frontières à Gaza ont accueilli en soins postopératoires près de 500 personnes blessées par balles lors de la « Marche du retour ». En trois semaines, l’association a traité plus de patients que lors de toute l’année 2014, qui avait pourtant connu l’offensive israélienne de l’été 2014.

Et le personnel médical de MSF fait état de blessures dévastatrices d’une sévérité inhabituelle, extrêmement complexes à soigner et qui laisseront de lourdes séquelles à la majorité des patients.

" Dans les cliniques prodiguant des soins postopératoires spécialisés, l’énorme majorité des patients - des hommes pour la plupart, mais aussi quelques femmes et des enfants - présente des blessures d’une sévérité inhabituelle aux membres inférieurs.

« Les os ont littéralement été pulvérisés » déclare Thierry, chirurgien MSF à Gaza

Les équipes médicales MSF constatent notamment un niveau extrême de destruction des tissus et des os, et des orifices de sortie de balles démesurés, qui peuvent avoir la taille d’un poing. « Chez la moitié des 500 victimes de tirs que nous avons prises en charge, la balle a littéralement détruit les tissus après avoir pulvérisé l’os, explique Marie-Elisabeth Ingres, Cheffe de mission MSF en Palestine, les patients doivent subir des opérations chirurgicales extrêmement complexes, et nombre d’entre eux auront des séquelles à vie. »

La prise en charge de ces blessures est en effet très lourde. Au-delà des soins infirmiers réguliers, les patients auront souvent besoin d’opérations chirurgicales supplémentaires, et de très longues périodes de kinésithérapie et de rééducation. De nombreux patients garderont des déficits fonctionnels à vie et certains risquent encore l’amputation, faute de soins suffisants à Gaza, s’ils ne parviennent pas à obtenir les autorisations nécessaires pour se faire soigner en dehors de Gaza.

Pour faire face à cet afflux massif de patients, MSF a renforcé son dispositif sur place, augmenté le nombre de lits de ses trois cliniques et recruté et formé du personnel médical supplémentaire. Une quatrième clinique ouvrira bientôt ses portes dans le centre de la bande de Gaza afin d’accueillir les patients originaires de cette zone.

Dans l’urgence, MSF a également déployé une équipe de chirurgiens (vasculaire, orthopédique et de chirurgie reconstructrice) et d’anesthésistes, pour opérer ou réopérer les cas les plus sévères. Ces équipes travaillent actuellement aux côtés des équipes des hôpitaux publics d’Al-Shifa et Al-Aqsa.

Source :  https://www.msf.fr/actualites/gaza-des-blessures-par-balle-inhabituelles-et-devastatrices

L'art de se moquer du monde...

"Israel utilise des munitions dévastatrices "

On comprend donc que les tirs des snipers israéliens font des dégâts "jamais vu".... sur les membres inférieurs...

Ah bon, et durant les guerres précédentes, les balles ne faisaient pas de dégâts ?

Celui qui se prend une balle de 9mm sera forcément  blessé et souvent gravement à défaut d'être tué.

Ce sont des fusils de guerre et non pas des fusils de foire à plombs et à air comprimé !

Et quand des kamikazes palestiniens (femmes et enfants) se faisaient sauter sur des marchés bondés de monde, devant des terrasses de cafés ou encore quand ils tiraient sur des bus dont des bus scolaire, est-ce-qu'ils se posaient la question de savoir quelle serait la gravité des blessures infligées à tous ces civils, je parle des survivants parce que les autres...

"...certains risquent encore l’amputation, faute de soins suffisants à Gaza"

Soins insuffisants...

On hallucine, quand on sait que le Hamas détourne toutes les aides internationales à son profit, pour acheter des armes, pour satisfaire le bien être de ses dirigeants tous corrompus jusqu'à l'os,  le Hamas va même jusqu'à cacher des armes dans les hôpitaux et les écoles.

Faut arrêter de rire !

 

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 636 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 7 minutes, Pales a dit :

ça veut dire quoi ça?

De plus c'est du chinois ce que tu écrit!!!

 

 

Ça veut dire exactement ce que ça veut dire (et je pense que tu as très bien compris:p). Quelqu'un de nouveau arrive sur ce forum, très bien. Maintenant si son premier message consiste à venir dire du mal d'Israël, c'est révélateur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 38ans Posté(e)
cheuwing Membre 15 794 messages
Maitre des forums‚ 38ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Gouderien a dit :

Ça veut dire exactement ce que ça veut dire (et je pense que tu as très bien compris:p). Quelqu'un de nouveau arrive sur ce forum, très bien. Maintenant si son premier message consiste à venir dire du mal d'Israël, c'est révélateur.

ce n'est pas  à toi de décider sachant que la source vient de MSF

surtout tu es très mal placé quand on voit ton obsession dans ce sujet ne t'empêchant pas une digression mal venue

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Pales Membre 23 426 messages
Maitre des forums‚ 73ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Gouderien a dit :

Ça veut dire exactement ce que ça veut dire (et je pense que tu as très bien compris:p). Quelqu'un de nouveau arrive sur ce forum, très bien. Maintenant si son premier message consiste à venir dire du mal d'Israël, c'est révélateur.

Révélateur de Quoi?

Et en quoi lui fait tu Reproche?

D’être ce qu'il a le Droit d’être,et de Dire?

Tu va pas nous Refaire une Shoah a l'envers?:hum:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 4 heures, The_Dalek a dit :

Le type de blessures décrites ressemble beaucoup a celles faites par des balles a fragmentation ou munitions a shrapnels, on a rarement fait plus atroce depuis la balle Minié. Il s'agit de munitions spécifiquement antipersonnel.

Un point me chiffonne quand même, qui exactement sont les victimes de ces tirs ? Parce que ce point la est très obscur dans l'article concerné, si ce sont des civils ça n'a pas le même sens que s'il s'agit de militaires ou membres d'une organisation paramilitaire.

 
Un lien qui explique ce qu’est la marche du retour. 
 
 
Ce sont les habitants Gazaoui, donc des civils. Et surtout c’est une marche, et non pas une attaque.
 
 
Extrait de l’article du sujet, voir en gras ci-dessous. 
 
" Depuis le 1er avril, les équipes de Médecins Sans Frontières à Gaza ont accueilli en soins postopératoires près de 500 personnes blessées par balles lors de la « Marche du retour ». En trois semaines, l’association a traité plus de patients que lors de toute l’année 2014, qui avait pourtant connu l’offensive israélienne de l’été 2014."
 

" Dans les cliniques prodiguant des soins postopératoires spécialisés, l’énorme majorité des patients - des hommes pour la plupart, mais aussi quelques femmes et des enfants - présente des blessures d’une sévérité inhabituelle aux membres inférieurs."
 

 
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 900 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 5 heures, Alain75 a dit :

Pas trop déçu j'espère....:o°

Je me doutais bien qui y allait pas y avoir des éclaboussures, stop on arrête tout avant de faire du gore

enfin , une vidéo tout ça pour ça, c'est du gâchis :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Greuh, 41ans Posté(e)
The_Dalek Membre 21 012 messages
41ans‚ Greuh,
Posté(e)
Il y a 9 heures, Ines Presso a dit :
 
Un lien qui explique ce qu’est la marche du retour. 
 
 
Ce sont les habitants Gazaoui, donc des civils. Et surtout c’est une marche, et non pas une attaque.
 
 
Extrait de l’article du sujet, voir en gras ci-dessous. 
 
" Depuis le 1er avril, les équipes de Médecins Sans Frontières à Gaza ont accueilli en soins postopératoires près de 500 personnes blessées par balles lors de la « Marche du retour ». En trois semaines, l’association a traité plus de patients que lors de toute l’année 2014, qui avait pourtant connu l’offensive israélienne de l’été 2014."
 

" Dans les cliniques prodiguant des soins postopératoires spécialisés, l’énorme majorité des patients - des hommes pour la plupart, mais aussi quelques femmes et des enfants - présente des blessures d’une sévérité inhabituelle aux membres inférieurs."
 

 

Je suis seulement prudent, de nos jours l'information est tellement volumineuse qu'elle en devient floue donc un seul son de cloche n'est pas suffisant pour se faire une idée réaliste.

Parce qu'on parle (si je m'en réfère a l'article) de tirs a la munition hautement invalidante par des tireurs de haute précision sur des civils désarmés et non hostiles, tu avoueras quand même qu'un tel niveau de violence de la part de forces armées régulières est assez difficile a avaler tel quel, quel serait leur intérêt d'un point de vue stratégique et politique ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
Foraveur Membre 6 426 messages
Baby Forumeur‚ 52ans‚
Posté(e)

"pas des fusils de foire à plombs et à air comprimé !"................oui en effet...c'est aucunement surprenant si on connait un peu les munitions et spécifiquement les munitions de guerre....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé, Posté(e)
azad2B Membre 4 747 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé,
Posté(e)

Ben, c’est vrai quoi !
Les tireurs d’élite passent leur temps à scier en croix l’extrémité de leurs cartouches, et à les écarter les bords à la pince coupante. Les fabricants de munition s’ingénient à inventer des balles qui brisent, déchirent, empoisonnent et font le maximum de dégâts.
On pourrait rendre tout conflit tellement plus amusant, toute guerre tellement plus drôle. On pourrait par exemple imiter les vétérinaires qui soignent les animaux sauvages en  envoyant des vaccins contre la polio, le typhus ou la rougeole.
J’imagine le dialogue entre deux snippers.
- Regardes, à 11 h, le tordu qui se planque derrière la caisse de Coca-cola
- Oui je l’ai 5 sur 5… et alors ?
-Tu vois le furoncle sur sa joue ?
- Ha oui, je le vois
-T’as quoi comme munition dans ta culasse
-Ben… un truc contre les oreillons
-Change là vite, il va nous échapper, envoies-lui une bonne giclée d’anti-bio
Ca se serait de la bonne guerre, de celle que l’on aimerait bien pouvoir faire.
Et puis tant qu’on y est, pourquoi pas des mortiers qui enverraient des tartes à la crème ?
Des canons qui balanceraient de la barbe à papa sur la tronche de barbus trop sombres, histoire de colorer un peu le paysage.
Des missiles air-sol à fragmentation qui éclateraient en un nuage de suppositoires anti rhume ou laxatifs, des chars d’assauts distributeurs de sorbets et boissons fraîches.
Tiens, rien qu’en Israel on pourrait doter les deux camps d’un même genre de munition, un truc qui ferait cesser les combats en moins de temps qu’il ne faut pour le dire : une mitrailleuse qui enverrait des décalcomanies, parfaitement indélébiles, des trois petits cochons de Walt Disney. Les blessés forcés d’afficher ces cochonneries sur leurs visages seraient tellement traumatisés qu’ils n’oseraient même plus se montrer en public. Et ceux qui les auraient sur les fesses empêchés par la force de se reproduire. Ils disparaîtraient même des défilés d’ anciens combattants et refuseraient sans doute la pension d’invalidité avilissante qu’on leur accorderait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×