Aller au contenu

Se confronter à la diversité...est-ce indispensable en matière d’éducation?


Invité Vilaine

Messages recommandés

Invité Vilaine
Invités, Posté(e)
Invité Vilaine
Invité Vilaine Invités 0 message
Posté(e)

Aujourd’hui, en matière d’éducation, il y a plusieurs écoles. Certains considèrent qu’il est nécessaire, voire indispensable de confronter l’élève à la diversité.

Il peut s’agir de diversité culturelle, ethnique, ou simplement liée aux catégories sociaux professionnelles.  Les parents scolarisent alors leurs enfants dans un établissement public.

Il peut aussi s’agir de la diversité liée au handicap. Certains parent trouvent ça « cool » de confronter leurs enfants aux handicapés mentaux, aux autistes, aux trisomiques. Ils prônent ainsi une certaine ouverture , liée à leur envie de faire découvrir à leurs enfants la vie, la vraie. Comme si on retrouvait cette même proportion de gens « différents » dans le monde du travail. (Ben voyons).

Votre avis?

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Raven, 41ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 465 messages
41ans‚ Raven,
Posté(e)

La diversité culturel et racial, oui. C'est ce que veut la France et le Québec de l'immigration il me semble.

Mais pour les malade de tout genre, non. Je ne suis pas d'accord: on ne devraient pas gâcher la vie de tout le monde pour une minorité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 644 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Oui c'est vrai qu'on pourrait supprimer la semaine du goût dans les écoles parce-qu'on vit très bien avec des pizzas, des nouilles et des frites. Se confronter à la diversité peut être une perte de temps, en plus de l'occasion de découvrir qu'on est allergique aux fruits de mer.

Mangeons des nouilles et arrêtons de vouloir explorer au delà de notre quotidien. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, aventurière petit format, 44ans Posté(e)
arwena Membre 8 915 messages
44ans‚ aventurière petit format,
Posté(e)
Il y a 2 heures, Mak Marceau a dit :

La diversité culturel et racial, oui. C'est ce que veut la France et le Québec de l'immigration il me semble.

Mais pour les malade de tout genre, non. Je ne suis pas d'accord: on ne devraient pas gâcher la vie de tout le monde pour une minorité.

Et donc? on devrait parquer tous les malades/handicapés juste pour ne pas gâcher ta journée?
Et avec les cons, on peut aussi faire pareil?

 

Plus sérieusement si elle ne venait pas de toi, je trouverai la question étrange!
A moins de vivre dans des sphères bien particulière et retirées du monde réelle, il suffit de sortir dehors pour être confronté à la diversité. J'habite un village ou on croise régulièrement une personne en fauteuil et un papa qui promène son fils (à peine plus âgé que ma fille) lourdement handicapé. Forcément elle m'a posé des questions (pourquoi il a plus de jambe? Pourquoi le garçon il a une tête bizarre?) J'aurai du faire quoi selon toi? Lui crever les yeux pour lui éviter de voir qu'il y a des gens qui ne sont pas comme elle? Perso, j'ai choisi la méthode "répondre à ces questions"! ça lui a suffit pour passer au delà et maintenant elle tape la discut' avec le pépé en fauteuil en s'en foutant de son handicape.
De même que la marraine de mon fils a un fils autiste, ça ne les 'a aucunement empêché de tisser des liens, de jouer ensemble, même s'il y a eu des moments compliqués. On a expliqué et puis voilà...
 

Il est impossible que l'enfant ne soit pas confronté à cette diversité et très préjudiciable pour tout le monde que cette diversité soit vue comme un problème. Au parent d'avoir les mots justes et simples pour expliquer à son enfant les différences qu'il peine à comprendre.
 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Greuh, 41ans Posté(e)
The_Dalek Membre 21 012 messages
41ans‚ Greuh,
Posté(e)

En forge, un métal pur est considéré comme simple matière brute, c'est son alliage avec d'autres ainsi qu'avec d'autres matériaux qui en fait une ressource de valeur, un outil ou une arme, une oeuvre d'art ou un composant

L'humanité n'est pas uniforme et c'est la toute sa force, cloisonner les groupes c'est appauvrir le potentiel, c'est fermer la porte des possibilités et c'est une très grave erreur a tous points de vue.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
Foraveur Membre 6 426 messages
Baby Forumeur‚ 52ans‚
Posté(e)

Non c'est sans intérêt. C'est une illusion de vouloir le faire croire ou pire l'imposer....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
sirielle Membre 6 899 messages
Maitre des forums‚ 34ans‚
Posté(e)

Il y a bien d'autres raisons pour les parents ou les tuteurs de choisir un établissement plutôt qu'un autre, voire la scolarisation à domicile. Le secteur privé peut être dans certains cas préféré pour un cadre éducatif plus strict par exemple, c'est aussi une question de moyens, voire de religion. Ou la scolarisation à domicile quand par exemple les parents considèrent qu'ils sont plus à même d'instruire leur enfant. Souvent un établissement public peut être choisi par exemple pour sa proximité. La socialisation peut être effectivement un des avantages de la scolarisation en collectivité, mais à laquelle il peut y avoir aussi parfois des inconvénients, au-delà bien sûr du fait que les enfants soient simplement différents les uns des autres, qui en soi n'en est pas un tant que l'instruction est assez correcte et adaptée, et la vie en collectivité assez satisfaisante, voire épanouissante. Et c'est donc éventuellement également en fonction de l'enfant, de son adaptabilité et de ses particularités que le choix du lieu de scolarisation se fait. Et pas forcément en fonction de quotas d'élèves culturels, ethniques, socio-professionnels ou autres, car, si la mixité sociale des élèves peut en effet avoir des avantages, elle n'est pas (ou pas aussi précisément) obligatoirement pour autant un critère de choix prioritaire en matière d'enseignement et d'éducation, ni le seul qui puisse être pris en considération. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)

On a moins peur de ce que l'on connait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 922 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

A la fin il n'y a plus qu'à garder toute la famille cloîtrée parce-qu'au moindre pied dehors, ils seront forcément confrontés à la différence. 

Quant au postulat "je mets mes enfants dans le public pour la diversité", il me semble erroné. Le privé aujourd'hui, présente également toutes les diversités, donc...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)

Le topic aurait pu être intéressant s'il n'avait pas été le fruit d'une longue lignée de surréactions et destiné à les auto valider.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
hanss Membre 37 011 messages
Maitre des forums‚ 41ans‚
Posté(e)

Ton topic me fait penser à une histoire, une mere de famille a 2 garçons l'un d'eux est trisomique. Ils ont 2 ans d'écart. Quand le grand était en grande section le petit est rentrée en premiere année de maternelle. Au bout de quelques temps c'était invivable pour le grand soit  Il subissait les moqueries de ses camarades soit Il etait harcelé de questions. À la rentrée des vacances de la Toussaint le grand avait changé d'école elle l'avait mis en ecole  privée. Les maîtresses et les parents d'élèves s'étaient insurgés contre son choix ( On se demande ce que ca peut Bien leur foutre). Pourquoi changer le grand Alors Que le petit serait mieux dans une structure adaptée d'autant plus que le petit ne venait pas Tous les jours? Pourquoi punir le grand Et le priver de ses camarades Alors Que le petit ne s'en ferait jamais? Le petit de Toute facon ne suivrait jamais une scolarité normale, l'école etait Plus la place du grand Que du petit.... 

Je n'ai pas compris l'acharnement sur cette dame  Mais je suppose que à sa place Je n'aurais changé ni l'un ni l'autre Dans un premier temps Et essayé d'arranger les choses d'une autre maniere. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un oiseau la tête en bas !, Posté(e)
Sittelle Membre 10 353 messages
Un oiseau la tête en bas !,
Posté(e)

C'est malheureusement tout le problème de l’intégration ou l'inclusion pour parler cru dans des classes classiques de tous ces enfants en situation de handicape alors que les moyens humains d'accompagnement ne sont pas adaptés, voir inexistants faute d'argent.

 

Situation vécu l'an dernier  dans une école près de chez moi.

Une fillette à passé la moitié de l'année scolaire allongée dans la salle infirmerie, parce que sa pathologie l’empêchait de se tenir assise, mais que sa scolarité était maintenue en classe ordinaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×