Aller au contenu

Affaire Alstom : Montebourg dégaine à tout-va et cible Macron


Rhodo

Messages recommandés

Membre, forumeur, Posté(e)
Rhodo Membre 840 messages
forumeur,
Posté(e)

"
Affaire Alstom : Montebourg dégaine à tout-va et cible Macron
13 déc 2017
L'ancien ministre de l'Économie a livré mercredi sa version de la vente de la branche énergie d'Alstom à General Electric en 2014. Face à la commission d'enquête sur la politique industrielle de l'État, il déplore le manque de soutien politique de l'exécutif de l'époque et accuse Emmanuel Macron, qui l'a remplacé à Bercy, d'avoir laissé l'entreprise américaine prendre le contrôle du fleuron français. ()
"

http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/affaire-alstom-montebourg-degaine-tout-va-et-cible-macron

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 284 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 23 minutes, Rhodo a dit :

L'ancien ministre de l'Économie a livré mercredi sa version de la vente de la branche énergie d'Alstom à General Electric en 2014.

Montebourg est un beau parleur et ses nobles intolérances ont un certain panache incontestablement.

Je n'ai pas le souvenir que ces choix, lorsqu'il était au pouvoir, ait particulièrement abouti.

Entre être spectateur critique d'une situation et assurer la pérennité d'une entreprise, c'est une autre paire de manche.

Prenons l'exemple de l'avion Concorde, incontestablement fleuron de l'aviation franco-britannique et européen, il n'a échappé à personne qu'une prouesse technologique n'est pas systématiquement synonyme de succès commercial.

Par contre l'échec commercial de Concorde eut pour conséquence la création d'Airbus et la réussite technique et commercial qui en a résulté avec les alliances tissées au niveau européen.

Construire c'est bien, mais vendre ce que l'on construit c'est incontournable aussi.

C'est cet aspect des choses que Montebourg n'a pas l'air de bien saisir...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
versys Membre 14 134 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Enchantant a dit :

C'est cet aspect des choses que Montebourg n'a pas l'air de bien saisir...

Montebourg raisonne en politique...

Les impératifs commerciaux nécessaires au fonctionnement d'une grande entreprise aujourd'hui lui échappent...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 78 421 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Le problème est quand même que nous perdons nos fleurons un à un et quand échange on ne crée plus rien!

On va finir avec l'aide à la personne...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 670 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 12 heures, versys a dit :

Montebourg raisonne en politique...

Les impératifs commerciaux nécessaires au fonctionnement d'une grande entreprise aujourd'hui lui échappent...

Surtout que GE essuie les pertes que l'état aurait du éponger .

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030646328952-nucleaire-reseaux-hydraulique-une-nouvelle-donne-pour-ge-en-france-2118884.php

Si GE souhaitait en 2014 prendre la totalité des activités Energie d'Alstom, le rachat des parts d'Alstom représente aujourd'hui un investissement important dans un  contexte plus difficile pour l'industriel américain. Selon le document de référence d'Alstom, les trois « alliances » ont enregistré une perte nette de 2,8 milliards d'euros l'an dernier (dont 1,8 milliard dans les énergies vertes) pour un chiffre d'affaires global de 6,3 milliards d'euros. Une perte notamment liée à des effets comptables, mais pas seulement. 
Alors que les parcs d'éoliennes en mer tardent à émerger en France et que GE peine à engranger de nouvelles commandes, le groupe américain a engagé une  lourde restructuration dans l'hydraulique   à Grenoble, sur le site historique d'Alstom. Elle prévoit de supprimer 345 postes sur 800, GE visant une réduction des coûts de 20% pour  reprendre des parts de marché.
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030646328952-nucleaire-reseaux-hydraulique-une-nouvelle-donne-pour-ge-en-france-2118884.php#6UhaJwMwyTdjmsIr.99

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur, Posté(e)
Rhodo Membre 840 messages
forumeur,
Posté(e)
Le 16/12/2017 à 11:55, versys a dit :

Montebourg raisonne en politique...

Les impératifs commerciaux nécessaires au fonctionnement d'une grande entreprise aujourd'hui lui échappent...

Prétexter des impératifs commerciaux etc.. est un peu trop facile. C'est une attitude d'abandon des intérêts de la France, certains pourraient parler de désertion...

L'économie est une matière complexe mais on ne peut que constater le résultat de l'action de nos dirigeants: la France se désindustrialise, même dans les secteurs stratégiques, ce qui est grave.

Le géant américain de l'industrie General Electric (GE) ne respecte pas ses engagements sur l'emploi pris lors de son rachat en 2015 du pôle énergie d'Alstom. Les accords qui sont déloyalement exécutés doivent être sanctionnés.

Le portefeuille d'Alstom, outre son activité ferroviaire, comprend "trois co-entreprises qui pèsent des milliards avec des droits de veto du gouvernement français". Le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, a déclaré que ces co-entreprises seraient vendues. "Je propose que le gouvernement se débrouille pour faire un accord de place avec l'ensemble des investisseurs pour racheter ces entreprises qui sont très profitables", a déclaré M. Montebourg.

http://www.lepoint.fr/economie/alstom-ge-ne-respecte-pas-l-accord-sur-l-emploi-dit-montebourg-13-12-2017-2179783_28.php

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
versys Membre 14 134 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 31 minutes, Rhodo a dit :

L'économie est une matière complexe mais on ne peut que constater le résultat de l'action de nos dirigeants: la France se désindustrialise, même dans les secteurs stratégiques, ce qui est grave.

 

il y a 31 minutes, Rhodo a dit :

"Je propose que le gouvernement se débrouille pour faire un accord de place avec l'ensemble des investisseurs pour racheter ces entreprises qui sont très profitables", a déclaré M. Montebourg.

 

 

Le "résultat de l'action de nos dirigeants" n'est pas satisfaisant, mais il faudrait encore que "le gouvernement se débrouille" (?) pour faire un accord avec les investisseurs ?

Lorsque vous évoquez "nos dirigeants" , pensez vous aux dirigeants politiques ou aux dirigeants d'entreprises ?

Parce que les dirigeants politiques ont toujours été de piètres stratèges économiques...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Pierrot89 Membre 4 582 messages
Mentor‚
Posté(e)

Il est certain que la vente d'Alstom à GE a été une erreur, mais il est difficile de prévoir l'avenir et d'anticiper les problèmes financiers de GE.

Après coup, il aurait été préférable de fusionner Alstom avec Siemens ou un autre industriel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×