Aller au contenu

La Cour des comptes souhaite supprimer les avantages fiscaux liés à l’investissement locatif


Messages recommandés

Nephalion Modérateur 29 156 messages
A ghost in the shell‚ 43ans
Posté(e)
La Cour des comptes souhaite supprimer les avantages fiscaux liés à l’investissement locatif

La Cour des comptes souhaite supprimer les avantages fiscaux liés à l’investissement locatif


  Jugeant inefficaces, coûteux pour les finances publiques les dispositifs Robien, Scellier et Pinel, la Cour des comptes appelle le gouvernement à revoir ceux-ci.


  

La Cour des comptes, dans un référé publié mardi 10 avril, appelle le premier ministre Edouard Philippe à revoir les aides fiscales type Robien, Scellier et Pinel. Accordées aux particuliers qui investissent dans un logement neuf à louer, ces « dépenses fiscales » ne cessent de s’alourdir au fil des ans, passant de 606 millions en 2009 à 1,7 milliard en 2015. De plus, ces avantages fiscaux profitent aux ménages aisés qui allègent ainsi leur impôt sur le revenu. Trois quarts de ces investisseurs ont un revenu annuel par part supérieure à 27 000 euros et un quart de plus de 71 000 euros, soit 2,3 % des foyers imposés.



Suite de l'article...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
hybridex Membre 988 messages
Forumeur accro‚ 70ans
Posté(e)

La cour des comptes a raison. C'est de l'argent jeté par les fenêtres. Ça coute cher à la collectivité, les logements ne sont pas créés là où il y en a le plus besoin. L'affaire n'est même pas toujours bonne pour l'investisseur car des logements ont du mal à se louer. En plus sous prétexte de défiscalisation les promoteurs sont tentés de vendre plus cher.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 635 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Ces crédits d’impôt sont scandaleux.

Premièrement, sur le principe, l’argent public est fait pour financer le service public et non les fortunes privées.

Ensuite, les plus fortunés n’ont pas besoin de crédit d’impôt pour placer leur argent dans l’immobilier.

Si l’on souhaite vraiment construire pour répondre aux besoins sociaux en matière de logement, ces sommes (1,7 milliards) devraient financer la construction de logements sociaux, et permettre de répondre aux demandes de logement sociaux non satisfaites et de réduire le nombre de personnes à la rue.

 

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 14 350 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, carnifex a dit :

Ces crédits d’impôt sont scandaleux.

Premièrement, sur le principe, l’argent public est fait pour financer le service public et non les fortunes privées.

Ensuite, les plus fortunés n’ont pas besoin de crédit d’impôt pour placer leur argent dans l’immobilier.

Si l’on souhaite vraiment construire pour répondre aux besoins sociaux en matière de logement, ces sommes (1,7 milliards) devraient financer la construction de logements sociaux, et permettre de répondre aux demandes de logement sociaux non satisfaites et de réduire le nombre de personnes à la rue.

 

si ça parait scandaleux ,ce dispositif permet de construire des logements sociaux ...on devrait en être à près de 700.000 actuellement  ....combien de logements sociaux peut on construire avec 1,7 milliards peut être 2000 ....

on est loin des besoins en logements sociaux du pays ...ces gens jouent le rôle de l'état ,ils investissent contre un avantage fiscal ...

même si on est contre ce genre de pratiques ,il faut reconnaître que la finalité profite à la collectivité ... 

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 2 760 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)

 

Il y a 7 heures, hybridex a dit :

La cour des comptes a raison. C'est de l'argent jeté par les fenêtres. Ça coute cher à la collectivité, les logements ne sont pas créés là où il y en a le plus besoin. L'affaire n'est même pas toujours bonne pour l'investisseur car des logements ont du mal à se louer. En plus sous prétexte de défiscalisation les promoteurs sont tentés de vendre plus cher.

 

Il y a 7 heures, carnifex a dit :

Ces crédits d’impôt sont scandaleux.

...ils incitent les investisseurs, avec les risques précédemment évoqués par hybridex.

Il y a 7 heures, carnifex a dit :

Premièrement, sur le principe, l’argent public est fait pour financer le service public et non les fortunes privées.

Ce sont bien souvent des petits artisans ou travailleurs indépendants qui prennent ce risque. 

Il y a 7 heures, carnifex a dit :

Ensuite, les plus fortunés n’ont pas besoin de crédit d’impôt pour placer leur argent dans l’immobilier.

Si l’on souhaite vraiment construire pour répondre aux besoins sociaux en matière de logement, ces sommes (1,7 milliards) devraient financer la construction de logements sociaux, et permettre de répondre aux demandes de logement sociaux non satisfaites et de réduire le nombre de personnes à la rue.

Une belle et noble idée. Construire est un risque que l'état tente de subroger ( en partie), et fort heureusement, compte tenu parfois des échecs .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 889 messages
Forumeur accro‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, carnifex a dit :

Ces crédits d’impôt sont scandaleux.

Premièrement, sur le principe, l’argent public est fait pour financer le service public et non les fortunes privées.

Ensuite, les plus fortunés n’ont pas besoin de crédit d’impôt pour placer leur argent dans l’immobilier.

Si l’on souhaite vraiment construire pour répondre aux besoins sociaux en matière de logement, ces sommes (1,7 milliards) devraient financer la construction de logements sociaux, et permettre de répondre aux demandes de logement sociaux non satisfaites et de réduire le nombre de personnes à la rue.

 

Le problème est que les investisseurs investissent parce qu'il y a ces crédits d’impôts et que sans ces crédits d’impôts, ils n'investissent pas dans l'immobilier mais vont préférer d'autres placements, sans la défiscalisation, ces sommes n'existeraient donc pas ,de plus, ce sont les emploies que cela crée qui n'existent pas non plus .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ines Presso Membre 3 369 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, stvi a dit :

si ça parait scandaleux ,ce dispositif permet de construire des logements sociaux ...on devrait en être à près de 700.000 actuellement  ....combien de logements sociaux peut on construire avec 1,7 milliards peut être 2000 ....

on est loin des besoins en logements sociaux du pays ...ces gens jouent le rôle de l'état ,ils investissent contre un avantage fiscal ...

même si on est contre ce genre de pratiques ,il faut reconnaître que la finalité profite à la collectivité ... 

 

 

Parler de logements sociaux dans ces cas là, c’est vraiment abuser. Ce n’est ni plus ni moins que du foutage de gueule. 

Le plafonnement des loyers étant ce qu’il est, ça n’en fait pas de vrais logements sociaux pour autant. Sans oublier que ces engagements pour les proriétaires de louer le bien dans ces conditions ne vaut que pour quelques années, car dès qu’ils le peuvent, ils revendent le bien, ou le louent plus cher. Et donc à charge encore de l’État de favoriser à nouveau des investisseurs, qui dès qu’ils le peuvent revendent le bien, ou le loue au prix où ils le veulent. De fait le calcul comparatif que tu fais avec tes 1,7 Milliards ne tient pas. Car l’état se retrouve à sans arrêt financer des logements/favoriser des investisseurs, cela coûte finalment beaucoup plus cher que ce que l’on pourrait croire au premier abord.

Faudrait arrêter de prendre les gens pour des quiches

Pour ce qui est du terme social j’me marre : 

“ En loi Scellier social (comme pour l’ancien dispositif « Borloo populaire »), si l’on souhaite en bénéficier pendant 15 ans, il faut également respecter un plafond de ressources du locataire, d’où la dénomination « populaire » – au sens « social » – du dispositif. ”

 

 

 

Modifié par Ines Presso

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 14 350 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)
il y a 36 minutes, Ines Presso a dit :

Parler de logements sociaux dans ces cas là, c’est vraiment abuser. Ce n’est ni plus ni moins que du foutage de gueule. 

Le plafonnement des loyers étant ce qu’il est, ça n’en fait pas de vrais logements sociaux pour autant. Sans oublier que ces engagements pour les proriétaires de louer le bien dans ces conditions ne vaut que pour quelques années, car dès qu’ils le peuvent, ils revendent le bien, ou le louent plus cher. Et donc à charge encore de l’État de favoriser à nouveau des investisseurs, qui dès qu’ils le peuvent revendent le bien, ou le loue au prix où ils le veulent. De fait le calcul comparatif que tu fais avec tes 1,7 Milliards ne tient pas. Car l’état se retrouve à sans arrêt financer des logements/favoriser des investisseurs, cela coûte finalment beaucoup plus cher que ce que l’on pourrait croire au premier abord.

Faudrait arrêter de prendre les gens pour des quiches

Pour ce qui est du terme social j’me marre : 

“ En loi Scellier social (comme pour l’ancien dispositif « Borloo populaire »), si l’on souhaite en bénéficier pendant 15 ans, il faut également respecter un plafond de ressources du locataire, d’où la dénomination « populaire » – au sens « social » – du dispositif. ”

 

 

 

ce n'est pas moi qui investirait  dans ce genre de dispositif ...c'est un attrape couillon ...la rentabilité calculée est de 3,96% déduction fiscale comprise  contre 4,1% pour une SCPI  qui elle ne demande pas d'effort de gestion ...

 on a toujours l'impression qu'échapper à une pression fiscale est une bonne affaire ,à tort ...on remarquera que ce dispositif attire plutôt des fonctionnaires ,et en général des personnes peu habituées à une gymnastique financière ...

payer ses impôts est une fatalité ... Dans un bilan prévisionnel il figure déjà dans la colonne des débits ...

que ce dispositif disparaisse ne va pas faire pleurer dans les chaumières ,sauf peut être pour ceux qui auront du mal à se loger ...

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Geraldine334 Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Si les avantages fiscaux sont supprimés les investisseurs n'investiront plus. Déjà que proposer un bien à la location n'est pas une partie de plaisir. Ce n'est pourtant pas bien difficile à comprendre, suffit de réfléchir un peu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scrongneugneu Membre 2 448 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Le 10/04/2018 à 22:25, hybridex a dit :

La cour des comptes a raison. C'est de l'argent jeté par les fenêtres. Ça coute cher à la collectivité, les logements ne sont pas créés là où il y en a le plus besoin. L'affaire n'est même pas toujours bonne pour l'investisseur car des logements ont du mal à se louer. En plus sous prétexte de défiscalisation les promoteurs sont tentés de vendre plus cher.

Tout ça, ça s'appelle la perversité des subventions et de certaines aides. Par exemple, un loueur vous fait le calcul de vos droits aux APL, d'autres, ce sont les aides pour l'achat d'une maison etc...Bref, le prix de vente ou de location est fonction des aides. Résultat ? La Cour des Comptes a raison.

Même si ce n'est pas le sujet, les aides pour nos paysans, conduisent les grandes surfaces à faire leur loi en faisant allusion sur les aides qui sont là pour compenser. Pareil pour certains services public, où le déficit est tellement devenu normal, que c'est un bien acquis au service de tous. Mais en aucun cas la remise en cause du système, par une analyse objective, puisque de chaque côté des intérêts sont en jeu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité